Calibration video

Méthodes de calibrage, Niveaux

Re: Calibration video

Messagepar rodo » 23 Nov 2011, 11:55

Non, l'image passe bien par l'ampli aussi, mais l'ampli n'a aucune idee de ce que fabrique le VP derrier lui. Il lui balance l'image mais ne sait pas si le proc video prend 1ms ou 300 ms pour creer le motion flow.
Avatar de l’utilisateur
rodo
 
Messages: 188
Inscrit le: 20 Avr 2011, 21:20
Résidence: Cannes (06)
Expérience HC: Débutant

Re: Calibration video

Messagepar thxrd » 23 Nov 2011, 14:21

lil y a bien longtemps je me suis "créé" un disc de "reférence" pour ce point en filmant une séquence de coups de baguettes sur caisses claires (et en enregistrant le son .. ) et en calant avec le VITC (ceci sur la base d'un monitor Sony de studio et sur une enceinte sans processing ( donc ne produisant pas de "retard" ce qui permet de partir d'une référence "juste" )

ce qu'il faut comprendre c'est que la notion de "retard" de l'audio est variable avec la distance d'écoute ( 2,9ms par m ) ..
depuis l'avenement des systemes de visualisation numerique on à un "retard" généré par celui ci qui "en général" varie d'une "fraction " de frame .à plusieurs frames
suivant le traitement appliqué
celui ci inclus le traitement digital ( passage de 24 à 48 ou 72 voir 96 ) /scaling éventuel / sharpness /réductions de bruits ..ect .. il sera généré dans le projo ..ou dans le scaler externe ... ( le fait de "coupler " les 2 "allonge" le retard total )
si on touche la "géométrie" ( trapeze par exemple ) le projo "rajoute du retard ..

je viens de vérifier sur une machine pro .. ( elles inclue et affiche la gestion et l'allocation dynamique temporelle nécéssaire , donc permet de "retarder" l'image jusqu'à 4 frames avec une précision de 1/1000 eme de frames soit : en 24hz 41,7ms /1000= 41,7 ...micro secondes !!!! )
avec une source "native " 24P le retard minimum nécéssaire ( sans géométrie ) représente sur la machine en question 0,189 frames ..
il faudra garder en mémoires que ce sera variable suivant les réglages et traitement enclenchés dans le scaler ou le projo ...

sur les machines grand public en général on prévoit un retard standard de 1 frame ... /avec les machine pros on "regle" comme on veut .. ( mais on ne peut descendre plus bas que le minimum alloér par le calculateur de la machine lui meme )

2) que percoit t on .. ???
il faut d'abord garder en mémoire qu'il est largement préférable d'avoir du "retard de son" que de l'avance ....
en gros il est toléré en production 5ms d'avance et 15ms de retard ...

ce qui est considéré comme "non détectable" ( document ITR ) est de l'ordre de 100ms .. pour du" retard son" et 15ms pour de "l'avance" son ... ( clairement de l'avance de son est "insupportable" )

rappellez vous une frame en 24 I/S c'est 41,7ms ...... donc "normalement" si on ne fait pas "n'importe quoi .. " ça passe toujours" ...
cepandant il faut conservez en mémoire les cas ou l'on regarde à 2m ( soit 4,8ms de retard son ) avec un projo grand public + scaler + correction géométrique qui lui
pourra entrainer un retard d'image de 2 voire 2,5 frames ..

donc dans ce cas il faudra retarder le son .... ( mais ça c'est simple ...)
il y a les cas "spéciaux " ou on fait usage de filtrage FIR en phase linéaire en allant "trop loin" .... en filtrant fort avec beaucoup de résolution et trop bas ce qui fera monter le retard audio général tres haut ( genre 100ms et + sur certains plug in sur PC ( ça a aucun interet en dehors de se compliquer la vie )
.... ( dans ce cas il faudra retarder l'image )
donc en effet il faut se poser qqs question mais généralement ce sera le le son qu'il faudra retarder ..

le "Lipsync" (aussi utilisé à la prod ) des amplis ..il est "sensé" annuler les éventuel décalage entre image et son contenu dans ma source ...
mais évidemment ne résoud en rien ce qui se passe "apres l'ampli .. ou dans le projo /scaler ..
il faut aussi garder en mémoire que dans une salle de cinéma le retard sera variable entre le début de la salle et le fond ... ( et au concert aussi d'ailleurs ... )

Roland
thxrd
 
Messages: 1008
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Calibration video

Messagepar rodo » 23 Nov 2011, 15:43

Merci Roland pour ces explications.

Donc je vais remettre la galette de JMJ dans le lecteur et regarder ses doigts pianoter le clavier pour ajuster le decallage. J'ai le son avant l'image, de pas grand chose mais en effet c'est insupportable.
Avatar de l’utilisateur
rodo
 
Messages: 188
Inscrit le: 20 Avr 2011, 21:20
Résidence: Cannes (06)
Expérience HC: Débutant

Re: Calibration video

Messagepar thxrd » 23 Nov 2011, 17:02

avec un peu d'habitube on arrive à détecter 10/15ms sur de "l'avance" ...
et en effet de "l'avance" est tres désagréable ..
thxrd
 
Messages: 1008
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Calibration video

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 23 Nov 2011, 17:31

Comme d'habitude, il faut que je vienne ajouter mon grain de sel. (J'espère me faire pardonner).
J'approuve ce que Roland a écrit, mais je voudrais ajouter une petite précision:
il faut d'abord garder en mémoire qu'il est largement préférable d'avoir du "retard de son" que de l'avance ....
en gros il est toléré en production 5ms d'avance et 15ms de retard ...
ce qui est considéré comme "non détectable" ( document ITR ) est de l'ordre de 100ms .. pour du" retard son" et 15ms pour de "l'avance" son ... ( clairement de l'avance de son est "insupportable" )

Concernant l'avance globale du son sur l'image, c'est effectivement insupportable, surtout pour les dialogues, mais il existe des situations particulières assez fréquentes où on avance le son volontairement ponctuellement pour créer un effet.
C'est le cas notamment pour les événements "chocs". Par exemple, aux changement de scène quand on passe d'un plan calme à quelque chose de violent comme le crash d'une voiture par exemple, on avance le son pour que le spectateur sursaute avant d'avoir reçu l'image. Cette avance est généralement conséquente (100ms).

Lors de mixages, j'ai assisté à des discussions interminables entre le réalisateur, l'ingé son et le sound designer pour savoir s'il fallait avancer le claquement d'une porte de 50 ou de 100ms. C'est quelque chose de très pratiqué.

Evidemment on est pas dans le traitement du signal mais dans l'artistique.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3187
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Calibration video

Messagepar thxrd » 23 Nov 2011, 17:56

j'avais volontairement zappé cet aspect de la question ( cependant tres interressant en terme de "perception de l'événement") afin de ne pas "compliquer" ..
de la meme maniere j'ai "zappé" tout les retards induits sur toutes la chaine depuis la prise (image ou son ) et liés aux différentes étapes / aux diverses "conversions" /encodage ect ...
aujourd'hui si on regarde le synoptique de la chaine de retard ( toujours image ou son ) c'est devenu tres complexe et de multiples compensations sont faites partout
il arriveaussi que des retards ne soit pas "compensés" correctement (en liaison TV sat en direct par exemple ... )
thxrd
 
Messages: 1008
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Calibration video

Messagepar JodaGondasil » 23 Nov 2011, 20:37

thxrd a écrit:[...] sur les machines grand public en général on prévoit un retard standard de 1 frame ... /avec les machine pros on "regle" comme on veut .. ( mais on ne peut descendre plus bas que le minimum alloér par le calculateur de la machine lui meme ) [...]
Pour info, le Pioneer LX70, permet de décaler jusqu'à 6 frames, par pas de 0,1 et c'est bien pratique (actuellement réglé à 2,0, mais il faut du temps pour figer une valeur satisfaisante).

thxrd a écrit:[...] le "Lipsync" (aussi utilisé à la prod ) des amplis ..il est "sensé" annuler les éventuel décalage entre image et son contenu dans ma source ...
mais évidemment ne résoud en rien ce qui se passe "apres l'ampli .. ou dans le projo /scaler .. [...]
J'ai eu des problèmes de synchro et, d'après ce que j'ai pu lire, pour que l'Auto LipSynch fonctionne, il faut que toute la chaine soit compatible, pas seulement l'ampli, car le diffuseur doit "transmettre" son décalage en amont. Le problème, c'est que la plupart des diffuseurs "compatibles" envoient toujours la même valeur, alors qu'il devrait la recalculer en fonction des traitements appliqués. Le protocole est bon mais, une fois de plus, c'est la mise en œuvre qui ne suit pas...
JodaGondasil
 
Messages: 153
Inscrit le: 10 Fév 2011, 18:43
Expérience HC: Débutant

Re: Calibration video

Messagepar thxrd » 24 Nov 2011, 10:45

de ce que j'en ai compris à l'époque de son inclusion dans le HDM1.3 .. le Lipsync en effet demande la "compatibilité " des éléments mais surtout ... surtout ne touche pas à l'image , mais au son ... ( le retarde ...plus ou moins ..., ce que l'on peut faire manuellement avec un délai ... là c'est fait "en principe" automatiquement par détection de l'info de retour envoyée par l'écran ou le projo ..)
ce qui n'apporte pas l'intégralité de la solution... car si je prend mon cas perso ...( mais c'est loin d'etre le seul ) le retard image est de 0,189 frames soit en 24I/s 41,7ms / 0,189= 7,8ms ....
je regarde à 8/9m soit 24/26ms ..auquelles il faut ajouter les latences du préamp /et du crossover ... ( dans mon cas c'est du FIR donc ... on rajoute dans les 27ms ... ) soit 53ms .
on voit donc que le son est en retard sur l'image de environ ..une frame .. ( c'est absolument inaudible ) ..mais là le lipsync n'a aucune action ..( des infos que je trouve sur le "Forum" HDMI , ça touche seulement l'audio ....) zet ... comme la science ne réussi pas encore à faire "avancer" le temps il faut donc "reculer" l'image ...

comme vous je doute que la "compatibilité en question " soit réelle" dans toutes les marques .. ( on à mis tellement de truc qui transistent dans le HDMI et dont les gens pensent que ça marche ou que ça sert à qqs chose alors que ce n'est pas actif ... que j'ai qqs doute sur ce point ...)

vous parlez de "l'integré" LX 70 ???? ( de ce que j'en lis il permet de regler le retard "son" jusqu'à l'équivalent de 6 images soit 240ms (enfin en 24) ( ça ne touche pas l'image et heureusement retarder l'image de 6 frames .. au secours le son en avance !!)
mais ça la quasi totalité des intégér ou préamp le fond sous la forme de "synchro manuelle du son " et permettent en effet entre 100 à 300ms ....

l'idéal pour le "calage" c'est une prise de vue avec la baguette arrivant sur la caisse claire on regarde /on regle /on écoute ..et on recommence .... (

thxrd
thxrd
 
Messages: 1008
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Calibration video

Messagepar LeChacal619 » 18 Déc 2011, 13:50

thxrd a écrit:l'idéal pour le "calage" c'est une prise de vue avec la baguette arrivant sur la caisse claire on regarde /on regle /on écoute ..et on recommence .... (


Exact ! Je dirai même mieux : on essaie de trouver les 2 extrêmes ou le décalage image/son est perceptible (a partir du moment ou on perçoit que l'image est un peu trop en avance, exemple : 8ms, et a partir du moment ou l'image est trop en retard, exemple : 30ms). Ensuite on fait une moyenne (il s'agit d'une incertitude de "mesure" triangulaire), donc en réglant le retard sur (8+30)/2=19ms on devrait pas être très loin de la valeur réelle.

Sinon, a propos du filtrage FIR vous dites avoir un retard de 27ms... Je trouve ça assez important comme valeur, quelle est la taille de vos filtres FIR ? Est-ce que vous utilisez un système de partitionnement pour réduire la latence engendrée par le filtre (mes filtres sont partitionnés en 16 pendant convolution ce qui divise ma latence par 16...) ? De plus vous ne prenez pas en compte une autre valeur de latence : celle de votre carte son (un buffer de carte son, même asio, peut atteindre 3 a 10ms selon réglage !).

Exemple : j'ai un buffer de 1x256samples @ 48khz et je passe 2 fois par le buffer (pour des raisons assez tordues...) donc j'ai déjà une latence de 2x256/48=512/48=10,67ms rien qu'en sortie de carte son ! Sans compter les réglages de délai (pour peu que les subs soient encore plus loin et que vous ayez alignés les autres voies dessus avec des délais additionnels... :wink: )

C'est pour cette raison que je préfère ne pas me fier a la théorie (on ne connaît pas par exemple la latence engendré par la vidéo : carte son ? temps de rafraichissement de la TV ? etc.).
LeChacal619
 
Messages: 41
Inscrit le: 09 Déc 2011, 13:15
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Calibration video

Messagepar thxrd » 18 Déc 2011, 17:21

réponse en mail direct ..
thxrd
 
Messages: 1008
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Calibration video

Messagepar LeChacal619 » 18 Déc 2011, 18:23

Merci !
LeChacal619
 
Messages: 41
Inscrit le: 09 Déc 2011, 13:15
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Calibration video

Messagepar burne » 21 Déc 2011, 20:49

Que de posts, il ne faut pas s'absenter. Cette discussion est intéressante que je partage en bonne partie, mais j'aimerais apporter quelques remarques.

thxrd a écrit:le fourmillement ... je comprend bien que vous vous référer à des trucs lus sur le net publiés par le copain du cousin qui ect ...

Etonnant, il y a quelques années j'ai eu droit à ce type de réflexion lors d'une présentation sous colorfact avec mon marantz(dlp).
Sur une scène d'un film j'ai fais une pause pour bien montrer que cela ne venait pas du grain du film.(flagrant sur des aplats sombre)

Je vous répète mon post précédent:
burne a écrit: 10 secondes sur google suffira, ou, trouvez-vous un mono dlp et faites une pause sur une scène relativement sombre ou une mire du projecteur donc sans source, vous verrez que ce n'est pas le grain du film.

Pour le yamaha dpx1000 je l'ai cité pour sont taux de contraste pas pour le fourmillement présent sur les DLP. Qu'il est un pb dans les gris c'est possible cela remonte à presque 10ans, défaut sauf erreur, disparu avec le 1200 mais celui-ci n'était pas assez lumineux d’où la sortie du 1300. Pb, sur un film le contraste perçu en à un pris un coup en plus de l'optique, ils ont arrêté les frais et il n'y a pas eu de 1400.
---------

thxrd a écrit:quand vous comparez le fourmillement DLP aux autres techos (et pas sur des sources "normales mais depuis des générateurs de mire ne générant rigoureusement aucun bruit en basse lumiere ) vous verrez que les DLP ne genere aucun bruit .. )

Vous dites qu'avec des mires le DLP ne génère aucun "bruit", mais vous dites aussi dans les pages précédentes:
thxrd a écrit:avec 16fl pour 100 Ire on a une résiduelle de 0,0064fl !!!! et que cette résiduelle est parfaitement invisible ...

et
thxrd a écrit:avec 10 fl sur le X7 et 15 sur le lumis ( désolé je peut pas descendre le lumis plus bas et pas monter le X7 plus haut ) machine "calibrées" ; visuellement les scènes ultra sombre comme dans Minority report / the Hauting ou Dark Nigth et tres longues ..ne montrent aucune résiduelle visible supérieure sur le Sim ( qui est à à 2500 réel comme tout tri DLP HD )"

Les gens et moi aussi constatont ce fourmillement(bien visible sur les scènes sombre) et d'autres voient parfaitement la résiduel qui donne des noirs gris foncé que ce soit en HC grand public ou au cinéma. J'ai l'impression, peut être fausse, que vous n'accordez pas grande importance dans les niveaux de faible lumière.
Chacun est libre, mais de la à dire que cela n'existe pas et que pour la résiduelle c'est invisible, vous y allez un peu fort.

thxrd a écrit:avec des sources "normales ( meme pros ) le "bruit" en basse lumiere (qui existe des la prise de vue ) sera infiniment plus élevé que le bruit propre de tout type de projo ...

La on est enfin à 100% d'accord. Mais alors bruit ou pas bruit?

thxrd a écrit:l'usage d'un écran à gain est prohibé totalement (surtout avec 2,8!!:!!! )
l'angle de vision devient ultra réduit . / la colorimétrie bascule de maniere irrémédiable (et varaiblement avec l'angle de vison ) et entraine des "brillances" insupportables ... )

totalement prohibé? Vous y allez fort, j'ai énoncé des inconvénients et le modèle ce n'est pas pour rien. L'angle de vision réduit n'est pas gênant, sauf si vous jouez au foot dans la pièce pendant le film...
Pour les brillances si vous parlez des pollutions lumineuses du fait de la matière, c'est surtout sur des écrans perlé et cet écran n'en est pas un.(j'ai essayé une vingtaine de toiles avant)
C'est vrai que sur les écrans perlé l'image est un peu à l'ouest mais de la à dire que c'est insupportable...
Par contre je vous rejoint sur l’écran mat c'est le seul à être parfait ou presque.(hors transonore tissé ou micro-perforé(moins pire que les écrans de cinéma), ce dernier étant surtout un étouffoir à aigu ce qui est bien dommage)

thxrd a écrit:un JVC X7 calibré sort environ 500 lumens( évidemment en lampe haute ) ce qui avec un écran de 2,80 de base donne 11fl environ ... c'est bas mais tolérable ..

Cette fois tout à fait d'accord mais on parlait de luminosité donc je réagissez parce que vous avez dit que c'était très bien; alors qu'en fait, on atteint même pas la norme(16fl) c'est donc tolérable :
thxrd a écrit:si j'ai une base de 2,80m un JVC ou un sony grand punlic sera tres bien

-----------

thxrd a écrit:(RNDL: le CRT)et qui à une résolution tres limité de par sa fonction de transfert ( la réso à 100% de blanc est de qqs centaines de points pas plus ..... )

Je me permet d'insister car vous oubliez l'échelle de valeur: Ces chiffres ne sont pas faux mais combien de temps dure dans un film des scènes avec 100% de blanc? 1%? allé on monte à 2% pour être sympa.
Dans un film on rencontre plutôt, entre 5% et 20% de blanc couramment : http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29830624
Et la le TT peut aller jusqu’à plus de 1000 lumens avec une résolution de prés de 2000points, donc de la HD. Vous le dites d'ailleurs et avec raison, vous même dans les pages qui précedent:
thxrd a écrit:les 1250lumens peak d'un TT ne sont jamais réellement mesurés ( 1000/1100 lumens sur un 9" avec tubes neufs sur un Ciné 9 ou un G90 )

et
thxrd a écrit:les 2000 points sont atteints avec 10/ 15% de puissance pas plus .. donc c'est bien sur le plan de la notion de "fuite" mais mauvais sur le reste .. ( un TT ne passe pas la réso HD sur la totalité de l'échelle dynamique lumiere

Pendant ce temps la le jvc que vous prenez en exemple restera avec 500 lumens, ne l'oublions pas. Et sans vouloir me répéter, vu le flou lors des traveling engendré par le temps de réponse des matrices LCD, on s'éloigne un peu de la HD.
Vous me direz des traveling avec 24Images par seconde, c'est soit flou soit saccadé et vous aurez raison. De la HD réélement perçu sur des photos ou des films avec des mouvements très lents, oui certainement.
Chaque machine à ses avantages et inconvénients mais il ne faut pas oublier que nous regardons des films. Les défauts que vous citez n'ont que peu d’intérêt par rapport à d'autres bien visible dans un film.


thxrd a écrit:les mono DLP sont également excellents surtout depuis que la vitesse de la roue colorimétrique est devenue tres importante ( suppression de l'arc en ciel )

Oui mais c'est aller un peu vite, même sur les récents la suppression est impossible avec une roue, vous allez simplement les rendrent moins visible pour une plus grande partie de la population.
Certains y sont plus sensible que d'autres et peuvent provoquer un mal de crane, ce qui est mon cas et ce même si vous ne les voyez pas.
De plus le mono dlp est très fatigant car comme la 3d stéréoscopique il "joue" avec notre cerveau.
Le mono-DLP est d'ailleurs peu utilisé en évènementiel et institutionnel en partie pour ces raisons.(accueil d'un public)

Pour le reste je suis assez d'accord, sauf quand vous parlez de l'ingénieur au sujet d'une matrice 4K pour regarder un BD.
Rappelez-vous l'époque du dvd, le regarder avec une matrice 720 était globalement meilleur qu'une 576.
De la même manière on peut douter du sérieux de ces ingénieurs qui vous disent que sur une petite TV le full-hd ne sert à rien.
Heureusement d'autres nous ont sortis des dalles autre que le classique 72ppp( a distance constante), on en est à plus de 300 sur des téléphones et bientôt sur les tablettes, prochaine étape nos écrans.
Pourtant que vous regardiez votre 300ppp à 10cm ou à 70cm la différence se voit par rapport aux autres. Soit disant ça ne se voit pas,(72ppp à 1M, limite de la perception, soit disant) ma foi, qui ne voit pas la différence?
Rassurons-nous ces mêmes ingénieurs des constructeurs nous sortirons des 4K et plus tard, du 8K en grand public, soyez en sur...
Dans 15ans personne ne voudra regarder une TV ou un projecteur en full-hd(2K), aucun pro de l'image n'a l'idée de revenir aujourd'hui avec un APN 2K non plus. Notre acquitté visuel aura augmenté? non je ne crois pas et vous?
Les constructeurs d'apn grand public préfèrent avoir de haute résolution au détriment du reste, c'est plus facilement vendeur et le coup n'est pas le même. Ce n'est pas une limite de la technologie, il n'y a qu'a voir les capteurs pro.


thxrd a écrit:pour moi le marché se partage de a maniere suivante : le "moins de 3m de base ... ( ou JVC et Sony domine assez largement en terme de qualité sur la "moyenne des parametres )

Je partage quelque peu cette opinion mais si je suis intervenue dans ce post c'est parce-que je trouvais vos propos injustement incendiaire envers les LCD, dont je prend quelques exemples:
thxrd a écrit:[...]en mesure ansi c'est rigoureusement "nul" ( mail vraiment nul ) et 10 secondes d'image montre un contraste global ... de LCD , c'est à dire tres mauvais et pourtant le chiffre est extraordinaire lui !!!!
[...]et j'ajoute que si je mesure dans des conditions" parfaites" l'Ansi contraste " de l'un et de l'autre le DLP est a plus du double !!!!
[...]par contre je vois tres tres bien le manque de contraste ansi ...
ça donne une image " palichonne" / molle" . et ça c'est dans 85 % de l'échelle dynamique "vue"
[...]l'espace inter pixel est une chose ... mais la"différence" ne se joue pas la dessus entre Dila et DLP ( meme si contrairement à l'idée recue c'est le DLP qui l'emporte )
il y a il me semble confusion avec le terme "contraste inter pixel" ce qui est tres différent
c'est l'aptitude à passer d'un pixel noir à un pixel blanc ( ou l'inverse ) ; avec le DLP c'est possible .. /avec toute technologie ça ne l'est pas ou beaucoup moins bien / et particulièrement avec un TT
de ce parametre que l'on nomme modulation de transfert dépent la sensation de "définition" ( à ne pas mélanger avec la "résolution " ) ou de "piqué "
ce parametre existe aussi en "cinéma " /en photo / ect ...
le rendement du DLP qui est supérieur aux LCD et au Dila est lié au fait que betement la lumière ne "traverse" pas la matrice ..
les miroirs renvoient la totalité du flux recu ..
la linéarité de gamma du DLP est "naturellement " bonne ( également supérieure aux autres techno nativement )
pour la "résiduelle" le sujet à été explicité ... / par contre la sensation de dynamique ( liée au contraste Ansi ) à puissance identique sera meilleure sur un DLP ...
la taille de l'image ne change rien en soit ... sur tout les parametres cité la matrice DLP l'emporte ....

Je ne suis pas toujours très clair moi non plus et c'est très intéressant ce que vous dites,(sauf qu'avec le dila la lumière ne traverse pas la matrice car c'est un lcd réflectif) mais quand on vous lis on à plutôt l'impression qu'ils faut les éviter, si vos propos avaient été plus clair, cela aurait éviter de nombreux posts inutiles.



Jean-Pierre Lafont a écrit:Le JVC X7 est aussi bruyant que les autres: 39dBC (mesuré à 1m, lampe en mode haut). Dans la majorité des cas, un sas technique ou un caisson ventilé est obligatoire, ce qui complique l'installation.

Si vous faites moins de 2.5M de base vous pouvez utiliser le mode lampe bas pour réduire les db. Ce sera au prix d'une moins bonne calibration pour compenser la perte de luminosité.(choix possible aussi en fonction des menus)
Néanmoins il faut penser que les futures générations de projecteurs seront encore plus bruyante afin d'atteindre des valeurs de luminosité moins ridicule en mode 3D.

jeff51 a écrit:Pour rebondir sur le post de Roland, que pensez du Samsung SP-A 8000, qui est en 0.95 mais en DC2??
Son niveau de noir est vraiment si faible que ça?

Le niveau de noir est assez haut,(basé sur le 800) un peu moins mauvais qu'au cinéma mais loin d'un JVC, à prendre en connaissance de cause.
En scène de jour le contraste est meilleur qu'un LCD mais moyen pour un DLP, pas au niveau du 900 abandonné, équipé en DC4(joke). Ce dernier reste une excellente référence.

thxrd a écrit:dans le meme tableau le X7 est donné à 732 lumens !!! pour avoir mesuré plus de 20 exemplaires de X7 à ce jours ... je ne trouve pas du tout cette valeur non plus ...

Ca dépend comment on le calibre, suivant les réglages du X7 vous doublez presque la luminosité et comme on ne connait pas les réglages d'Audiovision, on ne pas dire grand chose.
Probablement qu'ils ont fait quelques entorses à la calibration pour gagner en luminosité, rien que dans les menus, il y a de quoi faire.


Jean-Pierre Lafont a écrit:La distance dépend donc de l'angle d'ouverture de la sonde.
Si l'angle de mesure est large, (colorimètres bon marché), il vaut mieux la placer assez près de l'écran (30cm à 60cm par exemple).
Quand l'angle de mesure est serré (de 0,1 à 2 degrés) la sonde est munie d'un viseur ou d'un faisceau laser. Il suffit de viser la zone d'écran à mesurer.

C'est vrai les colorimètres bon marché sont plutôt pour le grand public. Ils sont plus fait pour régler l'écran en situation que pour tester le produit lui même.
A la clé, vous réglez votre projecteur en prenant en compte une partie des défauts de la pièce, ce qui en fait, reproduits davantage ce que vos yeux verrons.
Si on ne connait pas tous les tenants et aboutissants, on conseil souvent dans la doc de ne pas dépasser la zone de capture de la sonde vers le dehors de l'écran afin de limiter l'influence de la pièce.
On pourrait dire que les deux types de sondes répondent à des demandes différentes, même si elles sont complémentaire suivant la mesure que l'on souhaite faire.


JodaGondasil a écrit:Pour info, le Pioneer LX70, permet de décaler jusqu'à 6 frames, par pas de 0,1 et c'est bien pratique (actuellement réglé à 2,0, mais il faut du temps pour figer une valeur satisfaisante).

En audio désactivez le mcca, vous m'en direz des nouvelles.

thxrd a écrit:l'idéal pour le "calage" c'est une prise de vue avec la baguette arrivant sur la caisse claire on regarde /on regle /on écoute ..et on recommence ...

Tout à fait, c'est moins risqué que sur un film.

LeChacal619 a écrit:Sinon, a propos du filtrage FIR vous dites avoir un retard de 27ms... Je trouve ça assez important comme valeur, quelle est la taille de vos filtres FIR ?

Faites une correction avancé en FIR avec vos subs dans une bonne résolution et vous verrez que 27ms vous semblera une valeur bien faible. :wink:
burne
 
Messages: 153
Inscrit le: 22 Avr 2011, 14:21
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Calibration video

Messagepar LeChacal619 » 21 Déc 2011, 21:09

burne a écrit:Faites une correction avancé en FIR avec vos subs dans une bonne résolution et vous verrez que 27ms vous semblera une valeur bien faible. :wink:


Oui tout dépend du partionnement du filtre aussi ! :wink:
LeChacal619
 
Messages: 41
Inscrit le: 09 Déc 2011, 13:15
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Calibration video

Messagepar JodaGondasil » 21 Déc 2011, 22:14

burne a écrit:
JodaGondasil a écrit:Pour info, le Pioneer LX70, permet de décaler jusqu'à 6 frames, par pas de 0,1 et c'est bien pratique (actuellement réglé à 2,0, mais il faut du temps pour figer une valeur satisfaisante).

En audio désactivez le mcca, vous m'en direz des nouvelles.

Pour la musique, il est désactivé depuis le début. Le comparo avec/sans fut très rapide et sans équivoque : Le MCACC supprime peut-être des problèmes, mais comme je n'ai que çà dans mon petit salon... il ne reste plus rien, il étouffe tout et le résultat est très plat. C'est mort.
Par contre, je voulais ne pas l'utiliser sur les films aussi, mais j'avoue que c'est quand même moins pire avec (j'arrive à "oublier" la pièce) que sans (prédominance d'un coté qui ne "colle" pas au films).
JodaGondasil
 
Messages: 153
Inscrit le: 10 Fév 2011, 18:43
Expérience HC: Débutant

Re: Calibration video

Messagepar thxrd » 24 Déc 2011, 17:26

.
Dernière édition par thxrd le 24 Déc 2011, 17:29, édité 1 fois au total.
thxrd
 
Messages: 1008
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Calibration video

Messagepar thxrd » 24 Déc 2011, 17:29

beaucoup trop de points, mais je répondrais à qqs uns ..

ça depend comment on calibre !!!!
heu non :: surement pas .. il n'y as pas 36 manieres!!!! ... le gamut est à 709 ou SMPTEC ( pour des sources grand publics et DCI pour le ciné ) / le blanc pas écrété à 255 le noir doit etre à 16/ le gamma entre 2.3 et 2.5 ( mais ça ne change pas le niveau max de lumière ) et la T° à 6500° en vidéo sur source grand public et 6300° pour le DCI
partant de là le reste c'est de la littérature et audio vision ne peut sortir de ces normes .. et il n'y a pas 36 puissance différentes à trouver .. ou la machine est "à la norme" ou elle n'est pas calibrée !!!!
et le mode lampe haut ou bas doit pouvoir permettre d'obtenir tout aussi bien la bonne calibration (avec moins de puissance et moins de bruit )
un détail ..la "calibration " ce n'est pas le choix de tel ou tel préset du constructeur .. / c'est un vrai appareil de mesure face à l'écran qui vous dit à quelle T° vous etes et le xy de chaque couleurs ...
les menus on s'en fous totalement

pour le Dila ( ou principe similaire ) non on ne peut dire "reflectif" (seul le DLP est totalement réfectif ) pas plus que "transmissif" ( LCD standard )
le Lcos est transmissif /reflectif .la lumiere traverse bien la couche supérieure de "modulation " avant d' etre réféchie par la couche de silicium et de la retraverser une deuxieme fois ( c'est ce qui fait que la fonction de transfert est beaucoup moins linéaire qu'un DLP et que le contraste ansi final beaucoup plus faible ..
la eneore les constructeurs disent à peu pre n'importe quoi et par exemple osent affirmer que grace à cette approche les contours des pixel etant moins "net " l'image sera plus "naturelle" ( ce qui dans le monde réel se traduit par : la fonction de transfert est moins bonne et le constraste interpixel 50 à 60% inférieur !! donc en clair c'est un peu "flou" ce que tout un chacun constate en régardant un dila ou un Lcos générique ( j'ai en ce moment un X 70 et je le trouve sur ce point bien moins bon que ses prédecesseur .. ( c'est nettement bruité et aucun piqué ... )

écran à gain .. pas génant dans l'axe !!! franchement avez vous en main un écran à gain ??? je pense que non ... dans l'axe avec un gain spérieur à 1,3 on commence à percevoir le hot spot et avec 2.8 c'est une brillance insupportable ( on ne parle pas de réflexions on parle dans une salle noire ) et une colorimétrie impossible à équilibrer ( la réponse spectrale de l'écran étant non linéaire )

je vous pas le rapport entre fourmillement et les Fl ??? ... toutes les techniques introduisent du "bruit" résiduel" .. le niveau de ce bruit sera dépendant de l'échelle de quantize .. ( 16bit sur les DLP pro /cinéma / 10bit "annoncé " sur les machines grand public... ( quelque soit la techno ) ( voir 12 ... mais là c'est mensonger ...)en général les 10bit sont difficillement tenu ... et donc le bruit peut etre visible ...
j'ai en ce moment DLP /TT (9" ) /Dila et SXRD /
le plus haut niveau de bruit "global" est le Dila ( c'est tout le temps présent ... ) le plus bas est le triDLP ( le cas du TT est spécifique la BP étant par nature réduite et donc réduisant le contraste interpixel le bruit est faible également mais la "netteté" faible donc ce n'est pas lié à une "poerformanec" mais à une réduction de la netteté qui simultanément "filtre " le bruit )


le contrate /les lumens / l'illumination /le contraste dynamique (utilisé dans les TT ) et la notion de résiduelle ..bon apparemment malgré tout ce que nous avons pu expliquer avec JP il semble que vous n'ayez pas tout saisi ( beaucoup de vos propos sont en théorie juste .... mais à l'arrivée faux car vous n'etes pas allé vérifié que en fait ça se passait autrement que dans la théorie.. ( le bon exemple étant ..ça depend comment il est calibré !!!! )
la réso d'un TT par exemple .. la résolution d'un TT est lié à l'énergie du spot .. si le spot est au taquet la réso d'un 9' sera de 300points ... si il est à 5% elle sera de 2000 points ' les 2500 annoncés ne peuvent jamais etres mesuré ..croyez moi sur parole j'ai tenté de le faire avec l'optique de mesure de fonction de transfet que l'on utilise en cinéma ) et comme l'énergie du spot varie contuellement en fonction du nieau de constraste et lumiere du pixel considéré la réso finale peut etre considére comme continuellement variable !!!! ( c'est lié au principe meme du tube cathodique: plus l'energie du spot monte plus il 'sélargi ( grossi ) en plus la "concentration et l'astigmatisme ne peut etre "contenu dans 95% de l'échelle totale / au mieux sur 50 % alors ..la netteté ... bonjour ...
en gros la réso possible en pratique depuis un 9" sera insuffisante pour de la HD ( j'ai plusieurs 9" ( Ciné 9 et G 90 ... et j'en ait eu pendant des années ) et ça va etre difficile de m'expliquer le contraire ou le comportement d'un spot de CRT ...

les lumens .... l'énergie" lumineuse du spot est variable en fonction de la surface balayée .. si on balaye 100 du raster retenu à 100% de blanc' 100ire ) (et sans écrétage ce qui en analogique est tres "confu" à apprécier exactement sur une mire de mesure) on sortira environ 300lumens ' avec des tubes absolument neuf sur un 9" ) si on balaye 10% du raster on pourra sortir 1200 lumens
dans les 2 cas la réso sera sur la surface considérée de 300point au mieux .. ( je rappelle barco montre les courbes de transfert des tubes en foction de la lumière (ratio reso/lumière )
en effet on est jamais au blanc partout mais jamais au noir non plus .... on peut consider un moyenne de 25 à 40% ( non pas % de la surface balayée par du blanc à 100ire mais une moyenne lumineuse allant de 25 à 40 ire ) ce qui nous donne si on consulte les courbes de transferts une réso de l'ordre de 40 à 50% de ce qui est nécéssaire pour de la HD ... en fait on a toujours de l'overloap sur de la HP sauf à réduire tres fortement la puissance )
en pratique les TT de 9" sont munis de circuits dit de modulation de contraste dynamique par zone aux fins "réguler" un peu le comportement naturel du TT ( qui sans ces circuits "brulent" et explose les blancs de petites surface justement à cause du comportement énergetique variant avec la surface considérée
tout les gens qui on possedés un jour un 7 " savent de quoi je parle ( les ampoules électriques sont toujours brulées dans les films ..comme les phares ect ... )

donc please please .. ne mélangeons pas les "lumens" à 10% ( notion utilisée par les "vendeurs" il y a 25ans pour annoncer la puissance des TT ) et la puissance ansi ...
en pratique un 9" avec des tubes neuf /réglé à 6500° et avc un peit peu d'écrétage donnera une sensation de puissance sur 2,6m /2,80 m un peu inférieure en moyenne à un JVC X7 par exemple ... (et si on mesure ce sera vérifiable )

on regle en prenant en compte les défauts de la piece et ça donne une réalité meilleure :!!!!! ( calibration couleur ...)
je crains que si vous procédez de cette manière le résultat soit hélas completement faux .....
les 2 types de sondes ne sont pas "complémentaires" ..une sonde de contact est destinée à la calibration d'écran de PC ou de TV (encore doit elle etre de qualité et parfaitement étalonnée ) et pour mesurer un écran de cinéma la seule méthode retenue est le spectroradiometre ... en cinéma ...
elle ont un usage différent ..par contre ce que l'on cerche à mesuer est identique (espace couleurs /T° ect ..)
thxrd
 
Messages: 1008
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Calibration video

Messagepar thxrd » 24 Déc 2011, 17:57

pour ce qui est de la lumière résiduelle ..
j'ai effectué une installation ces derniers jours dans une salle dédiée réellement noire ( tout est noir du sol au plafond /murs /sieges /moquettes/plafond .. pas un détail ne ne soit pas noir et mat ..) bon esthétiquement c'est discutabke lais c'est une autre histoire
l'écran fait 4,70m de base en 16/9 le projecteur utilisé est un Mirage HD10KM tri DLP de christie qui fait 11500 lumens théoriques ( 10 000 réels apres calib )
apres calibration à D65 et gamut en 709 / avec le blanc max retenu à 247 ..et le noir à 16 ...
il s'averait tres difficile pour tout les gens présent (dont des possesseurs de TT ) de distinguer en 2,35 les bandes noires du noir des masks de l'écran ( qui eux sont en velours noir) meme sur des scenes avec tres tres sombres ( on peut régler les barres de mask physique comme on veut justement pour "comparer" ) ceci avec 16,5fl ... de valeur de luminance retenue
un Mirage à "betement" 2500 de contraste on/off ( et 680 de contraste ansi )
et encore pour des raisons d'érgonomie de maniement j'utilisai les 2 lampes mais "dimmée" au maxi et avec l'iris manuel à 50% (ce qui est défavorable pour ce point )
avec une seule lampe et l'iris à 0 le noir était encore plus profond et cette fois quasi indiscernable des masks physiques
malgré cela bien sur les noirs les plus bas était "lisible" à la perfection ...
le résultat en terme de profondeurs égalait ce que pendant 15 ans j'ai calibré en TT sur des 9" avec par contre une "lisibilité bien meilleure des niveaux bas .. (et évidmmenht une dynamqieu et une puissance sans rapport )
donc là encore je vous confirme que j'accorde une tres tres grande importance au tres bas niveau de lumière ... simplement je calibre vraimlent les machines /je prend des machines qui "marchent" (et pas qui se contente d'annoncer des chiffres bidon ) car justement moi aussi de 1980 à 2005 j'ai apprécié les TT et les résiduelles tres faible
je veut toujours une résiduelle aussi faible mais avec de la patate /de la def /de la dynamique /de la stabilité /plein de gamut possible /ect ...
donc je vous confirme ..c'est possible ..et meme pas forcément avec des machines pros ..
simplement il faut les calibrer ... et respecter un minimum de regles concernant la salle
avec un écran de cette taille et 16fl si la salle à ne serait ce que qqs surfaces non noire .. la barre noire du 2,35 sera visible par rapport au mask ...
le reste et les chiffres des constructeurs grand public c'est du "pipeau " ..
cordialement
thxrd
thxrd
 
Messages: 1008
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Calibration video

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 25 Déc 2011, 14:40

il n'y as pas 36 manieres!!!! ... ou la machine est "à la norme" ou elle n'est pas calibrée !!!!

On ne peut qu'approuver. Tout ceci est décrit dans les procédures et il est quasiment impossible de s'en écarter.
Sans vouloir être hors sujet, c'est exactement la même chose pour l'audio (en cinéma, pas en hifi)
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3187
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Calibration video

Messagepar thxrd » 25 Déc 2011, 15:17

j'irais plus loin encore que JP .. si pour le cinéma et l'audio c'est tres bien documenté ... pour la hifi en effet ça ne l'est pas mais ..dans la pratique une bonne quarantaine d'années de hifi / de travail dans la musique et sur les instruments ( et un peu de studio et de concert ) m'ont démontré que le bon résultat était toujours obtenu avec des regles sommes toutes tres similaires à ce que l'on fait en cinéma ... ( avec un RT éventuellement un peu plus long ..et encore ça dépendra du type de musique )
meme en "hifi" si on tente d'obtenir de bons résultats dans une grande salle de séjour avec plein de belles baies vitrées et un sol en marbre et un plafond bien lisse comme les murs et sans aucun traitement acoustique ..hifi ou pas ca fera jamais de la musique ... mais là beaucoup vous diront que en changeant de cables /de pointe de cable secteurs /ect ...enfin en changeant souvent de matos .. ça va le faire quand meme !!!!! ( surtout mais alors surtout jamais d'acoustique en hifi .... ça ferai découvrir que de matos à prix normal marche aussi bien !!!! que du super cher .... )

Roland
thxrd
 
Messages: 1008
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Calibration video

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 25 Déc 2011, 16:38

Sans même parler de la salle (je pensais au set-up et à la calibration),
je parlais du niveau d'écoute nominal et maximal, de la balance spectrale, de la directivité, de la position des enceintes, de l'angle d'ouverture, de la réverbération bien sûr mais aussi du bruit résiduel, de la distance aux parois, des champs sonores diffus ou spéculaires, etc, etc.... toutes choses qui sont parfaitement codifiées en cinéma.

Par exemple, une console cinéma ne possède pas de bouton de volume, alors qu'en musique on fait ce qu'on veut.
Cela dit, fermons la parenthèse et restons dans la vidéo.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3187
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

PrécédentSuivant

Retour vers Méthodes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : sebhavana et 1 invité