Kit démarrage calibration

Sonomètres, Analyseurs, Générateurs

Kit démarrage calibration

Messagepar Nico » 16 Nov 2011, 11:20

Je me permet de faire un copier-coller de ce qu'a écrit JPL sur HCFR, ça manque ici en post-it je trouve:

Quel matériel pour calibrer un home-cinéma?

Nous avons vu qu'on ne calibre pas son HC avec un Iphone. J'ai recensé la liste des équipements les moins chers possibles (avec une qualité raisonnable), nécessaires pour régler les niveaux et contrôler les paramètres acoustiques essentiels.

Il vous faut:
1) Un sonomètre pour calibrer les autres équipements, vérifier régulièrement cette calibration et faire un quick-check des niveaux de vos enceintes.
2) Un micro de mesure omnidirectionnel pour lire les signaux sur d'autres logiciels.
3) Une carte son USB pour alimenter le micro et le connecter à l'ordinateur.
4) Un logiciel polyvalent permettant à la fois de caler les niveaux et de mesurer la réverbération, les réflexions précoces, etc... Je n'ai pas trouvé, alors ce sera 2 logiciels.
5) Un disque de test avec les plages de bruit nécessaires.

Le sonomètre:
C'est votre instrument de référence. Il sert à calibrer les autres équipements pour lire un niveau SPL. Il permet aussi de contrôler rapidement la pression acoustique en dB A ou C. Choisissez une capsule de 1/4 de pouce ou 1/2 mais pas davantage. Assurez vous qu'il est omnidirectionnel et que le micro est détaché du corps de l'appareil. Vous ne pourrez pas le calibrer (sauf si vous achetez une source étalon), donc son imprécision entre dans celle de la chaine de mesure. Premier prix: Conrad Voltcraft SL-100: 50 euros. 32Hz-8kHZ, 30 à 130dB, précision +/- 2dB.

Le micro:
Le plus robuste, pas très sensible mais suffisamment précis est le Berhinger ECM8000, qu'on retrouve sous d'autres marques parfois moins cher (Berhinger n'est pas le fabricant). 51 euros TTC chez Thomann.

Faut-il faire calibrer le micro pour entrer des données de compensation dans le logiciel de mesure? Dans l'absolu, oui, c'est mieux. Est-ce indispensable pour ce qui nous concerne ? Pas sûr, voici pourquoi:
La courbe réponse statistique mesurée sur 85 micros ECM8000 montre que ce micro est linéaire de 30Hz (-2dB) à 7000Hz (+2dB). A partir de 10kHz, ça se gâte avec une bosse de +4dB pour redescendre à +2dB à 20kHz. Si vous mesurez la réponse en fréquence de votre système avec une interface et un logiciel pro, dans une pièce ayant une acoustique irréprochable la réponse est oui. Si vous mesurez dans votre salon, vous allez de toute façon observer des écarts pouvant atteindre 20 ou 30dB selon l'endroit où vous placez le micro. Vous vous baserez sur une moyenne mais la précision globale de vos mesures sera toujours inférieure à celle du micro. Donc, c'est à vous de voir.

La carte son:
Choisissez une carte USB avec une entrée symétrique et une alimentation fantome 48V. Le réglage du gain micro devra être réglé une fois pour toutes. Marquez un repère ou collez le bouton (ce que j'ai fait sur ma Sound Devices). L'imprécision du repère s'ajoute aux autres dans la chaîne de mesure.
Premier prix: M-Audio Fast track MkII: 91 euros chez Thomann.

Le logiciel pour les niveaux:
boonjik m'a demandé pourquoi je ne préconisais pas Room EQ Wizard (REW).
La raison est simple: vous avez besoin d'un analyseur en temps réel, par tiers d'octave, permettant de calculer rapidement les compensations imposées par les restrictions des largeurs de bande. Vous devez pouvoir identifier rapidement les bandes à 59, 61 ou 81dB SPL.
La calibration d'un HC avec un analyseur en temps réel demande entre 4 et 8 heures. Avec une réponse différée comptez 4 fois plus de temps. La mesure par tiers d'octave est la seule autorisée par Dolby et THX. Les analyseurs par réponse impulsionelle (MLS) ne conviennent pas pour cet usage. Le moins cher du marché: True RTA: la version tiers d'octave est suffisante: 40 dollars sur le net (30 euros).

Le logiciel pour l'acoustique:
Si vous souhaitez mesurer les réflexions précoces, la réverbération et analyser les résonances des modes stationnaires, il n'y a pas à hésiter, c'est REW qu'il vous faut. Il est très bien fait et en plus il est gratuit.
Vous remarquerez des écarts de résultat notoires entre les deux logiciels. Cela tient moins à la qualité des logiciels qu'à la méthode mesure (bruit source, calculs). Les logiciels professionnels qui intègrent les deux méthodes affichent les mêmes écarts. Ils peuvent atteindre 5dB.

Le disque de test
Avia ayant disparu, vous n'avez pas le choix. Achetez Digital Video Essentials. Paru en 2007, il est en train de s'épuiser. Version Pal en français: 25 euros à la Fnac. (Ne prenez pas DVE HD basic, davantage axé sur la vidéo).


Le lien est là :
http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?f=1290&t=29938376&start=90
Nico
 
Messages: 308
Inscrit le: 11 Jan 2011, 21:08
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar Nico » 23 Nov 2011, 15:08

Bon, ça c'était pour le son.

Pour l'image qu'est-ce qui est recommandé?
Nico
 
Messages: 308
Inscrit le: 11 Jan 2011, 21:08
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 23 Nov 2011, 18:08

Pour la vidéo, c'est moins évident.
On distingue plusieurs niveaux et méthodes de calibration.

1- Méthode basique:
Un DVD de test et une paire de lunettes bleues suffisent. Vous pourrez régler la luminosité, le contraste, la balance des couleurs et des teintes. C'est la meilleure méthode pour ne pas faire trop de bêtises.

2- Méthode bricoleur:
Vous téléchargez le logiciel HCFR ou vous achetez la version amateur de Calman ou Chromapure et une sonde à un prix abordable (colorimètre). Vous pourrez effectuer les réglages cités ci-dessus et aussi le gamma, le point blanc. En plus vous verrez les courbes et le diagramme CIE (c'est joli).
Cependant, vous risquez d'introduire des erreurs. Le problème vient de l'imprécision de la sonde. Les colorimètres contiennent des filtres peu précis qui bougent dans le temps. Croyez vous raisonnablement pouvoir obtenir une mesure fiable avec une sonde à 300 euros, alors que les spectrophotomètres professionnels à 15000 ou même 30000 euros sont régulièrement renvoyés au labo pour être recalibrés ?
En outre, si vous avez plusieurs sources, le DVD de test ne suffit plus, il faut un générateur de mires.

3- Méthode pro.
Ben... il faut acheter le machin à 15000, un générateur à 5000 (je me suis fendu d'un Quantum 780 toutes options), et surtout comprendre ce qu'on fait, connaître les pièges et bien maîtriser la méthode.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3186
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar alex_t » 23 Nov 2011, 23:05

Le problème est que au fur et à mesure que la lampe du video projecteur vieillie la calibration dérive, il est alors nécessaire de la refaire périodiquement et quand on voit combien un pro prend pour cette prestation (parfois réalisée suivant la méthode dite du bricoleur) ça donne à réfléchir.

C'est pour cela que j'ai choisi d'appliquer la méthode dite du bricoleur car pour un investissement raisonnable je suis alors capable de tirer le meilleur de mon installation à chaque instant et dans la mesure des mes moyens et connaissances bien entendu.

Ensuite l'avantage de pouvoir générer des courbes est que cela permet d'avoir une référence palpable que l'on peut ainsi viser à chaque calibration car même si les sondes amateurs ont des limitations, elles ont le mérite d'être assez robustes concernant la répétabilité dans la mesure (certes il y a une erreur mais elle est toujours du même ordre)

Pour info Chromapure dans sa version standard permet de gérer des sondes dites pro (c'est un tag) dans le sens où le logiciel tient compte de certains offset censés limités les erreurs de la sonde. De plus chromapure préconise de faire recalibrer la sonde 1 fois par an (avec mise à jour des offset). Autre point intéressant: chromapure couplé à un scaler DVDO DUO ou LUMAGEN RADIANCE permet désormais de faire des calibrations automatiques en moins d'une demi heure.
alex_t
 
Messages: 55
Inscrit le: 10 Oct 2010, 20:45
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar Nico » 23 Nov 2011, 23:41

Jean-Pierre Lafont a écrit:1- Méthode basique:
Un DVD de test et une paire de lunettes bleues suffisent. Vous pourrez régler la luminosité, le contraste, la balance des couleurs et des teintes. C'est la meilleure méthode pour ne pas faire trop de bêtises.


Encore avec le disque DVE je suppose? C'est quoi ces lunettes bleues?
Nico
 
Messages: 308
Inscrit le: 11 Jan 2011, 21:08
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 24 Nov 2011, 06:15

C'est toujours la même histoire. Chacun cherche à se convaincre que le minimum suffit. Tout dépend de ce qu'on cherche.
La mesure spectrale comparative avec un appareil étalon montre que les sondes colorimétriques (qui sortent du labo après re-calibration) affichent des erreurs allant jusqu'à 25% car les conditions de mesure au labo et celles sur le terrain sont très différentes.
Voici une des raisons. Un filtre coloré ne laisse passer qu'une bande spectrale étroite correspondant à sa couleur. La conjonction de 3 filtres est supposée produire un spectre continu et linéaire mais ce n'est jamais le cas. En réalité, on lit un spectre à 3 bosses de largeurs différentes. Or le spectre naturel de la couleur rouge par exemple, est très étroit et si la longueur d'onde du rouge sur le disque de test ne coïncide pas exactement avec le pic d'amplitude du filtre, la mesure est fausse. (C'est le cas avec les sondes Chroma5, Display3, Spider3, Lassie Blue eye, Colormunki, etc).

Les filtres de certains colorimètres ont des fréquences et des largeurs de spectre plus précises que d'autres. L'erreur peut être contenue entre 1 et 4% mais le prix s'en ressent directement car ceux-ci coûtent entre 5000 et 11000 euros. (Hubble, Jet 1211, Klein K-10).
A une époque je voulais acheter un colorimètre Chroma5. Gregg Loewen m'a expliqué les faiblesses de ce capteur et m'a dit: avec un spectro, tu peux estimer ta marge d'erreur. Avec le Chroma5 tu ne sait pas où tu es.

Un spectrophotomètre n'a pas ce problème de linéarité dans la lecture des couleurs. Par contre, il sera moins sensible dans les basses lumières. Là encore, le prix est directement proportionnel à la sensibilité.

Quand on regarde la gamme Photo Research on comprend tout de suite:
modèle - luminance min- prix approx.
650 : 3 cd/m²- 10000 euros
655 : 0,7 cd/m² - 13 à 15000
670 : 0,3 cd/m²- 18 à 22000
680 0,003 cd/m²- 25 à 30000

Il est intéressant de rapprocher ces performances et ces prix à ceux d'une sonde bon marché.
Si on en juge par la spécification constructeur, le colorimètre X-Rite i1 Display Pro III: 0,003 cd/m² à 250 euros permettrait de faire la même mesure de luminance que le Photo Research 680 ou un Minolta qui valent 100 fois plus ?
Vous pensez ça vraiment ? Soyons sérieux.

Les logiciels sont eux aussi différents. Leur précision est mathématique mais les fonctions sont plus ou moins évoluées. Ainsi chez Chromapure et Calman, on trouve la version standard et la version professionnelle. Et puis il y a d'autres versions avec des workflows spécifiques. Pour ces 2 logiciels, je possède une version réservée aux professionnels THX. Il en existe d'autres.

Image Image

Ces deux logiciels proposent l'auto calibration. Mais c'est comme pour l'égalisation automatique en audio. Cette fonction est très séduisante, elle est utile pour dégrossir le travail mais mais il faut reprendre en manuel si on souhaite une calibration décente.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3186
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar alex_t » 24 Nov 2011, 07:57

En fait la calibration automatique permet d'éviter de faire des erreurs grossières, de tomber dans le piège de la calibration avec les sondes à 300€ et je considère cela comme un véritable progrès.

Ensuite je n'ai pas dit que les sondes à 300€ permettaient d'être aussi précis que le Photo Research 680 ou un Minolta qui valent 100 fois plus. Je dis simplement que la méthode dite du bricoleur apporte l'objectivité de la mesure même si cette mesure contient des erreurs. Je suis d'ailleurs surpris que vous préconisiez la subjectivité de l'oeil plutôt que l'objectivité de la mesure. J'ai souvenir d'un message de vous dans lequel vous disiez, je cite de mémoire: "il vaut mieux utiliser un sonomètre à 100€ que de faire les niveaux à l'oreille"

Je pense qu'en vidéo ce conseil s'applique aussi: il vaut mieux utiliser un logiciel+sonde à 500€ (voire colorHCFR et sa sonde, le tout pour 100€) plutôt que de faire les niveaux à l'oeil.

C'est toujours la même histoire. Chacun cherche à se convaincre que le minimum suffit


Sur ce point je serai moins catégorique que vous. De plus en plus d'amateurs se rendent compte que le minimum n'est pas suffisant. Certains vont faire appel des pro et d'autres vont essayer de comprendre et d'aller plus loin par leur propre moyen. Cinetips contribue grandement à cette prise de conscience.
alex_t
 
Messages: 55
Inscrit le: 10 Oct 2010, 20:45
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 24 Nov 2011, 11:22

Je suis d'ailleurs surpris que vous préconisiez la subjectivité de l'oeil plutôt que l'objectivité de la mesure.

Non, vous déformez ma pensée. J'ai voulu me placer dans le contexte du titre du topic "Kit de démarrage".
Beaucoup de ceux qui "démarrent" ne possèdent rien et n'ont pas toujours les moyens ou l'envie d'investir.
Je suis d'accord, le DVD et les lunettes, ça reste la méthode Robinson Crusoë.

La méthode du bricoleur quand elle est manuelle a le mérite d'obliger à apprendre et à comprendre, ce qui ouvre les yeux de l'amateur et c'est une bonne chose. Ce que je voulais dire c'est qu'il ne faut pas trop faire confiance aux colorimètres bas de gamme, même si d'étonnants progrès ont été faits depuis quelques années. Ils sont acceptables pour calibrer un écran d'ordinateur ou un récepteur TV pour à usage familial (ils sont d'ailleurs faits pour ça). Mais dès qu'on cherche la qualité (projection dans une salle dédiée) on fait vite fausse route sans s'en rendre compte.
Je dis ça pour éviter d'acheter par exemple un scaler à 3000 euros et compter sur la calibration automatique avec une sonde à 300 euros, comme je l'ai lu trop souvent sur d'autres forums. Il y a un déséquilibre qui rend l'achat du scaler discutable (au moins pour le gamma et le CMS).
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3186
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar thxrd » 24 Nov 2011, 12:38

on pourra ajouter que ce qui est encore plus indispensable est simultanément de "comprendre" ce que l'on mesure ..( comme en audio )

je vois pleins d'amateurs régler des projos à partir de sondes basiques , mais qui surtout qui ne comprennent rien en fait ( mais croient comprendre ) à ce qu'il voient et lisent sur leur softs et partent dans des calibrations "délirantes" (dans laquelle évidemment sont en plus incluses les "erreurs" de la sonde basique et souvent de la procédure de mesure elle meme )
le probleme n'est donc pas seulement celui de la sonde "basique" ... hélas ..( sinon ça on peut arriver dans certaines conditions de bricoleur ,mais comme le dit Alex ça suppose que l'on "comprenne" ) à "compenser " /corriger un peu ...
c'est exactement la meme chose en audio ( c'est pire ) dans 99% des cas le matos ( carte /micro ) n'est pas en cause : c'est la procédure et une incompréhension totale de ce qui est mesuré qui entraine à faire n'importe quoi ... (et là dans 99% des cas ou je mesure ..je "tombe " devant ce qui à été fait ... )

bien sur on ne envisager de recommander uniquement l'achat d'un spectro à 30 ou 40 K euros .. ça n'aurait pas de sens ( c'est comme si on disait qu'il ne faut acheter que Hilti en outillage)
simplement quand meme les pros qui s'en servent ..eux ... ils ont une Hilti et si vous leur demandez pourquoi ... il sauront vous l'expliquer ( et si vous vous servez une fois d'une visseuse Hilti ..vous comprendrez )
c'est vrais ,c'est 10 à 20 fois plus cher que les autres marques ...

sur le terrain les avantages d'un spectro de haut de gamme sont la vitesse de travail et la simplicité ( pas besoin de PC et de soft ,mais on peut si on veut / pas d'étalon / meme pas d'alim secteur ) et possibilté de travailler par zones et à distances /ect ... et évidemment l'absolue précision des mesures
hélas c'est en effet hors de portée de l'amateur ....
par contre si on est appelé à faire souvent des mesures .. c'est obligatoire ( d'autre part un spectro à d'autre appli que la mesure vidéo .....)

il ne faut pas non plus croire que le fait d'avoir bien paramétré les coordonnées xy de vos couleurs et votre blanc à 6500 rendra un mauvais projo "magiquement" bon ....hélas c'est un peu plus compliqué ,et d'ailleurs avec pas mal d'années de recul sur les projos ( ça fera bientot 30ans ) je dirais que souvent le constructeur dans ses présets ou ses réglages de base choisit des parametres qui permettent de "plaire" mais surtout de "masquer" certaines limites ou déficiences "congénitales" de la machine ou de la techno employée ... ceci entrainant souvent assez loin de la norme .....
si on fait beaucoup de mesure sur les machines on constate que tres peu en fait arrive à soumettre à tout les criteres ( MTF tres élevé/ CR ansi élevé /gamma "naturellement " correct ( fonction de transfert naturellement linéaire ne nécéssitant d'avoir recours à des "correcteurs" externes à 11 points ou plus qui viennent faire perdre des bit de quantize) / peu de fuite / des vrais lumens / une grande stabilité des reglages dans le temps ( T° de l'ensemble lampes /matrices ) /ect ect ...

donc ce qui est sur c'est sur c'est que c'est mieux apres le bon paramétrages ..mais que ça ne transforme pas .. une Clio en Ferrari ... ( hélas)

Roland
thxrd
 
Messages: 1008
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar alex_t » 24 Nov 2011, 15:09

Je pense que la majorité des gens ne souhaite pas changer une clio en ferrari mais simplement avoir le moteur de leur voiture réglé correctement ou tout au moins qui tourne plus ou moins rond.

Bref. La démarche de l'amateur qui s'équipe du minimum pour régler son installation (à son niveau) est une démarche qui ne peut être que louable car c'est la seule à ma connaissance qui peut être considérée comme étant une démarche objective. Le réglage à l'oeil et à l'oreille ne peut pas donner de bons résultats.

De plus, avec un minimum de matériel et d'investissement, l'amateur va se rendre compte que la calibration est une affaire de spécialiste, ça ne s'improvise pas. Certains vont abandonner et se contenter de la qualité par défaut qu'offre les appareils (preset, dsp, calibration auto, etc), d'autres vont essayer de comprendre et d'aller plus loin dans les réglages (stage, lecture d'ouvrage spécialisé, forum, achat de matériel professionnel) et d'autres feront tout simplement appel à des PRO.
alex_t
 
Messages: 55
Inscrit le: 10 Oct 2010, 20:45
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 24 Nov 2011, 19:50

On dérive vers une discussion de spécialistes.
Le topic a été initié par Nico, qui visiblement ne connait pas la calibration vidéo mais ne demande qu'à apprendre si j'en juge par sa question:
C'est quoi ces lunettes bleues?

C'est un accessoire fourni avec les disques de test. Il permet de calibrer la balance des couleurs (Rouge, Vert, Bleu) et des teintes (Jaune, Magenta, Cyan) de manière sommaire mais suffisante pour un usage général.
http://www.thx.com/files/2010/12/calibr ... asses1.jpg

alext_t a écrit: Le réglage à l'oeil et à l'oreille ne peut pas donner de bons résultats.

Sans outil, je suis d'accord.
Le disque ci-dessus (et d'autres) est un outil, basique certes, mais il permet de régler le contraste (balance des blancs) la luminosité (balance des noirs) et la balance des couleurs (je dis ça pour Nico). C'est toujours mieux que de toucher les réglages au jugé sans repère.
Je conseille à Nico de commencer par là. Quand il aura fait le tour de la question, il achètera un logiciel et une sonde, mais c'est déjà une autre étape.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3186
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar thxrd » 24 Nov 2011, 21:01

je pense que justement c'est ce que j'explique .. à l'oeil et à l'oreille impossible ..mais si on use d'instruments il faut quand meme comprendre ...et c'est pas toujours le cas ... (et meme rarement en général et c'est bien plus ce probleme que le niveau de la sonde elle meme qui pose probleme )
apres meme si on comprend , si l'instrument de mesure est completement faux ou la procédure érronnée ..ça ne sert a pas à grand chose non plus ....
quand je vois certaines mesures sur des forums de gens qui s'affirment etre "testeurs " (et connaissant les conditions et méthodologie ) je reste un peu pantois ...

donc chez l'amateur vouloir mesurer , part évidemment d'une bonne démarche ... c'est sur ... mais ça peut entrainer le pire ... si on ne comprend rien et que l'on ne fait pas d'effort .. (et c'est quand meme ce que je voit pas mal en vidéo et à 99% dans l'audio .. )

les lunettes bleues ne "suffisent" pas ..il faut le jeu de 3 filtres ( présent dans VIdéo Essential ou Munsill , et ça reste tres mais alors tres approximatif .... à cause entre autre de l'énorme dispersion dans les filtres déjà au départ ...)
et je suis d'accord l'usage d'un BD ou DVD test permet déjà de ne plus saturer les blancs ,de ramener le noir à la bonne valeur .. de ne pas faire n'importe quoi avec le sharpness et éventuellement de controler ( un peu ) la saturation ( pour la colorimetrie sous tout ses aspect .....hum ... sans mesure .... j'y crois pas ... )
et ce sera déjà pas mal .. comme début ....

cdlt

thxrd
thxrd
 
Messages: 1008
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 24 Nov 2011, 21:53

On trouve les 3 filtres dans DVE seulement. Le Spears & Munsil n'a que le bleu.

ça reste... tres approximatif .... à cause entre autre de l'énorme dispersion dans les filtres déjà au départ......
l'usage d'un BD ou DVD test permet déjà de ne plus saturer les blancs ,de ramener le noir à la bonne valeur .. de ne pas faire n'importe quoi avec le sharpness et éventuellement de controler ( un peu ) la saturation

Mon propos n'allait pas plus loin.
Pour faire une analogie avec l'audio c'est comme si on avait un disque de bruit rose et un vu-mètre sur lequel on pourrait mesurer le seuil de bruit, la saturation du signal et commuter successivement 3 filtres passe bande.....
Pour le reste on ne sait rien, mais... c'est déjà ça.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3186
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar Bss » 25 Nov 2011, 07:28

alex_t a écrit:De plus, avec un minimum de matériel et d'investissement, l'amateur va se rendre compte que la calibration est une affaire de spécialiste, ça ne s'improvise pas. Certains vont abandonner et se contenter de la qualité par défaut qu'offre les appareils (preset, dsp, calibration auto, etc), d'autres vont essayer de comprendre et d'aller plus loin dans les réglages (stage, lecture d'ouvrage spécialisé, forum, achat de matériel professionnel) et d'autres feront tout simplement appel à des PRO.


bonjour alex_t,

le problème du forumeur est qu'il ne possède pas le matériel adéquat, qu'il ne sait pas interpréter "ce qu'il mesure" et qu'il sait encore moins ce qu'il devrait constater en théorie ... alors en tirer des conclusions ...

prenons le cas tout bête d'Asousras sur le post de Tron, ou il est question de l'AP20 et de son BM inadéquat par exemple (ceci afin d'exclure une quelconque mesure et tout ce qui s'y rapporte). Mais afin d'affirmer de tels propos (qui ne sont pas les siens d'ailleurs .. bref) pourrait-il nous expliciter ce que contient et quels sont les paramètres du canal LFE telle que la norme (cinéma digital) les prévoit, BP, Slope, ect ... et ce qui est effectivement réalisé en audit ciné, et pourquoi ? A partir de là, on observera ce "qu'il est intéressant" de réaliser chez un particulier (en fonction de son système), puisque le BM n’existe pas en ciné, et l'on passera a la loupe les possibilités du préampli.

Mais l'on sait tous pertinemment que ça n'arrivera pas ... car 95% des forumeurs ne connaissent pas, ne serait ce que, ce qu'ils devraient "observer" et pourquoi ...
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar alex_t » 25 Nov 2011, 07:54

Bss a écrit:
alex_t a écrit:De plus, avec un minimum de matériel et d'investissement, l'amateur va se rendre compte que la calibration est une affaire de spécialiste, ça ne s'improvise pas. Certains vont abandonner et se contenter de la qualité par défaut qu'offre les appareils (preset, dsp, calibration auto, etc), d'autres vont essayer de comprendre et d'aller plus loin dans les réglages (stage, lecture d'ouvrage spécialisé, forum, achat de matériel professionnel) et d'autres feront tout simplement appel à des PRO.


bonjour alex_t,

le problème du forumeur est qu'il ne possède pas le matériel adéquat, qu'il ne sait pas interpréter "ce qu'il mesure" et qu'il sait encore moins ce qu'il devrait constater en théorie ... alors en tirer des conclusions ...

prenons le cas tout bête d'Asousras sur le post de Tron, ou il est question de l'AP20 et de son BM inadéquat par exemple (ceci afin d'exclure une quelconque mesure et tout ce qui s'y rapporte). Mais afin d'affirmer de tels propos (qui ne sont pas les siens d'ailleurs .. bref) pourrait il nous expliciter ce que contient et quels sont les paramètres du canal LFE telle que la norme (cinéma digital) les prévoit, BP, Slope, ect ... et ce qui est effectivement réalisé en audit ciné, et pourquoi ? a partir de la, on observera ce "qu'il intéressant" de réaliser chez un particulier (en fonction de son système), puisque le BM n’existe pas en ciné, et l'on passera a la loupe les possibilité du préampli.

Mais l'on sait tous pertinemment que ca n'arrivera pas ... car 95% des forumeurs ne connaissent pas, ne serait ce qu'il devrait "observer" ...


Bonjour Bss.

C'est effectivement le problème: en général on ne sait pas quoi observer et on ne sait pas vers quoi tendre car nous (pas vous) ne connaissons pas les normes ni leur application en home cinema.

Par exemple, me concernant: en vidéo je cerne à peu près le problème, j'ai aussi la chance d'avoir un ami qui est en train de s'équiper de très bons matériels (hubble, générateur de mires pro,etc) et nous avons prévu de comparer avec un logiciel pro les résultats obtenus avec les sondes avec peu d'erreur (dites pro) et les sondes avec plus d'erreurs, ça devrait être intéressant. Pour l'audio là j'avoue que je rame énormément. J'ai compris que le traitement passif était indispensable, j'ai donc fait traiter ma salle, j'ai ajouté un égaliseur dans l'électronique pour corriger les enceintes positionnées derrière un écran micro perforé mais je suis incapable de régler cet égaliseur manuellement (heureusement en auto le rendu me convient). Je suis donc passer à REW afin d'essayer de comprendre les réactions de ma salle mais ce n'est pas simple, je dois d'abord m'instruire sur le sujet. A quoi correspondent toutes les courbes, à quoi elles devraient ressembler et pourquoi elles n'y ressemblent pas (ou y ressemblent) ....
alex_t
 
Messages: 55
Inscrit le: 10 Oct 2010, 20:45
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 25 Nov 2011, 08:25

Anecdotes vécues sur les coulisses de la calibration vidéo:

Il y a quelques années j’étais a Sherman Oaks (Los Angeles) chez un ami monteur son. Ce soir là, il avait demandé la visite d’un technicien pour recalibrer sa télévision (un Sony 117cm si je me souviens bien). Vers 18h, arrive une VW Coccinelle blanche avec le logo orange "Geek Squad" sur les portières.
Cette société spécialisée dans ce service demande environ 300 $ pour une calibration à domicile. A ce prix, le technicien en chemise bleue, vous offre vrai un spectacle bien rodé. Déjà, sur le pas de la porte, il a mis des couvre chaussures pour ne pas rayer le parquet ni abimer les tapis, alors que mes amis et moi étions tous chaussés normalement. Méfiance, nous sommes aux US, le procès n’est jamais bien loin.

Ensuite, il commence par analyser le client, pas la TV. Qu’attendez-vous de ce service ? Que pensez-vous de la qualité de l’image actuelle ? Visiblement, il essaie de calibrer les attentes du client avant de régler le récepteur de TV. ça dure 10mn.

Puis il sort de sa valise une petite sonde circulaire. Je demande ce que c’est comme modèle. « C’est un analyseur ColorPro V. Il mesure les couleurs primaires pour connaître l’écart entre les niveaux actuels et la valeur idéale » dit-il. Puis il connecte la sonde à un PC équipé d’un logiciel Geek Squad. J’ai appris plus tard que la sonde n’est autre qu’un colorimètre X rite Chroma 5 rebaptisé ColorPro V par Sencore. Je ne connais pas l'origine du logiciel mais les pages claires ressemblaient au Calman version 3.

Le téléviseur avait effectivement besoin d’être calibré. Les couleurs étaient exagérément saturées. Après que les réglages aient été effectués, la différence était palpable. L’image était moins lumineuse, moins agressive avec des couleurs plus naturelles et équilibrées.

Le technicien à demandé à mon ami si cela lui convenait. Ensuite, il nous a expliqué que seuls les professionnels acceptent cette image (on est à Hollywood) et que les autres, 80% de ses clients contestent les réglages et demandent des couleurs plus "vivid" (plus chaudes et plus saturées). Dans ce cas, il revient sur ses réglages et les modifie jusqu’à ce que le client soit content. Il note tout cela sur son carnet et demande au client de signer, attestant ainsi de sa satisfaction.

Michael Chen (un de mes formateurs) m’a conseillé de ne jamais calibrer une TV ou un projecteur en l’absence du client, car même si le travail est parfait, il faudra le refaire. Michael habite à Vancouver. Ce genre d’oubli lui a coûté un second voyage Vancouver-Montréal (6000km A/R à ses frais) pour dérégler sa calibration afin que le client soit satisfait.

Gregg Loewen (mon autre formateur) qui a 3500 calibrations à son actif, travaille avec un Photo Research, surtout pour la praticité et la rapidité comme l’a dit Roland. Il confirme que la précision des réglages aux instruments est indiscutablement meilleure qu’avec un disque de test et des lunettes, mais qu’elle n’est pas 5 fois supérieure et qu’un disque reste le meilleur investissement si on regarde le rapport performance/prix. De toute façon dit-il, la majorité des gens retouchent mes réglages avec leur disque de test. :shock:
C’est chaud non ?
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3186
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar alex_t » 25 Nov 2011, 09:06

Très belles anecdotes qui confirment que le client est têtu :mur:
alex_t
 
Messages: 55
Inscrit le: 10 Oct 2010, 20:45
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar Nico » 25 Nov 2011, 10:42

Jean-Pierre Lafont a écrit:On dérive vers une discussion de spécialistes.
Le topic a été initié par Nico, qui visiblement ne connait pas la calibration vidéo mais ne demande qu'à apprendre si j'en juge par sa question:
C'est quoi ces lunettes bleues?

C'est un accessoire fourni avec les disques de test. Il permet de calibrer la balance des couleurs (Rouge, Vert, Bleu) et des teintes (Jaune, Magenta, Cyan) de manière sommaire mais suffisante pour un usage général.
http://www.thx.com/files/2010/12/calibr ... asses1.jpg

alext_t a écrit: Le réglage à l'oeil et à l'oreille ne peut pas donner de bons résultats.


Sans outil, je suis d'accord.
Le disque ci-dessus (et d'autres) est un outil, basique certes, mais il permet de régler le contraste (balance des blancs) la luminosité (balance des noirs) et la balance des couleurs (je dis ça pour Nico). C'est toujours mieux que de toucher les réglages au jugé sans repère.
Je conseille à Nico de commencer par là. Quand il aura fait le tour de la question, il achètera un logiciel et une sonde, mais c'est déjà une autre étape.


JP, vous avez bien compris et c'est ce que je vais faire. ça me parait plus logique de commencer par le materiel basique qui m'aidera surtout à comprendre le pourquoi du comment petit à petit. Une initialisation en fait. De plus j'ai horreur d'acheter du materiel si je ne maitrise pas ses specifications, et pour comprendre les spécifications, et bien il faut maitriser son sujet un minimum... (C'est également vrai pour les amplis, enceintes, etc.)
Nico
 
Messages: 308
Inscrit le: 11 Jan 2011, 21:08
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar thxrd » 25 Nov 2011, 11:07

pour confirmer ce que dit BSS en effet déjà pour parler de l 'AP20 il faut l'avoir en main et en plus comprendre qu'il n'y a pas de BM "inadéquat" ... la phrase en elle meme n'a pas de signification ( enfin qqs intégrés font quand meme n'importe quoi sur ce point )
si on est en application cinéma le BM est "normal" il correspond aux normes et au choix normaux en cinéma
ensuite si on est chez soit et que le meme appareil doit faire de la musique en 2.0 ou 5.0 et du cinéma ce sera une autre question et comme le dit BSS on réfléchira aux solutions applicables
mais en tout cas comme le dit BSS , est là devant un bel exemple de "non compréhension"..... (ce qui fait dire ensuite des bétises)

pour les anecdotes de JP elles ne me surprennent absolument pas ... je fait toujours venir le client apres calibration et lui demande de me dire ce qu'il préfére entre le préset "standard" de la machine ... et une mémoire "calibrée" ....
la plupart des clients" sans doute "impressionnés" par l'usage du spectro disent ... ça doit etre ce que mesure la machine qui est bon (et surtout font un minimum d'effort intellectuel et comprennent que ce qui compte est de voir ce qu'a voulu le réalisateur ) ..mais 1/3 préfère les couleurs "pétantes" soit trop chaude soit trop froide .. et surtout avec trop de luminance !!!
dans ce cas je fais comme le techno américain que vous citez , je note dans le fichier de mesure de la machine que le client à tel heure /tel jour apres calibration à préféré garder la machine non calibrée ...)

en principe un disc test seul permet de quasiment tout régler correctement sauf ... la T° ... ( là ça restera trop approximatif /voir franchement erronné )/ le gamut ( ça c'est parfaitement impossible mais sur ce point sauf déréglage énorme l'oeil est tres tolérant / quand à la régularité de la courbe de gamma ( qui lie Y à l'espace couleur (en tridimensionnel ) et entraine donc le changement d'espace suivant le niveau de saturation ) ou la machine à nativement une fonction de transfert linéaire et stable dynamiquement et temporellement ou ce n'est pas le cas( et seul les DLP sont correct sur ce point ) et comme je l'ai expliqué, imaginer de corriger points par points ( sur 11 ou 21 points ) en externe (et qui implique d'etre déjà "tres compétent" et de disposer de moyen de mesure tres stable et précis ..) est utopique donc là encore quand je vois faire celà par des foromeurs avec une sonde à 3 sous et avec une méthodologie inapropriée je me ,dit que le mieux serait peut etre ..de ne rien faire au moins sur ce point ..
et ça se traduira par des bit utiles " perdus" en dynamique ...

donc je rejoins JP .. compte tenu du prix de départ un disc test ... et en écoutant bien et comprenant bien ce qui y est expliqué , est le meilleur investissement
( quand au filtres au mieux ça permet de vérifier si on est sur le bon dématricage / pas beaucoup plus... )

cdlt

Roland
thxrd
 
Messages: 1008
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Kit démarrage calibration

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 25 Nov 2011, 15:46

en principe un disc test seul permet de quasiment tout régler correctement sauf ... la T° ... le gamut....

Nous sommes bien d'accord, ... on peut ajouter la Luminance, pour faire simple.
Il ne s'agit que de dégrossir.

quand je vois faire celà par des foromeurs avec une sonde à 3 sous et avec une méthodologie inapropriée je me ,dit que le mieux serait peut etre ..de ne rien faire au moins sur ce point .. et ça se traduira par des bit utiles " perdus" en dynamique ...

C'est aussi ce que j'ai voulu dire en parlant de la méthode bricoleur.
On sait ou on sait pas. Quand on ne sait pas, (et qu'en plus on est mal outillé), il vaut mieux ne pas toucher.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3186
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Suivant

Retour vers Equipements

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité