Performances de l'oreille

Fonctionnement, performances

Re: Performances de l'oreille

Messagepar undertaker88 » 21 Mars 2011, 21:48

thebustre a écrit:
undertaker88 a écrit:Oui JPL définition plus précise.

L'oreille est un capteur de pression et un transducteur. et c'est aussi une chaine Externe-moyenne-interne....



je dirai faux, c'est un capteur de VARIATION de pression :wink:


Parce que l'oreille ne sais mesurer qu'une seule pression?
undertaker88
 

Re: Performances de l'oreille

Messagepar thebustre » 22 Mars 2011, 09:23

elle ne mesure que des variations de pression, comme le son par exemple
thebustre
 
Messages: 114
Inscrit le: 11 Oct 2010, 10:37
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Performances de l'oreille

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 25 Mars 2011, 17:19

Pour le plus grand plaisir de jlda:
Ciné-Phil a écrit:On peut lire au chapite "La seconde vie du Château" de ce lien la chose suivante: "Pour la petite histoire, un film pornographique a été tourné en 1975 au Château."

C'était "le sexe qui parle" de Claude Mulot. Le tournage était... pittoresque. Le film ? bof...
Mais ne serait-on pas hors sujet?
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Performances de l'oreille

Messagepar jlda » 25 Mars 2011, 19:35

Jean-Pierre Lafont a écrit:Pour le plus grand plaisir de jlda:
Ciné-Phil a écrit:On peut lire au chapite "La seconde vie du Château" de ce lien la chose suivante: "Pour la petite histoire, un film pornographique a été tourné en 1975 au Château."

C'était "le sexe qui parle" de Claude Mulot. Le tournage était... pittoresque. Le film ? bof...
Mais ne serait-on pas hors sujet?


plaisir, plaisir c'est cine phil le précursseur ! :wink:

bon allez fin du HS !

bon alors donne nous la definition exacte de l'oreille ! :?:
jlda
 
Messages: 130
Inscrit le: 10 Oct 2010, 18:32
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Performances de l'oreille

Messagepar Nico » 28 Mars 2011, 08:18

Oreille externe : C'est le pavillon + conduit auditif. Le pavillon est utile car il permet de savoir si un son viens de devant ou deriière (par exemple) par introduction d'une coloration. Il est donc indispensable. Conséquence : on aura jamais la même imersion avec un casque qu'en "champ libre". Chacun à une écoute différente (puisque les pavillons sont tous différents).

Oreille moyenne : entre le tympan et la cochlée. C'est une zone fermée aérée avec les sinus (ce qui permet d'équilibrer la pression entre l'interieur de l'oreille moyenne et l'exterieur quand on change d'altitude par exemple). Entre le tympan et la cochlée il y a les osselets qui amplifient les vibrations du tympan vers la cochlée. Ils possèdent une certaines souplesse ce qui permet de faire un peu de compression dynamique et de proteger ainsi l'oreille interne (variable selon les individus).

Oreille interne : C'est l'organe "sensible". En forme de colimaçon elle est remplie de liquide parcouru par les oscillations transmises et amplifiées par le tympan. Le long de ce colimaçon il y a environ 20000 cellules dites "cilliées" qui convertissent les vibrations et signaux electriques collectés à l'exterieur de la cochlée par le nerf auditif. La cochlée fonctionne comme un piano avec à une extrémité les cellules qui perçoivent les aigus et à l'autre les graves. Donc chaque cellule traite une fréquence propre. C'est pour cela que quand vous perdez une fréquence (à cause d'un traumatisme par exemple) c'est définitf car les cellules associées sont dédruites. La perte d'audition est liée à la destruction de ces cellules et c'est irréversible : PRENEZ SOIN DE VOS OREILLES.
Nico
 
Messages: 309
Inscrit le: 11 Jan 2011, 21:08
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Performances de l'oreille

Messagepar Cobrasse » 05 Jan 2012, 22:36

Bonsoir à tous,

J'aimerai faire revivre ce post et faire un bon listing des capacités des oreilles en règle générale ;) .

JP Lafont nous explique déjà que suivant le niveau sonore un son n'est pas perceptible de la même manière, cela va de paire avec les courbes isosoniques !

L'industrie que ce soit professionnel ou grand public, nous montre que beaucoup de chose se limite à 20 Hz jusqu'à 20KHz ... Cela n'est pas une chose farfelue, car l'audition en règle général couvre cette bande passante, qui est déjà optimiste ! Certains arriveront à entendre sous 20 Hz, d'autres au dessus de 20 KHz, mais ces cas sont rares, surtout pour les personnes ayant plus de 18 ans même en ayant préserver au mieux leurs oreilles !

Notons aussi qu'il y a un seuil de perception estimée à 0 phone, certains personnes arrivent à entendre en dessous de cette valeur, mais elles sont atteintes d’hyperacousie ce qui peut devenir très gênant au quotidien, car on entend un bruit de fond constant !

Le temps d'intégration de l'oreille, si vous avez des documents (plutôt en français) je suis preneur, car connaissant la période d'un signal à 40 Hz, est-il possible de l'identifier au bout de 10ms ...?

Le CD est limité à 44.1 KHz et 16bits, voir le théorème de Shannon et Nyquist pour la numérisation de signaux suivant une bande passante ... Pourtant certains affirment entendre la différence avec un mixage en 192 KHz / 24 Bits ...

Alors que dites-vous de tout cela ?

;)
"La musique c'est du bruit qui pense" Victor Hugo
Cobrasse
 
Messages: 253
Inscrit le: 22 Déc 2010, 16:15
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Performances de l'oreille

Messagepar see » 03 Déc 2014, 16:45

Jean-Pierre Lafont a écrit:
A Cobrasse a écrit
1- La balance tonale change. On entend davantage les fréquences extrêmes quand on élève le niveau.
2- La perception de la fréquence est faussée. Les basses fréquences s'élèvent et les hautes fréquences se décalent vers le grave.

Là j'ai appris des choses, merci j'en prends bonne note ;) . mais cela est peut être compensé (en partie du moins) par la compression thermique au niveau des HP de grave ?

Si vous voulez on peut ouvrir un sujet sur l'oreille.

Par exemple:
Notre capacité à évaluer de la fréquence dépend du niveau de la pression acoustique. Plus le niveau sonore est élevé, plus la zone de détection au niveau des cellules ciliées est perturbée. En conséquence, les informations deviennent plus floues et le cerveau a du mal à cerner la fréquence du signal.

Supposons qu’une source à faible niveau, émette un son à une fréquence de 800Hz. La détection de la fréquence par notre appareil neurosensoriel est assez précise. Si on augmente le niveau sonore, la membrane basilaire vibre sur une zone plus large, donc sur une bande de fréquences plus étendue. Ceci revient à dire que la fréquence de 800 Hz peut être perçue comme autre chose que 800Hz.

Image

Exemple : Un chanteur qui s’écoute à un niveau élevé dans le casque ajuste la fréquence de sa voix sur celle du playback. Il s’entend chanter juste alors que l’ingénieur du son, qui écoute moins fort en régie, constate qu’il chante faux (trop bas). Si l’ingénieur écoute plus fort, ni l’un ni l’autre ne se rendra compte que le chanteur chante faux. Inquiétant non ?

Pour vous en convaincre, faites l’expérience suivante : A l’aide de deux oscillateurs, injectez dans une chaîne hi-fi un signal de fréquence différente sur chaque canal. Réglez le premier oscillateur à 168Hz et le second à 318Hz. Tant qu’on écoute à bas niveau, l’appréciation est précise et les deux fréquences sont discordantes. En augmentant le niveau sonore, l’appréciation subjective des fréquences glisse vers le bas et semble les situer vers 150-300Hz ce qui produit un rapport harmonieux, agréable à écouter. Pourtant nous n’avons pas changé les fréquences. Les cellules sensorielles, programmées pour réagir à une fréquence déterminée, envoient une information erronée, un peu comme un signal électronique saturé. Cette expérience montre que l’écoute à fort niveau fausse l’évaluation des fréquences basses en les tirant vers le bas. On peut faire la même expérience avec les fréquences élevées et s’apercevoir qu’elles sont tirées vers le haut. (Source : Harvey-Fletcher 1969).

La précision maximale s’obtient avec des niveaux de 60 à 75dB, c’est à dire le niveau de la voix humaine dans une conversation normale. Pour un niveau de 60 phones, l’oreille est capable de déceler une variation de 3Hz à une fréquence de 1kHz. Au delà de 1kHz, il faut raisonner en pourcentage de la fréquence. L’expérimentation en laboratoire montre que nous sommes capables de discerner 1350 fréquences différentes sur l’ensemble du spectre audible.

Interesent... On a d'autres source en français pour développé le sujet ? comment ce nome ce phénomène ? Je vais essayer de reproduire l’expérience. Et tout le spectre audible derive ? et de la meme façon ?


Cobrasse a écrit:Bonsoir à tous,

J'aimerai faire revivre ce post et faire un bon listing des capacités des oreilles en règle générale ;) .

JP Lafont nous explique déjà que suivant le niveau sonore un son n'est pas perceptible de la même manière, cela va de paire avec les courbes isosoniques !

L'industrie que ce soit professionnel ou grand public, nous montre que beaucoup de chose se limite à 20 Hz jusqu'à 20KHz ... Cela n'est pas une chose farfelue, car l'audition en règle général couvre cette bande passante, qui est déjà optimiste ! Certains arriveront à entendre sous 20 Hz, d'autres au dessus de 20 KHz, mais ces cas sont rares, surtout pour les personnes ayant plus de 18 ans même en ayant préserver au mieux leurs oreilles !

Notons aussi qu'il y a un seuil de perception estimée à 0 phone, certains personnes arrivent à entendre en dessous de cette valeur, mais elles sont atteintes d’hyperacousie ce qui peut devenir très gênant au quotidien, car on entend un bruit de fond constant !

Le temps d'intégration de l'oreille, si vous avez des documents (plutôt en français) je suis preneur, car connaissant la période d'un signal à 40 Hz, est-il possible de l'identifier au bout de 10ms ...?

Le CD est limité à 44.1 KHz et 16bits, voir le théorème de Shannon et Nyquist pour la numérisation de signaux suivant une bande passante ... Pourtant certains affirment entendre la différence avec un mixage en 192 KHz / 24 Bits ...

Alors que dites-vous de tout cela ?

;)


Voila c'est relancé :wink:
see
 
Messages: 12
Inscrit le: 25 Fév 2012, 07:40
Expérience HC: Professionnel

Re: Performances de l'oreille

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 05 Déc 2014, 11:45

Quand on augmente le volume, un son aigu (f> 2 kHz) sera perçu plus haut que sa fréquence réelle, tandis qu'un son medium ou grave (f< 500 kHz) sera perçu plus grave.
Cet effet porte le nom de règle de Stevens du nom du précurseur de l’étude du phénomène (1935).

C'est un phénomène connu, relaté dans des dizaines d'ouvrages.
Personnellement, je l'ai observé plusieurs fois en studio (le bassiste qui joue faux).
Dans ma bibliothèque, je le trouve dans 2 ouvrages et 4 articles.
- Psychoacoustics: facts and models – H.Fastl & E Zwicker P113 à 118 (3e Ed).
- E. Terhardt Pitch of pure tones: Its relation to intensity. - Communication and Cybernetics Volume 8, 1974, pp 353-360
- The relation of pitch to Intensity: S. Stevens (Harvard Univ) JASA 6 150-154
- Pitch and Intensity - C.T Morgan & W.R Garner & Robert Galambos – JASA Vol 23-6
- Further Investigation of the Effect of Intensity on the Pitch of pure tones. Alexander Cohen JASA 33- Vol 10
- Pitch and Intensity - C.T Morgan & W.R Garner & Robert Galambos – JASA Vol 23-6

JASA: Journal of the Acoustical Society of America
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Performances de l'oreille

Messagepar thxrd » 04 Déc 2015, 16:28

Phenomenes d'autant plus accentués par l'augmentation des harmoniques paires ( donc de la "sensation'" de son plus aigus ) liée à la disto sur les forts forts niveaux sonores ( disto liée dans la plupart des cas au comportement non linéaire de l'air à tres forte pression ( gorge des trompes entre autre )
Il a ete tenté qqs "remedes" dans'les années 80 à ce phenomene par l'usage de phase shift dans'les circuits des crossovers ..
Le resultat n'etait pas tres coherent ni vers le grave et pas plus vers l'aigu .. ( la derive ressentie etant tres dependante du type de signal lui meme .. )
Apparemment toutes tentatives de ce coté a disparue
Par contre la reduction du niveau d'harmoniques paires sur les forts niveaux a elle ete bien travaillée et de nos jours , malgré des niveaux sonores finalement plus elevés que par le passé , (on a gagné pas loin de 10 dB sur la disto sur ce point .) il semble par la meme occasion que cette question de " glissement " tonal ...n'est plus evoqué en usage réel
Cette sensation de son devenant " dur " et plus aigu quand on pousse le niveau ( donc forcement augmentant la sensation de glissement tonal ) n'existe plus vraiment sur le bon materiel ..
La regle de Stevens restant evidemment vraie ...
De toute maniere le ressenti sera tres lié au type de son ..

Au passage , je rappelle que par exemple pour un piano ( ou un orgue ) on accorde en consequence .. Et que le grave comme l'aigu ne suis pas une loi de division ou de doublement par octave ( ce qui au debut des accordeurs electroniques les rendaient impropre à accorder ce genre d'instruments ...
Si le bassiste est meticuleux il devrait s'ajuster en consequence "auditivement " ( certains le font d'ailleurs car , tout les bassistes ne sonnent pas "faux " .. )
Roland
thxrd
 
Messages: 1054
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Performances de l'orei

Messagepar thxrd » 04 Déc 2015, 17:18

En poursuivant sur une remarque de cobrasse sur la perception en frenquence je preciserais un ou 2 points :
absoluement tout le monde entend en dessous de 20 hz
Il n'y a pas de limite due à l'age ou à l'individu de ce cotê des frequences
La question de la perception des frequences infra est ailleurs..
Si on regarde justement les courbes iso.. On voit que le "seuil "d'audition du 20 hz est situé vers 75 dBSPL
On dit bien "seuil" .. De perception'
Donc , du 20 hz bien "ressenti" demandera plutot 15 / 20 dB de plus soit 95dB ... ( en zone d'ecoute ..)
Soit plus à 1 m .. Niveau que bien peu de sub sont capable de sortir en fait !
Et si on examine le 15 hz ou plus bas encore ca s'aggrave .. encore
La courbe iso montrera la necessité d'encore plus de niveau pour entendre qqs chose ..
Ayant la chance d'avoir un systeme bien pourvu de ce coté ( comme certains le savent ) celui ci est parfaitement capable de sortir beaucoup de niveau et meme quasi intenable bien'plus bas que 20hz ..
Je peut vous assurer que tout les humains sont parfaitement capables d'entendre du 15 du 12 hz et meme plus bas ..
Simplement le ressenti en dessous de 15/16 hz deviendra plus " corporel" qu' auditif ( cependant il l'est aussi puisqu'il est fixé des limites de dangerosité en terme de SPL specifiques pour les infrasons .. ( avec une ponderation en dBG )
La limite vers le bas ne provient que de la limitation technique du transducteur ..

Coté aigu les 20 khz sont tres tres rarement atteint par les humains et seulement dans une tranche d'age limitée .. ( entre 12/13 et 30ans au mieux . Au dela ca decroit obligatoirement , )
Chez certains c'est un tout petit peu plus lent, mais de tres peu
On peut considerer que c'est anecdotique et que la moyenne de la limite haute se situe autour de 16/17 khz en dessous de 30/35 ans pour l'humain en bonne santé ayant pris soin de son audition
Apres ben , si tout va bien / que vous n'avez pas eu un balladeur sur la tete pendant des heures / que vous n'avez pas frequenté les discotheques ou les concerts rocks souvent et surtout sans protection / que votre travail n'entrainait pas un bruit élevé en permanence ( machine / vehicule / ect ect et élevé est un ratio entre le niveau et la durée ) que vous n'etiez pas musicien de rock ou violoniste , ou ne jouez pas dans une fanfare / au mieux a 60 ans vous entendrez peut etre du 12/13 khz ..
Rassurez vous ca n'empeche absolument pas de faire la difference entre des enceintes "merd" .. Et des bonnes .. ( joke ) jusqu'a une certaine limite le cerveau compense et gere .

Quand à la durée de reconnaissance d'un son c'est simple et compliqué
Une chose est sure , la durée de reconnaissance d'un son de 40 hz ( exemple pris ) dont la periode est donc de 25 ms ne peut evidemment pas etre reconnu sur 10 ms ..
Pour le savoir , c'est tres simple ..
Dans arta ( et d'autre softs ) on a un génė de pulse ou de burst pouvant avec plusieurs formes de signaux founir pour n'importe quelle frequence de une periode .. Jusqu'a un signal quasi continu ..
L'essai montre quand dessous d'un nombre important de periode ( variable avec la frequence ) rien n'est reconnaissable ..on entent un "clac" sans pouvoir determiner quoi que ce soit
Apres avec un signal musical ayant une repartition spectrale variable dans le temps ( "l'envellope impulsionnelle ) ca se complique encore
C'est un sujet complexe et documenté , mais trop long pour etre decrit ici ( et d'un interet limité sur un forum de ce type ..je pense )

Roland
thxrd
 
Messages: 1054
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Performances de l'oreille

Messagepar christubes » 06 Déc 2015, 13:43

ouais...... mais ce "clac" sonnera soit : "wooww" "cloc" "clouc" "clac" "clic" ou "ti" , ( classé du plus grave ou plus aigus ) .... et ça renseignera sur la gamme de fréquences auquel l'impulse appartient. Et Pour peu qu'il y a une fréquence qui résonne ça s'entendra. Par exemple sur un filtre "non fini" en 48db par octave je devine la Fc utilisé en écoutant un pic de dirac. Surtout si la fc est dans les fréquences moyennes. C'est reconnaissable à l'oscillation de la réponse du filtre à Fc.

D'ailleur, j'ai fait tout encore récemment une comparaison de format 44Khz Fs contre 88Khz, explication:

J'ai pris comme source une bande analogique 2 pistes sur laquelle j'avais enregistrés en direct une chacone de Bach pour violon avec un couple appairé de Neumann placé en ORTF. J'ai copié en digital 88Khz24bit avec le Korg MR1000 cette bande en lisant la bande à partir du magneto source. Puis avec le soft "audio gate" j'ai converti le fichier 88khz/24 en 44khz/24. Et reconverti le 44khz24 en 88khz24 à nouveau pour que le lecteur "voit" 2 fichiés identiques. J'ai donc un 88khz24 natif et un faux 88khz24.

Je lit ces 2 fichiers avec mon Korg MR1000. D'abord j'ai écouté en connaissant le fichier pour detecté. Ensuite, je cache l'écran de mon korg, je " melange " la liste puis je lis un des 2 fichiers et j'écoute et essais de reconnaitre lequel il s'agit. Je fait cela plusieurs fois: je lance un des 2 fichiers, et je doit trouver, parfois dans le doute, je compars avec l'autre fichier mais sans savoir qui est quoi, et puis une fois voté, je regarde l'ecran. et bien je fait du sans faute mais il faut bien rester concentré..

C'est très reconnaisable quand le violon joue sur la corde "Mi" ( la plus aigus ) j'ai regardé sur un RTA avec smaart live, je voit en effet qu'il y a du mode au moins jusqu'à 28khz bien identifiable comme "raid" seul et pas comme "bruit". Surtout dans les attaques d'archet sur la corde Mi. Sur le RTA je voit un coupure brutal à 21KHz sur le fichier Faux 88khz/24.

qu'est qu'on peut en dire de cela?
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Performances de l'oreille

Messagepar thxrd » 06 Déc 2015, 15:34

Non c'est un tout autre sujet ..les Fsamples Chris .. Pas de rapport avec le sujet ..
Apres moi je veut bien que des humains entendent le 28khz et meme plus ..
Je paye l'examen medical qui le demontre !! À ce jour je doute que ou que ce soit sur terre , qui que ce soit entende du 28 khz ou alors faut immediatement faire un'communiqué scientifique dans presse medicale ..
Ca en interressera plus d'un je pense
et surtout je suis interressé a voir quelqu'un chez moi / en presence d'experts qui reconnait dans + de 50 % des cas la suppression aleatoire du tweeter au dessus de 15 khz ( voir plus bas ) avec coupure en phase lin a tres tres forte pente ( 2/300 dB )
Tout les tests que j'ai fait dans ce sens sur des visiteurs ( certains prevenus , d'autres pas ) se sont revélés negatifs .. Quelque soit la tranche d'age et sur n'importe quel type de musique ( et le tweeter lui monte au dessus de 40 kz et avec du niveau ( + de 103 dB w /m mesuré a 35 khz )
Apres que toi tu entende , pourquoi pas ?? ( faut encore le valider en presence d'expert et en conditions scientifiques )
Simplement ce qui est sur ,c'est que le reste du monde globalement ne l'entend pas ( alors le 28 khz ... )

Bref ca n'a pas de rapport avec le post ..
Le clac sur un periode fera "clac " ou clouc ou clic suivant la frequence .evidemment ,mais .on s'en fou eperdument
Le bruit pourra legerement varier si il s'agit d'une periode à 100 hz ou une a 3000 hz evidemment , mais en aucun cas ne permettra la reconnaissance de quoi que ce soit ..ce qui repondait en fait à un point soulevé par Cobrasse ....
Ne me dit pas Chris qu'en plus d'entendre le 28khz , tu reconnais le luthier qui a fabriqué le violon sur une seule periode du mi de ce violon ...
J'appelle de suite le Guinness ... ( joke )

Rooand
thxrd
 
Messages: 1054
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Performances de l'oreille

Messagepar christubes » 06 Déc 2015, 18:16

Roland je ne dit pas que j'entends le 28KHz bien sur que non, je veut dire par là que je reconnais 44Khz du 88Hz de sample, du moins dans les conditions et avec le matos cité.

Pourquoi pas reconnaitre le luthier qui à fait le violon ou plutôt un violon en particulié? si j'écoute l'enregistrement d'un ou des instruments que je connais pourquoi je ne le reconnaitrais pas? Si on mets 200 personnes dans une salle qui parlents, on enregistre cela, et bien si dans ce monde on entends 1 ou 2 personnes que l'on connais on va l'identifier parmi tout ce bouquant.

La memoire auditive c'est important. Sans cela on comprendrais même pas si on nous parles.
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Performances de l'oreille

Messagepar thxrd » 06 Déc 2015, 18:41

Chris
Relis le sujet du fil
Il ne parle pas de celà ..
thxrd
 
Messages: 1054
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Performances de l'oreille

Messagepar christubes » 06 Déc 2015, 19:17

évidement qu'il faut plus qu'une période pour reconnaître bien précisément une fréquence, mais avec 2 ou 3 periode on reconais la fréquence même si ce n'est encore qu'un " plouc" surtout dans les bas mediums.

la durée d’intégration de l'oreille varie avec la fréquence.

Juste pour revenir au effet de bande coupé, figurez vous que je reconnais trés facilement et sur de la musique le 32KHz de sample qui coupe la bande à 15KHz. ( par exemple des DAT ) c'est même plus flagrant que comparer du WAV à du MP3 320Kb/s.

comme quoi le MP3 permet de reduire vraiment le débit sans autant dégrader le son par rapport à si on le fait en baissant la Fs sample et la quantize ( par exemple du 22Khz de sample et en 8 bit). Le 44Khz 16bit est vraiment le minimum qu'il faut pour être quasi transparant, dès que l'on va en desous en PCM ça commence vraiment à dégrader.
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Performances de l'oreille

Messagepar thxrd » 06 Déc 2015, 20:47

Tu reconnais la hauteur à 1533 hz ou 2460 hz avec 2 ou 3 periodes ???
Tu n'est pas serieux j'espere ??
Tu reconnais la hauteur d'un son en 1/500 eme ou 1/ 1000 eme de s ?? Ou 1/ 2000 eme de s
Arretons..
D'autant que ce n'est quand meme pas le sujet non plus .
thxrd
 
Messages: 1054
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Performances de l'oreille

Messagepar christubes » 06 Déc 2015, 22:50

Pardons j'ai confondu avec un autre test, effectivement il est pas possible de reconnaitre la fréquence avec 3 periodes surtout à 1500Hz ou plus. avec 3 periodes on entends que "plonc" pour le 1KHz et "Plac" pour le 2Khz. En plus du "plac" ou "plonc" generé par la fréquence il y a un "clicketi" généré par le fait que l'onde démmare brutalement, ce click est généré par un bruis blanc trés bref, genre pic de dirac.
D'ailleur même la transformé de Fourier d'un tel burst est plus complexe qu'un sinus continu.
Rapel: la fréquence d'un signal est le nombre de fois ou sa forme d'onde se reproduis en une seconde et que la FFT analyse des échantillons prelevé dont la valeur des échantillons n'a pas de rapport avec la longueur de l'onde.

Avec 1/100e de seconde là oui à l'aise. (J'ai pas essayé plus)
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Performances de l'oreille

Messagepar thxrd » 07 Déc 2015, 06:38

Ouf .. Avec 1/100eme non plus d'ailleurs
thxrd
 
Messages: 1054
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Performances de l'oreille

Messagepar christubes » 07 Déc 2015, 10:22

Heu là désolé Roland, autant le dernier message j'ai dit une grosse anerie, pour les 1/100 e de seconde j'arrive à l'aise.

J'ai essayé 440Hz, 500Hz, 1Khz, 2Khz en 0,01 seconde j'y arrive sans effort.
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Performances de l'oreille

Messagepar christubes » 07 Déc 2015, 10:26

Et je viens d'essayer avec 0,005 secondes j'y arrive à partir de 1000Hz, en desous j'entends que "plonc"
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

PrécédentSuivant

Retour vers Oreille

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron