5.1 sans central et sub. je m'explique:

Placement, disposition

5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 06 Nov 2013, 14:10

Bonjour, voyez vous un incovénient à ce que je n'utilise pas la central ni un caison de basse pour l'écoute individuelle d'enregistrement 5.1 ou film.

Je m'explique: le signal "centrale" sera envoyé au 2 HP et ainsi que le voie du caison de grave ( le .1 )

bien sur mon systême stéréo est capable de déscendre assés bas et je suis placé de sorte que lorsque les 2 hp produisent le même signal j'entends parfaitement le son sur tout son spéctre au milieu et devant moi ( pour infos, à chaque fois que je m'assoie devant mon systême, je balance une source mono et j'ajuste ma tête dans le sens gauche droit de sort à avoir le son au milieu.)

(pour l'angle, j'aime avoir un angle de presque 90° pour écouter des enregistrements pur stéréo ( 2 micros ) et me rapprocher de l'écoute binaural. Pour avoir un angle de 60° ou 45° je me recule.)

je garderais alors que les 2 sunround arrière donc vu que ça apporte vraiment du plus.
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 08 Nov 2013, 10:50

voyez vous un incovénient à ce que je n'utilise pas la central ni un caison de basse pour l'écoute individuelle d'enregistrement 5.1 ou film.

La question est de savoir si, avec le pan-pot à 2h30, le bruit brun est bien localisé à mi-chemin entre le centre et l'enceinte droite sans perte de niveau ni remontée de gain.

Question:
L'écoute stéréo a été inventée et introduite commercialement en 1928, bien avant l'invention du magnétophone, en trois canaux car c'est la seule méthode fiable pour avoir un centre solide (stereo signifie solide). D'abord réservée aux installations professionnelles, elle a connu son véritable succès auprès du grand public plus tard, avec 2 canaux seulement. Pourquoi ?
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 08 Nov 2013, 12:17

JP vous oubliez à chaque fois l'effet du delay intercanaux. avec un pan + un delay on peut faire localiser un son à l'éxterieur des HP soir à 180° mais le problême c'est que le son se se localise pas sur tout son spectre à 180°, L'aigus lui continu à provenir du HP.

quant au dephasage genre inversion de polarité entre les 2 hp ça donne une localisation diffuse et à l'exterieur du plan des HP. C'est utilile par exemple pour se faire imerger par la reverbe du salle en musique classique. D'ailleur, même les injésons de film utilse ces procédés. J'aime pas la stéréo par intensité par pan-pot, c'est pas naturel. comme j'aime pas non plus les prises de son stéréo en AB qui laisse passer des délays intercanaux trop grands et donnant une image trés diffus, peut précise, à oui ça flatte vu que le son "sort" vraiment du plan des 2 encientes.

j'ai quelques techniques de prise de son stéréo que je me suis dévellopé par exeperience et aprés avoir essayer ce qui existait de déjà breveté. Le but recherché est d'avoir une réelle image sonore 3D de l'orchestre entres les 2 HP est laisser l'accoustique du lieu nous plonger dedant. je fait des teste aussi parfois en Quadiphonie, ou avec le 5.1 mais la technique de capatation est différente ( même entre de la quadra qui utilse 4 hp identique par rapport au 5.1 qui utlise un son diffu à l'arrière )

Quant à ce que j'ai pus entendre je sais plus où que certains ampli utilisait une 3 sortie pour HP centre alors que l'ampli reçois de 2 canaux là il faut pas déconner. j'ai déjà répondu à ces gents me disant qu'ils avaient pas de centre et bien commencez par regarder l'accoustique de vos salle ou mettez vous où il faut. En fin je reconnais que ces recommandation ne peuvent s'appliquer dans un home cinéma ou autre. Je comprends pourquoi personne n'en parle ici.
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 08 Nov 2013, 12:48

JP j'ai essayé ce que vous ditez "La question est de savoir si, avec le pan-pot à 2h30, le bruit brun est bien localisé à mi-chemin entre le centre et l'enceinte droite sans perte de niveau ni " évidament à 2H30 le son est étalé entre le centre et l'hp droit.

Si je balaye l'entement le pan-pot je n'entends pas le son se déplacer de gauche à droite mais plutot j'a la sensation qu'un hp centre fantome apparait quant je balais le pan-pot du butée au centre.

Cepandant en jouant sur le pan-pot + delay, le son se déplace beaucoup mieux. Le top est d'utiliser une tête artificiel avec un hp qui tourne autour.( Ou même le couple ORTF est bien pour ça car le delais et l'intensité du son suit naturellement l'azimute de la source.)

Jp ça m'arrive quant je mix de la musique classique capté en multimicro d'utiliser à la fois : le pan-pot, le delay et même une EQ sur la voie opposé. JP ,vous me fabriquez une console dans laquelle le bouton Pan joue sur ces 3 parramètre en même temps ? :wink:
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 08 Nov 2013, 13:49

J'aime pas la stéréo par intensité par pan-pot, c'est pas naturel.

Vous connaissez un autre moyen simple de suivre les mouvements à l'écran ?

certains ampli utilisait une 3 sortie pour HP centre alors que l'ampli reçois de 2 canaux

La lecture stéréophonique quand elle a été inventée, avait 3 canaux discrets (3 pistes) et quand le son était au centre, il n'était ni à gauche, ni à droite quelle que soit la position des spectateurs.
Contrairement à la musique, les sources de façade doivent être très localisées et contenues dans un cadre restreint.
A 9h30 ou 2h30 l'auditeur doit pouvoir localiser une image sonore virtuelle à 10-12°, entre le centre et l'enceinte latérale sans "baver" du coté opposé.

Il n'est pas question d'élargir le champ sonore avec les enceintes frontales au delà de l'écran. Quand on veut sortir de l'image on balaye plus loin et on déborde sur les surrounds.
Je rappelle qu'en cinéma, la rotation du son sur 360° ne doit pas présenter de variation de niveau supérieur à +/-2dB dans la bande 400Hz-8kHz depuis le fauteuil principal et plus de +/- 3dB entre les différents fauteuils.

vous me fabriquez une console dans laquelle le bouton Pan joue sur ces 3 parramètre en même temps ?

Peut-être plus aujourd'hui, mais c'est faisable. Je me souviens avoir développé pour "Publison" un truc tordu, destiné à élargir le champ sonore, que j'avais appelé "Fullmost". Le circuit comprenait effectivement un delay et une égalisation. La première version avait des Vu-mètres au lieu des bargraphs.

Image
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 08 Nov 2013, 16:45

JP j'arrive pas à voir les boutons de votre "fullmost". On est bien d'accort, ce que vous me décriviez est un PAN-pot appelé LCR. Quant le pan est au centre il n'y plus que l'enceinte du centre qui marche. Et c'est aussi ce que j'appel de la stéréo par intensité. Vouloir faire une image précise entre L et R c'est pas gagné avec la stéréo d'intensité, c'est pour cela aussi que je dit que c'est pas naturel, il maque au cervaux les autres propriétés binaurales. Et aprés, même quant on fait un enregistrement binaural il faut encore que le systême d'écoute soit quant même pas fait à la chichois. Il faut améliorer la diaphonie c'est pour celà que je me permet d'ouvir l'ange d'écoute.

je suis currieu d'éssayer votre fullmost.
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 08 Nov 2013, 16:50

Pour revenir au sub dans un 5.1. Voyer vous un inconvenien à ce que je place le sub juste sous le fauteuil d'écoute?

en fait, plus on est prés du HP, plus on est dans le champ direct et donc on a plus de chance d'avoir une réponse comparable à ce que donne l'hp. On ressent bien la vibration pour peut de puissance et on enmerde moin les voisins?
:mrgreen:
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 08 Nov 2013, 18:01

JP j'arrive pas à voir les boutons de votre "fullmost". On est bien d'accort, ce que vous me décriviez est un PAN-pot appelé LCR.

Le fullmost n'est pas un pan-pot. C'est un effet qui bidouille l'image stéréo (proche de l'APHEX).
Pour le pan-pot, je suis d'accord avec ce que vous écrivez.

christubes a écrit:Pour revenir au sub dans un 5.1. Voyer vous un inconvenien à ce que je place le sub juste sous le fauteuil d'écoute?
en fait, plus on est prés du HP, plus on est dans le champ direct et donc on a plus de chance d'avoir une réponse comparable à ce que donne l'hp. On ressent bien la vibration pour peut de puissance...

Oui, à condition que le sub soit en phase avec les autres enceintes. ça fonctionne pour un seul fauteuil.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 08 Nov 2013, 18:53

Jean-Pierre Lafont a écrit:Oui, à condition que le sub soit en phase avec les autres enceintes. ça fonctionne pour un seul fauteuil.


si je retards le sub pour le timer avec les fronts c'est bon? si vous parliez de phase entre canaux c'est donc qu'il y a une corrélation entre elles?

vous êtes bien d'accort, la phase na pas de sens entre 2 signaux différents. et pour la phase entre grave et aigus ( qu'on appel le delay de groupe aussi ) l'oreille tolère un déphasage minimum. ( heureusement car les enceintes à filtre IRR ne pourrais même pas exister fonctionner)
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 09 Nov 2013, 06:29

Le signal du subwoofer étant la continuité de la somme des signaux des autres enceintes, je ne vois pas comment il n'y aurait pas de relation de phase.
Pour que le crossover entre le sub et les enceintes satellites fonctionne correctement, la phase et le delay doivent être parfaitement alignés.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 09 Nov 2013, 10:41

Comme le Sub a sa propre piste je pensait que ce qui est envoyé dans le bus du sub n'est pas envoyé au autres bus LCR Ls Rs. dans ce cas il n'y aurait plus de corrélation entre les pistes.
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 09 Nov 2013, 11:34

Le sub n'a pas sa propre piste. C'est le canal LFE qui a sa piste, le fameux dixième (.1). Le sub contient d'autres choses, il ne faut pas confondre.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 09 Nov 2013, 18:27

Je parlais bien depuis de début du canal LFE qui est forcement affecté à un sub. vous pensez que je parlais de sub rajouté au front pour étandre la bande passante des fronts?

et le bass management est ce bien quant on fait un crossover entre les voies et le caisson de basse pour étendre le registre des voies principale lorsque par exemple les HP fronts ne descendent pas asses?
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar thxrd » 10 Nov 2013, 09:28

Un petit detail que jean pierre connait bien mais qu'il n'a pas souligné tellement il est evident

En reproduction le " centre " ( obtenu a l'enregistrement par le moyen que l'on veut ... Piste specifique ou sommation ) n'est "existant " avec une reproduction faites sur 2 canaux ( centre fantome dispo sur la plupart des amplis 5.1 du marché pour les cas " sans enceinte centrale " ) que pour un auditeur situé .. Strictement au centre ...
Des que l'on bouge la tete ne serait ce que de 20 cm .. Le " positionnement " dans l'espace du mix devient n'importe quoi ..
Je confirme ce que dit jean pierre .. La stéréo a ete a l'origine inventée en 3 canaux .. Avec un centre réel

La reproduction en 2 canaux stéréo sur 2 enceintes entrainant une contrainte tres forte de positionnement si on veut une image sonore correcte ....
Sur ce point certains mix bien fait en 5.1 "musique" ( rare mais ca existe donc c'est faisable ) montre une nette superiorité justement a cause du " centre "
Dans les années 50 jusqu'a 80 beaucoup de publication hifi ont présentées des solutions de " centre" avec matricage et ampli suplementaire .. Ou carremment passive ...
Evidemment c'est un palliatif qui ne peut etre equivalent a une prise de son incluant un centre ...
En film le mode " fantome" est " faisable" mais pour une seule place et avec la tete bien coincée dans un etau....
Les dialogues d'un film representant generalement une part non negligeable de l'interet de l'oeuvre ..( sic) on constate que statistiquement ces dialogues sont plutot largement ... Au centre ...Sur un dialogue " au centre" ,on constate facilement qu'avec 2 enceintes sans enceinte centrale le mondre desaxage de l'ecoute Entraine des voix floues / mal positionnée par rapport a l'image et meme dans certain cas difficilement comprehensible ...
Au passage lors de l'enregistrement des dialogues rien n'interdit de faire une prise en stereo ..et de creer un fichier stereo ... Afin d'avoir un veritable positionnement de phase .... ...

Donc dans tout les cas ... Donc l'enceinte centrale est un + et en film .. Obligatoire ...
Elle est meme tellement importante qu'en cinema on constate que sur la durée d'un film c'est la plus importante .. D'ou la necessité qu'elle soit identique en qualité aux G et D ...
Il faut noter que DTS comme dolby sur leur presets " musique" pour signal stereo regenere toujours un centre ... .. Perso je n'en suis pas fan car le traitement est trop " marqué" surtout chez dolby
Pour ma part je prefere faire une memoire avec matricage dans le crossover ( certains crossovers contiennent une grosse matrice de routing en in/out ... ) le resultat est moins " typé " mais plus naturel ..
Roland
thxrd
 
Messages: 1054
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar thxrd » 10 Nov 2013, 09:50

Le mot " sub" en multicanal est designé comme l'extension du spectre vers le bas des enceintes principales
Extension faites activement .. Avec la somme des canaux mixés en mono / filtrés a la fc recherchée et envoyé sur un sub ...
On peut aussi imaginer que chaque enceinte frontales ait son propres filtres et son propre ampli et son propre sub / c'est egalement imaginable en passif ( compte tenu des frequences considerées generalement en dessous de 60/ 80 hz la pratique demontre que ca n'a strictement aucun interet par rapport à la premiere solution ...du moins si elle est faites correctemment )
Le .1 lui est une piste de signal contenue dans la source .. ... Destiné a generer des effets de graves et en pratique quoi que ce ne soit pas bien admis ..a completer la sensation de grave des frontales en cinema qui ne descendent jamais vraiment complement ... ...sur les scenes qui le necessite ...

Apres le " bass management " est la gestion simultanée de ces deux aspects ... Sub et LFE
Et on peut dire que dans 99% des cas ce management est mal fait voir destructif ... Par la plupart des preamp et integrés du commerce ... ( j'ai expliqué depuis 6 ans ce qui etait la seule bonne methode rationnelle possible .. Et dans l'absolu ce n'est pas bien savant ...mais il faut une vraie matrice et de vrais crossovers editables séparés pour lfe et sub ..
Ensuite le LFE et le sub si le management est bien fait peuvent parfaitement etre envoyés sur le meme ampli et le ou les memes sub ...
Le resultat final dans cette zone de frequence etant tres tres liés au placement des subs et au comportement de la salle .. Et ..... Au bon raccordement de la partie sub avec les frontales ...

On peut noter que en salle de cinema on ne fait pas de management .... Les enceintes frontales sont en large bande et sont sensées descendre suffisamment ( ce qui n'est pas toujours vrai) et on a des enceintes de grave pour la piste LFE ...
Ce montage peut parfaitement etre envisagé en HC mais impliquera des enceintes musclées en frontales car capables de descendre autour de 30/ 35 hz et avec suffisamment de niveau ... La pratique demontre que hors qqs enceintes cheres et grosses la majorité en sont parfaitement incapables
Mais c'est une solution parfaite pour le cinema ..
En musique on a generalement pas de LFE ( quoique en mix 5.1 certains en mettent en studio ) et donc les frontales sans sub ca deviendra tres difficile si on veut descendre à 15 ou 20 hz ...d'ou generalement en HC ou on est amené a ecouter aussi de la musique .. Cette notion du sub et de bass management
Roland
thxrd
 
Messages: 1054
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 10 Nov 2013, 10:56

Il y a quelques jours, j'ai posé cette question:
Jean-Pierre Lafont a écrit:L'écoute stéréo a été inventée et introduite commercialement en 1928, bien avant l'invention du magnétophone, en trois canaux car c'est la seule méthode fiable pour avoir un centre solide (stereo signifie solide). D'abord réservée aux installations professionnelles, elle a connu son véritable succès auprès du grand public plus tard, avec 2 canaux seulement. Pourquoi ?

Personne n'a répondu, alors voici la réponse.
La stéréo à 2 canaux avec un centre virtuel est née avec le disque microsillon. La pointe au bout du bras de lecture (le pick-up) ne dispose que de 2 axes pour transcrire le mouvent mécanique en signal électrique. On a donc fait l'impasse sur le canal central, pourtant le plus important.

Quelques détails:
En 1887 Thomas Edison (très fort en marketing) a inventé le phonographe à cylindre en feuille d'étain. Le mouvement de la pointe de lecture était uniquement vertical. Un an plus tard Berliner et Johnson ont inventé le disque et surtout le mouvement latéral mais comme ils étaient beaucoup moins forts en marketing, leurs noms furent vite oubliés. http://en.wikipedia.org/wiki/Zonophone
Les premiers disques microsillon (microgroove) en acétate tournaient à 78,26 tours/mn comme les disques en cire des phonographes et n'offraient qu'un seul canal. Le consommateur de l'époque devait donc se contenter d'un son mono.
Bien que l'enregistrement stéréo existe depuis 1928, c'est au début des années 50 (la courbe RIAA qui a remplacé la NAB date de 1953) qu'on s'est intéressé commercialement au disque stéréophonique.
Dans l'espace 3D (X,Y,Z), la pointe de lecture ne dispose que de 2 axes, le troisième étant réservé au défilement du support. Alors comment graver et lire les 3 canaux de la stéréo sur un disque ? La réponse est simple, on a tout simplement fait l'impasse sur le canal central en reprenant les travaux de Haas et l'idée du centre virtuel.

Beaucoup de gens s'imaginent que le mouvement de la pointe est vertical pour un canal et latéral pour l'autre. En réalité le mouvement décrit un X, chaque axe étant à 45° de la verticale, le canal de droite étant du coté de l'axe de rotation du disque. La diaphonie est importante et comme l'explique Roland, le centre virtuel et aussi bien défini que ma stabilité quand je marche sur un fil. Rien ne vaut un véritable canal central.

Plus curieusement, on a continué à proposer la stéréo sur 2 canaux avec les magnétophones, les cassettes puis les CD bien qu'il n'y ait plus de limitation technique. Alors tout le monde croit que la stéréo, c'est 2 canaux. En réalité, ce sont les impératifs économiques, la compatibilité avec les anciens systèmes et l'écoute binaurale au casque qui ont maintenu ce format bâtard qu'est la stéréo sur 2 canaux.
D'ailleurs, la plupart des consommateurs y compris les audiophiles et même quelques "ingénieurs du son" croient encore que la stéréo c'est une image sonore plus large avec des instruments ou des voix différents à droite et à gauche.

Le premier film stéréo 3 canaux (gauche, centre, droite) Fantasia sortit en 1940. Enregistré en 8 pistes puis mixé en 4. Le 4e canal contenait des informations qui servaient à piloter les 3 autres. Pour réduire le bruit, on enregistrait tout le film avec un niveau au bord de l'écrêtage et la 4e piste pilotait les VGAs des canaux audios. Aux mixage, 6 ingénieurs s'occupaient des pan-pots tandis qu'un 7e encodait manuellement la piste d'asservissement (avec un contrôle de modulation tricolore). ça c'était du sport !
Malgré les 900km de pellicule utilisés pour le tournage, 20% du budget total de la production était réservé au son. Si c'était le cas aujourd'hui, l'industrie se porterait mieux (au lieu de tout donner aux acteurs).
Dernière édition par Jean-Pierre Lafont le 10 Nov 2013, 11:24, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar thxrd » 10 Nov 2013, 11:24

Je pense que peu de gens des forums actuellement savent ce qu'est une cellule de lecture ( hors qqs DJ) et comment c'est fait dedans ( aimant ou bobine mobile .. Et meme .. Jauge de contrainte ... Ou ceramique ect .. Voir optique et meme ..... Laser ... )
Explication ultra limpide sur le mouvement lui meme ... Et sa limitation physique ..
On peut meme se souvenir de solutions exotiques usant d'une deuxieme couche de "virtualité"pour la quadriphonie ( SQ et QS ) et encore plus fort d'une solution avec porteuse et demodulation pour les 2 canaux arrieres par JVC (CD4 )
J'ai encore ces " jouets" de l'epoque avec qqs supports correspondants .. ( ainsi que qqs machines allant du rouleaux au microsillon en passant par le 80 tours / le 78t et meme du 16 t .... ( 1 seul exemplaire ..j'ai eu du mal )

En effet ont peu s'etonner de la suite quoique ... Il a existé des 3 pistes ( mais pas grand public ...)
Ah ....ce qui est sur c'est qu'un casque avec 3 oreillettes ... C'est un probleme ... ( joke)
Mais justement au casque la theorie de la virtualité du centre ..est correcte ... Mais bon ... Le casque genere qqs autres questions ... C'est un autre debat ..
Roland
thxrd
 
Messages: 1054
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 10 Nov 2013, 11:39

J'ai édité mon post précédent et ajouté un paragraphe sur les débuts de la stéréo au cinéma.

On peut meme se souvenir de solutions exotiques usant d'une deuxieme couche de "virtualité"pour la quadriphonie ( SQ et QS )

Tu réveilles des souvenirs qui me sont chers, notamment quand en 1975, Bud Bennett (président fondateur de Quad-Eight) est venu à Paris pour me proposer de développer l'application du décodeur SQ (conçu par Columbia et concurrent su QS de Sansui). Personnage pittoresque, en costume écossais jaune et vert avec chapeau assorti et son sac TWA rouge, il ne passait pas inaperçu. Ensuite, je l'ai rejoint à Hollywood où il m'a reçu sur son fauteuil gonflable transparent au milieu de sa piscine. Mais le contrat étant du genre "tout pour lui rien pour moi", je n'ai pas jugé raisonnable d'y donner suite. Je conserve encore les schémas.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 10 Nov 2013, 12:27

Merci mesieurs, mais vous m'expliquez des choses ( bon mise à part sur le LFE ou le bass management ou j'étais dans le flou et la stéréo à 3 canaux au début que j'iniorais ) que je connais depuis longtemps et que j'ai même pas eu besoin d'aller à l'ecole pour apprendre. J'ai compris le fonctionnement d'un vinyl et d'un magnetophone j'avais même pas 10 ans et juste en demontans, analysant, bidouille.. Essayez de faire une prise de son avec un 3 micros pour le centre et vous allez rencontrez des problêmes inatendu. Ma philosophie est qu'on a 2 oreilles et donc mon jeu est de jouais avec notre psychoacoutique. Et c'est vrais j'avoue, c'est plus simple la stéréo sur 2 cannaux ( bon sauf qui'il faut mettre la tête dans un étau ) et, Roland on peut avoir un vrais centre devant soit au casque, tout dépends comment la prise de son est faite. Pour Roland, qui veut se déplacer dans la salle et avoir une image toutjour réaliste: On peut capter un philharmonique en multipiste et redifuser avec autant d'enceintes qu'il y a de pistes placé à l'endrois virtuelle des micros... Comme on peut mixer par pan-pot un mix 5.1 recapter avec une tête artificiel la difusion de ce mix 5.1 dans une salle dédier et rediffuser l'enregistrement 2 piste ( dowmix fait par la tête ) sur un casque ou même un systême 2 enceintes avec un grand angle et l'auditeur coiçé dans un étau ( 2 cm d'éccart au passage se sufit )
Et si il y a un grand interret à faire ça, c'est que ces experiences vous donnent des leçons sur la psychoacoustique et sur les problêmes lieer au enceintes et au acoustiques des lieu.. Plutôt que de lire des livres et avoir des sensations subjectives d'autre..
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 10 Nov 2013, 12:35

Vous saviez que les ingéson de mix film utilisent un traitement special sur chaques son déstiné à étre envoyé sur chaque bus ( L,C, R ou s ) car seul la position de la source par la position d'un enceinte par rapport au spectateur ne suffilt pas. Il faut que dans le son de la bande on joue sur la couleur du son ( filtre ) et sur l'environement capté.
christubes
 
Messages: 696
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Suivant

Retour vers Configurations

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron