Quel luxmètre

Sonomètres, Analyseurs, Générateurs

Quel luxmètre

Messagepar sonata31 » 25 Jan 2011, 18:54

Quel modèle de luxmètre est suffisant pour mesurer nos videoprojecteurs ?
Par exemple parmi ces modèles : luxmètres
Le cinéma à la maison : http://dialou.fr/hc
Avatar de l’utilisateur
sonata31
 
Messages: 19
Inscrit le: 11 Oct 2010, 07:28
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Quel luxmètre

Messagepar jlda » 29 Jan 2011, 11:35

ces luxmetres sont bons pour la photo , pour le videoprojection c est un tout autre domaine !
jlda
 
Messages: 130
Inscrit le: 10 Oct 2010, 18:32
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Quel luxmètre

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 29 Jan 2011, 15:31

jlda a écrit:ces luxmetres sont bons pour la photo , pour le videoprojection c est un tout autre domaine !

Pas tout à fait d'accord. Ces luxmètres conviennent pour la vidéo (à la température près). La plupart donne la valeur en Lux et en pieds-Candela, que demander de plus ?
Mais ils ne sont pas très précis (+/-3% à +/-10%) quoique suffisants pour un usage amateur.
Le modèle Kimo LX100 est plus précis (+/-1%) mais il coûte 440 euros.

Ce n'est cependant pas le premier appareil à acheter. Le luxmètre sert à mesurer le flux du projecteur (rien d'autre de ce coté) et éventuellement les lumières parasites dans la salle.

Attention à le pas confondre un Luxmètre qui mesure l'illuminance avec un Spectrophotomètre qui mesure la Luminance. Ce n'est pas le même appareil, ni le même usage, ni le même prix.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Quel luxmètre

Messagepar sonata31 » 29 Jan 2011, 17:54

Bon, j'ai commandé le Voltcraft LX-1108, cela devrait me donner je pense des résultats exploitables
Le cinéma à la maison : http://dialou.fr/hc
Avatar de l’utilisateur
sonata31
 
Messages: 19
Inscrit le: 11 Oct 2010, 07:28
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Quel luxmètre

Messagepar jlda » 29 Jan 2011, 18:27

ok ,comme quoi ! mais arretez moi si je dis une connerie (ce n est pas la pemiere et ça ne sera pas la derniere !) mais dans le cas de la video ce nest pas un spectrometre qu'il nous faut pour bien mesurer l'intensité lumineuse de la source l
desolé si je fais un HS ! :wink:
jlda
 
Messages: 130
Inscrit le: 10 Oct 2010, 18:32
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Quel luxmètre

Messagepar Bss » 29 Jan 2011, 20:18

le deuxième mess immédiatement supérieur au votre ...

Jean-Pierre Lafont a écrit:Attention à le pas confondre un Luxmètre qui mesure l'illuminance avec un Spectrophotomètre qui mesure la Luminance. Ce n'est pas le même appareil, ni le même usage, ni le même prix.
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Quel luxmètre

Messagepar shacard » 25 Nov 2011, 13:33

Dans la serie j'ai teste pour vous...

Je possede un Voltcraft MS-1300 mais qui s'arrete a 0.1 lux. Comme il fait bien le boulot pour lequel je l'ai achete (suivi du vieillissement de la lampe) j'ai voulu le remplacer par son grand fere le Voltcraft LX-1108, annonce pour 0.01 lux et +-3% de precision.

Et bien autant mon MS-1300 montre une progression logique dans ses mesures en basses lumieres, autant le LX-1108 que j'ai recu a ete incapable de faire une mesure coherente sur une mire a 0IRE.
Il y a visuellement un monde entre le 0IRE affiche par un HD750 et celui d'un HD87. Et bien avec le 1108, fini les differences : 0.00 lux dans les 2 cas. Il a fallu rapprocher le luxmetre de plus d'un metre pour qu'il daigne afficher une autre valeur que 0 avec le DLP.

Bref... j'ai demande a Conrad de m'echanger cet exemplaire a priori defectueux en leur expliquant a quoi il allait me servir et en precisant que s'ils ne pouvaient garantir une reelle capacite de mesure sous 0.1 lux, je preferais etre rembourser.

J'ai ete rembourse...

J'en ai discute avec une personne qui possede ce LX-1108 et elle n'a jamais pu avoir une mesure fiable sous 1 lux.

A+

PS : je tiens aussi a remercier Conrad qui m'a deduit du remboursement 6.99€ de penalites sur le montant du luxmetre (produit absolument impeccable au retour, meme l'attache du cable de la sonde n'a pas ete coupe), chose totalement illegale dans le cadre de la VPC (L121-20 du code de la consommation) et qui malgres mes relances fait la sourde oreille.
Dernière édition par shacard le 25 Nov 2011, 21:41, édité 1 fois au total.
shacard
 
Messages: 34
Inscrit le: 14 Oct 2010, 12:10
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Quel luxmètre

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 25 Nov 2011, 16:47

Ils ont raison de faire la sourde oreille... on s'en souviendra. Merci pour l'info.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Quel luxmètre

Messagepar contemplationaveugle » 26 Nov 2011, 16:07

Bonjour, pour shacard il y a le luxmetre Arnoux Chauvin CA 813 qui est précis. J'en vends un tout neuf si cela t'intéresse (contactez moi en MP).
contemplationaveugle
 
Messages: 25
Inscrit le: 06 Jan 2011, 17:34
Expérience HC: Professionnel

Re: Quel luxmètre

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 26 Nov 2011, 19:24

Ce qui m'intrigue c'est : qu'est-ce que vous attendez d'un luxmètre ?

Mesurer le contraste séquentiel On/Off ? m...ouais. Ce sera moins réel qu'avec une sonde, mais ça peut le faire.
Mesurer le flux en Lumens ? Je ne pense pas.

Prenons le CA813, puisqu'on en parle. Ce n'est pas un mauvais appareil mais il a ses limites comme les autres.
Sa précision n'est intéressante (+/-3%) que pour l'illuminant A (2856 K) qui correspond à la lumière à incandescence.
Or, nos projecteurs utilisent l'illuminant D65 (6500 K) plus proche de la lumière du jour.
Sur le diagramme CIE, ces deux illuminants sont assez éloignés:
A: x= 0,4512 y= 0,4059
D65: x 0,3130 y= 0,3310

Le spectre de l'illuminant A contient 3 fois moins de bleu et 2 fois plus de rouge que le D65. Avec un projecteur réglé en D65, la mesure de l'illuminance (en Lux) sera nécessairement fausse.
Par conséquent, la luminance, c'est à dire la conversion en foot-Lambert ou en candela/m² sera fausse également.

Cela n'empêche pas de mesurer le contraste. Mais quel contraste?
Ces luxmètres bon marché n'ont pas une sensibilité suffisante pour mesurer le noir face à l'écran. D'ailleurs les constructeurs se gardent bien de préciser la valeur significative la plus basse. Ils se réfugient derrière la résolution qui ne veut rien dire.
L'exemple ci-dessus avec le LX-1108 est significatif. La résolution de 0,01 Lux du CA813 ne signifie absolument pas qu'il lira cette valeur.

Il faut 148 Lux pour obtenir 14fL sur un écran 16/9 de 2,50m de base.
Pour mesurer un contraste de 1500 sur l'écran, il faut être sûr de lire une valeur fiable à 0,1Lux. Peu de Luxmètres savent le faire.
Donc on sera contraint d'utiliser une autre méthode et de mesurer la lumière à 30cm de l'objectif du projecteur si on veut lire quelque chose à 0 IRE. Mais la valeur de contraste ainsi trouvée, sera bien supérieure et assez éloignée de celle lue sur l'écran.
Cela dit, c'est comme ça que les constructeurs et les tests des magazines gonflent les chiffres.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Quel luxmètre

Messagepar contemplationaveugle » 26 Nov 2011, 20:18

Soit, les données de précisions ne sont précisées qu'à 2856k. Reste à déterminer l'imprécision à D65. Je ne pense pas qu'elle soit de 40%... Kal sur le site de curt palme (qui sont assez portés sur le sujet de la calibration) recommande ce luxmetre (AEMC CA813) pour les basses lumières.
Après je suis d'accord sur le fait que vous releviez cette données technique.
Et vous allez sans doute me donner raison sur le fait qu'avec ce genre de luxmetre nous trouverons des chiffres bien plus proches de la réalité que ceux annoncés par les constructeurs :wink:
Et la différence des résultats sera bien plus que 3%
Il est tout de même à noter que si l'on veut pousser le visse de la précision absolue il nous faudrait en premier lieu posséder des vidéoprojecteur pro tri DLP... et aussi les les médias respectant les gamuts DCI puisque c'est LA référence cinéma (gamuts références sur lequel le réalisateur s'appuie pour avoir une vue de son oeuvre), le tout en 12 bits.
Pourtant nos BD sont bel et bien en gamut SMPTE-C (pour 90-95%) et en 8bits...
Avec autant de paradoxe on peut se poser la question sur la nécessité d'avoir des appareils de mesures à XXX euros.
Cordialement
contemplationaveugle
 
Messages: 25
Inscrit le: 06 Jan 2011, 17:34
Expérience HC: Professionnel

Re: Quel luxmètre

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 26 Nov 2011, 21:01

Kal est un vendeur. Il m'a planté sur un générateur qui ne pouvait pas fonctionner (par conception) et quand je lui ai expliqué le problème, il m'a répondu qu'il ne savait pas et qu'il n'y pouvait rien.

Et vous allez sans doute me donner raison sur le fait qu'avec ce genre de luxmetre nous trouverons des chiffres bien plus proches de la réalité que ceux annoncés par les constructeurs
Et la différence des résultats sera bien plus que 3%

Tout à fait d'accord. Encore faut-il mesurer sur l'écran pour être proche de la réalité.

Il est tout de même à noter que si l'on veut pousser le visse de la précision absolue il nous faudrait en premier lieu posséder des vidéoprojecteur pro tri DLP...

Je parlais du contraste. En la matière, un CRT est meilleur que n'importe quel tri-DLP. Mais la n'est pas la question. Je m'interrogeais sur l'utilité du Luxmètre.

Avec autant de paradoxe on peut se poser la question sur la nécessité d'avoir des appareils de mesures à XXX euros.

Il n'est pas nécessaire d'acheter des appareils très chers. Pour faire la mesure de la Luminance et du contraste, une sonde à 200 euros qui mesure 0,003 cd/m² à +/-3% (vérifié) et permet de lire un contraste de 15000:1 sur l'écran (ce qui est plus que suffisant car aucun projecteur n'atteint réellement cette valeur), remplace avantageusement un Luxmètre.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Quel luxmètre

Messagepar contemplationaveugle » 26 Nov 2011, 21:23

Ah navré pour votre déboire avec KAL...
Pour le tritube je connais bien, autant le contraste on/off est très impressionnant (si on prend en compte l'effet booster de sa fonction modulation on dépasse les 15 000:1 et avec un scaler on augmente l'amplitude des réglages propre au TT donc on dépasse les largement les 15 000:1 (je mesurerai mon G90 lorsque j'aurai fait mes mises à jour matériel).
Par contre pour le contrast ANSI là ça chute vraiment face au tridlp (dû à la limitation électronique, à la finesse du spot qui ne reste pas linéaire à forte luminosité et à la diffraction lumineuse provoquée par la face interne du tube), on doit être à 120:1 ou 150:1 au mieux, c'est loin des 650-700:1 des tri dlp.

Que pensez vous de ce luxmetre (lecture à partir de 0.001 lux) ?

http://www.pce-france.fr/fiches-mesureu ... -l-100.htm
Cordialement
Dernière édition par contemplationaveugle le 27 Nov 2011, 13:26, édité 1 fois au total.
contemplationaveugle
 
Messages: 25
Inscrit le: 06 Jan 2011, 17:34
Expérience HC: Professionnel

Re: Quel luxmètre

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 27 Nov 2011, 05:17

Effectivement, celui-ci semble tenir la route. Je ne le connaissais pas.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Quel luxmètre

Messagepar contemplationaveugle » 29 Nov 2011, 01:55

Jean-Pierre Lafont a écrit:Je cherche un labo en France capable de re-étalonner les colorimètres et spectrophotomètres X-rite.
Quelqu'un peut-il me renseigner ?


Pour vous repondre voici le formulaire a completer pour le certificat :

http://www.xrite.com/documents/apps/pub ... led_FR.pdf

Par contre c'est en suisse que ça se passe.
Cordialelement
contemplationaveugle
 
Messages: 25
Inscrit le: 06 Jan 2011, 17:34
Expérience HC: Professionnel

Re: Quel luxmètre

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 29 Nov 2011, 06:41

Merci pour votre réponse.
Je cherche un labo en France ou en Europe (pour éviter les complications douanières et limiter les coûts de transport). Sinon, aux états-unis, c'est très bien rodé et ce ne sont pas les labos qui manquent.
Si j'ai posé cette question, c'est parce que je n'ai pas obtenu de réponse aux courriers envoyés aux deux adresses ci-dessous quand j'ai expliqué que je ne cherche pas une réparation mais seulement les modalités et le coût du calibrage annuel.

C'est pourtant une opération banale. Vu les milliers d'unités vendues, le service de métrologie doit en recevoir un wagon chaque jour. Avec mes sonomètres, je n'ai aucun problème. Le fabricant m'écrit tous les ans à l'approche de la révision annuelle pour ne pas oublier.

A qui s'adressent les utilisateurs X-rite français qui publient les tests sur les magazines et les forumeurs qui mesurent leur projecteur ou leur TV ?

Je vais tenter le téléphone aujourd'hui. Je vous tiendrai informé.
Si ça ne fonctionne toujours pas je me tournerai vers les US, mais c'est un peu galère.

X-Rite Europe — European Headquarters
Althardstrasse 70
Regensdorf 8105 Suisse
Téléphone : +41 44 842 24 00
Télécopie : +41 44 842 22 22
Courrier électronique: formulaire du site

X-Rite Méditerranée
Parc d’Activités du Moulin - 43, rue du Saule Trapu
Massy 91300 France
Téléphone : +33 (0)1 69 53 66 20
Télécopie : +33 (0)1 69 53 00 52
Courrier électronique: franceorders@xrite.com
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Quel luxmètre

Messagepar shacard » 30 Nov 2011, 14:12

shacard a écrit:PS : je tiens aussi a remercier Conrad qui m'a deduit du remboursement 6.99€ de penalites sur le montant du luxmetre (produit absolument impeccable au retour, meme l'attache du cable de la sonde n'a pas ete coupe), chose totalement illegale dans le cadre de la VPC (L121-20 du code de la consommation) et qui malgres mes relances fait la sourde oreille.


Petite mise a jour : Conrad vient de m'ecrire avec leurs excuses pour le desagrement et je devrais recevoir un cheque completant le remboursement intial.
Tout devrait donc rentre dans l'ordre.

A+
shacard
 
Messages: 34
Inscrit le: 14 Oct 2010, 12:10
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Quel luxmètre

Messagepar Kazuya » 21 Mars 2012, 15:38

Jean-Pierre Lafont a écrit:Il faut 148 Lux pour obtenir 14fL sur un écran 16/9 de 2,50m de base.
Pour mesurer un contraste de 1500 sur l'écran, il faut être sûr de lire une valeur fiable à 0,1Lux. Peu de Luxmètres savent le faire.
Donc on sera contraint d'utiliser une autre méthode et de mesurer la lumière à 30cm de l'objectif du projecteur si on veut lire quelque chose à 0 IRE. Mais la valeur de contraste ainsi trouvée, sera bien supérieure et assez éloignée de celle lue sur l'écran.
Cela dit, c'est comme ça que les constructeurs et les tests des magazines gonflent les chiffres.


Bonjour Jean-Pierre,
J'aurais eu tendance à dire l'inverse. Pour faire souvent des mesures de contraste avec une méthode similaire sur divers projecteurs, j'ai constaté que plus j'arrivais à me rapprocher de l'écran pour faire la mesure et plus le contraste augmentait. Bon, ça reste de l'ordre de 10 à 30%, ce n'est pas non plus doublé...
L'important, je pense, est de faire 3 mesures à différentes distances (1m, 2m et 3m par exemple) et de comparer les résultats.
A ce moment-là, s'il y a trop d'écart on invalidera la mesure, mais en général ça se tient dans 10% donc ça peut être utile pour comparer des projecteurs entre eux.
Et notamment pour se rendre compte de l'usure de certaines matrices... :wink:

Je peux donner quelques mesures de contrastes natifs relevés après calibration D65 :
_ Pioneer KRF9000 (400h) : 10000:1,
_ Samsung SPA800 (800h) : 3100:1,
_ Planar 8150 (200h) : 3200:1,
_ Mitsubishi HC3100 (1700h) : 2900:1,
_ Mitsubishi HC6000 (1600h) : 750:1,
_ Sony HW10 (800h) : 1800:1,
_ Sony VW60 (2000h) : 2000:1

Ce qui me fait dire que cette méthode marche, c'est que les DLP sont très proches entre eux mais aussi des mesures constructeurs.
Kazuya
 
Messages: 60
Inscrit le: 08 Mars 2012, 15:46
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Quel luxmètre

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 22 Mars 2012, 11:46

j'ai constaté que plus j'arrivais à me rapprocher de l'écran pour faire la mesure et plus le contraste augmentait

Peut être que cela tient à des réflexions parasites? J'imagine que les précautions élémentaires sont prises (parois de la pièce noires, opérateur vêtu de couleur sombre, etc).

Pour le reste... on ne doit pas parler de la même chose.
Je suis très impressionné par les chiffres ci-dessus qui pulvérisent les valeurs de contraste mesurées sur les machines professionnelles ou préconisées par la DCI ou THX.
THX vient de remonter le niveau de contraste requis à 250:1, la DCI est toujours à 150:1 (pour le contraste intra image).
Toujours selon les normes pro, on grimpe à 2000:1 en contraste séquentiel avec une tolérance à 1500:1 pour les studios et 1200:1 pour les salles de cinéma.

Je ne vois pas bien comment une machine grand public peut atteindre 10000:1 alors qu'un Christie Mirage HD12 ou WU18 atteint péniblement 2000:1 dans un laboratoire (*).
En plus, il faut un luminancemètre Minolta LS100 ou in spectro Photo Research 680 pour mesurer des niveaux aussi bas...
Je suis perplexe.

(*) Bien sûr, on élimine l'iris dynamique qui engendre une chute de luminosité globale, introduit une distorsion de lumière par rapport à l'image originale et n'est reconnu par aucune norme. (Tant qu'on y est, on peut aussi éteindre l'appareil pour mesurer le noir, d'ailleurs certains constructeurs le font).
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Quel luxmètre

Messagepar Kazuya » 22 Mars 2012, 12:23

Oui, attention, je parle bien de contraste séquentiel : la mesure est faite sur l'alternance d'une mire totalement noire, puis d'une mire totalement blanche, en désactivant l'iris automatique s'il y en a un, bien entendu !
On divise les mesures en lux obtenues et on obtient le contraste natif.

Je ne parle pas de contraste intra-image et là je te rejoins tout à fait : c'est bien plus difficile à mesurer et surtout bien moins élevé.
En ce qui concerne le contraste ANSI, il est rare de dépasser 250:1 je crois et pour atteindre un tel chiffre il faut vraiment que la salle soit dépourvue de toute réflexion parasite car elle est le premier facteur limitant. Je n'ai pas fait assez de mesures d'ANSI pour confirmer les mesures des magazines spécialisés.
Il parait que certains DLP dépassent 700:1 mais il faudrait regarder de plus près les méthodes de mesure.

En ce qui concerne les machines pro, elles n'ont jamais été réputées pour offrir un gros contraste natif, notamment parce qu'en contrepartie elles offrent une très forte luminosité.
De toute façon, un simple constat visuel est sans appel : un JVC X30 mesuré à 150lux sur une mire 100IRE offre un tel noir sur une mire 0 IRE qu'on se demande parfois si le projecteur n'est pas éteint. Il a été mesuré à plus de 20000:1 séquentiel (pas par moi, bientôt j'espère).
Au cinéma, le noir est plutôt "clair", donc probablement en-dessous de 3000:1 séquentiel, en effet.

Après, ça ne garantit pas que le JVC offre un bon contraste intra-image. :wink:
Kazuya
 
Messages: 60
Inscrit le: 08 Mars 2012, 15:46
Expérience HC: Amateur passionné

Suivant

Retour vers Equipements

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité