Choix du bon niveau de calibration audio

Méthodes de calibrage, Niveaux

Re: Choix du bon niveau de calibration audio

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 12 Nov 2014, 18:07

Je ferai une analogie avec l’industrie du disque.

On ne peut pas comparer.
Il n'existe aucune norme qui spécifie le niveau d'écoute dans une studio de musique. Les consoles de mixage musique possèdent un bouton de volume dont l'ingénieur use comme il veut.
En mixage cinéma, le niveau de référence est à 85dB partout dans le monde. Les consoles cinéma n'ont pas de bouton de réglage du niveau d'écoute.

Mais je crois que cette pente dans les aigus avait été choisie pour que les films puise être reproduit dans tout type de salle et sur tout type de matériel assez hétéroclite de l’époque.

La raison est ailleurs. La courbe X (ne pas confondre avec la courbe "Academy" de 1937) a été découverte par Ioan Allen (Dolby) en 1971 à Elstree au cours du mixage A Clockworks Orange de Stanley Kubrick. Elle répond au problème de distance dans les grandes salles.
Lire: http://www.lafontaudio.com/courbe-X.htm
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Choix du bon niveau de calibration audio

Messagepar GKFiste » 28 Nov 2014, 21:17

Bonsoir,

En conclusion, si on calibre toutes les enceintes séparément à 75dB avec un volume à 0 sur l'ampli, et qu'on regarde les films avec un son moins fort (je trouve que c'est difficile de regarder un film de 2hrs avec le volume à 0), est ce que cela modifie les courbes de mesures ou c'est simplement le niveau qui est plus bas en gardant les mêmes courbes ?

Merci.
GKFiste
 
Messages: 230
Inscrit le: 23 Mars 2013, 11:20
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Choix du bon niveau de calibration audio

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 29 Nov 2014, 08:08

GKFiste a écrit:En conclusion, si on calibre toutes les enceintes séparément à 75dB avec un volume à 0 sur l'ampli, et qu'on regarde les films avec un son moins fort (je trouve que c'est difficile de regarder un film de 2hrs avec le volume à 0), est ce que cela modifie les courbes de mesures ou c'est simplement le niveau qui est plus bas en gardant les mêmes courbes ?

ça modifie inévitablement le timbre puisque l'oreille n'entend pas les notes à la même fréquence suivant le niveau sonore.
Mais bon.... on peut vivre avec.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Choix du bon niveau de calibration audio

Messagepar GKFiste » 29 Nov 2014, 09:54

C'est un défaut du traitement de la pièce qui fait qu'une calibration à la "norme" donne un volume audio trop fort pendant les films ?
C'est souvent que l'on rencontre ce phénomène.
GKFiste
 
Messages: 230
Inscrit le: 23 Mars 2013, 11:20
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Choix du bon niveau de calibration audio

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 29 Nov 2014, 12:30

GKFiste a écrit:C'est un défaut du traitement de la pièce qui fait qu'une calibration à la "norme" donne un volume audio trop fort pendant les films ?
C'est souvent que l'on rencontre ce phénomène.

Non, c'est purement psychologique.
Quand on projette un film à 85dB (mesuré aux oreilles du spectateur) dans une grande salle, le niveau semble confortable.
Le même film, toujours à 85dB dans une petite pièce est trop fort.
C'est étonnant car le niveau de référence, normalisé pour l'écoute TV est déjà 79dB, ce qui est également jugé très fort.

Il y a une d'autres raisons.
- Si la salle n'est pas égalisée selon la courbe cinéma (courbe-X) les aigus "scient" les oreilles. A fort niveau, c'est insupportable.
- Une réverbération excessive (c'est souvent le cas chez soi) augmente le niveau apparent.
- Les enceintes sont davantage dirigées vers les spectateurs.
- etc...

Mais pour le coté psychologique, je trouve qu'on devrait modifier la recommandation.
Par contre, dans une discothèque à 105dB (ou plus) tout le monde est content et peut y rester des heures. Allez comprendre....
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Choix du bon niveau de calibration audio

Messagepar GKFiste » 29 Nov 2014, 12:57

Je comprends pour le coté psychologique, mais je m'orienterai plus vers:
- ma salle n'est pas encore égalisée
- la reverb (visible sur mes courbes, mais elles ne sont pas encore approuvées)

Mes enceintes sont alignées et parallèle à la toile.
GKFiste
 
Messages: 230
Inscrit le: 23 Mars 2013, 11:20
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Choix du bon niveau de calibration audio

Messagepar GKFiste » 29 Nov 2014, 13:04

D'ailleurs j'ai un soucis avec le niveau du canal LFE, il est calibré avec Rew à 75dB (à l'aide d'un micro + carte son externe + sonomètre) au point d'écoute.
Toutes les enceintes sont également calibrées à 75dB au point d'écoute.

Mais sur des films les basses sont quasi absentes :doute:


J'utilise un PCHC avec une carte son interne en guise de préamp, le canal LFE passe par un DCX2496 et toutes les sorties de la carte son analogique 5.1 sont branchées sur des amplis stéréo de puissance.
Je ne sais pas où mettre cette histoire de -10dB ou +10dB sur le canal LFE, normalement c'est l'intégré ou le préamp qui s'en occupe mais je n'en ai pas, j'ai une carte son.
GKFiste
 
Messages: 230
Inscrit le: 23 Mars 2013, 11:20
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Choix du bon niveau de calibration audio

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 29 Nov 2014, 15:05

Dans un cinéma ou un home cinéma, le coeur de la gestion du son est le processeur cinéma.
Je ne suis pas expert en PCHC, mais il me semble que les logiciels tels que Windows Media Center, JRiver, XBMC, Plex, NextPVR et autre MediaBrowser savent tous lire des vidéos mais n'ont rien prévu pour lire un film. Dites moi si je me trompe.

Ci-joint l'architecture d'un processeur home-cinéma.
La compensation des niveaux se fait dans le décodeur à l'entrée. Les fonctions cinéma sont contenues dans le carré rouge et le calage à 0dB dans le dernier rectangle blanc à droite.

Image

Pouvez-vous générer à partir du logiciel un bruit filtré (500-2000) et un bruit marge bande ?
Je ne sais pas ce que les disques de test envoient avant décodage. Donc, je ne peux pas vous donner de conseil.

Si vous n'avez pas ces fonctions, il vous faut un générateur AC-3 ou équivalent, calibré (généralement, c'est 100mV pour 75dBC) et un sonomètre en dBC.
Alignez le bass-management pour que le sub à 63Hz soit au même niveau que les frontales à 500Hz.
Alignez le canal LFE à 79dB (toujours avec 100mV) et les surrounds à 82dBC.
Attention, la procédure ci-dessus suppose que les compensations ne sont pas déjà effectuées par le logiciel ! A vérifier, je ne sais pas.
J'ai souvent procédé de cette manière pour des installations Pro mais jamais avec un PCHC.

Ensuite, si la courbe naturelle, n'est pas X, il faut égaliser pour retrouver la X-mini (celle à 4kHz) sur chaque enceinte. Enfin, vérifier l'équilibrage des niveaux et trouver un repère pour le niveau général de référence à 75dB.
Je ne suis pas sûr que je saurais le faire.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Choix du bon niveau de calibration audio

Messagepar see » 01 Déc 2014, 14:00

Jean-Pierre Lafont a écrit:
Je ferai une analogie avec l’industrie du disque.

On ne peut pas comparer.
Il n'existe aucune norme qui spécifie le niveau d'écoute dans une studio de musique. Les consoles de mixage musique possèdent un bouton de volume dont l'ingénieur use comme il veut.
En mixage cinéma, le niveau de référence est à 85dB partout dans le monde. Les consoles cinéma n'ont pas de bouton de réglage du niveau d'écoute.

Quand je parle d'analogie c'est que l'on traite d'enregistrement qui vont être couté sur divers system, et surtout pour le niveau d 'écoute au mixage qui est une choses en mon sens et le niveau d’écoute de l'auditeur chez lui ou en salle de cinéma. La chaine B est biensur normalise en cinema, je le sais bien, en musique non. Mais ce qui compte c'est le niveau qui est enregistre justement car en cinéma on sais que si un bruit rose en enregistre a -20bBFSC on vas le diffusé dans la salle a 85dB(C) en musique ça serra au bon vouloir de l'inge-son.
c'est donc pour cela que certain mixeur en cinéma pour enregistré la modulation au plus haut niveau possible mette des bouchons d'oreil fait sur mesure pour gardé une courbe de réponse droite mais atténué de 10dB le niveaux.... ça permet de mixé fort sans ce cassé les oreilles..

Jean-Pierre Lafont a écrit:
Mais je crois que cette pente dans les aigus avait été choisie pour que les films puise être reproduit dans tout type de salle et sur tout type de matériel assez hétéroclite de l’époque.

La raison est ailleurs. La courbe X (ne pas confondre avec la courbe "Academy" de 1937) a été découverte par Ioan Allen (Dolby) en 1971 à Elstree au cours du mixage A Clockworks Orange de Stanley Kubrick. Elle répond au problème de distance dans les grandes salles.
Lire: http://www.lafontaudio.com/courbe-X.htm

j'ai pas tout lu ton article encore, pas trop de temps la mais ce qui en ressort c'est ce que en moins détailler ce que je pensais vis a vis des infos que j'avais. Naturellement les aiguë baisse plus la salle d’écoute est grande donc que la courbe X permet de garde une courbe "naturel".

Jean-Pierre Lafont a écrit:Aujourd'hui, la courbe X se justifie beaucoup moins, alors qu'elle est toujours appliquée aveuglément. Si bien qu'on est obligé d'en tenir compte même dans un home cinéma.

Moi perso je ne vois pas trop ou est le probleme. On fait la courbe X on relevé ou baisse les aiguës si l'on peut en en fonction du volume de la salle au point de fréquence 2kH ou plus et de toute façon on a 6dB de marge puisque l'elle est a + ou -3dB
Si les aigue devienne agressif sur certain contenu c'est 'il faut baisse...
see
 
Messages: 10
Inscrit le: 25 Fév 2012, 07:40
Expérience HC: Professionnel

Re: Choix du bon niveau de calibration audio

Messagepar see » 01 Déc 2014, 14:14

Jean-Pierre Lafont a écrit:
GKFiste a écrit:En conclusion, si on calibre toutes les enceintes séparément à 75dB avec un volume à 0 sur l'ampli, et qu'on regarde les films avec un son moins fort (je trouve que c'est difficile de regarder un film de 2hrs avec le volume à 0), est ce que cela modifie les courbes de mesures ou c'est simplement le niveau qui est plus bas en gardant les mêmes courbes ?

ça modifie inévitablement le timbre puisque l'oreille n'entend pas les notes à la même fréquence suivant le niveau sonore.
Mais bon.... on peut vivre avec.

La note aura toujours la meme fréquence puisque c'est la note est fonction de la fréquence. Un La 440hZ de piano a 75dB(C) fera toujours 440hZ a 85dB(C).
Mais oui la courbe d'un signal change en fonction du niveau sonore de diffusion. Donc la Courbe X a 85dB(C) aura une différence a un autre niveaux. Ce qui compte c'est le niveau de ref(85dB(C)) pour faire les réglages. On ne pourrai pas s'en sortir si la courbe x devais suivre le en fonction du niveau de diffusion, techniquement je vois pas trop comment le gère en temps réels de toute façon.

Jean-Pierre Lafont a écrit:
GKFiste a écrit:C'est un défaut du traitement de la pièce qui fait qu'une calibration à la "norme" donne un volume audio trop fort pendant les films ?
C'est souvent que l'on rencontre ce phénomène.

Non, c'est purement psychologique.
Quand on projette un film à 85dB (mesuré aux oreilles du spectateur) dans une grande salle, le niveau semble confortable.
Le même film, toujours à 85dB dans une petite pièce est trop fort.

c'est bien la le probleme, hélas il y a peut de film qui peuvent être diffusé au niveau de référence en salle, sans que les clients sorte en hurlant que c'est trop fort, que c'est insupportable.....Il le dissent déjà alors que le niveau est plus bas deja...
see
 
Messages: 10
Inscrit le: 25 Fév 2012, 07:40
Expérience HC: Professionnel

Re: Choix du bon niveau de calibration audio

Messagepar robin36mac » 03 Déc 2014, 07:32

La note aura toujours la meme fréquence puisque c'est la note est fonction de la fréquence. Un La 440hZ de piano a 75dB(C) fera toujours 440hZ a 85dB(C).

La note aura la même fréquence, physiquement, mais pas en terme de perception.

Voir ici : http://cinetips.com/viewtopic.php?f=61&t=109

Robin
robin36mac
 
Messages: 98
Inscrit le: 11 Oct 2010, 21:42
Résidence: Lyon
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Choix du bon niveau de calibration audio

Messagepar see » 03 Déc 2014, 16:40

robin36mac a écrit:
La note aura toujours la meme fréquence puisque c'est la note est fonction de la fréquence. Un La 440hZ de piano a 75dB(C) fera toujours 440hZ a 85dB(C).

La note aura la même fréquence, physiquement, mais pas en terme de perception.

Voir ici : http://cinetips.com/viewtopic.php?f=61&t=109

Robin

Interesent... On a d'autres source pour développé le sujet ? Je vais essayer de reproduire l’expérience. Et tout le spectre audible derive ? et de la meme façon ?
On poursuit sur ce lien...
see
 
Messages: 10
Inscrit le: 25 Fév 2012, 07:40
Expérience HC: Professionnel

Re: Choix du bon niveau de calibration audio

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 05 Déc 2014, 11:42

Quand on augmente le volume, un son aigu (f> 2 kHz) sera perçu plus haut que sa fréquence réelle, tandis qu'un son medium ou grave (f< 500 kHz) sera perçu plus grave.
Cet effet porte le nom de règle de Stevens du nom du précurseur de l’étude du phénomène (1935).

C'est un phénomène bien connu, relaté dans des dizaines d'ouvrages.
Personnellement, je l'ai observé plusieurs fois en studio (le bassiste qui joue faux).
Dans ma bibliothèque, je le trouve dans 2 ouvrages et 4 articles.
- Psychoacoustics: facts and models – H.Fastl & E Zwicker P113 à 118 (3e Ed).
- E. Terhardt Pitch of pure tones: Its relation to intensity. - Communication and Cybernetics Volume 8, 1974, pp 353-360
- The relation of pitch to Intensity: S. Stevens (Harvard Univ) JASA 6 150-154
- Pitch and Intensity - C.T Morgan & W.R Garner & Robert Galambos – JASA Vol 23-6
- Further Investigation of the Effect of Intensity on the Pitch of pure tones. Alexander Cohen JASA 33- Vol 10
- Pitch and Intensity - C.T Morgan & W.R Garner & Robert Galambos – JASA Vol 23-6

JASA: Journal of the Acoustical Society of America
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Choix du bon niveau de calibration audio

Messagepar see » 05 Déc 2014, 16:20

Merci. dure dure c'est tout en shakespearien.....
see
 
Messages: 10
Inscrit le: 25 Fév 2012, 07:40
Expérience HC: Professionnel

Précédent

Retour vers Méthodes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)