Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage ?

Ce qu'il ne faut pas faire!

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 14 Nov 2012, 11:54

peut-on envisager d'incliner les enceintes en faisant reposer la pointe arriere sur un morceau de dalle de 2-3 cm de haut?

Oui, c'est mieux.

Est-ce une inclinaison suffisante?

ça dépend de la hauteur de l'écran et de la distance des spectateurs.
Il faut pointer l'axe vers le fauteuil principal.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar Simo » 14 Nov 2012, 19:24

g73 a écrit:
Jean-Pierre Lafont a écrit:[...]
En cinéma le centre acoustique de l'enceinte est au deux tiers de la hauteur de l'écran et l'enceinte est inclinée vers les visages des spectateurs, donc... où est le problème ?


si l'on ne peut incliner les enceintes vers les visages, 2/3 est toujours la bonne hauteur?
sinon, peut-on envisager d'incliner les enceintes en faisant reposer la pointe arriere sur un morceau de dalle de 2-3 cm de haut? Est-ce une inclinaison suffisante?


Oui, le centre acoustique des enceintes doit être vers les 2/3 de l'écran.
L'inclinaison des enceintes dépend (entre autres) également de la distance entre l'enceinte et point d'écoute, avec 3cm c'est déjà ça de gagner ! par contre si les enceintes ont des tweters, c'est mauvais pour le cinéma surtout derrière un écran transonore, en plus elle sont généralement très directives.
Simo
 
Messages: 246
Inscrit le: 21 Nov 2010, 18:13
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar g73 » 15 Nov 2012, 15:20

par contre si les enceintes ont des tweters, c'est mauvais pour le cinéma surtout derrière un écran transonore, en plus elle sont généralement très directives.

ce sont les kl650 du pack klipsch.
g73
 
Messages: 22
Inscrit le: 17 Juin 2012, 13:59
Expérience HC: Débutant

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar g73 » 21 Nov 2012, 12:42

quel risque y-a-til de visser des pointes dans une enceinte dépourvue de trous, en gros de percer la caisse avec des pointes comme celles-ci:
http://www.audiophonics.fr/monacor-sps10-jeu-pointes-contrepointes-set-p-2086.html
g73
 
Messages: 22
Inscrit le: 17 Juin 2012, 13:59
Expérience HC: Débutant

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar PowerOn » 22 Nov 2012, 13:53

Aucun il me semble. La pointe doit être solidaire de son enceinte donc le perçage / vissage est la seule option envisageable (à moins que certaines colles ???). Coller avec du double face ne sert à rien. le seul risque est de détériorer l'enceinte.
PowerOn
 
Messages: 261
Inscrit le: 28 Fév 2011, 08:39
Expérience HC: Débutant

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 23 Nov 2012, 06:53

Attention, ces pointes sont dangereuses et peuvent nuire à la qualité de l'enceinte si on ne sait pas les utiliser.

1- D'abord, le trou ne doit pas déboucher. Sinon l'enceinte n'est plus étanche et son fonctionnement est perturbé. Les écrous à griffe n'ont pas une étanchété suffisante.
2- Ensuite, les coupelles destinées à protéger le plancher annulent complètement le fonctionnement des pointes si elles ne sont pas mécaniquement "soudées" avec le support (plancher). Les coller ne résout pas le problème car la colle est généralement souple.

Enfin, il faut se souvenir qu'avec ou sans pointes, une enceinte posée sur un plancher transmet sa vibration au plancher qui devient un énorme et très mauvais haut-parleur. On ne peut utiliser les pointes que quand l'enceinte est posée sur une masse d'inertie suffisante, elle-même découplée du sol.
Exception quand le sol est en béton directement posé sur la terre.
Dans tous les autres cas, il est préférable de poser l'enceinte sur des plots en caoutchouc et d'accepter les vibrations de la caisse, généralement minimes voir négligeables quand la caisse est lourde.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar g73 » 23 Nov 2012, 09:07

Jean-Pierre Lafont a écrit:que quand l'enceinte est posée sur une masse d'inertie suffisante, elle-même découplée du sol.

c'est le cas.

Alors comment mettre des pointes sans 'trop' percer, ni coller, sachant que la liaison pointes/enceinte devrait également supporter une inclinaison pour diriger les trompes vers l'auditeur (CF:
moi-même a écrit:incliner les enceintes en faisant reposer la pointe arriere sur un morceau de dalle de 2-3 cm de haut
)
g73
 
Messages: 22
Inscrit le: 17 Juin 2012, 13:59
Expérience HC: Débutant

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar Malouxa » 13 Mars 2013, 22:10

Bonsoir
Je me pose les mêmes questions, y a-t-il une position idéale des pointes par rapport au plan des HPs, je pensais équiper des ditton 66 série 1 de 3 pointes chacunes :-)
Merci d'avance pour vos éclairages
Malouxa
 
Messages: 4
Inscrit le: 13 Mars 2013, 22:05
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 14 Mars 2013, 07:49

Les pointes sont un moyen de coupler mécaniquement l'enceinte à la masse, mais il existe d'autres.
Quel que soit le moyen utiliser il faut adapter la caisse de l'enceinte à cette fonction.
Cela peut passer par l'ajout d'une base vissée ou collée par exemple. Sivous collez, évitez les mastic-colle qui restent souples après séchage (mais là, on pinaille peut-être un peu trop).
Vous pouvez donner à la masse d'inertie, la forme que vous voulez. Elle peut être légèrement inclinée si nécessaire.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar Malouxa » 14 Mars 2013, 09:04

Dommage, il me semble intuitivement qu'il doit y avoir un positionnement juste des 3 pointes sur la base de l'enceinte afin que les ondes vibratoires s'en échappent sans rebond, sauf que je ne trouve pas de règle générale, il ne doit pas y en avoir :wink:
Malouxa
 
Messages: 4
Inscrit le: 13 Mars 2013, 22:05
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 14 Mars 2013, 09:43

Malouxa a écrit:Dommage, il me semble intuitivement qu'il doit y avoir un positionnement juste des 3 pointes sur la base de l'enceinte afin que les ondes vibratoires s'en échappent sans rebond, sauf que je ne trouve pas de règle générale, il ne doit pas y en avoir :wink:

L'appui sur un tripode reste la manière la plus sûre d'avoir un système stable.
De là à y voir un anti-rebond du mouvement.... L'objet de la manip est d'évacuer une énergie. Plus la liaison est conductrice, mieux ça marche.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar Malouxa » 14 Mars 2013, 18:43

Non je ne parle pas de rebond de l'enceinte mais d'une fraction de l'énergie des ondes sonores parasites qui serait susceptibles de rester dans le caisson , il doit y avoir des points répartis sur la base de l'enceinte où l'efficacité des pointes est maximale.
Si l'on fait l'analogie avec les ondes électriques dans un conducteur, on peut être en présence d'ondes stationnaires, combinaisons entre l'onde aller et celle retour en bout du conducteur...
Ma question touche surement une notion un peu complexe qui dépasse les compétences habituellement rencontrées.
Cordialement
Malouxa
 
Messages: 4
Inscrit le: 13 Mars 2013, 22:05
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 16 Mars 2013, 07:31

Dans ce cas, oui, vous avez raison. Bien qu'on puisse déterminer la position des noeuds de vibration de la caisse, il est plus simple de les identifier avec un accéléromètre. La position des noeuds change constamment avec la fréquence.

Ci-dessous, la simulation par le calcul des zones de pression à l'intérieur d'une enceinte bass-reflex simple.

Image
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar Malouxa » 16 Mars 2013, 15:50

Merci :mdr:
j'en ai fait l'expérience ce matin relaté ici http://www.forum-audiophile.fr/materiel ... 06-15.html
Malouxa
 
Messages: 4
Inscrit le: 13 Mars 2013, 22:05
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar PowerOn » 17 Mars 2013, 08:21

[quote="Jean-Pierre Lafont"]Dans ce cas, oui, vous avez raison. Bien qu'on puisse déterminer la position des noeuds de vibration de la caisse, il est plus simple de les identifier avec un accéléromètre. La position des noeuds change constamment avec la fréquence.

Ci-dessous, la simulation par le calcul des zones de pression à l'intérieur d'une enceinte bass-reflex simple.

Sans trop de surprise les zones de pression sont les plus élevées dans les angles et bien sûr dans le l'event... comme dans nos salles mais en plus petit :D
PowerOn
 
Messages: 261
Inscrit le: 28 Fév 2011, 08:39
Expérience HC: Débutant

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar Bachibousouk » 01 Août 2014, 19:05

Un peu de théorie :doute:

http://www.conseils-acoustique.com/inde ... -mecanique

avec à la fin un petit :wink: à JPL

:coucou:
Bachi
Bachibousouk
 
Messages: 120
Inscrit le: 11 Oct 2010, 13:27
Expérience HC: Débutant

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar JIM » 04 Août 2014, 21:31

Merci pour cet article très intéressant. :supplie:
Personnellement, je me contenterai du tableau et des formules en page 19.

Comment peut-on associer la puissance acoustique en fonction d'un niveau SPL/pression et l'énergie vibratoire que transmet une enceinte :doute:
Intuitivement, je me dis que ce n'est pas si simple car très dépendant de la rigidité de la caisse mais bon, on ne sait jamais :coucou:
JIM
 
Messages: 720
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar Bachibousouk » 05 Août 2014, 19:36

Le tableau montre que l’Acoustipad peut être utilisé pour des masses inférieures à la valeur optimal. Après pour le reste, ce n’est pas simple en effet :doute: Rien que le rayonnement d’une plaque seule c’est déjà ardu à formaliser. Malgré tout, pour une équipe de chercheur ça doit être possible :wink:

:shock: :bougon: :coucou:
Bachi
Bachibousouk
 
Messages: 120
Inscrit le: 11 Oct 2010, 13:27
Expérience HC: Débutant

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar zely30 » 12 Sep 2014, 12:43

Bonjour,

Je viens de m'inscrire sur le forum spécialement pour vous remercier.
Je faisais parti de ceux qui le parcourait dans 'l'ombre", j'y ai trouvé de précieux conseils et informations que j'ai suivi.


Pour en revenir au sujet, j'ai appliqué (du mieux possible) pour mes enceintes dites "de bibliothèque" le principe suivant :

Image

et les vilaines résonances (aux alentours de 50Hz) dont je me plaignais depuis quelques années, ont disparu.

Image

Si l'envie vous en dit, vous trouverez plus de détails sur la réalisation vers le lien suivant :
http://www.forumcabasse.org/forum/viewt ... 20#p147787

Merci encore. :coucou:
zely30
 
Messages: 1
Inscrit le: 12 Sep 2014, 10:31
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Les pointes sous les enceintes : couplage ou découplage

Messagepar Guesser » 03 Mai 2015, 13:09

Image
Jean-Pierre Lafont a écrit:La meilleure solution ressemble à celle de la photo... mais avec une dalle d'un poids au moins égal à 5 fois celui de l'enceinte !

Bonjour M.Lafont, si j'adhère totalement au principe du schéma provenant de votre site, j'ai cherché ici et ailleurs comment et pourquoi une masse d'environ 5 fois le poids de l'enceinte était décidé, sans succès.
Pouvez-vous m'aiguiller et me dire sur quelles bases ce chiffre est proposé ? Y-a-il une formule qui pour chaque poids d'enceinte permettrait de décider au plus juste du poids du support ?
Et si par exemple on a un socle 3x plus lourd que l'enceinte, c'est insuffisant ok, mais totalement ou partiellement ? Je veux dire est-ce que la dissipation partielle de l'énergie vibratoire de l'enceinte ne vaut pas mieux que pas du tout ?

Merci d'avance de vos éclaircissements qui sont une vraie bouffée d'air frais parmi toutes les atrocités que l'on peut lire un peu partout, notamment en hifi (et magasins en lignes genre son-video qui persiste à appeler les pointes des éléments de découplage :mur: )

Guesser.
Guesser
 
Messages: 6
Inscrit le: 09 Juin 2012, 11:47
Expérience HC: Amateur éclairé

PrécédentSuivant

Retour vers Erreurs et maladresses

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron