5.1 sans central et sub. je m'explique:

Placement, disposition

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 10 Nov 2013, 12:45

Pour completer le mouvement de la pointe d'un microsillon que décris JP, en faite elle se déplace horizontalement quant le signal est identique et en phase aux 2 canaux et verticalement quant ces 2 même signaux sont en opposition de phase. je vous post aprés une mesure de la diaphonie sur un bruit rose enregistré sur un canal et en suite en opposition de phase. à +
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar thxrd » 10 Nov 2013, 13:37

Il n'a jamais ete question de faire de la prise avec 3 micros !!!! Qui a dit cela ???
On parle essentiellement de reproduction avec une paire d'enceinte .. Qui ne peut permettre d'avoir une image sonore correcte ..pour les raisons de physique elementaires telle qu'expliqué
La question de la prise elle meme est un autre sujet .. Le centre peut bien sur lui meme acompagné de G et D simulatnement qui participeront a l'espace ou qui contiendront simultanement autre chose ..
Apres je veut bien croire qu'avec une prise par instrument et autant d'enceintes ca puisse le faire ( et encore ca ne suffira pas la perception est qss chose de bien plus complexe ) simplement on est dans le monde réel et pas dans la science fiction ...et malheureusement à ce jour rien ne permet une prise et une repro qui permetttrait d'entendre l'equivalent de la réalité
Il faut donc faire des compromis et 2 canaux seulement entraine le probleme souligné

En effet quand je suis au concert je peut parfaitement me deplacer et conserver un espace sonore
coherent ..
Avec une paire d'enceinte absolument pas ..
Et quand je suis au cinema je veut pouvoir entendre et parfaitement comprendre et localiser les dialogues .. Avec une paire d'enceinte .ce ne sera pas possible avec de la stéreo .. Sauf etre rigoureusement au centre ... Ce qui est une contrainte redhibitoire Paradoxalement l'usage de la mono en cinema permettra de rester plus intelligible ( meme si on perd l'espace ..)
Je pense que Jean Pierre a une petite idée de ce que l'on fait en prise de son pour capter correctement l'espace ( moi aussi ) ..cependant malgré toutes les théories sur ce sujet . Je n'ai pas encore réellement entendu une prise en stéréo sur une paire d'enceinte qui me donne une ressemblance avec l'espace en réel

Bien sur l'ingé son lui est assis la tete entre ses enceintes monitor et n'imagine pas qu'il puisse exister d'autre conditions ( joke..) malheureusement la réalité est tout autre ..
D' ou d'ailleurs le multicanal depuis tres longtemeps en cinema et depuis 10 ans en musique justement pour resoudre partiellement cette question


La n'etait pas le sujet en fait ... Il portait sur la necessité d'une enceinte centrale ou non ..
La reponse est : oui si on veut ecouter autrement que seul avec 10cm d'aire d'ecoute ..
L' Auro comme l'Atmos vont d'ailleurs dans le sens d'un elargissement de la zone d'ecoute et d'une reproduction plus réaliste ... En terme d'espace ...

Apres pour ecouter seul de la musique ... La stéréo convient assez bien ..mais pour ecouter un film ben non elle va pas bien du tout ...et l'ecoute de mix 5.1 avec un montage sans enceinte centrale est tres destructif
Je crois que c'etait lea reponse recherchée .. ( ca fait + de 20 ans que j'ecoute ou fait du multicanal sous toute ses formes ( et avant la quadro/quadri) et 30 secondes de comparaison en mode fantome ou avec centre permette d'avoir une idée bien claire sur la question ..
D'ailleurs je suis etonné Chris qu'un preneur de son aussi emerite que vous ( serieusement ) se pose
la question!!!
Thxrd
thxrd
 
Messages: 1023
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 10 Nov 2013, 14:04

Je voulait avoir vos avis et je suis bien d'accort avec vos messages. Il reste un point sur lequel je veut encore déveloper.

SI vous ne parlez pas de prise de son avec 3 micro ( un L , un C et un R ) comment en musique voulez vous recreer la 3 voie du centre? je suis désolé mais avec les procédés de matriçage du genre prologic et autre le résultas est encore plus décévant que faire une prise 3 micro/3 pistes et 3 HP ( à condition de placer les micros autrements que si on ferait une prise 2 cannaux )
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 10 Nov 2013, 15:34

J'approuve la remarque de Roland. Je vois mal prendre une voix off avec 3 micros. Quel intérêt ?
Les prises de son plateau servent le plus souvent à créer un témoin qui servira de guide pour les acteurs et les bruiteurs en studio. Pendant le tournage, les voix sont souvent prises à mauvaise distance car l'acteur se déplace, le perchiste ne doit pas faire d'ombre, etc. Idem quand les acteurs sont dans un environnement bruyant. Vous n'avez jamais remarqué que les scènes de restaurant, les autres clients et les bruits des couverts sont particulièrement discrets. Même avec un micro cravate, on n'y arrive pas. Les bruits parasites sont nombreux, le vent fort, le déplacement des techniciens, la caméra, le travelling, la luma, les mouvements de décor, les projecteurs, sans compter le groupe électrogène ou l'avion qui passe pendant que Louis XIV monte à cheval... Les acteurs ne parlent pas tous la même langue...bon, c'est plus simple de refaire en studio. Et là, qu'il s'agisse de prendre une voix (doublage), le bruit d'un coup de poing, des pas sur le sable ou dans la neige, une marche qui grince, un seul micro suffit.
Beaucoup de prises sont faites en studio. J'y ai vu des chevaux (si si, avec le crottin et tout...) et assisté à des explosions indoors, chez Skywalker - (pression: près de 140dB SPL Micro Calrec).

Vous saviez que les ingéson de mix film utilisent un traitement special sur chaques son déstiné à étre envoyé sur chaque bus ( L,C, R ou s ) car seul la position de la source par la position d'un enceinte par rapport au spectateur ne suffilt pas. Il faut que dans le son de la bande on joue sur la couleur du son ( filtre ) et sur l'environement capté.

C'est rare. ça se faisait davantage autrefois sur la façade à l'époque des tubes quand les pan-pots n'existaient pas. Je n'ai pas connu, j'étais trop jeune.
Quand la scène montre un objet qui traverse l'écran, l'ingénieur le suit au pan-pot depuis une seule piste. Parfois, il peut distribuer sa piste sur 2 voies pour préparer un mouvement avec changement d'ambiance. Par exemple, quand l'acteur part du fond de la pièce à droite avec de la réverb et peu d'aigus pour venir au centre en plan rapproché avec un son mat. Mais je n'imagine pas faire un déplacement panoramique à niveau constant avec 6 faders.
En tout cas, ça consommerait beaucoup de ressources. Sur mes consoles, les 296 entrées simultanées gérées par 4 ingénieurs sont parfois insuffisantes. (J'ai fourni une console chez Sound One à New-York. Dans le nodale il y avait près de 100 lectrices 4, 6 et 8 pistes qui démarraient simultanément). S'il fallait multiplier le nombre de voies par le nombre de canaux, les 7 mètres de la console deviendraient 40 mètres. Je sais que les audis sont grands et que les ingénieurs ont le bras long, mais quand même.

Quand le nombre de voies ne suffit pas et que les scènes sont chargées, les sons complexes sont généralement pré-mixés avant le mixage. Par exemple, dans une même scène le galop des chevaux, les grelots, le grincement des essieux, le fouet du cocher peuvent faire l'objet d'un prémix 5.1. Les voix, les cris, les coups de feu, le sifflement des balles ou des flèches et la musique qui les accompagne sont gérés séparément pendant le mixage.

Les sons naturels (films animaliers, documentaires, scènes isolées ou simplement captées hors tournage pour un meilleur réalisme ou quand le budget post-prod est réduit) peuvent faire l'objet d'une prise binaurale, M/S, couple AB ou XY. Cette technique reste toutefois marginale en regard du travail fait en studio (je veux dire en pourcentage de durée à l'écran).

La musique, c'est encore autre chose. Elle est enregistrée dans des studios de musique par des ingés spécialisés musique. La bande son arrive dans le monde du cinéma comme un produit fini, ou semi fini (prémixé). Au mixage, l'ingénieur gère les ambiances musicales au gré des scènes, mais il ne mixe pas la musique proprement dit.

je suis désolé mais avec les procédés de matriçage du genre prologic et autre le résultas est encore plus décévant que faire une prise 3 micro/3 pistes et 3 HP

Possible. Le Dolby Stereo (Prologic pour le grand public) n'utilise que 2 pistes pour produire 4 canaux. Comment faites-vous pour loger 3 pistes optiques sur une pellicule 35mm ?
Indépendamment de cela, dans la plupart des situations, je ne vois pas ce que trois micros pour un seul bruit peuvent apporter. Exemple: dans Delicatessen, il y a un couteau-boomerang qui vole sur 360° et revient à son point de départ. Le sifflement du couteau créé par le bruiteur est sur une seule piste. L'ingénieur (Vincent Arnardi), a utilisé un joystick pour que le son suive le mouvement de l'objet sur les 7 canaux (son 70mm - console SSL 5000). Vous faites ça avec 3 ou 36 micros ?
Dernière édition par Jean-Pierre Lafont le 10 Nov 2013, 16:47, édité 3 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 10 Nov 2013, 16:45

"Vous saviez que les ingéson de mix film utilisent un traitement special sur chaques son déstiné à étre envoyé sur chaque bus ( L,C, R ou s ) car seul la position de la source par la position d'un enceinte par rapport au spectateur ne suffilt pas. Il faut que dans le son de la bande on joue sur la couleur du son ( filtre ) et sur l'environement capté."

J'ai encore une fois voulus expliquer vite, en effet ces traitements sont fait avant le mixage. il est déjà présent sur la piste de l'effet en question est elle est bien mono.

essayez de faire un mix en envoyant tel quel des sources sur 4 encientes par exemple d'un quadriphonic vous allez entendre qu'il serra même parfois impossible de reconaitre si le son sort de l'avant ou de l'arrière sans bouger la tête par exemple en prise de son ( je suis désolé je parle encore prise de son musique ) la prise à l'arrière doit étre diférente de l'avant.

Seul dans le cas ou on veut faire suivre un objet qui tourne on rond on pourais utilisé la même captation avant /arrière avec un procèdés utilisant 4 micro cardio placé en croix mais bien sur il faut que la source tourne autours du couple de micro.

Un découder prologic inversse par exemle la phase sur les surounds arrières et limite la BP. Et même en mix stéréo il peut arriver d'inversser la phase entre les voies pour donner l'élargissement.

D'ailleur vous aviez écouter un film en 2.0 mixé pour être décoder en prologic? naturellement le matriçage à une certaine compatibilé en terme de rendu subjectif qu'il soit écouter avec 2 HP ou décoder en prologique. Aujourd'hui même en 5.1 ( 6 cannaux discrets ) on utilise encore ces jeux sur la phase pour la diffusion des sunrouds. Car ces des effet psucho qui marchent.
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 10 Nov 2013, 16:51

ici j'avais tenté d'expliquer le prologic : http://www.cinetson.org/phpBB3/audio-f4 ... 37462.html
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 10 Nov 2013, 17:06

J'ai encore une fois voulus expliquer vite, en effet ces traitements sont fait avant le mixage. il est déjà présent sur la piste de l'effet en question est elle est bien mono.

Là, nous sommes d'accord.

essayez de faire un mix en envoyant tel quel des sources sur 4 encientes par exemple d'un quadriphonic vous allez entendre qu'il serra même parfois impossible de reconaitre si le son sort de l'avant ou de l'arrière

Ok, s'il s'agit d'un son unique sur 4 enceintes équilibrées. Pour les démos que je faisais avec le proto SQ, je disposais d'un disque quadra avec le son de rameurs dans une galère (souffles, grincements, eau, cris, fouet) sur 4 enceintes Lockwood (HP Tannoy). Il n'y avait pas besoin de tourner la tête, les sons n'étant pas corrélés. En Home Cinema le mode THX introduit un filtre (Timber Matching) pour que le son arrière ait la même couleur que l'avant dans les petits volumes.

Seul dans le cas ou on veut faire suivre un objet qui tourne on rond on pourais utilisé la même captation avant /arrière avec un procèdés utilisant 4 micro cardio placé en croix mais bien sur il faut que la source tourne autours du couple de micro.

L'objet ne tourne pas réellement. L'illusion est donnée par 4 prises successives raboutées et le son original est synthétique. On est au cinéma ne l'oublions pas.

Et même en mix stéréo il peut arriver d'inversser la phase entre les voies pour donner l'élargissement.

S'agissant d'un signal source unique (toujours cinéma) inverser la phase ne peut qu'annuler le signal, sauf si on introduit sur les canaux, un delay et /ou une égalisation différente.

Aujourd'hui même en 5.1 ( 6 cannaux discrets ) on utilise encore ces jeux sur la phase pour la diffusion des sunrouds. Car ces des effet psucho qui marchent.

Je suis d'accord, les surround étant décorrélés par définition.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar thxrd » 10 Nov 2013, 17:08

Je pense JP qu'il y a confusion justement entre la notion de canaux de reproduction et la notion de " prise " elle meme ( et de fichier complet et adressė sur les sorties 5.1 pour un son donné .. ) dans l'analyse de Chris
Ton explication est limpide ... J'ajouterai que on peut trouver des sequences d'effets exceptionnels ayant demandé des tas de layers eux meme steréos voir multicanaux usant de plein de piste adressées sur les 5.1 .. Je pense àu hasard aux coup de fusils dans T2 dans le couloir ou il y a 7 ou 8 couches de sons complexes eux memes allant de stéréo a 5.1 par couches ... Et ou veritablement ca passe de partout autour de soit et pas seulement en variation de volume... Il s'agit d'espace ....
Simplement comme tu le dit ..ca bouffe un paquet de piste et si. On faisait ca pour tout les sons du film il faudrait une quantité delirante de voies ... .et qqs années de mix ...
Oublions le prologic ..... On peut considerer que ca n'existe plus ... La quadriphonie encore moins ...

C'est sur que fait comme cela sur de la musique ( ou du film ) il y a peut de chance que la reproduction se passe correctement ( envoyer sur 4 enceintes .... Tel qu'expliqué) ..mais justement ce n'est pas du tout ce qui est fait comme l'explique Jean Pierre ...

On peut aussi noter que beaucoup d'effet " d'espace" sont utilisé de nos jours ( on ne parle pas seulement de reverb ou de delais mais d'auralisation en temps réel voir de deplacement dans toutes les directions ( pas du pan ... On bouge dans l'espace en variant tout les parametres du son .. Phase / delais de groupe / effet doppler fin / hauteur / profondeur / largeur / timbre ect ect .. Sont modifiés en temps réel ( ou pas suivant difficulté et puissance demandé du traitement. )
Q sound / la firme Roland et l'ircam ayant beaucoup travaillés a develloper ces approches et les circuits correspondants ... Ce sont des effets mais le deplacement. dans l'espace en 3 D est bien réel et bien géré c'est assez stupefiant .. Et le tout a partir d'un son mono ..
Roland
thxrd
 
Messages: 1023
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 10 Nov 2013, 17:15

Aujourd'hui est venu une connaisance ( assés casse-pieds au niveau son ) écouter un de mes enregistrements chez moi dans mon petit systême stéréo ( heu pardon..binaural-speakers :wink: ) il a été surpris d'entendre une tel image. Il ma dit :" j'entends parfaitement la caisse claire entre le centre de tes hp et l'enceinte droite et comme si il était à 2 mètre devant moi. il y a une trés bonne image lateral et prodeur et même presque vertical. Quant à l'accoustique du local je suis dedant" il tourner même la tête pour voir si il avait pas d'autre hp chez moi et en trounant la tête il se rendait compte à ce moment là que le son sort en fait des HP.

"quant à la définition on entends même la baguette du bateur carresser la peau, les timbres sonts neutres et transparants, la dynamique est epoustouflante" et oui, 60db mesuré dans la durée du programe c'est gros :wink: c'était du cotemporain au faite, joué par 3 musiciens. J'ai était choisi par ce label ( creer récement ) pour mon travail de captation du son, respect de l'oeuvre et pour savoir identifier rapidment ce qui va pas.
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 10 Nov 2013, 17:20

thxrd a écrit:On peut aussi noter que beaucoup d'effet " d'espace" sont utilisé de nos jours ( on ne parle pas seulement de reverb ou de delais mais d'auralisation en temps réel voir de deplacement dans toutes les directions ( pas du pan ... On bouge dans l'espace en variant tout les parametres du son .. Phase / delais de groupe / effet doppler fin / hauteur / profondeur / largeur / timbre ect ect .. Sont modifiés en temps réel ( ou pas suivant difficulté et puissance demandé du traitement. )
Q sound / la firme Roland et l'ircam ayant beaucoup travaillés a develloper ces approches et les circuits correspondants ... Ce sont des effets mais le deplacement. dans l'espace en 3 D est bien réel et bien géré c'est assez stupefiant .. Et le tout a partir d'un son mono ..
Roland


merci Roland, en peut de temps vous aviez exepliqué ce que j'éssayé de dire.
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 10 Nov 2013, 17:30

Ce post arrive trop tard car vous êtes des rapides. Je le publie quand même.

J'ai encore une fois voulus expliquer vite, en effet ces traitements sont fait avant le mixage. il est déjà présent sur la piste de l'effet en question est elle est bien mono.

Là, nous sommes d'accord.

essayez de faire un mix en envoyant tel quel des sources sur 4 encientes par exemple d'un quadriphonic vous allez entendre qu'il serra même parfois impossible de reconaitre si le son sort de l'avant ou de l'arrière

Ok, s'il s'agit d'un son unique sur 4 enceintes équilibrées. Pour les démos que je faisais avec le proto SQ, je disposais d'un disque quadra avec le son de rameurs dans une galère (souffles, grincements, eau, cris, fouet) sur 4 enceintes Lockwood (HP Tannoy). Il n'y avait pas besoin de tourner la tête, les sons n'étant pas corrélés. En Home Cinema le mode THX introduit un filtre (Timber Matching) pour que le son arrière ait la même couleur que l'avant dans les petits volumes.

Seul dans le cas ou on veut faire suivre un objet qui tourne on rond on pourais utilisé la même captation avant /arrière avec un procèdés utilisant 4 micro cardio placé en croix mais bien sur il faut que la source tourne autours du couple de micro.

L'objet ne tourne pas réellement. L'illusion est donnée par 4 prises successives raboutées et le son original est synthétique. On est au cinéma ne l'oublions pas.

Et même en mix stéréo il peut arriver d'inversser la phase entre les voies pour donner l'élargissement.

S'agissant d'un signal source unique (toujours cinéma) inverser la phase ne peut qu'annuler le signal, sauf si on introduit sur les canaux, un delay et /ou une égalisation différente.

Aujourd'hui même en 5.1 ( 6 cannaux discrets ) on utilise encore ces jeux sur la phase pour la diffusion des sunrouds. Car ces des effet psucho qui marchent.

Je suis d'accord, les surround étant décorrélés par définition.

ici j'avais tenté d'expliquer le prologic...
à part si la musique à été mixé pour ça, c'est le bordel. En musique de varièté à la rigueur ç peut être interésant, en musique jazz ou classique c'est INTERDIT surtout si la prise de son est en faite en stéréo pur ( avec 2 micros )

Ben oui, c'est pas le bordel, c'est voulu, c'est même le b+a=ba. Pendant un mixage musique pour le cinéma, l'ingénieur a les yeux rivés sur le Lissajous du phase-mètre. Le centre doit rester orienté à 45° à droite et inversement pour l'arrière. C'est aussi pour ça qu'on ne peut pas mettre le même signal sur deux canaux avec des égalisations différentes.
De nombreux studios musique qui ont voulu tâter le cinéma se sont cassé le nez. C'est un autre métier, faut le savoir.

Roland a écrit: Oublions le prologic ..... On peut considerer que ca n'existe plus

Beaucoup de salles n'ont que ça comme système de lecture de secours. Heureusement, car quand le DCP ne passe pas... (50% des projections numériques sont annulées d'après Warner France).

"Aujourd'hui est venu une connaisance ( assés casse-pieds au niveau son ) écouter un de mes enregistrements chez moi dans mon petit systême stéréo ( heu pardon..binaural-speakers :wink: ) il a été surpris d'entendre une tel image. Il ma dit :" j'entends parfaitement la caisse claire entre le centre de tes hp et l'enceinte droite et comme si il était à 2 mètre devant moi. il y a une trés bonne image lateral et prodeur et même presque vertical. Quant à l'accoustique du local je suis dedant" il tourner même la tête pour voir si il avait pas d'autre hp chez moi et en trounant la tête il se rendait compte à ce moment là que le son sort en fait des HP.
quant à la définition on entends même la baguette du bateur carresser la peau, les timbres sonts neutres et transparants, la dynamique est epoustouflante" et oui, 60db mesuré dans la durée du programe c'est gros :wink: c'était du cotemporain au faite, joué par 3 musiciens. J'ai était choisi par ce label ( creer récement ) pour mon travail de captation du son, respect de l'oeuvre et pour savoir identifier rapidment ce qui va pas.

ça je n'en doute pas, car je suis sûr que vous avez du talent. Félicitations.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 10 Nov 2013, 17:46

JP j'abondonne, il y a trop de confusion entre nos messages. Pourtant je doute bien que vous connaisez la question ( facile pour nous electroniciens ) vous aviez mal compris mes messages de l'autre forum. Vous saviez trés bien comme moi qu'on ne peut pas obtenir un bon dématricement prologique à partir par exemple d'une prise ORTF. Pour l'inverssion de phase vous parlez d'anulation et je vous parle de cette opposition de phase entre notre oreille gauche et droite. Voyez vous ces dans ces cas là que je me rends compte que je ne sais vraiment pas m'expliquer. Et pas que pour le son mais en général dans ma vie je ne sais pas m'exprimer.
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar thxrd » 10 Nov 2013, 18:09

On est d'accord pour le prologic en salle JP ' , moi je ne parlais que du prologic en HC .. ( pour une fois le grand public a plus de chance )
90 % des Bd sont en dolby trueHD ou en DTS master .. ... Apres je concede que l'histoire dit pas ce qui est fait au depart ..

Chris .ce qu'explique JP c'est qu'en fait pour utiliser du prologic le mix doit etre fait en respectant des conditions particulieres... Et aussi en acceptant certains compromis ..
Partir d'une prise stéreo de musique et la mouliner ou l'ecouter en prologic est generalement tres mauvais ..et c'est normal
D'ailleurs les decodages du type " logic " destinés a l'ecoute de musique que j'ai cités ( dolby musique ou DTS neo ect ...ect ) en partant de 2 canaux usent de dematricage bien plus " doux" que le prologic standard ...
Dans le cas de la musique en 5.1 ( BD de musique en DTS master. Ou DTS HD) dans la source il semble que DTS n'use pas excatement des meme choix sur l'encodeur ...??? Dolby je sais pas .. ( ca n'a pas de rapport direct avec le point precedent )
JP en sait peut etre plus que moi ..
Roland
thxrd
 
Messages: 1023
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 10 Nov 2013, 19:13

thxrd a écrit:Chris .ce qu'explique JP c'est qu'en fait pour utiliser du prologic le mix doit etre fait en respectant des conditions particulieres... Et aussi en acceptant certains compromis ..
Partir d'une prise stéreo de musique et la mouliner ou l'ecouter en prologic est generalement tres mauvais ..et c'est normal

Roland
Roland c'est aussi ce que j'explique. chaque type de diffusions va avec le type de prise.

Casque, 2 enceintes, quadra, 5.1 tout cela est différent et parce que c'est la psychoacousie fait que ça marche ou pas. Il y des regles d'origines technique et d'autre d'origine psycho. Malheureusement ceci est beaucoup oublié par les ingésons de musique variété.
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar thxrd » 10 Nov 2013, 19:32

Bien sur mais ...pas seulement ...
Je connaissait l'acousie , la presbyacousie et l'hyperacousie mais la psycoacousie ??
Je pense que tu veut dire la : la psycoacoutique ..
La psycoacoustique n'est pas vraiment responsable du mauvais resultat quand on ecoute une prise bien faites et destinée à etre ecoutée en stéréo ( stereo de phase ) et qu'on l'ecoute en dolby logic ...
Le mauvais resultat est du au au fait que c'est betement une erreur de le faire ... Rien d'autre ...
De mon humble avis
Apres qu'en studio des ingés soit " inventifs" et qqs fois farfelus ... Oui sans doute ... Certains mettent bien du LFE dans de la musique 5.1 ... Et l'ecoute de musique enregistrée revele bien des cois des choses pour le moins etrange ..
Mais en musique comme l'a souvent expliqué JP .. Il n'y a pas beaucoup de regles et de normes .. Donc ...
Roland
thxrd
 
Messages: 1023
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 10 Nov 2013, 19:51

Si si moi je me donne des régles. Si on veut parlez de "fidélité" il y a des régles. C'est de la captation et pour moi c'est de la technique et de la physique. L'art je le laisse aux musiciens. Peut être que cette vision vient de ma culture musical ( musique classique et symphonique )
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 10 Nov 2013, 20:20

Bon, je vais essayer d'être plus clair.

Ce forum est orienté 100% cinéma.
Christubes, vous êtes ingénieur du son, passionné et je n'en doute pas talentueux, mais visiblement orienté musique. Vous avez certainement des choses à nous apprendre, et vice-versa. Donc vos avis sont utile à ce forum mais ne vous trompez pas de sujet, sinon, on ne se comprend pas.

La prise de son cinéma fait appel à des méthodes bien plus variées qu'en musique. Ce peut être des sons pris sur le plateau, dans la nature, en reportage, en studio ou même des sons synthétiques fabriqués de toute pièce (les sound effects dont Roland parlait avec les balles qui sifflent).
Les ingénieurs du son cinéma ont chacun leur spécialité: preneur de son plateau, reportage, doublage, bruitage, sound effects, repiquage, mixage, report optique. Ce sont des métiers cousins mais différents. Un preneur de son reportage ne saura pas faire un report optique, un repiqueur ne saura pas mixer, etc...

Vous parlez prise de son stéréo enfin... enfin disons deux canaux. Au cinéma, ce type de prise est fréquent en reportage, en documentaire, mais beaucoup moins en fiction. La technique la plus répandue est le Mid-Side (ce qui n'est pas le cas en musique où la stéréo d'intensité est mieux acceptée).

On ne peut pas matricer une prise MS, AB, ORTF, XY, NOS, Stereosonic ou autre car la relation de phase entre les canaux ne le permet pas. C'est rapidement incontrôlable. Donc, on oublie, ce n'est même pas la peine d'en discuter. On réserve ça aux canaux discrets.

Le son cinéma est davantage constitué d'un ensemble de sons monophoniques qu'on triture dans tous les sens pour lui donner du relief, du mouvement, de la vie afin qu'il enrichisse le scénario et entraine le spectateur au coeur de l'action.
Les réalisateurs sont unanimes: au cinéma, le son est plus important que l'image. Souvent l'événement (explosion, coup de feu, moteur soudain) arrive avant l'image pour surprendre et faire sursauter le spectateur. (Bien que l'argument souvent employé est qu'on peut comprendre un film en l'écoutant, tandis que c'est moins vrai quand on le regarde en muet).

Donc, pour la suite de nos conversations, mettez de coté la prise stéréo qui est une technique marginale par rapport à l'ensemble des opérations et retenez que le son cinéma est fait de sources mono savamment cuisinées.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: 5.1 sans central et sub. je m'explique:

Messagepar christubes » 10 Nov 2013, 22:40

C'est curieu, j'ai toujours comparer des documentaires ou des reportage à de la musique acoustique et des films fictions ou action à de la musique de variété.

Je ne suis pas spécialisé en son cinéma en effet mais j'avoue que je suis aussi currieux de la technique du son des films, en particulier sur les effets bien réussi comme entendre des bruits pas sous soit ou entendre l'avion passer dessus nos têtes et j'en oublis pleins. Je trouve que c'est un erreur de laisser penser au autres qu'en écoute musique on fait ce que l'on veut...déjà il y aurait beaucoup de cervaux à reformater :doute: :norme: le monde de markéting niveau matos et même musique aide pas les gents à dévelloper leurs culture. Quant vous voyer que 95% des gents écoute de la daube avec leur téléphones... mon moral morfle :mur:
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Précédent

Retour vers Configurations

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron