L'acoustique revisitée

Testez vos connaissances

L'acoustique revisitée

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 29 Août 2011, 08:02

Le texte ci-dessous n'est pas né des incertitudes d'un amateur. Il est extrait d'une publicité imprimée. L'éditeur est un fournisseur de matériaux d'isolation acoustique.

Ce texte contient une bonne dizaine d'erreurs et de maladresses: à vous de les trouver et de les corriger.

En théorie, en diminuant un bruit de 3dB, la pression acoustique est divisée par 2.
En réalité, le bruit entendu n’est pas entendu !
Il existe dans chaque endroit un niveau de bruit résiduel : le bruit de fond. L’oreille humaine ne perçoit que les bruits supérieurs à ce bruit de fond. L’isolation acoustique consiste donc à descendre le bruit venant d’ailleurs, au-dessous de ce niveau.
Exemple : un bruit de fond de 30dB avec une cloison R 35dB : ne seront perçus que les bruits supérieurs à 30 + 35 soit 65 dB

L’isolation acoustique est la diminution d’un bruit d’un endroit dans un autre. C’est l’augmentation de la résistance aux bruits (le R ou Rw), elle s’exprime en Décibels (dB) ou dB (A) qui est le décibel pondéré adapté a l’oreille humaine.

La correction acoustique est la diminution de l’écho à l’intérieur de la pièce.
Elle s’exprime en % d’absorption qui s’appelle l’Alpha Sabine et dépend de la capacité d’absorption du produit et de la surface présente du matériau, d’où l’emploi de matériaux poreux (liège, mousses, tissus..) et de formes alvéolaires (boites a œufs, pyramides,…) qui n’isolent pas du bruit mais combattent l’écho.

Bruits, comment les combattre ?
Ils sont une vibration de l’air qui se transmet à nos tympans, leurs propagation ressemble a des ronds dans l’eau dans toutes les directions, c’est une énergie mécanique que l’on combat par l’effet « Masse molle » pour les redescentes ou remontées de bruits d’impact des plafonds dans les cloisons très légères, pour les marches d’escalier, les éviers, baignoires, portes, coffres volets, volets, planchers bois, parquets,…
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: L'acoustique revisitée

Messagepar Bachibousouk » 07 Sep 2011, 14:06

Ceux-là feraient bien d’embaucher un acousticien :doute:
Il y a du boulot dans ce texte. Je commence  :

En théorie, en diminuant un bruit de 3dB, la pression acoustique est divisée par 2. :vieux:

En théorie, en diminuant un bruit de 3dB, l’intensité acoustique est divisée par 2
ou bien
En théorie, en diminuant un bruit de 3dB, la pression quadratique est divisée par 2
ou encore
En théorie, en diminuant un bruit de 6dB, la pression acoustique est divisée par 2.

Voilà j’ai fait mon taf :coucou:
Bachi
Bachibousouk
 
Messages: 120
Inscrit le: 11 Oct 2010, 13:27
Expérience HC: Débutant

Re: L'acoustique revisitée

Messagepar Simo » 08 Sep 2011, 00:34

C'est un bon contrôle, une vraie évaluation en acoustique.
Jean-Pierre Lafont a écrit:La correction acoustique est la diminution de l’écho à l’intérieur de la pièce.


Cette phrase me gêne beaucoup dans la mesure où il définit La correction acoustique = diminution de l'écho, or, il ne suffit pas de diminuer l'écho mais de le supprimer, ce serait alors très simple de réaliser une correction acoustique !
La correction acoustique est beaucoup plus vaste, elle permet de contrôler les ondes sonores, leur réactions et leurs interactions avec les différentes parois de la pièce. La correction acoustique consiste à contrôler la réverbération, les modes stationnaires, les réflexions précoces, filtrage en peigne ... etc .. et supprimer les échos (bien sûr si on contrôle les réflexions, on supprime les échos).
Simo
 
Messages: 246
Inscrit le: 21 Nov 2010, 18:13
Expérience HC: Amateur éclairé


Retour vers Bêtise ou vérité ?

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité