cas d'un HC à un siège

Placement, disposition

cas d'un HC à un siège

Messagepar jhip » 08 Juin 2016, 09:30

J'ai bien compris qu'un cinéma se doit d'avoir la même réponse en fréquence à tous les sièges. Mais nous savons tous que ce n'est qu'un objectif vers lequel on ne peut que tendre via des compromis. Le garantir serait du marketing.

Déjà d'un point de vue image dans un cinéma, il n'y a que la colonne du milieu qui vaille, et si l'on parle de l'angle de vision, il y a peine une dizaine de sièges qui sont dans le critère THX.
Pour ma part, dans mon HC aux dimensions réduites, à l'écran réduit, il n'y a donc qu'un siège optimum d'un point de vue image, la deuxième rangée donnant de suite un angle trop fermé à mon gout.
Aussi j'aimerais bien que l'on imagine le cas de la stratégie de répartition de la correction acoustique/passive et active dans le cas d'un HC à UN siège. le siège du roi ou le siège en or comme vous voudrez.

A l'époque du tritubes, je m'excusais auprès des mes convives d'un problème de convergence qui apparaissait en cours de visionnage, et systématiquement on me disait que j'étais le seul à le voir. Alors pour ce qui du son, sujet encore plus abstrait...
On peut donc imaginer que seul un auditeur est sensible au travail de l'acousticien, et que les autres spectateurs sur les autres sièges n'ont pas la même éducation, sensibilité, exigences...

J'imagine que du coup on peut utiliser un peu plus de solutions actives ponctuelles, par exemple, faire l'égalisation 3 fois sur le même siège dans le cas de l'audissey par exemple.
On pourrait aussi minimiser les efforts sur la réduction de certains modes.
Je dis cela mais en même temps avant que vous me repreniez, je sais que les modes les plus forts implique un temps de décroissance énormément plus long que pour les autres fréquences. Cela seront à combattre uniquement par solution passive.
Voyez-vous d'autres pistes pour aboutir plus facilement à un siège en or ?
jhip
 
Messages: 106
Inscrit le: 06 Juin 2016, 10:35
Expérience HC: Amateur passionné

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 08 Juin 2016, 11:10

Plus la zone d'écoute est petite, plus les phénomènes acoustiques deviennent faciles à comprendre et à maîtriser.
L'électronique peut apporter beaucoup en termes de correction. Si en plus l'acoustique est pas trop mauvaise on peut obtenir des résultats intéressants.
Mais tout ça c'est l'inverse du cinéma et de la devise THX : Every seat is a good seat.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar jhip » 08 Juin 2016, 11:49

Ok ok, mais justement je voulais que l'on parle du cas ou justement on ne cherche pas à faire estampiller une salle THX...

Tiens, je viens de trouver une piste concrête sur un autre fil par vous et christubes

Jean-Pierre Lafont a écrit:
christubes a écrit: Pour revenir au sub dans un 5.1. Voyer vous un inconvenien à ce que je place le sub juste sous le fauteuil d'écoute?
en fait, plus on est prés du HP, plus on est dans le champ direct et donc on a plus de chance d'avoir une réponse comparable à ce que donne l'hp. On ressent bien la vibration pour peut de puissance...


Oui, à condition que le sub soit en phase avec les autres enceintes. ça fonctionne pour un seul fauteuil.
jhip
 
Messages: 106
Inscrit le: 06 Juin 2016, 10:35
Expérience HC: Amateur passionné

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar lionel83 » 09 Juin 2016, 21:07

Bonjour jhip , c'est ce que je vais bientôt tester :wink: , dans ma petite salle difficile d'avoir une belle courbe dans le grave malgré un gros traitement , j'ai trois fauteuils et chacun sera équipé de son caisson , juste derrière la tête (le HP sera à environ 50cm des oreilles) , j'ai fait des essais et mesuré vite fait avec un petit caisson , les courbes sont prometteuses
lionel83
 
Messages: 260
Inscrit le: 02 Jan 2011, 18:40
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar jhip » 09 Juin 2016, 22:05

De mon côté je m interroge si l estrade de la deuxième rangée ne pourra pas être reconverti en caisson.

Impatient de voir tes résultats.
jhip
 
Messages: 106
Inscrit le: 06 Juin 2016, 10:35
Expérience HC: Amateur passionné

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar lionel83 » 10 Juin 2016, 07:16

jhip a écrit:Impatient de voir tes résultats.

moi aussi :wink:

le fait d'avoir le HP à proximité fait que l'on ai en champ proche et on ressent moi l'influence de la salle , malgré tout je me pose plusieurs questions :

- je n'ai jamais vue sur le net de salle HC avec des caissons à coté des fauteuils :doute: , est-ce vraiment une bonne solution ? , est-ce parce-que les gens reproduise ce que font les autres sans se posé de questions , il est vrai que placer les caissons sur la façade avant élimine les problèmes temporel pour plusieurs rangées de fauteuil , mais dans mon cas (trois fauteuils) et encore mieux dans celui que tu site (un fauteuil) c'est peut-ètre la bonne solution
- j'ai fait des tests avec un seul caisson que j'ai placé derrière chaque fauteuil pour effectuer les trois mesures , lorsque j'en aurais trois ensemble ça risque de plus donner la même chose :bougon:
- le fait que mes courbes sont largement meilleures n'est peut-ètre pas lié à la proximité des HP mais simplement parce-que s'est l'emplacement du caisson qui est meilleur qu'en façade , mis à part la proximité du sol le caisson ce trouve dans la partie la plus haute de la salle , les trois mur environnant sont à 80 cm et cet espace libre est traité (rempli) par de la laine
lionel83
 
Messages: 260
Inscrit le: 02 Jan 2011, 18:40
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar jhip » 10 Juin 2016, 09:37

En tout cas ce forum est le lieu pour le questionnement theorique et la confrontation a l experimentation !
jhip
 
Messages: 106
Inscrit le: 06 Juin 2016, 10:35
Expérience HC: Amateur passionné

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar lionel83 » 10 Juin 2016, 10:22

j'ai suivi ce forum plusieurs années avant de me lancé dans la construction de ma salle , en suivant à la lettre les recommandations de JPL :vieux: j'ai réussi mon isolation phonique , pour le traitement j'ai réservé et perdu pas mal de place pour fabriqué d'énorme Basstrap arrière , 30 à 40 cm de laine sur le premier tiers , 30cm au plafond (salle brute 20m2 , après isolation 15m2 , après traitement 10m2 ), les gens qui viennent chez moi sont surpris (ou pas habitué) parce que ma salle sonne très mat , moi je trouve le rendu excellent , une image stéréo géniale et une localisation des sons parfaite
chacun fait comme il veut ou comme il peut , mais je vois trop souvent des salles sans traitement dans les angles :shock: , ou alors "je te colle 5cm de laine de roche sur tout les murs et hop le tour est joué " , c'est sur on gagne de la place et on peut ajouté une rangée de fauteuil mais au niveau absorption , à part l'aigu :doute:
lionel83
 
Messages: 260
Inscrit le: 02 Jan 2011, 18:40
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar jhip » 11 Juin 2016, 07:11

lionel83 a écrit:j'ai réservé et perdu pas mal de place pour fabriqué d'énorme Basstrap arrière ,


Les as-tu déjà décris quelque part sur le net ?

Comme ma pièce brute de béton fait 3,70*2,04*7,80, je me pose la question d'utiliser les 2 mètres qu'il me reste derrière la deuxième rangée pour amortir le mode principal.
Je précise que j'habite en campagne, que la pièce est un sous sol sur terrasse, et que la question de l'isolation n'est pas un réel sujet pour moi. Seul compte le traitement acoustique intérieur. Je vais déplacer la porte d'un angle vers le milieu... seul certitude pour moi pour l'instant.
jhip
 
Messages: 106
Inscrit le: 06 Juin 2016, 10:35
Expérience HC: Amateur passionné

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar lionel83 » 11 Juin 2016, 08:28

:wink: : viewtopic.php?f=62&t=531&start=80
c'est pas forcément détaillé mais j,ai utilisé des dalles de plafond de 120cm de long par 4cm d'épaisseur que j,ai coincé entre des tasseaux , je forme donc dans les angles arrières un triangle de 120cm de façade , j'ai comblé le vide avec de la laine légère , la dalle étant semi-rigide on ajoute au principe un effet de membrane , quant on tape dessus ça sonne comme si on tapait sur la membrane d'un HP :wink:
lionel83
 
Messages: 260
Inscrit le: 02 Jan 2011, 18:40
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar jhip » 11 Juin 2016, 09:50

Jean-Pierre Lafont a écrit:Mais tout ça c'est l'inverse du cinéma et de la devise THX : Every seat is a good seat.


oui mais comme justement le titre de ce post est "cas d'un HC à un siège", la devise devient "The only seat should be a perfect seat"

D'ailleurs, il m'est venue deux idées en cascade :
1) avec un sub encastré en face avant dans un mur à impédance infini, si on place le siège unique au centre de la pièce, alors on évite le premier mode propre.
Du coup on ne doit traiter que la première harmonique du premier mode propre, et le bass trap passif large bande doit être alors approximativement deux fois moins épais ce qui est particulièrement intéressant pour l'habilité de la pièce.

2) si on décide de SUPPRIMER RADICALEMENT le premier mode propre par un bass trap passif, ne serait pas judicieux de choisir de construire une salle avec la largeur et la hauteur de manière inversement proportionnelle à la longueur?
Exemple arbitraire : pièce de 8x4x2 avec bass trap fond de pièce de 4x2x2 et siège à 4 mètres du mur avant.
tous les modes transversaux et longitudinaux sont tous des harmoniques du premier mode, et donc tous absorbés par le même bass trap.

je vous l'accorde, il reste les modes diagonaux qui ne sont pas couverts, mais cela doit déjà faire un sacré ménage des corrections à apporter et éviter d'avoir une vingtaine de bass trap différents dans la pièce. Je crois avoir compris aussi que les modes transversaux seront moins réduit en raison de l'incidence de l'onde. Néanmoins, est ce que cela demeure t il à vos yeux une idée intéressante ?
jhip
 
Messages: 106
Inscrit le: 06 Juin 2016, 10:35
Expérience HC: Amateur passionné

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 01 Juil 2016, 21:20

jhip a écrit:il m'est venue deux idées en cascade :
1) avec un sub encastré en face avant dans un mur à impédance infini, si on place le siège unique au centre de la pièce, alors on évite le premier mode propre.

Ah oui ? Pouvez-vous nous expliquer comment ??? :doute:

Du coup on ne doit traiter que la première harmonique du premier mode propre

C'est quoi la première harmonique d'un mode ?

et le bass trap passif large bande doit être alors approximativement deux fois moins épais ce qui est particulièrement intéressant pour l'habilité de la pièce.

Sans doute la conséquence de ce qui précède, mais je n'ai toujours pas compris.

2) si on décide de SUPPRIMER RADICALEMENT le premier mode propre par un bass trap passif, ne serait pas judicieux de choisir de construire une salle avec la largeur et la hauteur de manière inversement proportionnelle à la longueur?
Exemple arbitraire : pièce de 8x4x2 avec bass trap fond de pièce de 4x2x2 et siège à 4 mètres du mur avant.

?????????????????????????

tous les modes transversaux et longitudinaux sont tous des harmoniques du premier mode, et donc tous absorbés par le même bass trap.

Les modes consécutifs ne sont pas des harmoniques du premier mode. Dans votre exemple, les résonances peuvent être harmoniques entre-elles mais pas leur source.
Croyez vous que tous les "do" d'un piano puissent être générés par un seule et même corde ?

C'est bien d'avoir essayé.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar jhip » 02 Juil 2016, 08:24

Jean-Pierre Lafont a écrit:Ah oui ? Pouvez-vous nous expliquer comment ??? :doute:


Bien sur! je suis très heureux de vous retrouver pour échanger la dessus.
Une source de grave est encastrée dans le mur.
Elle fait face à un mur opposé et donc il y aura des modes propres plus ou moins perceptible suivant la position de l'auditeur. (je sais que vous savez tout ça bien sur, c'est pour expliquer mon raisonnement).
le mode [1,0,0] (j'aurais tout de suite dû utiliser cette appellation) ne serait pas perceptible si on est à exactement la moitié de la distance entre les deux murs. (le mode existe mais il ne dérange plus l'auditeur). Après mon raisonnement est identique si en fonction de l'impédance des murs, ce point particulier n'est pas exactement au milieu. Comme la pression est continue dans la salle, entre un ventre et un noeud il y a forcement un point à 0dB, c'est sur celui là que je pose le siège.

Jean-Pierre Lafont a écrit:C'est quoi la première harmonique d'un mode ?

veuillez m'excuser pour mon vocabulaire. le mode [2,0,0].
Du coup, plutôt que de remplir la moitié de la salle en absorbant, on remplit le quart et ce compromis m'irait tout à fait.

Jean-Pierre Lafont a écrit:Croyez vous que tous les "do" d'un piano puissent être générés par un seule et même corde ?


je suis bien d'accord d'autant que j'ai déjà essayé d'accorder un piano (j'aurais dû m'abstenir ce jour là).

une fois j'ai lu un de vos écrits qui stipulait que pour traiter correctement les modes, il fallait y consacrer 7/8 du volume de la pièce; la moitié en longueur, la moitié en largeur, la moitié en hauteur.
j'ai conclu, (à tort ou à raison?) que si que on ne parle que du mode longitudinal par exemple, remplir la moitié en longueur traite en un seul dispositif tous les modes [1,0,0],[2,0,0],[3,0,0],[4,0,0],etc... Confirmez-vous ?

Si oui, une fraction de salle remplit d'un absorbant produirait l'effet d'un passe bas sur les réflexions.
jhip
 
Messages: 106
Inscrit le: 06 Juin 2016, 10:35
Expérience HC: Amateur passionné

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 02 Juil 2016, 11:09

jhip a écrit:le mode [1,0,0] (j'aurais tout de suite dû utiliser cette appellation) ne serait pas perceptible si on est à exactement la moitié de la distance entre les deux murs. (le mode existe mais il ne dérange plus l'auditeur).

Dans une pièce (aux parois d'impédance infinie) excitée par le mode 1.0.0, la fréquence d'excitation n'est plus audible au milieu de la pièce (pression nulle). On ne peut pas dire que ça ne dérange pas l'auditeur.

Jean-Pierre Lafont a écrit:C'est quoi la première harmonique d'un mode ?

veuillez m'excuser pour mon vocabulaire. le mode [2,0,0].

mode 1.0.0 = première harmonique (appelée fondamentale dans un signal complexe).
mode 2.0.0 = deuxième harmonique, etc..

une fois j'ai lu un de vos écrits qui stipulait que pour traiter correctement les modes, il fallait y consacrer 7/8 du volume de la pièce; la moitié en longueur, la moitié en largeur, la moitié en hauteur.
j'ai conclu, (à tort ou à raison?) que si que on ne parle que du mode longitudinal par exemple, remplir la moitié en longueur traite en un seul dispositif tous les modes [1,0,0],[2,0,0],[3,0,0],[4,0,0],etc... Confirmez-vous ?
Si oui, une fraction de salle remplit d'un absorbant produirait l'effet d'un passe bas sur les réflexions.

Oui, ce raisonnement est acceptable pour un absorbeur poreux aux caractéristiques idéales.
Le premier mode apparait quand la longueur d'onde vaut 2 fois la plus grande dimension de la pièce. Un absorbeur poreux le supprime quand son épaisseur vaut 1/4 de la longueur d'onde, c.à.d la moitié de la pièce.
Si l'absorbeur est plein, les fréquences subséquentes qui ont des longueurs d'onde plus courtes sont également absorbées. Répété dans les 3 axes, cela ne laisse plus que 1/8e du volume de la pièce. Donc, le raisonnement se tient.

Par contre, si l'absorbeur est un résonateur, il n'absorbera qu'une seule fréquence (sa fréquence d'accord) et les autres résonances resteront intactes. C'est le sens de l'allusion dans mon post précédent.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar jhip » 02 Juil 2016, 12:30

Jean-Pierre Lafont a écrit:Dans une pièce (aux parois d'impédance infinie) excitée par le mode 1.0.0, la fréquence d'excitation n'est plus audible au milieu de la pièce (pression nulle). On ne peut pas dire que ça ne dérange pas l'auditeur.


je viens de repasser un petit moment sur votre site : http://www.lafontaudio.com/criteres/modes.htm
Annulation au centre pour un signal de longueur d'onde 1,5 fois la longueur de la pièce, OK
Je me suis fait des petits schémas, et oui il y a annulation au centre également pour lambda/2= longueur de pièce, j'étais aux antipodes, merci.

Néanmoins, cette idée curieuse m'était venue de REW "Room simulation"
J'ai refais un exemple calqué sur votre modélisation de 4,5m de pièce.
Le mode 115Hz est bien là ainsi que les autres,( j'ai fais un tuyau d'orgue pour revenir à un modèle 1D)
Il y a 3 courbes ; au centre et 50 cm devant et derrière. Niveau nominal sans pièce : 75dB
Image

Alors je sais que vous nous avez déjà mis en garde contre cette partie du logiciel, mais j'ai toujours envie d'explorer le cas particulier de la position spécifique "distance/2".
Pourquoi REW_RS ne montre pas une annulation violente à cette position et juste une atténuation de 6dB ? Car s'il y a un tant soit peu de vrai dans ce simulateur malgré la simplification du modèle, la position centrale serait moins désagréable à l'écoute et plus facile à corriger.
jhip
 
Messages: 106
Inscrit le: 06 Juin 2016, 10:35
Expérience HC: Amateur passionné

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 02 Juil 2016, 19:11

Pourquoi REW_RS ne montre pas une annulation violente à cette position et juste une atténuation de 6dB ? Car s'il y a un tant soit peu de vrai dans ce simulateur malgré la simplification du modèle, la position centrale serait moins désagréable à l'écoute et plus facile à corriger.

Je ne sais pas ce que représentent ces courbes.
Ce que je sais, c'est que les réponses modales mesurées ne ressemblent pas à cette simulation. Il n'y a jamais de pic pointu sur les lignes des fréquences modales.
De plus, quand on fait varier l'absorption, les lignes de fréquence devraient se déplacer. Or, sur ce logiciel elles ne bougent pas.

Image
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar jhip » 02 Juil 2016, 19:23

Ok, cela fait deux anomalies clairement discriminantes sur le modèle lui même de ce logiciel.
J'oublie alors le lambda /2.

Par contre entre le ventre et le noeud, il y a forcement une position au niveau nominal.
Donc si on place le siège en ce lieu, le mode [1,0,0] n'est pas perçu, et on peut commencer le dimensionnement de l'absorbeur arrière que pour les modes [N,0,0] avec N>=2.
Est-ce valable comme raisonnement ?
jhip
 
Messages: 106
Inscrit le: 06 Juin 2016, 10:35
Expérience HC: Amateur passionné

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 02 Juil 2016, 21:13

jhip a écrit:Par contre entre le ventre et le noeud, il y a forcement une position au niveau nominal.
Donc si on place le siège en ce lieu, le mode [1,0,0] n'est pas perçu, et on peut commencer le dimensionnement de l'absorbeur arrière que pour les modes [N,0,0] avec N>=2.
Est-ce valable comme raisonnement ?

Je vous donne une recette bien meilleure et beaucoup plus fiable que tous les calculs qu'on peut faire même avec des logiciels hors de prix, comme celui-ci:
Image

Posez un subwoofer dans un angle de votre pièce vide et fermée et mesurez les fréquences modales dans le coin opposé.
Notez les fréquences et les amplitudes (ou sauvegardez le graphe).
Cherchez le point d'équilibre caisson-point d'écoute le plus favorable et notez les positions. A partir de ces positions rapprochez-vous du placement physiquement acceptable, le moins mauvais auditivement.
Le résultat élimine toutes les incertitudes d'impédance des parois, d'angle de rayonnement, etc... et servira de base pour l'étude.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: cas d'un HC à un siège

Messagepar jhip » 02 Juil 2016, 22:17

Un grand merci :supplie:
Je ferais cela dès que j'aurais investi mes nouveaux lieux.
jhip
 
Messages: 106
Inscrit le: 06 Juin 2016, 10:35
Expérience HC: Amateur passionné


Retour vers Configurations

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité