Appelez-moi Octave

Testez vos connaissances

Re: Les néophytes ont leur "QCR".

Messagepar Bss » 26 Août 2011, 08:36

Q3: … l'on perçoit une octave juste lorsque l'on double la fréquence d'un son donné. Par exemple, un son de 880Hz sonne l'octave de 440Hz tout comme un son de 6000Hz sonne l'octave de 3000Hz …


Pensez vous que ce musicien est dans le vrai ?
et si oui ou non, pourquoi ?


bonus:
Q3': Réduire de 40 dB n'est pas loin de diviser la puissance par 100 si mes souvenirs sont bons...


Ses souvenirs sont ils exactes ?
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Les néophytes ont leur "QCR".

Messagepar yvagagne » 26 Août 2011, 09:20

Bss a écrit:
Q3: … l'on perçoit une octave juste lorsque l'on double la fréquence d'un son donné. Par exemple, un son de 880Hz sonne l'octave de 440Hz tout comme un son de 6000Hz sonne l'octave de 3000Hz …


Si le son est pur, sans distorsions d’intermodulation audibles, 880Hz ne doit pas contenir l'octave inférieur de 440Hz.
A l'inverse, un 440Hz avec un taux important d'harmonique 2 peut faire entendre un peu de 880Hz, c'est ça ?
yvagagne
 
Messages: 157
Inscrit le: 18 Nov 2010, 19:44
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Les néophytes ont leur "QCR".

Messagepar yvagagne » 26 Août 2011, 09:26

Bss a écrit:bonus:
Q3': Réduire de 40 dB n'est pas loin de diviser la puissance par 100 si mes souvenirs sont bons...

Ses souvenirs sont ils exactes ?

10 log décimal de P2/P1, ça serait plutôt 10000 pour 40dB....
soit, à impédance égale, 100 en rapport des voltages
yvagagne
 
Messages: 157
Inscrit le: 18 Nov 2010, 19:44
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Les néophytes ont leur "QCR".

Messagepar robin36mac » 26 Août 2011, 14:51

Q3 :
Selon le principe de la gamme tempéré, l'octave correspond à un doublement de la fréquence (et les demi-tons à des multiplications par la racine douzième de deux)
Par contre lorsqu'il s'agit de la sensation, j'ai appris il y a peu que c'était différent... Et dépendant du niveau ! Je n'arrive pas à retrouver mes sources sur le sujet...
Je crois me souvenir que JPL avait donné une expérience à faire sur le sujet ! (idem je n'arrive pas à retrouver...)

Robin
robin36mac
 
Messages: 98
Inscrit le: 11 Oct 2010, 21:42
Résidence: Lyon
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Appelez-moi Octave

Messagepar robin36mac » 28 Août 2011, 13:14

C'était sur un sujet presque voisin, ici : viewtopic.php?f=61&t=109 ...
Sauf cas trop fort, ça me parait juste.

Robin
robin36mac
 
Messages: 98
Inscrit le: 11 Oct 2010, 21:42
Résidence: Lyon
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Les néophytes ont leur "QCR".

Messagepar Bss » 29 Août 2011, 06:15

yvagagne a écrit:
Bss a écrit:bonus:
Q3': Réduire de 40 dB n'est pas loin de diviser la puissance par 100 si mes souvenirs sont bons...

Ses souvenirs sont ils exactes ?

10 log décimal de P2/P1, ça serait plutôt 10000 pour 40dB....
soit, à impédance égale, 100 en rapport des voltages


c'est exact.

un lien qui peut être utile a certains, des explications y sont également présentent.


pas d'autre avis concernant les propos de ce musicien ??
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Appelez-moi Octave

Messagepar Bss » 29 Août 2011, 17:20

Q3: … l'on perçoit une octave juste lorsque l'on double la fréquence d'un son donné. Par exemple, un son de 880Hz sonne l'octave de 440Hz ...


... tout comme un son de 6000Hz sonne l'octave de 3000Hz …



La première partie est la moins soumise a discussion, celle restante est erronée.

Effectivement, il est facile de vérifier avec un générateur de sons sinusoïdaux que l'on perçoit une octave juste, lorsque l'on double la fréquence d'un son donné. Toutefois ce n'est parfaitement exacte que si l'on reste au milieu de la zone sensible de l'oreille. Mais si vous choisissez des sons beaucoup plus aigus, il n'en n'est rien. l’expérience montre qu'en régime sinusoïdal, un son de 4KHz ne sonne pas du tout comme l'octave d'un son de 2KHz. les intervalles musicaux ne peuvent donc pas être définis avec l’échelle des Hertz, d’où la création de celle des Mels. lorsque 'en aveugle (si vous réalisez l’expérience, j'insiste sur le fait que celle-ci n'est valable qu'avec des sons sinusoïdaux), vous tenterez par exemple d'entendre l'octave de 2KHz (1800 Mels) en tournant le bouton de votre générateur de fréquences, vous ne lirez pas 4000 Hz, mais environ 4600Hz ou 3600 Mels.

Toutefois, la musique se rapproche de toute évidence, beaucoup plus d'un son complexe. Par exemple un son de 200Hz ayant 20 harmoniques, ne suit certainement pas une loi aussi simple, sachant que chaque harmonique se place différemment dans l'échelle des Mels. Mais cela explique pourquoi les sons très riches (comportant de très nombreux harmoniques) donnent parfois des sensations de dissonance. On comprend ainsi pourquoi les accordeurs d'instruments de musique ont quasiment toujours rejeté les " stroboscope acoustiques" pour accorder le piano ou l'orgue a partir de tableaux de fréquences ... les choses ne sont donc pas si simples, sachant que la sensation de hauteur est également liée a d'autres variables et notamment a celle de la sensation de durée.

en conclusion, un son de 6000Hz ne sonne pas comme l'octave de 3000Hz.
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Appelez-moi Octave

Messagepar robin36mac » 05 Sep 2011, 12:41

Salut BSS,

En effet, j'ai fais le test...
Aurais-tu des documents qui chiffrent cet effet ? J'ai beau chercher je ne trouve rien...

Est-ce lié à l'accordage "étendu" utilisé dans le haut du piano ?
Je pensais que c'était seulement pour suivre son inharmonicité, mais ça doit bien avoir une conséquence là-dedans


Robin

Edit : autant pour moi, en recherchant avec "mels" c'est beaucoup plus efficace...
robin36mac
 
Messages: 98
Inscrit le: 11 Oct 2010, 21:42
Résidence: Lyon
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Appelez-moi Octave

Messagepar christubes » 24 Fév 2013, 13:11

Bonjour,

Par exemple, je suis violoniste amateur ( mais avec quant même un prix de conservatoire ) je peut dire pour la perception de l'octave quant effet elle est un peut plus du double de f2

D'abort le violon n'est pas un instrument tempéré, c'est à dire que les 12 demi tons ne son pas une découpe égale de l'octave, mais en plus sur le violon c'est le violoniste qui gère sa justesse de note. Quant un violoniste joue une octave et qui compart la note aigus joué de son interval avec la note hamonique : par exemple sur la corde de La ( 440 Hz ) l'harmonique se joue en posant de doigt sur le millieu de la corde sans appuyer la corde contre le manche il sonne l'hamonique seule de l'octave du La 440 ( harmonique appelé hamonique par sympathie et qui sont des fréquences entier de la fondamentale qui est également presente parmit les autres quant on joue le La à vide 440Hz ) cette harmonique ( qui est qu'asiment du sinusoidale en raison de cette seul fréquence ) est perçus plus basse en hauteur de son que la même note jouait par le musicien.

D'ailleur ne serait ce que pendant l'accort des cordes si on écoute les hamoniques de la corde seul on a tendance à accorder la note trop haut.

Cepandant, si les deux notes à l'octave sont joués simultanement la justesse est plus irriéprochable.
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné


Retour vers Bêtise ou vérité ?

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité