Studios de mixage

Méthodes de calibrage, Niveaux

Re: Studios de mixage

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 23 Déc 2011, 12:08

rodo a écrit:Mais dans les autres pays les consommateurs ont les mêmes contraintes; des solutions similaires sont envisagées ?
Pas à ma connaissance, mais je ne connais pas tout.
En tous cas THX et Dolby n'autorisent pas ces pratiques.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3215
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Studios de mixage

Messagepar burne » 23 Déc 2011, 17:30

Merci JPL pour lien, ahurissant. :shock:

Mais en écoutant on à plus l'impression qu'il s'agit de deux jeunes "rigolos" qui veulent faire leur beurre en s'engouffrant dans une brèche méconnu de beaucoup.
J'entends par la que la ménagère de moins de 50ans n'a pas grande connaissance des réducteurs de dynamique dont dispose les électroniques, elles ne lisent pas les doc de 50pages...

Quand on à un ampli on met le "mode nuit" pour pas déranger les voisins

Quand on à pas d'ampli et que le son passe par une TV, on enclenche l'équivalent sur son lecteur de blu-ray. Un lecteur 3D avec la fonction "dynamique range control" ça coute 269€ chez darty :
http://www.darty.com/nav/achat/hifi_vid ... _noir.html
C'est bien indiqué dans le manuel mais "HAL" n'a pas du vouloir la lire :
http://www.fr.onkyo.com/downloads/1/4/7 ... _EU_Fr.pdf

Si on à qu'un PC avec un écran minuscule, c'est pareil mais en mieux car suivant le logiciel utilisé on peut finement régler l'amplitude de cette compression dynamique (genre DRC).
J'ai rarement entendu des gens se plaindre de ces fonctions et le jour où on veut de la qualité, on achète en conséquence.
Non parceque mode nuit enclenché ou remix de la bande son comme ils font et qui détruit la dynamique, je pense pas que l'un ou l'autre soit plus qualitatif sur des hp d'une TV...
Et moi quand j’entends ce gars dire qu'il veut faire comme sur les CD, ça me donnes des envis de... je préfère me taire!
burne
 
Messages: 153
Inscrit le: 22 Avr 2011, 14:21
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Studios de mixage

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 23 Déc 2011, 18:54

Le souci, c'est que les 11 actionnaires de cette société sont des ingénieurs réputés et respectés (certains ont été récompensés par un César). Certes, j'imagine que la motivation réelle n'est pas totalement désintéressée.
Ils disposent de toutes les relations nécessaires pour faire valoir leur concept et surtout de l'appui des chaînes de TV.
Pour la télé, je serai plutôt d'accord. On ne peut pas demander à un émetteur Hertzien (même numérique) de tenir 120dB de dynamique ni à un récepteur de petite taille de les restituer. (Encore que les 3-D de Dolby (Dialnorm, DRC, Downmix) devraient être présents sur tous les téléviseurs).

Mais est une raison pour altérer les supports DVD et BluRay? Chacun a le droit, il me semble, de retrouver le son de la bande originale intacte. Et là, c'est plutôt mal parti.
Serons-nous obligés de nous tourner vers des circuits parallèles de copies illégales pour écouter les films comme au cinéma?
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3215
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Studios de mixage

Messagepar rodo » 26 Déc 2011, 21:00

Les doubleurs quebecois vont faire fortune en France ! Pourtant je ne suis pas un grand fan de leur style...
Avatar de l’utilisateur
rodo
 
Messages: 188
Inscrit le: 20 Avr 2011, 21:20
Résidence: Cannes (06)
Expérience HC: Débutant

Re: Studios de mixage

Messagepar rodo » 04 Fév 2012, 23:09

Jean-Pierre Lafont a écrit:C'est un vrai fléau.
Quelques exemples:

http://www.youtube.com/watch?v=7UjQc0dM4H4
http://www.youtube.com/watch?v=-v6ML2Ds ... ure=fvwrel
http://www.youtube.com/watch?v=3TlQo9k8 ... re=related

J'importe la plupart de mes DVD et BD (lecteur dézoné). Je regarde s'ils sont certifiés Dolby ou THX.
Je n'achète pas de CD remasterisé.



Je comprends les positions de chacun et je suis d'accord avec vous sur le principe, mais concrètement je me suis posé sur la video de Dire Strait, jouée dans mon HC, et j'ai vraiment beaucoup de mal a distinguer une différence entre les deux versions.
Certes, j'ai écouté beaucoup de MP3 depuis 1997, et mes oreilles ne sont pas éduquées comme un vrai audiophile, mais si j'analyse la piste audio de la video youtube je ne trouve pas de modification drastiquement differente :

Voici le début de la chanson, je vous défie d'identifier la zone 'moderne' et les deux zones 'master 1986'

Image


Ici on voit en effet que les pics sont coupés, mais la différence graphique n'est pas si brutale que montrée dans la video

Image


Alors, est-ce la faute de mes mauvaises oreilles ou simplement youtube qui a retraité la piste audio, lissant les décalages ?
Avatar de l’utilisateur
rodo
 
Messages: 188
Inscrit le: 20 Avr 2011, 21:20
Résidence: Cannes (06)
Expérience HC: Débutant

Re: Studios de mixage

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 05 Fév 2012, 07:10

Dans l'exemple que vous citez, la dynamique est respectée. Si tous les enregistrements étaient de cette qualité, il n'y aurait pas de débat.

Moi, je parle de ceci:

Image

et de cela:

Image
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3215
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Studios de mixage

Messagepar rodo » 05 Fév 2012, 10:00

En ce cas auriez vous un lien vers de tels fichiers? Les videos Youtube ne sont pas efficaces et j'aimerais bien écouter la différence sur une même chanson.
Avatar de l’utilisateur
rodo
 
Messages: 188
Inscrit le: 20 Avr 2011, 21:20
Résidence: Cannes (06)
Expérience HC: Débutant

Re: Studios de mixage

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 05 Fév 2012, 10:16

J'ignore l'origine du 1er.
Le second est un CD du commerce, il faut que je le retrouve.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3215
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Studios de mixage

Messagepar Kaotech » 05 Fév 2012, 14:42

Image

le même morceau sur 2 albums différent le premier sur la photo c'est exodus remasteriser et le second c'est l'original.
Avatar de l’utilisateur
Kaotech
 
Messages: 100
Inscrit le: 10 Oct 2010, 17:57
Résidence: 78
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Studios de mixage

Messagepar rodo » 05 Fév 2012, 15:31

Moyen d'avoir un extrait de chaque, genre 20 secondes sans que cela ne mette en danger cinetips par rapport aux ayant-droits ?
Avatar de l’utilisateur
rodo
 
Messages: 188
Inscrit le: 20 Avr 2011, 21:20
Résidence: Cannes (06)
Expérience HC: Débutant

Re: Studios de mixage

Messagepar christubes » 24 Fév 2013, 23:28

Interresant de parler du mixage, ça me fait pensé qui va faloir que je décris un peut ma façon de travailler le son. Car en effet je suis ingenieur du son et ayant une formation d'élétronicien et ayant travailler dans des centres techniques agréés et en parralèlle, je joue dans des orchestres symphoniques et musique de chambre ( en amateurs ) avec ceci j'ai une façon d'écoute et analyse autre que la Mode de ce qui ce fait aujourd'hui en musique. ( j'ai aussi beaucoup de mal à m'exprimer par ecrit, et bien souvant mes messages ne sont pas compris )

En 2 mots, je ne suporte pas la tourne que prends le son des disques qui sont produit aujourd'hui. Et je cite: la compatibilité MONO, les prises multipistes faite un peut sans comprendre pourquoi à la base il a fallu mettre en appoint tel instrument et donc l'image en aveugle est perturbé, la présence du son sans entendre l'acoustique du local de prise de son bien recherché en symphonique. Les résonateur de basse fréquences, les exiter dans l'aigu, l'élargisement de l'image sonore par le matrisage M-S, la compression de dynamique.

Ce sont en faite des actions qui "rends" le son meilleur dans des écoutes médiocre, et beaucoup d'ingé son pensent à tord que si ça sonne dans les HP du PC portable ça sonne dans une écoute neutre, précise, avec un local dédié, et ben non. Comme il a été dit dans les précédants messages ( et je suis contends que d'autres le disent ) ce n'est pas comprable avec le live.

J'enregistre beaucoup de musique classique et j'aime vraiment faire la prise de son en direct stéréo avec un couple de micro apprairé positionné avec un ecart entre les micros de 17 à 20 cm. Et le mix, c'est les musiciens qui le font. De là j'ai un enregistrement stéréo ( non compatible mono mais c'est voulut ) sur des supports comme de la bande analogique 2 pistes master, du DSD , du 88 ou 176 KHz en 24 Bit. Et aussi, sur de la VHS avec un bon magnetoscope HIFI qui enregistre en FM le son. (Qualité monstrueuse et peut connu.)

Quant je fait du multimicros, je grade à l'espris les propriétés de l'écoute binaural et donc je ne fait pas ce que je veut comme le ferais un ingé son dans du rock/métal ou variété, et etc...

En tout cas je trouve ce forum trés intérésant.
christubes
 
Messages: 706
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Studios de mixage

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 25 Fév 2013, 07:58

j'aime vraiment faire la prise de son en direct stéréo avec un couple de micro appairé positionné avec un ecart entre les micros de 17 à 20 cm. Et le mix, c'est les musiciens qui le font.

Nous sommes d'accord, c'est la base de la prise de son live.
Mais reconnaissons qu'elle nécessite un environnement acoustique neutre ou pour le moins, adapté et qu'elle ne s'applique pas à tous les genres (instruments amplifiés ou électroniques). Enfin d'autres voudront exprimer leur créativité à travers des effets électroniques ou électroacoustiques.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3215
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Studios de mixage

Messagepar christubes » 25 Fév 2013, 11:17

Oui Jean- Pierre c'est pour ça que j'ai précisé que c'était pour de la musique classique ou du monde et que l'écoute se ferais dans un systême neutre. Malheureusement, on trouve peut d'enregistrement fait ainsi aujourd'hui.

Pour le reste, il y a pas de problême, les créativités à travers le mixage et autres sont le bien venu chez moi aussi tant que le produit fini posséde une certaine qualité objective avec de la dynamique, une image stéréo interresant, pas d'aigus qui fatigues ou agresse l'oreille. J'aime pouvoir me servir de l'écoute " intelligente " et "tendre" l'oreille voir même faire l'effert d'écoute plutôt que me recevoir le son à 2 cm du crâne en me fesant agressé.

Chris.
christubes
 
Messages: 706
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Studios de mixage

Messagepar Emmanuel Piat » 02 Juin 2013, 10:35

Un post qui fait plaisir à lire...

on trouve peut d'enregistrement fait ainsi aujourd'hui.


C'est vrai. Mais certains en sont conscients et essayent de faire du bon travail. Personnellement, je connais bien Philippe Muller du Studio Passavant (à une demi heure de chez moi) qui a ce soucis du respect du signal enregistré. Le signal qui provient des micros ne passera dans aucun plug'in d"effet, compresseur and co. Le travail se fait uniqt en amont : placement des musiciens et des micros, réglage de l'acoustique de la salle d'enregistrement. C'est un travail long et difficile qui nécessite une parfaite connaissance de l'acoustique du lieu, pas mal de savoir-faire et l'adhésion des musiciens : il faut compter en gros une demie à une journée de travail avant que ce qui sorte des enceintes (= signal micro qui finira sur le CD sans aucun trafficotage) soit ok en termes d'image et de rendu. Philippe n'utilise pas de console car il n'en a pas besoin en fait. Il utilise juste un logiciel de montage multi-pistes (Sequoia) et une carte son multicanaux.

Ce qui m'impressionne aussi chez lui, c'est sa connaissance de la musique et le niveau de sa passion pour l'enregistrement du jazz et du classique... Qd on le branche la-dessus, on n'est pas couché :mrgreen: . Comme ma charge professionnelle a connu un énorme accroissement ces 2 dernières années, j'ai malheureusement un peu perdu le contact avec lui. Mais je pense qu'il aimerait ce forum. Il faudrait que je le recontacte, surtout qu'il a du matos à moi :coolx: (2 petits moniteurs k&H O300D et un Chevin Q6).

Le seul truc que je me demande, c'est comment des labels aussi petits arrivent à vivre... Il affiche un discours audiophile (ds le bon sens du terme : "amoureux de la musique") sur le site du studio et le site de vente qui peut parfois prêter à sourire mais qui doit probablement fidéliser une certaine clientèle...

Emmanuel
Dernière édition par Emmanuel Piat le 02 Juin 2013, 11:12, édité 1 fois au total.
Emmanuel Piat
 
Messages: 133
Inscrit le: 29 Mai 2013, 19:22
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Studios de mixage

Messagepar Emmanuel Piat » 02 Juin 2013, 11:08

... et je viens de découvrir que Philippe aime bien Cinetips !

cf. article 11 de son blog : http://www.passavant-boutique.com/crbst_6.html
Emmanuel Piat
 
Messages: 133
Inscrit le: 29 Mai 2013, 19:22
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Studios de mixage

Messagepar christubes » 03 Juin 2013, 20:15

Ah voilà! pour ma part quant il sagit d'enregistrer un orchestre symphonique, ou de chambre j'utilise le couple ORTF de schoeps MK2 avec un enregistreur stéréo. Soit sur bande analogique 2 pistes, soit sur magnetoscope HIFI, soit en DSD. Le cablage est vraiment le plus simple: micro->préampli->enregistreur 2 pistes.

Et bien sur la prise est "stéréo de phase et d'intensité" et doit recreer l'acoustique du local dans lequel sont enregistré les musiciens. Pas de mixage. Le mixage est fait par le placement des musiciens et des micros. Pas de montage ( en DSD c'est imposible de toute manière )

l'image stéréo doit être de sort que si on est placé où il le faut on localise le positionnement géométrique des musiciens et toujours entres les 2 enceintes. Seul, le son du lieu d'enregistrement peut prendre une image sonore sortant des HP pour donner la sensation à l'auditeur d'être à l'interieurs.

Et puis il y a l'écoute. les normes de l'écoute musique tel que beaucoup en parle de donne pas les meilleurs resultas en fait avec ce procèdé d'enregistrement. J'en est parlé ici: viewtopic.php?f=32&t=463

On dit qu'if faut soit disant un certain RT pour l'écoute HIFI. bien au contraite, c'est dans la chambre sourdre où on arrivera à avoir le plus d'infos. Idem pour l'angle d'écoute et pour le placement de la tête 5cm d'éccart et l'image 3D sonore n'existe plus..
christubes
 
Messages: 706
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Studios de mixage

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 03 Juin 2013, 21:56

Le passage sur la maîtrise du couple stéréo révèle assez bien le savoir faire du professionnel et la flamme du passionné.

On dit qu'if faut soit disant un certain RT pour l'écoute HIFI. bien au contraire, c'est dans la chambre sourdre où on arrivera à avoir le plus d'infos.

C'est aussi mon avis, mais hélas pas celui de tout le monde. Au long de ma carrière, j'ai côtoyé davantage de professionnels de l'audio et du cinéma que de particuliers. Les critères de qualité exprimés par ces derniers m'ont toujours paru déroutants et me laissent encore bien souvent perplexe.

La personne qui maîtrise le mieux la qualité technique du son est, me semble-t-il l'ingénieur du son. Son travail consiste à capter, mettre en valeur et transcrire le travail de l'artiste, en accord avec l'auteur, le directeur artistique, le réalisateur, etc... Le lieu où ce travail est jugé et accepté est le plus souvent un studio (régie, auditorium, etc).
Or, une constante du monde de la hifi, ou du moins d'une bonne partie, est de s'éloigner du son original, c'est à dire de celui que l'artiste a voulu. Pendant très longtemps, j'ai cherché à comprendre pourquoi. Aujourd'hui, je commence à peine à entrevoir quelques lueurs d'explication, et encore, je suis sûr de rien.

Il me semble, que l'auditeur lambda cherche avant tout à ne pas perdre le son de sa pièce. Il n'écoute pas la musique telle qu'on peut l'entendre dans un casque ou dans une régie, il veut entendre la musique dans sa pièce. Si on modifie la pièce pour se rapprocher du son le la régie, il pousse des cris d'orfraie en dénonçant une ambiance trop matte, un son qui ne respire pas.
Bonne remarque qui soulève une question. Qu'est-ce qui permet au son de "respirer" ? Ce sont les réflexions sur les surfaces de la pièce qui se traduisent par une décroissance plus ou moins lente de l'intensité sonore quand on interrompt le signal. Ce que certains appellent la réverbération.

Que fait cette persistance "rapportée" par la pièce sur le signal ? Elle masque la chute de la note, l'attaque de la suivante et crée toute sortes d'interférences, parmi lesquelles on peut citer la coloration, les échos, le filtrage en peigne et diverses distorsions qui plaisent généralement à l'auditeur. Cela s'appelle la "signature" de la pièce.
Pourquoi ces distorsions plaisent à l'auditeur ? Parce qu'il retrouve l'environnement sonore auquel il est habitué. Tout simplement.

Dès lors, sa quête ne sera pas la reproduction fidèle du son original à travers un environnement adapté. Il cherchera davantage à s'entourer des équipements qui produiront le son le plus plaisant à son oreille dans son environnement.
D'ailleurs, je ne vois pas de quel droit on pourrait le lui reprocher. Le hifiste sacrifie ses économies pour satisfaire un plaisir personnel bien légitime après tout. Il est parfaitement libre d'écouter ce qu'il veut comme il veut, où et quand il le désire.

Je respecte cela. La seule chose que me défrise, c'est le vocable "haute fidélité". Né avec le microsillon, il devait synthétiser les efforts des constructeurs à produire des équipements capables de reproduire le signal sans déformation. Tout le monde s'en est emparé confondant dans un amalgame libérateur la qualité des équipements avec celle du son effectivement perçu. Or, un océan sépare ces deux concepts.

Nous possédons tous une chaine hifi. Cependant, il faut bien admettre que la reproduction d'une oeuvre musicale enregistrée sonne de manière différente chez chacun d'entre nous. Lequel détient la reproduction fidèle ? La réponse est simple: le lieu où les personnes qui ont interprété et fabriqué l'enregistrement, l'ont jugé.
La chaîne hifi qui inclut nécessairement le maillon qui relie les enceintes à nos oreilles devrait être conçue dans son ensemble pour nous rapprocher du son original.
Mais ça, c'est l'histoire d'un autre monde...
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3215
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Studios de mixage

Messagepar christubes » 04 Juin 2013, 10:56

Merci JPL, j'avais compris moi aussi ce choix de RT. Je voulais donner mon point de vu ici. Et donc vous aurez compris ce que je cherche comme écoute : celle qui fait fuirent les hifistes mais qui permet d'avoir le maximum d'infos même si, on est d'accort, ce sera jamais comme dans la salle de spectacle. De tout manière, pour un concerto par exemple, on triche un peut sur la captation, car ce qui est entendu dans une salle de concert n'est pas toujour top d'un point de vu musicale.
christubes
 
Messages: 706
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Studios de mixage

Messagepar christubes » 04 Juin 2013, 11:13

ce la dit, j'avous que c'est agréable quant on est submergé par le son des reflections.

C'est pour celà que je nomerais 2 méthodes de capation lieer chacunes à son environnement d'écoute:

La prise de son rapproché ou trés sec sera plus apprécier dans une écoute avec beaucoup de reflections. ( on peut dire ici que c'est la piéce de l'auditeur qui compléte "l'air" sonore )

Alors que la prise de son eloigné avec beaucoup d'accoustique de salle sera apréciable dans une écoute type chambre sourde.( ici on entends l'acoustique du local d'enregistrement. recherché en musique classique )

Une prise eloigné écouté dans un local " non sourd" parraitra trop lointaine. mais l'inversse aussi car une prise sec écouté dans un local sourd j'avoue que c'est horrible.

Et des exemples similaires il en a plein, du genre de tout ce qui est déformé sur un CD pour justement que ça sonnent dans les systêmes les plus mediocres. Malheureusement, on peut pas faire sonner un disque à la fois sur les HP du PC portable, et dans un systême trés neutre. Beaucoup oublis aujourd'hui.
christubes
 
Messages: 706
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Studios de mixage

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 04 Juin 2013, 11:55

cela dit, j'avoue que c'est agréable quant on est submergé par le son des reflexions.

Pour l'écoute live ou l'enregistrement, oui, c'est sûr. Dans ce cas, l'environnement sonore fait partie de l'oeuvre et de son contenu artistique.
Je ne parlais que de reproduction de musique déjà enregistrée, ce qui est différent.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3215
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

PrécédentSuivant

Retour vers Méthodes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)