Diffusion, dispersion, diffraction

Ce qu'il ne faut pas faire!

Re: Le bêtiser de Cinetips

Messagepar Bss » 24 Jan 2011, 20:30

Ouvrons le bal avec un premier exemple et une photo intitulée:

Diffracteurs du mur arrière

Image

Grossièrement et afin que cela parle a tout le monde, prenons l'exemple de l'effet de diffraction dû a la présence de la tête.
On peut admettre que ce dernier est :
-négligeable aux basses fréquences (avec Lambda >> 2R)
-devient largement prépondérant aux fréquences élevées (avec Lambda << 2R) :idea:

Maintenant regardez a nouveau la photo .... Image
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Le bêtiser de Cinetips

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 24 Jan 2011, 21:13

Je n'y vois qu'une surface plane, agrémentée de reliefs insignifiants en regard de la longueur d'onde comparés aux étagères à CD qui elles, peuvent avoir une influence sur la diffusion.

J'aimerais connaître le texte original qui accompagnait cette photo, comment son auteur argumente le dispositif et où il a trouvé le conseil pour construire cette oeuvre.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Erreurs et maladresses

Messagepar gaston 117 » 26 Jan 2011, 16:30

Bss a écrit:Ouvrons le bal avec un premier exemple et une photo intitulée:

Diffracteurs du mur arrière

Image

Grossièrement et afin que cela parle a tout le monde, prenons l'exemple de l'effet de diffraction dû a la présence de la tête.
On peut admettre que ce dernier est :
-négligeable aux basses fréquences (avec Lambda >> 2R)
-devient largement prépondérant aux fréquences élevées (avec Lambda << 2R) :idea:

Maintenant regardez a nouveau la photo .... Image


Je vous remercie d'avoir publié une photo de ma salle, évidement j'aurais préferé une autre rubrique :mrgreen:
mais le but recherché est de rigidifier le mur arrière qui est un placostil ( BA13 sur ossature 70mm) et qui avait tendance a vibrer sur les fréquences basse, c'est pourquoi j'ai collé et vissé des plaques de médium avec des tasseaux vissés et collés, si la diffraction est nulle :oops: pour la rigidité le but est atteint.
de plus les deux places collées au mur arrière ne servent pratiquement jamais, les sièges qui servent 5 sont à environ 1,50m de ce mur.

Cordialement
Dernière édition par gaston 117 le 26 Jan 2011, 16:51, édité 1 fois au total.
gaston 117
 
Messages: 24
Inscrit le: 25 Oct 2010, 17:00
Résidence: 11 AUDE
Expérience HC: Débutant

Re: Erreurs et maladresses

Messagepar Bss » 26 Jan 2011, 16:36

je souhaite tout d'abord souligner que le but de cette rubrique intitulée "Erreurs et maladresses" n'est absolument pas de mettre un nom sur une photo ayant servie d'exemple, cela n'a aucun intérêt et n'apporterait rien, si ce n'est des HS. je pense que l'objectif de cette section a largement été développé par l'admin tout comme les limites a ne pas franchir.

Je vous remercie d'avoir publié une photo de ma salle, évidement j'aurais préferé une autre rubrique :mrgreen:
mais le but recherché est de rigidifier le mur arrière qui est un placostil ( BA13 sur ossature 70mm) et qui avait tendance a vibrer sur les fréquences basse, c'est pourquoi j'ai collé et vissé des plaques de médium avec des tasseaux vissés et collés


mais puisque vous avez décidez volontairement de rompre cet anonymat, je vais vous donner mon sentiment sur ce que vous essayez très maladroitement de justifier.

lorsque vous publiez cette photo, sur un site bien connu des amateurs, et que vous l'intitulée, Diffracteurs du mur arrière (vous conviendrez de plus, que peu sont les personnes mettant en avant sur un site spécialisé un soit disant renfort, dont le but serait de rigidifier une paroi ...), et que l'on lit vos explications ici, je me dis qu'un peu d'honnêteté et de franchise serait les bien venues ... parce que visiblement vous rigidifiez pas mal de parois avec cette méthode (dont je ne donnerais pas mon avis par égard ..) ou chaque descriptif respectif des photos suivantes, comporte le terme DIFFRACTEURS ....

Image

Image

Image

pourriez vous m'entourer sur les trois images immédiatement supérieures, VOS "diffracteurs", afin de ne pas confondre avec les renforts .... :idea:

si la diffraction est nulle :oops:


la diffraction n'est pas nulle, mais simplement, parfaitement en dehors de la plage de fréquences qui nous intéresse.
Dernière édition par Bss le 27 Jan 2011, 17:49, édité 3 fois au total.
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

A l'attention de Gaston 117

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 26 Jan 2011, 20:02

Merci pour ces explications.
Là on comprend tout à fait.
La seule petite critique que je pourrait faire est que vous avez maintenant une surface réfléchissante assez mal placée. Vous pourriez la transformer en surface diffusante si vous écoutez de la musique ou franchement absorbante si c'est du cinéma. Vous avez assez de diffusion avec les étagères autour.

Puisque vous expliquez en rediffusant la photo, je propose de retirer le post initial de Bss.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Erreurs et maladresses

Messagepar gaston 117 » 26 Jan 2011, 23:03

Jean-Pierre Lafont a écrit:Merci pour ces explications.
Là on comprend tout à fait.
La seule petite critique que je pourrait faire est que vous avez maintenant une surface réfléchissante assez mal placée. Vous pourriez la transformer en surface diffusante si vous écoutez de la musique ou franchement absorbante si c'est du cinéma. Vous avez assez de diffusion avec les étagères autour.

Puisque vous expliquez en rediffusant la photo, je propose de retirer le post initial de Bss.


Bonsoir,

J'écoute de la musique mais la priorité c'est le cinéma..... ma salle est déja pas mal absorbante je pense avec un RT60 autour de 0,25 sur tout le spectre pour un volume de 83 m3 .
qu'entendez vous par : vous avez maintenant une surface réfléchissante assez mal placée
.......................... ou franchement absorbante si c'est du cinéma

Oui vous pouvez retirer le post initial si vous pensez que cela ne nuit pas a la compréhension

Cordialement
gaston 117
 
Messages: 24
Inscrit le: 25 Oct 2010, 17:00
Résidence: 11 AUDE
Expérience HC: Débutant

Re: Diffusion, dispersion, diffraction

Messagepar gaston 117 » 27 Jan 2011, 12:03

Bss a écrit:je souhaite tout d'abord souligner que le but de cette rubrique intitulée "Erreurs et maladresses" n'est absolument pas de mettre un nom sur une photo ayant servie d'exemple, cela n'a aucun intérêt et n'apporterait rien, si ce n'est des HS. je pense que l'objectif de cette section a largement été développé par l'admin tout comme les limites a ne pas franchir.

mais puisque vous avez décidez volontairement de rompre cet anonymat, je vais vous donner mon sentiment sur ce que vous essayez très maladroitement de justifier.

lorsque vous publiez cette photo, sur un site bien connu des amateurs, et que vous l'intitulée, Diffracteurs du mur arrière (vous conviendrez de plus, que peu sont les personnes mettant en avant sur un site spécialisé un soit disant renfort, dont le but serait de rigidifier une paroi ...), et que l'on lit vos explications ici, je me dis qu'un peu d'honnêteté et de franchise serait les bien venues ... parce que visiblement vous rigidifiez pas mal de parois avec cette méthode (dont je ne donnerais pas mon avis par égard ..) ou chaque descriptif respectif des photos suivantes, comporte le terme DIFFRACTEURS ....


la diffraction n'est pas nulle, mais simplement, parfaitement en dehors de la plage de fréquences qui nous intéresse.


Bonjour,

Je vous prie de m’excuser pour avoir rompu l’anonymat, mais comme vous utilisez une de mes photos je pensais avoir un droit de réponse et d’explication sur l’ouvrage en question.

Vous publiez de nouvelles photos et je vous en remercie, un détail qui est peut être HS mais les deux placards de chaque coté de l’écran ont été supprimés pour les mêmes raisons tendance à vibrer sur certaine fréquences basse

Si c’est le terme DIFFRACTEURS … dans le libellé des photos qui vous interpelle pour vous être agréable je le changerai ………

Enfin
Bss a écrit: la diffraction n'est pas nulle, mais simplement, parfaitement en dehors de la plage de fréquences qui nous intéresse

Je suis un débutant, alors expliquez-vous …………….

La diffraction n’est pas nulle ( bonne nouvelle donc en plus de rigidifier j’ai une diffraction ? )
Parfaitement en dehors de la plage de fréquences qui nous intéresse ( comment savez vous la plage de fréquences qui concerne ma salle )

Merci pour vos explications
gaston 117
 
Messages: 24
Inscrit le: 25 Oct 2010, 17:00
Résidence: 11 AUDE
Expérience HC: Débutant

Re: Diffusion, dispersion, diffraction

Messagepar Bss » 27 Jan 2011, 13:13

Je vous prie de m’excuser pour avoir rompu l’anonymat


C'est votre droit le plus total. Je soulignais simplement le fait qu'ici, sur Cinetips, le but est de faire progresser la plus large majorité possible, et non de pointer du doigt une personne ou une salle, mais uniquement un point particulier nécessitant des explications sur son fonctionnement, positionnement et autres … … a partir du moment ou ils sont inadaptés.

Vous publiez de nouvelles photos et je vous en remercie, un détail qui est peut être HS mais les deux placards de chaque coté de l’écran ont été supprimés pour les mêmes raisons tendance à vibrer sur certaine fréquences basse
Si c’est le terme DIFFRACTEURS … dans le libellé des photos qui vous interpelle pour vous être agréable je le changerai ………


Je vous ai déjà fait part de mon avis.
L'objectif est simplement que personne ne pense fabriquer un "DIFFRACTEUR" avec une planche de médium et 5 lattes de 3x3 vissées dessus … sans parler de sa position lorsque l'on connait ce a quoi est destinée votre salle.
Enfin, la finalité n'est pas de m'être agréable (c'est pour vous :idea: ), mais uniquement d'être en adéquation avec vos photos, ce n'est qu'une question de crédibilité, qui ne me concerne plus …

SUJET CLOS

la diffraction n'est pas nulle, mais simplement, parfaitement en dehors de la plage de fréquences qui nous intéresse


Relisez le premier post et vous comprendrez (dans le cas contraire, "quotez" ce qui vous échappe, et je vous répondrais).
Dernière édition par Bss le 27 Jan 2011, 17:50, édité 3 fois au total.
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Diffusion, dispersion, diffraction

Messagepar Bss » 27 Jan 2011, 13:34

ma salle est déja pas mal absorbante je pense avec un RT60 autour de 0,25 sur tout le spectre pour un volume de 83 m3.


Comment faites vous pour donner cette estimation ??? :doute:
Savez vous ce qu'est le RT60, et quel est le procole de mesures ???

vous avez maintenant une surface réfléchissante assez mal placée


Parcourez le sujet sur les surrounds de ce forum, et vous comprendrez.
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Diffusion, dispersion, diffraction

Messagepar gaston 117 » 27 Jan 2011, 14:33

ma salle est déja pas mal absorbante je pense avec un RT60 autour de 0,25 sur tout le spectre pour un volume de 83 m3.

Bss a écrit:Comment faites vous pour donner cette estimation ??? :doute:
Savez vous ce qu'est le RT60, et quel est le procole de mesures ???



Pour le RT60 ( le temps qu'il faut a une fréquence pour être absorbée :?: )
- par le calcul ( dans le calcul je n'avais pas pris le volume derrière l'écran c'est la différence entre 77 et 83 m3 )
Image
- par la mesure avec ( évidement la mesure est dicutable :oops: de même que le calcul :oops: )
http://www.thomann.de/fr/phonic_paa3_pe ... istant.htm
Image

vous avez maintenant une surface réfléchissante assez mal placée

Bss a écrit: Parcourez le sujet sur les surrounds de ce forum, et vous comprendrez.


Ok j'y vais
Dernière édition par gaston 117 le 27 Jan 2011, 15:53, édité 4 fois au total.
gaston 117
 
Messages: 24
Inscrit le: 25 Oct 2010, 17:00
Résidence: 11 AUDE
Expérience HC: Débutant

Re: Diffusion, dispersion, diffraction

Messagepar gaston 117 » 27 Jan 2011, 14:41

ce qui m'échappe :

- l'effet de diffraction dû a la présence de la tête
- négligeable aux basses fréquences (avec Lambda >> 2R)
gaston 117
 
Messages: 24
Inscrit le: 25 Oct 2010, 17:00
Résidence: 11 AUDE
Expérience HC: Débutant

Re: Diffusion, dispersion, diffraction

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 27 Jan 2011, 17:18

Un petit mot sur la diffraction.
La diffraction n'a rien à voir avec la diffusion ou la dispersion. C'est un phénomène acoustique différent.

Pour vous expliquer de manière simple je vais prendre deux images:
1- Supposez un étang avec une eau calme. Dans l'eau, il y a d'un coté un pieu planté et de l'autre coté un petit mur d'un mètre de long, soutenant un ponton. Vous lancez une pierre dans l'eau.
Les ondes formées à la surface se propagent en cercles concentriques. Elles dépassent le pieu sans problème, mais elles sont déformées et arrêtées par le mur.
En fait, ce n'est qu'une question de longueur d'onde. Si les ondes étaient plus rapprochées, le pieu les auraient déformées et déviées dans une zone restreinte. Si elles étaient plus grandes, elles auraient contourné le mur et se seraient reformées de l'autre coté.
Si on regarde de plus près on s'aperçoit que l'onde se déforme devant l'obstacle, elle le contourne et se reforme derrière. Dans la surface derrière l'obstacle où l'onde ne s'est pas encore reformée, existe une zone calme.

2- Supposez que vous alliez au concert. Vous avez acheté les derniers billets et vous êtes très mal placé derrière un gros pilier. D'une part, vous ne voyez pas grand chose mais surtout, vous entendez très mal les aiguës alors que les graves sont acceptables.
La longueur d'onde des sons graves est grande en regard de la taille du pilier alors qu'elle est petite pour les aigus.
Les sons graves sont peu diffractés alors que les aigus le sont beaucoup.
Si vous reculez d'un mètre, les aigus réapparaissent car les ondes se sont reformées.

La diffraction acoustique, c'est la déformation d'une onde sonore devant un obstacle quand elle n'est pas réfléchie par celui-ci.
La tête, le corps humain, les fauteuils de cinéma sont des diffracteurs.
Les panneaux en relief que l'on pose sur les murs ne sont pas des diffracteurs car ils réfléchissent les sons.

Remarque: bien la physique acoustique et optique partagent de nombreuses analogies, on observe une différence d'interprétation (par l'usage). Un faisceau de lumière dirigé vers un petit trou percé dans une paroi mince prend une forme de propagation hémisphérique de l'autre coté de la paroi (voir le principe de Huygens-Fresnel et la théorie de Kirchoff sur la propagation de la lumière).
On observe le même phénomène en acoustique mais on le décrit comme une forme de diffusion (diffuseur à lentilles).

Dans l'application que vous décrivez, Gaston 117, appelez vos panneaux des raidisseurs et tout le monde sera content.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Diffusion, dispersion, diffraction

Messagepar gaston 117 » 27 Jan 2011, 22:55

Bonsoir,

je vous remercie pour vos explications, avec les ondes dans l'eau et le pilier en concert c'est plus compréhensible pour moi et effectivement je vais changer la description de mes panneaux

Cordialement

Description changé :wink:
gaston 117
 
Messages: 24
Inscrit le: 25 Oct 2010, 17:00
Résidence: 11 AUDE
Expérience HC: Débutant

Re: Diffusion, dispersion, diffraction

Messagepar thebustre » 06 Fév 2011, 21:42

alors, quelles différence entre diffraction et diffusion ?
thebustre
 
Messages: 114
Inscrit le: 11 Oct 2010, 10:37
Expérience HC: Amateur éclairé


Retour vers Erreurs et maladresses

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité