Bass management

Méthodes de calibrage, Niveaux

Re: Bass management

Messagepar narbi » 02 Fév 2016, 11:07

christubes a écrit:Il est interminable ce post...

Pour une fois on est à 2 pages par jour plutôt qu'un post par semaine, je trouve ça bien.
narbi
 
Messages: 192
Inscrit le: 24 Fév 2013, 19:12
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Bass management

Messagepar thxrd » 02 Fév 2016, 12:16

Cobrasse , prend 30 s de plus pour bien regarder les courbes citées .
Non on ne parle pas de 1.dB . on'prend en reference la zone 200 /1000 hz reli moi bien ..
On a bien quasi des ecarts de presque10 db dans la zone entre 45/90 entre les 2 extremes courbes
Et 2 courbes montrent un moteur mal corrigée et pas calé en niveau ..
On est à la console au sweet spot ..

Tu pense par exemple qu'entre 3 m et 11 m de distance avec RT 0,3 s maxi au dela de 60 hz .. Pour 335 m3 la courbe ne change pas avec la distance ????
Meme en plein air la courbe entre 2 m et 11 m change !!
Tu parle de chose que tu n'as pas essayées , je suis à ta disposition pour te montrer le contraire
Ah ne change pas entre 2 m et 4 m oui pas beaucoup si la salle est en dessous de 200 ms ..oui
Mais meme dans ce cas ,à 10 m elle changera ..
Tu crois que la courbe dans une salle de cinema ne change pas entre le 3 eme rang et le 20 eme ??
Allons soyons serieux !!
Tu te contente de dire: il faut tendre vers un "ideal " .. ne te vexe pas ..mais c'est une belle phrase mais qui ne repond à rien ..
Justement le probleme est bien là
L'ingé il est à sa console et n'en bouge pas
L'auditeur lui peut etre a plein d'endroit.differents dans plein de salle differentes de toute tailles et à toutes distances
Entendre le son de l'ingé à sa console ??
Mais regarde les courbes montrées !! ( je ne les critiques pas d'ailleurs , je constate ) / pas une courbe n'est indentique .. .. Laquelle est la bonne .. ??
De toute maniere le seul moyen a l'ecoute de ne rien changer a la source est d'etre en chambre sourde ou en freefield

D'autre part , on dirait que vous pensez que je veut ecouter dans une cathedrale ou une salle wagnerienne !!J'ecoute dans une salle qui avec ses 335m3 et 0,3s au dessus de 60 hz au maxi .. est tout à fait normale
Ou les problemes de modes se posent peu à cause des grandes dimensions ..
Quand à la legere remontée en dessous de 120 hz .. Ce n'est pas une lubie ..
D'abord plein gens tres serieux comme ceux que je cite font la meme chose / d'autre part au bout de
20 ans de salles diverses , j'ai deja expliqué que j'ai tout essayé et avec l'aide d'acousticiens .
Allant de " flou bordelique " à " plus mat .. Tu meurs " ( comme beaucoup tu lis incomplement mes propos .. ) moins de 0,2s dans 560 m3 et jusqu'à 40 hz .., j'ai donné ..
Donc oui , j'ai un'"avis " personnel .. Basé sur des années de salles de toute taille et toute config et de centaines d'enceintes differentes

1) Je ne fais plus jamais de petite salle depuis des annés , car on n'aura jamais une repro correcte

2.) globalement je respecte de pas loin les temps donnés par dolby au dessus de 100 m3 ..et au dessus de 50/60 hz ( et en dessous je fais pas ..)

3) je n'egalise jamais l'acoustique de la salle et je ne fabrique jamais de Xcurve par EQ !! Comme c'est couramment fait en studio ce qui je le repete est une heresie. ( et une heresie tres audible elle )
J'utilise toujours les memes systemes de transducteur dont la reponse est préégalisé pour une reponse plate à 1m en plein air 2 pi ( et jamais d'enceinte/ inconnues egalisées sur place !! / ca c'est pour un copain de forum qui à deja fait sa salle un peu en bricolant /mais ni pour moi , ni pour un client )

4) je fais un niveau d'absorption dans le grave qui depuis une reponse plate en 2 pi donnera en zone d'ecoute ( pas dans 20 m2 et à 3 m ) une legere remontée de la reponse en'dessous de 100/150 hz
Et ca sera evidemment variable suivant la taille de salle ..

C'est en effet un choix qui procede de dizaines d'année d'ecoute et de centaines de type d'enceintes dans des lieux tres differents .
Donc pas " au pif " ou une lubie .. ( et je ne suis pas le seul à arriver à cette conclusion .. Bruel / JBL / Toole / neumann/ tact / ect ect .. )
Simplement il ne faut pas deformer les propos , ou imaginer qu'en ayant fait une salle et 3 enceintes j'ai fait cela ..comme ca .. Et que je fait n'importe quoi , n'importe comment ´ n'importe ou !!
J'ai passer exemple pres de 6 semaines à ecouter / mesurer et comparer presque tout ce qui existe en enceinte de surround ( pro uniquement ) avant de passer en Atmos sur 32.canaux ..afin de verifier les angles de radiation /.les'phenomenes de perception et de localisation en fonction'des positions ect ect
Bon , ben Dolby il sont sans doute super fort dans pleins de domaine , mais là ..perdu !!
Sur au moins 3 points essentiels . Et là pas de discussion ... sur plusieurs point fondamentaux ,ca tient pas la route .."tel quel " ( et on parle du vrai Atmos ..) / faut deja qu'il termine leur soft ..
Le meme Dolby qui nous explique que pour faire de l'Atmos en grand'public , on fait un plafond reflechissant !! / on met un tweeter en plus dans'les sides et en visant le plafond ca fabrique un canal plafond .. Et il certifie ce genre d'enceinte !!

Ca ne m'enerve pas ,mais ca fini par me faire sourire de lire que Dolby possede la science infuse et que ce tout ce qu'il dit est parole d'evangile .. Et de voir repeter des trucs deconnecté de la réalité pratique et non verifié

Vous voulez ecouter comme l'ingé à sa console ??
Comme pas un studio n'est identique ( moi je lis tres bien les courbes .. Une courbe avec une bosse moteur ou - 5 dB en'dessous 90/100 hz ne fera le meme son qu'une toute plate ou avec une remonté de grave ..)
La seule solution sera la chambre sourde ou le plein air.. / des qu'il y aura une salle c'est mort ..
Ca changera .. Le son de la sourcev
Ce qu'il a entendu à sa console ..surement pas comme lui meme en freefield .., les signaux qui sont sur la source sans changement oui .

Donc moi , je choisi , en effet à un raisonnement pragmatique et realiste ..
Je veut juste entendre comme dans une "bonne " salle .. / je sais que je n'aurais jamais le son qu'a eu l'ingé à sa console .. ( sauf à retourner l'ecouter dans son studio )
Apres , On peut y croire.. C'est pas interdit.. Ca fait partie des mythes .. De " l'innacessible " reve .
De la meme maniere que de croire que l'on aura de l'atmos dans 20 m2 avec le matos grand'public
Ou que l'on aura de la 3D realiste sur 2,5 m'de base ..ect ..

En plus , horreur , dans la meme salle j'ecoute de la musique ( normal d'ailleurs les BD ont aussi de la musique )
Dolby il dit quoi pour la musique .. ?? Ah oui il'a inventé "l'upmixer " avec l'atmos .. Oui oui .. ( un delire à ecouter avec les fameuse enceintes qui visent le plafond . )
Donc oui sans remettre en cause tout et n'importe quoi de ce que conseille Dolby , j'ai en effet qqs avis
fondés sur l'ecoute comparative en situation depuis plusieurs decennies ..
Et pas juste sur la lecture d'un texte .

Sur ce point tu remarquera que meme Jean Pierre dont je suis le premier à admirer et respecter les connaissances dit ne pas souscrire à tout ce dit Dolby ( x curve par exemple pour la "methode ") et reste extrement prudent quand on parle " d'ecoute " et d'equilibre "entendu " .. Et il a raison..
Tu prend 10 ingés cinema ou musique .. Deja , pas un , n'a la meme phylosophie de ce qu'est l'equilibre sonore "entendu"
Que le matos suivent des regles .. Evidemment /.qu'il y ait aussi des regles afin de preserver un'minimum la compatibilité evidemment ..
Que l'on pense que en suivant à la milliseconde pres le RT et au dB pres dans le grave , on aura le son entendu à la console .. Là on est dans l'utopie ..
Mais bon .. C'est bien d'y croire .. Au moins ca oblige à essayer de faire une salle correcte .
Roland
thxrd
 
Messages: 1010
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Bass management

Messagepar Cobrasse » 02 Fév 2016, 14:39

Rebonjour Roland,

thxrd a écrit:Cobrasse , prend 30 s de plus pour bien regarder les courbes citées .
Non on ne parle pas de 1.dB . on'prend en reference la zone 200 /1000 hz reli moi bien ..
On a bien quasi des ecarts de presque10 db dans la zone entre 45/90 entre les 2 extremes courbes

J'ai pris 30 s et même un peu de rab, alors pour les courbes A, B et D elles tiennent dans 5db de 40Hz à 4KHz ... Alors j'aimerai bien que tu me montres en dépassement de 10dB :bougon: .

Alors je veux bien ne pas avoir ton expérience, tes connaissances ... Mais je sais lire un graphe quand même ... A moins que je sois trop xxx et/ou incompétent pour cela :doute: .

Meme en plein air la courbe entre 2 m et 11 m change !!

Je n'ai jamais fais cette essai, mais il faudra que je regarde cela tient ... Pour moi à part l'atténuation de l'aigu et la baisse de SPL, pas de modification notable. Je me trompe ?

Tu crois que la courbe dans une salle de cinema ne change pas entre le 3 eme rang et le 20 eme ??

Si mais le but est tout de même l'espoir que ceux qui sont mal situés n'est pas un son déplorable ... Après est-ce que les réalisations de cinéma conventionnel construit avec une recherche de l'économie de bout de chandelle est un bonne exemple ... J'en doute. Même s'ils sont majoritaire on sait tous qu'ils ne sont souvent pas l'exemple à suivre au contraire :wink: .

Entendre le son de l'ingé à sa console ??

Quand tu te construit un HC perso, et que désire la meilleure neutralité possible, qu'est-ce qui t'empêche de tendre vers cela ?

Mais regarde les courbes montrées !! ( je ne les critiques pas d'ailleurs , je constate ) / pas une courbe n'est indentique .. .. Laquelle est la bonne .. ??

Dans un gabarit il y a des tolérances ... L'oreille à moins de se concentrer ce qui peut vite devenir fatiguant est elle aussi tolérante de certains écarts ... Mais un grave qui est à +10dB par rapport à 1KHz :coolx: .

D'abord plein gens tres serieux comme ceux que je cite font la meme chose

Suivant les mesures qui seront j'espère publié ici des plus grands studio, on pourra juger si cette remontée doit être conservé ou combattu si on désire l'équilibre et la fidélité d'origine ;) .

Donc pas " au pif " ou une lubie .. ( et je ne suis pas le seul à arriver à cette conclusion .. Bruel / JBL / Toole / neumann/ tact / ect ect .. )

Valable en musique comme en cinéma ???

Bonne journée à toi
"La musique c'est du bruit qui pense" Victor Hugo
Cobrasse
 
Messages: 253
Inscrit le: 22 Déc 2010, 16:15
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Bass management

Messagepar thxrd » 02 Fév 2016, 15:32

alors regarde encore.. mieux
entre celle qui s'ecroule sous 100 hz et celles qui montent on a bien quasi 10 dB
Et on a bien les moteurs pas alignés (sauf sur la A ) et avec la bosse reponse pas correctement egalisée
Tu sais un mauvais alignement de niveau de moteur et sa bosse .. ´ à la difference de beaucoup je le vois en qqs secondes .. Et surtout je l'entend ..et je ne l'egalise pas ..
Il faut dans ce cas revoir sa copie sur le niveau entre voies / voir le choix du filtre qui genere un creusement sur 1 octave par mauvaise courbe de phase ..
Là tu oublie de regarder à 4 khz / le moteur est mal aligné et mal egalisé ( probleme ultra classique en cine .. ) ce qui fausse tout


Alors si tu est plat entre 1 k et 20 khz en plein air à 1 m .. :
11 m tu sera à - 2,71 dB à 10 khz et - 6,41 à 20 khz pour 19° et 30 % d' hygrometrie ( et si il fait 35 ° et 10% d'hygro ce sera pres de 8 dB a 20 khz .. )
Donc please please ..d'abord avoir essayé ..et ensuite en parler
Et en salle meme traitée evidemment ce sera bien plus ( voir les Xcurves )

Je ne vois pas pourquoi j'obligerais mes clients ou moi meme à aller regarder a 3 m de l'ecran ( cas d'un studio .."petit " avec la console assez proche ) quo fait 5 ou 6 m de base .. Dans une salle qui fait entre 10 et 15 m de long !!!aucun sens !!
Et relis en detail

Je n'ai jamais dit faire 10 dB de plus en dessous de 100 hz !'
C'est normal que ce soit un peu " dur " pour comprendre si on melange tout !!
La remontée en dessous de 100 /150 hz ..( sauf chambre sourde ou plein air et encore ennplein air en champs lointain ca ne sera encore different pour d'autre raisons ) estliêe à la taille de la salle et aunmoint d'ecoute
Si j'ecoute a 1m d'un frontale dans une salle de 1100 m3.la reponse est plate
Si je suis à 12 m elle ne l'est plus ..n i dans graves / ni dans l'aigu , sauf si c'est une chambre sourde ou freefield et encore ..
Tu y verra les attenuations que j‘ai donné pour l'aigu etnle grave tu sera surpris .. C'est encore comltement autre chose

Donc non Cobrasse , tu va trop vite dans tes analyses et tu n'a pas verifié
Roland
thxrd
 
Messages: 1010
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Bass management

Messagepar JIM » 02 Fév 2016, 16:36

Roland,

En fait, j'ai compris avec ton message matinal ce que tu mets derrière acoustique correcte car on échange parfois en privé.
En gros et je ne rentrerai pas plus dans les détails, mur absorbant frontal très épais ce qui nous ramèneras effectivement à un réponse proche de 2pi si la pièce et assez grande 50m² min avec un premier tiers très absorbant.
C'est une méthode, pas forcément la seule contrairement à ce que sous-entendent tes messages ("acoustique mal foutue" cad un avant réfléchissant, Newell, Grimani, mur THX).

Chez toi, c'est encore autre chose car tu utilises un pavillon de grave qui est très loin d'être omnidirectionnel comme un 38cm jusqu'à plusieurs centaines de hertz.
Donc, la variation en salle par rapport à la réponse en extérieur en 2pi n'aura pas grand-chose à voir.
Je m'avancerai un peu en disant que tu dois gagner en extension mais très peu en niveau par rapport à la mesure à l'extérieur.

Tu vois, j'ai déjà du mal à te suivre car tu omets pas mal de détails très loin d'être anodin. Imagine celui qui suit ce sujet sans ces informations.
Il va faire sa simu de charge ou prendre l'enceinte JBL un tel linéaire en 2pi, la placer dans un mur absorbant de 30/40cm, un plafond à un peu plus de 2m peu absorbant et 4m de large et crois-tu qu'il va se retrouver avec une réponse correcte ?

Chez moi, derrière les caissons avant, j'ai 2.1m de hauteur et ça monte à plus de 4m à l'arrière. Un gros pavillon en somme et l'expansion facilite le traitement à l'arrière.
Si j'avais un caisson flat en 2PI, j'aurai du égaliser fortement à la baisse.
Le comportement reste à phase minimale et donc, parfaitement égalisable. Comme on le disait, il faut rester sur un premier front plat.

Un extrait du sieur Newell p352 du livre
Corrective equalisation of a conventional form can be applied to room/loudspeaker response
irregularities when those effects are of a minimum phase nature and are time and space
invariant, such as loudspeaker roll-offs and rises, or room loading effects.


Le rt doit rester maitrisé, pas forcément plat et associé à la distance d'écoute, on doit rester sur élévation modérée. Si on se prend +6dB dans ces conditions, il y a quand même un problème selon moi.
Ca dépend où l'on met le curseur, fidélité, plaisir d'écoute. Je ne dissocie pas les deux mais on a pas tous le même ressenti.

Après, il y a les recommandations qui permettent malgré tout de minimiser les écarts.
Les mix ou l'aigu ressort énormément, son agressif (X curve mal gérée certainement), c'est quand même rare.
Et pour le niveau du LFE, depuis que je l'ai réglé conformément aux recommandations, tous les films passent bien.
Un autre passage qui tempère les propos de Newell sur le direct et la non égalisation même s'il ça concerne ici plutôt la musique.
p511
The high frequency response shows a gradual roll-off of the type that is commonly found in large monitor systems.
Time and experience has suggested that a roll-off of the high frequencies can lead to a more compatible match with the outside world.
The two probable reasons for this are the psychoacoustic differences when working at SPLs louder than the domestic norm, and that at these levels less ear fatigue (and threshold shift) takes place if the high frequencies are reduced.


Comme quoi, suivant l'application et les conditions, on peut quand même jouer un peu.
Tout n'est pas blanc ou noir, il faut essayer.

Attention quand même dans un HC de taille modeste, on ne peut pas parler de réverb dans le grave et si on ne veut ne pas se retrouver avec des montagnes Russes de +-15dB (pour le coup, ça va s'entendre), mieux vaut réfléchir. Ça sera d’autant plus compliqué que le "rt" est élevé.
JIM
 
Messages: 719
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Bass management

Messagepar thxrd » 02 Fév 2016, 17:39

Si tu lis bien les posts precedent , j'ai expliqué tout cela ( pavillon extension / donné les les frequences / et le relevé
Je n'ai jamais parlé de faire 6 dB .. A 50 ou 100 hz !!
J'ai cité : + 6/8 à 12 hz ..( ce qui n'a aucun rapport .. C'est le mode longueur de ma salle qui le genere et je le laisse ..on's'en fou .. C'est 12 hz .. / y a rien a 12 hz

Avec un pavillon de grave en fait ca se passe un peu differemment qu'avec une enceinte mais fondamentalement .pas tellement
Au contraire.. le gain des parois ( refermement simulant un pavillon , commence en fait plus bas et beaucoup plus regulierement ..mais le couplage est en fait meilleur et plus efficace
Le pavillon au sol en plein air , commence à chuter tres doucement des 80 /90 hz pour etre à - 3 vers 55 /57 hz .
Une fois dans la salle les G et D descendent à -2 dB 43/45 en zone d'ecoute avec + 2,5 dB vers 50 /55 hz ( une pavillon chute assez brutalement.. en deca du couplage ) le 100 hz est à + ..pas grand chose .. 1 dB environ
En dessous de 45 ( 50 au centre ) c'est repris par le sub management .. Sa reponse est montante en dessous de 3os30 hz hz mais au dessus ( le 40/ 120 hz partie LFE c'est la encore tres peu "montant" ( + 2 vers 40 hz ) ..
La charge et l'accord sont fait comme pour les pavillons tenant compte du montage physique dans la salle
Le pavillon central montre parfaitement la perte de couplage avec le mur lateral eloigné de 4 m de sson centre ./ la reponse est plus courte - 3 vers 50 hz ..
Par contre la reponse est en effet relativement direçtive des 150 hz .. Par rapport à un 15 " en radiation directe .
Les chiffres c'est en zone d'ecoute à 9 m .. .. ..
C'est un des avantage du pavillon en effet
Des 220 hz je suis avec un autre pavillon qui lui est aussi bien plus directif qu'un 15 " .. .. Evidemment
Ca permet des resultats plus simple a obtenir dans le bas qu'avec de la radiation directe .
( pourquoi crois tu que dans la nouvelle salle , je veut faire un sub en ligne array .. Meme raison

Chez un client qui use d'un 15 + trompe JMF .. Je n'applique pas du tout le meme traitement acoustique que chez moi / mais à la fin dans une salle de meme dimensions j'obtient quasiment la meme courbe dans le grave ( c'est le but )
Seul l'infra du fait de l'enorme surface de rayonnement ( 1.3 m2 ) descend ici plus bas que chez les clients
Autant de salle / autant de variations ( qui restent faibles .. Il n'y a jamais + 6 .!!! )/ mais autant de solutions differentes .. Evidemment

Sur les dernieres phrases que tu cites ( petites salles ) je suis parfaitement d'accord .
Roland ..
thxrd
 
Messages: 1010
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Bass management

Messagepar JIM » 02 Fév 2016, 17:50

+6dB en référence à la courbe cible postée par Francis avec +6 à +8dB dans le grave.
Ok dans un salle non dédiée mais signe d'un traitement insuffisant.

Personne pour une mesure avec fenêtrage ?
Dernière édition par JIM le 02 Fév 2016, 17:51, édité 1 fois au total.
JIM
 
Messages: 719
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Bass management

Messagepar thxrd » 02 Fév 2016, 17:51

Pour le roll off dans l'aigu .. ( attention pour les autres , il ne s'agit que d'un point precis discuté avec Jim ien a voirr avec la curve directement )
C'est tres en relation avec le SPL en effet ( donc plus sur la musique .. Mais la question existe aussi en cinema )
La raison en est parfaitement connue , et est parfaitement maitrisable ( c'est une question fondamentale en sono qui a conduit à stopper les montages manifold avec les moteurs ..et à preferer les guides d'ondes séparés mais couplés pour les tres hautes puissances .. )
En pratique en cinema domestique et pro et avec un moteur à membrane 4" la question n'existe pas ( pas besoin de faire legerement chuter l'aigu ( lié aussi à la trompe et son principe )
Avec des'moteurs 1" et des trompes CD ( deja compliquées à calibrer ) il sera preferable meme en domestique de pas faire la totalité de la correction CD theorique ( ce qui revient à legerement baisser l'aigu )
Physchoacoustique .hum oui mais la raison generatrice du probleme est identifiée depuis longtemps et les solutions aussi .. Et on parle de tres forts niveaux non accessible aux autres transducteurs ..
Roland
Dernière édition par thxrd le 02 Fév 2016, 18:04, édité 1 fois au total.
thxrd
 
Messages: 1010
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Bass management

Messagepar thxrd » 02 Fév 2016, 17:57

Ah mais les courbes cibles en question representent en fait la "remontée " donnant "l'equilibre " mais dans des salles sans réel traitement acoustique ce qui evidemment est tres different ...
Evidemment pas en studio de 80 m3 ã 2 ou 3 m des enceintes !!

C'est sur que cette remontée dans 35 m2 avec 0,25s à 35/40 hz ..à 3 m ..ca le fait pas ..ce sera surchargé et un peu " empaté " mais dans'une salle de sejour ..non ..
Tout est une question de "dosage " et de bon sens ( et beaucoup " d'ecoute " )
Roland
thxrd
 
Messages: 1010
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Bass management

Messagepar Francisbr » 02 Fév 2016, 19:34

Bonjour Cobrasse,

Cobrasse a écrit:
Mais je ne n'ai jamais dit qu'il fallait + 5 ou + xxx dB à 3 m !!! Dans toute les salles ..
Autant de salle , autant de courbes .. comme l'a dit Francis ..

Houlà ... Non ...

Autre exemple, afin d’illustrer le "autant de salles, autant de courbes" avec les courbes de réponse mesurées dans 9 studios de cinéma aux Etats-Unis:
Image
Extrait de "The X-Curve: Its Origins and History" par Ioan Allen.

Autre exemple, tiré du même document, la comparaison de la moyenne des courbes de réponse des studio US et UK:
Image

AMHA, la moyenne US est probablement davantage représentative de ce que l'on peut mesurer de nos jours...

Comme quoi, les goûts et les couleurs...

Cordialement.

Francis Brooke
Francisbr
 
Messages: 43
Inscrit le: 22 Nov 2010, 19:04
Résidence: Lyon
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Bass management

Messagepar JIM » 02 Fév 2016, 21:14

C'est marrant comme sorti du contexte, ça ne veut pas dire grand chose.

Le document en question traite des premières mise en place de la X curve, fait un état des lieux dans les années 1973, 1974.
Date correspondante à ces mesures.

La suite explique qu'un consensus a fini par aboutir bien plus tard, c'est affiné dans le temps et qu'il y a eu de nombreuses évolutions, dont l'introduction de la small X curve jusqu'en 2002. Je ne sais pas si c'est la dernière version mais Jean-Pierre pourra certainement en dire plus.

Si on faisait des mesures à la position d'écoute sur 10 installations hifi au hasard, ça donnerait quoi ? Quel câble utiliser ? :mdr:
JIM
 
Messages: 719
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Bass management

Messagepar thxrd » 02 Fév 2016, 23:41

Il faudrait voir si la situation à ete revolutionnée ou pas .. Par la mise en place de la xcurve .. Sur un tres large panel de studio..
Normalisée .. Dans un gabarit .. Oui .. Mais le gabarit est justement large .. ..
Et auditivement une ecoute entre les 2 extremes du gabarit en question donne des equilibres sonore tres tres variables ( d'ou par exemple le fait que ca permet d'avoir a l'interieur du gabarit le grave qui remonte legerment ou qui baisse ou plat..)
D'ou meme l'apparition de la notion "small xcurve " ... Ce qui confirme qu'il n'a jamais été question d'avoir une seule et unique courbe quelque soit la salle ..
Si on mesure dans une salle de 8000 m3.( grande salle de cinema ) le gabarit permettra justement une liberté par rapport à une salle de 800 m3 ..ou de 200 .. Dans le grave comme dans l'aigu
Et heureusement... Et je pense que ce point est incompris ..
C'est parfaitement documenté .et je pense qu' il y a enormement de confusion sur le sujet ( un doc AES de 2011 -que je pense que tu connais bien Jim - montre les RT de 18 studios certifiés Dolby allant de 0,25 s à 1,1s ..à 63 hz .. les tailles de studios ne sont pas donnés mais je ne suis pas choqué ..par les chiffres ) 16 sur 18 ont une courbe de RT nettement montante dès 250 hz ... Donc ..et ce point est soulignė ..
Il semblerait donc que les acousticiens / ingés son ( et meme Dolby qui certifie ) ne soit pas de fervents partisants des courbes plates .. !! ( le doc se termine en expliquant que beaucoup de studio se servent de l'EQ pour "rentrer" dans'les clous dans'le medium aigu .et que cela pose de gros problemes )

On apercoit encore la bosse de moteur sur les courbes de JP .. ..moindres mais toujours .. Et un decalage de niveau entre voies ... Par exemple .. Ca s'est " donc , amelioré par rapport au passé , c'est une certitude .. Mais seulement si elle est bien comprise .. Et qu'on ne se contente pas de se dire" c'est dans globalement dans le gabarit... C'est donc bon ." . .. (Ou qu'il faut faire 0,20s à 40/50 hz partout et dans tout volume )
Ca ne suffit pas .. Surtout si c'est obtenu à coup d'EQ dans le medium aigu !!

Donc malgré tout la phrase de Francis , reste de mon opinion , toujours valable ..

Roland
Dernière édition par thxrd le 03 Fév 2016, 11:05, édité 2 fois au total.
thxrd
 
Messages: 1010
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Bass management

Messagepar Cobrasse » 03 Fév 2016, 09:54

Bonjour,

Suite à un MP de Wakup2 :

b) Pourquoi la courbe lue sur l'analyseur remonte dans le grave et descend dans les aiguës ?
Parce que les fréquences basses ont des longueurs d'onde bien plus grandes que le retard des réflexions. Le signal direct et réfléchi sont pratiquement en phase et leurs amplitudes respectives d'ajoutent.

L’oreille ne souffre pas de ces interférences car notre cerveau gère séparément le signal direct et le signal réfléchi quand ceux-ci sont suffisamment espacés, ce qui est plus fréquemment le cas dans une grande salle.


http://lafontaudio.com/courbe-X.htm

Image

Evolution dans le temps d’un bruit rose dans une salle réverbérante tel qu’il apparaît sur l’écran de l’analyseur quand le système est aligné selon la courbe X.
Courbe bleue: signal lu, courbe rouge: signal perçu, même en régime établi.


Il est pas là le malaise de notre incompréhension ?

Bonne journée :wink: .
"La musique c'est du bruit qui pense" Victor Hugo
Cobrasse
 
Messages: 253
Inscrit le: 22 Déc 2010, 16:15
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Bass management

Messagepar christubes » 03 Fév 2016, 10:20

Et pourtant moi je constate un peu l'inversse de la theorie de X Curve.
christubes a écrit: lors ce que j'ai fait de la sono dans une église, a j'avais utilisé 2 ou 3 HP ( Compression + 30cm ) en façade pour sonoriser : une fois c'était pour diffuser une bande son , un autre jour, sonoriser des guitares acoustiques, une autre fois des chanteurs... le modele d'enceinte utilisé à une réponse en 2pi montante dans l'aigus avec un gros pic à 12Khz, et une legère réponse en cloche autour de 100hz pour le bas avec une coupure du grave à 60 Hz ( évidement trop haut mais pour une voix ou une guitare c'est suffisant ) en plaçant ces enceintes dans la petite église, je me suis vu obligé d'enlever encore des graves et remonter les aigus par EQ tellement le son était sourd et si je voulait retrouvait le timbre naturel de la guitare , ou même de la bande son. Et je n'était pas le seul, un des guitariste qui était à coté des moi pendant que j'ai envoyé le son dans la façade me disait " c'est trop sourd ! enlève des graves, monte des aigus ) donc là contrairement au propos de X curve naturel, j'était bien obligé de vouloir retrouver un semblant de réponse plate si je voulais sauver cette galère voir même tellement que les graves "tournes" dans cette petite église que le mieu et de ne pas en envoyer ! donc on final l'écoute était plus supportable par exemple sur la diffusion de la bande son en enlevant les graves et tant pis pour les graves. C'est soit on a un bordel qui couvre tout soit quelque chose d'un peu plus intelligible mais avec une partie du spectre en moin.
christubes
 
Messages: 685
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Bass management

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 03 Fév 2016, 10:57

thxrd a écrit:150 ms à 30 hz ..recommande Dolby .. ??
.en dessous de 100m3 ..??
Et il dit combien pour 335m3 ??
Je ne regrette pas de ne pas avoir lu ce chiffre ( j'ai retenu 0,25s que tu cite habituellement )

Bon, on va mettre de l'ordre, parce là, c'est n'importe quoi.
Tu poses la question du RT optimal pour 335m3 ? J'ai fait le calcul et voici les résultats pour diverses recommandations (bande 250Hz - 2kHz):
Dolby: 294ms (440ms à 32Hz et 147ms à 16kHz)
THX: 334ms (664ms à 32Hz et 167ms à 16kHz)
EBU: 374ms
Wood: 416ms
DIN 18041: 934ms

Wood s'adresse à la reproduction musicale)
DIN a toujours eu des valeurs invraisemblables. Ici, on parle pourtant bien de programme parlé, donc de cinéma.
En musique, le calcul avec DIN donne 1,20 seconde. Pour moi, c'est un RT de production (concert classique) pas de reproduction.
Toujours en musique, l'EBU donne 448ms.

En plus, la plupart des recommandations donne une tolérance. Dolby, par exemple autorise une fourchette qui peut s'écarter de +/-30%.

Si on tient compte de la variation du nombre de réflexions et des écarts temporels qui les séparent, on ne peut pas raisonner de la même manière dans une grande salle et avec une pièce d'habitation. Une petite pièce aura besoin d'un RT plus court si on ne veut pas voir apparaître d'autres phénomènes indésirables.
THX propose 2 méthodes de calcul du RT pour les petites et les grandes salle. Les valeurs obtenues pour les petites sont très proches de l'EBU cinéma. La charnière théorique se situe autour de 150m3 (Beranek, Dolby).
Dans un très petit volume, Dolby permet de descendre très bas dans le cadre d'une écoute cinéma (170ms pour 60m3).
THX préconise de ne pas descendre en dessous de 200ms pour une utilisation mixte.
Voilà donc des chiffres qui je pense devraient réconcilier tout le monde.

La question est : Dolby possede t il la verité en terme d'agrement d'ecoute ..

Dans les faits: oui.
Depuis 1972, Dolby innove pour le cinéma plus que tout autre organisation ou société. A tort ou à raison, les instances professionnelles et les organismes normatifs et les pratiques de l'industrie s'alignent tôt ou tard sur Dolby. C'est vrai pour la SMPTE, l'ISO, l'AFNOR, la CST, CEA, ANSI et même THX.
Je ne prends pas la défense de Dolby. Je cite un constat.

je ne veut pas un studio chez moi , ni une ecoute de proximité ..
Je veut une ecoute de salle de cine ( une bonne ) de grande taille .. Qui evidemment n'est pas une ecoute de proximité .. Et une ecoute de musique qui ne soit pas une ecoute à la console à 1,50 m des enceintes !! Mais ressemble a une ecoute en vraie salle ..
Je ne veut pas etre dans'le studio , ( sinon je me fais un studio et c'est classé ) mais dans'le monde réel final

Pour les oeuvres phonographiques et cinématographiques, donc enregistrées, la référence absolue n'est pas la salle de concert (hélas, je suis le premier à le déplorer) mais le studio.
Pour entendre un vrai son de concert, il vaut mieux assister au concert. (pour un film, si on veut sentir le vent et les embruns, il vaut mieux être sur le bâteau).
Si le concert est enregistré, il appartient à l'équipe technique de tout faire pour restituer un son aussi ressemblant que possible à celui entendu pendant le concert. Malheureusement, Beethoven et Mozart étant morts, le jugement final appartient au responsable artistique (réalisateur ou directeur artistique).
Le résultat est plus ou moins heureux suivant le talent des intervenants et les moyens mis en oeuvre.

La référence absolue d'un programme enregistré reste donc la copie studio, puisqu'elle constitue ce que le responsable a jugé parfait (je dirai plutôt acceptable), indépendamment des valeurs subjectives de chacun. On a parfaitement le droit de dire: je n'aime pas du tout le son de cet enregistrement, c'est nul, j'aurai fait autrement, etc...
La référence reste malgré tout le son entendu dans le studio, par définition, quelque soit sa qualité. L'intégrateur, l'acousticien ou le particulier consciencieux devra tout faire pour se rapprocher du son du studio dans la limite de ses compétences, du budget et de la place dont il dispose.

Cela dit, on a bien sûr le droit de s'en écarter, mais il doit s'agir d'un acte volontaire, réfléchi, assumé. Dans ce cas, on n'écoute pas l'oeuvre telle que le réalisateur l'a voulue, mais une autre présentation peut-être plus satisfaisante pour soi. Ce sera le cas, par exemple, d'une courbe montante dans le grave, qui peut paraître subjectivement mieux équilibrée mais qui ne sera pas celle voulue par le créateur. Peu importe, mais dans ce cas, seul l'utilisateur peut juger.
Dans les magasins, les téléviseurs sont généralement présentés avec une dominante orange parce que les clients préfèrent. Perso, je suis réticent à régler une image de cette façon, mais si le client y tient, ok, pas de problème. (J'essaierai cependant de garder une image neutre sur une mémoire pour un éventuel changement d'avis).

Pour revenir au sujet: Reproduire le son du studio dans un espace privé mixte n'est pas simple car il existe une différence de méthode majeure entre Cinéma et Musique.
- Les films sont mixés dans des salles d'un volume minimal de 150m3 (c'est déjà très petit) et 2500m3 (c'est trop grand à mon avis), avec un consensus général autour de 300 à 500m3.
- La musique est mixée dans des volumes réduits allant de 25m3 (pas sérieux mais hélas fréquent) à 150m3 (rare) avec une moyenne à 80-100m3.
Dans le premier cas, la distance qui sépare l'ingénieur et les enceintes est une dizaine de mètres et seulement 3 mètres pour le second (musique) quand cette dernière n'est pas mixée sur des enceintes dites de proximité à 80cm des oreilles.
Quiconque écoute un film en proximité (3 mètres) sera dans des conditions très différentes du studio.
De même, quiconque écoute un enregistrement musical à 8 mètres sera dans des conditions différentes du studio (pas forcément plus mauvaises, mais très différentes), avec une réverbération rajoutée, plus longue et plus présente que dans la régie du studio, surtout si, dans un cas comme dans l'autre, la salle est peu traitée.
Difficile de marier les deux dans la même pièce. Et pourtant...

Autre exemple, afin d’illustrer le "autant de salles, autant de courbes" avec les courbes de réponse mesurées dans 9 studios de cinéma aux Etats-Unis:

Là encore, il faut redescendre sur terre et arrêter de croire aux miracles.
Supposons que grâce à un énorme coup de chance, dans une salle autre que 100% anéchoïque, vous trouviez une réponse parfaitement conforme à vos critères. Je parie ce que vous voulez, que si je viens la mesurer, je vais trouver une réponse très différente avec des écarts que vous ne soupçonnez pas. J'ai fait cette expérience des centaines de fois, je lance le défi. Je viens chez vous si vous êtes en région Parisienne.

Bien, sûr Roland, tu vas me dire, si la mesure est bien moyennée, les écarts ne seront pas importants, si elle ne l'est pas, la mesure ne veut rien dire. Quitte à heurter certains, je soutiens que la mesure moyennée (que j'emploie régulièrement parce que la procédure à la mode m'y oblige) est une c..nnerie inventée pour ceux qui ne savent se sortir d'un problème. Je sens déjà que ça va faire du bruit.
Je m'explique:
La mesure moyennée est un indicateur qui montre une tendance globale, pour un auditoire large, réparti dans la salle. Elle ne décrit pas ce que je vais entendre dans cette salle car mes oreilles ne couvrent pas la surface occupée par les 4, 8 ou 16 points de mesure. Moi, je serai assis à l'endroit où il y à un trou de 30dB à 80Hz, une réverb 3 fois plus élevée que de son direct, le surround plus fort que la façade et une pression 25dB plus élevée dans le grave que dans le medium. (Je cite des observations réelles). Un autre spectateur assis ailleurs dans la salle entendra des choses pas meilleures mais bien différentes.
Apparemment, cela n'a aucune importance tant que la moyenne est bonne.

Si la cible est d'obtenir zéro, par exemple, avec des pressions mesurées de +4, -6, +9, -7dB, la moyenne sera zéro. Donc, je suis le meilleur !
Par contre, si quelqu'un vient planter 4 micros à des endroits différents de la mesure initiale, il trouvera une valeur moyenne qui ressemblera aux courbes de Newell, avec des écarts importants. Et si on déplace encore les micros, il suffit d'un écart modéré pour lire une autre moyenne.
Et les forumeurs diront: woaaa vous voyez bien les réponses sont très différentes. Oui, sauf qu'on est dans la même salle. Je vous piège quand je veux.

Expérience:
Si vous pouvez lire 120Hz sur les HP de votre PC, regardez cette vidéo que j'ai réalisé avec mes élèves. Deux chaises espacées de 80cm dans une pièce partiellement traitée (plafond absorbant avec 70cm de plénum rempli de laine et 8 personnes présentes dans la pièce de 20m²).
https://www.youtube.com/watch?v=yuJRpjimJ6M
Entre les sièges A et B, l'écart atteint 40dB mais la moyenne est zéro. Avec davantage des points de mesure la moyenne serait plus fine mais les écarts aussi importants. Chaque auditeur entend-t-il une réponse satisfaisante ?

Conclusion de ce qui précède:
Plutôt qu'une moyenne, on devrait présenter un faisceau de courbes mesuré sur une quinzaine de points au moins, et une cartographie des fauteuils.
A la lecture on aurait tout de suite une idée des maximas et minimas dans la salle, et une indication de la qualité en fonction de l'épaisseur du faisceau. On saurait aussi sur quelle zone la mesure a été effectuée ce qui serait utile en fonction de l'application (salle commerciale avec de nombreux fauteuils, usage privé avec un nombre limité ou studio de mixage, auditeur unique, etc)...
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3195
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Bass management

Messagepar thxrd » 03 Fév 2016, 11:35

Aucun malaise ..Cobrasse
C'est une courbe et la description d'un comportement "theorique " parfaitement clair

La notion de Xcurve est largement incomprise
C'est un gabarit ..
A l'interieur de ce gabarit la courbe de reponse peut varier sensiblement ..suivant les lieux

La problematique est la meme en musique
Si on ecoute un quatuor dans une salle Wagnerienne ..ca le fera pas
Si on joue du Wagner ou de l'opera dans une salle "mate " ce le fera pas non plus
Si on joue de l'orgue dans une salle de concert standard ca le fait pas .( pas du tout)
Si on joue du rock dans une salle reverberante ca le fait pas ..ect ect .
Donc le RT ( et qqs autres parametres ) des salles de concerts influe sur le resultat entendu et meme dicte l'usage

Avec des sons entegistrées ..donc le cinema par exemple ..
On a chercher à uniformiser l'acoustique de maniere a ne pas gravement modifier l'equilibre de ce qui etait fait en studio ce qui est une excellentes choses ( et donc evidemment d'uniformiser les studios aussi ..)
Mais .. Il y a des limites ( parfaitement connues ) à l'uniformisation..
Si 0.20s "plat" dans 70m3 avec une ecoute à 3 m donnera une ecoute globalement equilibrée mais ..analytique / rapidement fatigante si haut niveau SPL et une courbe de reponse quasi plate et meme un peu en dehors d'une small xcurve ..
La meme chose dans une salle de cinema de 50x22x13 ( disons ecran 17/18m de base ) soit 13200 m3.
Sera totalement insupportable et desequilibré !! ( et dolby ne dit pas de le faire d'ailleurs ..) entendu dans la salle .. Une simple mesure dans une salle de ce type montrera que le RT est bien plus haut / qu'il monte dans le grave / et que la xcurve mesurée n'a aucun rapport avec celle de la salle de 70 m3 ( à enceinte egale )
Et pourtant le son sera quand meme equilibré ..
Simplement le son et l'équilibre percu ne se resume pas à juste un chiffre de RT / qqs affirmations ..et une seule et unique courbe de reponse independante des conditions !!


De la meme maniere, les studios suivant qu'ils font 100 m3 ou 1100m3 ( ou plus ) ne montrent ni les memes courbes de reponses , ni les memes RT ..
Generalement la fourchette sera encore reduite mais elle existera .. ( on le voit sur les courbes publiées et on le vois sur les courbes de RT des 18 studios cités .. Et certifiés )
Donc non il n'y a de mon avis aucun "malaise " en tout cas pas avec la courbe du site de JP .
Le malaise pour moi vient du manque d'experience d'ecoute entre petite/ moyenne / grande et super grande salle et de l'incomprehension de ce qu'est la xcurve..
Roland
Dernière édition par thxrd le 03 Fév 2016, 14:02, édité 1 fois au total.
thxrd
 
Messages: 1010
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Bass management

Messagepar thxrd » 03 Fév 2016, 12:34

Ca tombe bien alors ..je suis en plein dans ce que dit Dolby ..( d'ou ma phrase provocatrice )
0,3s ..(j'avais du lire Dolby à l'epoque .. Joke ) et THX pour le grave ( 0,7 / 32 hz )

Dolby a raison ..dans "les fait " .heu c'est osé
Il a raison sur certains points et accepte n'importe quoi sur d'autres !! certifier une salle ou la xcurve dans l'aigu est obtenue par EQ est n'importe quoi auditivement et meme si Dolby dit le contraire ,ca reste n'importe quoi / mesuré en RTA c'est insuffisant .( tres )
Inclure l'ecran dans'la correction generale en zone d'ecoute est une procedure erronnée auditivement
Je passe sur d'autres points ..
Je pense qu'il est necessaire d'etre moins "global" dans les affirmations ou alors ca devient de l'adoration du dieu Dolby . ( de ta part , je ne crois pas )

Moyennée / pas moyennée !! Je pense qu'il y a confusion sur le terme ( j'ai peu etre pas ete clair dans'ma phrase )
Je souhaite pas moyenner avec le soft de mesure ..plusieurs courbes en une seule ! Ca n'apporte rien !!
je souhaite voir plusieurs courbes simultanement ( ou sur des graphes séparés ) ailleurs qu'au sweet spot .(,d'ailleurs ta conclusion finale dit la meme chose )
C'est tres enseignant sur ce qui sera "vraiment " entendu et ressenti
Si au dela de 800/1khz la courbe de reponse ne reste pas tres semblable ( en dessous on sait que ce sera progressivement plus difficile plus on descend en frequence ) dans un angle de couverture large ´ mais est juste bonne dans l'axe ., la reponse entendue sera sans rapport avec ce qui est mesuré / meme pour le type qui est dans'l'axe pur...
Sur ce point je n'ai jamais eu le moindre desaccord , je suis meme un farouche opposant au systeme d'EQ magique pretendant par"moyennage" de mesure faire une egalisation et ce , depuis toujours
Je n'ai jamais parlé de ce point dans'les posts precedents ..

D'autre part le principe de mesure en RTA n'est de nos jours plus recevable seul ..
Sur ce point c'est sans appel .. Du RTA en 1/3 juste pris au spot au dessus de 3/400 hz qui rentre dans le gabarit , informe de pas grand chose , voir entraine de grosse erreur de jugement
Surtout surtout , sinon continu à croire que de l ´EQ generale ( diffus + direct ) au dela de 300/400 hz va remedier aux problemes ( d'ou ma tout aussi farouche opposition à corriger le transducteur " globalement "
en zone d'ecoute sur la base de mesures RTA .1/3 ..
Desolé ,mais pour moi cette analyse est fausse et depassée .. Et heureusement plus jamais utilisée par des constructeurs d'enceintes ( et quasi plus jamais en concert avec des systemes serieux )
On sort l'enceinte de la salle / on la corrige avec une EQ parametrique ou des mesures tridimensionnelles dont on tire un FIR ( phase /amplitude/ Dg ) et on rend le champs direct correct .. Dans l'angle solide de diffusion recherché )
Et si les tranducteurs sont des "poubelles" , on les jette , aucune EQ ne les rendra bons
Et si on connait bien l'enceinte , il suffit de charger son fichier de correction dans'le processeur
Deja on partira d'une source correcte ( ce qui est fait avec toute les enceintes de concerts serieuses depuis des années )
Ca commence à arriver avec le CP 850 qui integre un mini bout de "lake" ( vu que Dolby a possedeé lake )
Mais l'equipement standard rencontré en cine est quand meme tres "prehistorique " .. Aujourd'hui . Sur ce point..
Ensuite si dans la salle la courbe est pas correcte , ce n'est pas la peine d'egaliser en croyant que ca va corriger le son des parois avec des Eq 1/3 d'octave !!
Ca fait quand meme 2 decennies que l'on sait que la methode est mauvaise / faut modifier le traitement acoustique , mais si il est correctement fait ( ce que l'on suppose dans un studio ) , que le transducteur utilisé est excellent , (mesuré et corrigé comme expliqué ) , la reponse au dela 300/400 hz sera automatiquement bonne et pas seulement dans'un axe ..
Toutes "bidouille " avec un EQ pour corriger une reflexion / un noch ect entrainera pire que de ne rien faire..
Ce point a deja ete discuté d'ailleurs sur ce meme forum
Si c'est ca que tu appelle " dans les fait Dolby detient la verité " ben je m'inscrit en faux totalement..
Dolby " dans les fait" , commercialement "fait la loi " .. Oui .. Affirme et normalise certains trucs de bonne maniere oui .... detient la verité non ..
Le cinema sur ce point use de methodes de mesures du passé et largement insuffisante
si l'EQ rendait le son correct alors.. Dans ce cas faisons de l ´audyssey dans les studios ( joke ..)
Roland
Dernière édition par thxrd le 03 Fév 2016, 18:46, édité 3 fois au total.
thxrd
 
Messages: 1010
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Bass management

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 03 Fév 2016, 12:59

Réponse rapide car je dois m'absenter.
Je sais mesurer les caractéristiques d'une enceinte et certains paramètres d'une salle avec réponse impulsionnelle, mais pas une X-curve. Et je ne suis pas le seul. Apparemment, Dolby et THX ne savent pas non plus.
Si tu as une recette qui fonctionne, peux-tu la partager (sur le forum ou en MP).
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3195
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Bass management

Messagepar thxrd » 03 Fév 2016, 13:16

Pour le reste
Je souscrit dans les grandes lignes..
Musique mixée avec des ecoutes miniscules à 70 cm ..
Cinema avec des studios presentants des differences enormes de volumes ect ..
Nous sommes d'accord .. Imaginer que tout pourrait etre semblable et uniformisé est un'doux reve..
Faut faire avec
C'est d'ailleurs pour cela que j'ai retenu un certains volume et une certaines distance d'ecoute afin
" d'essayer " d'etre dans une "moyenne "
Les mix ( music ou cine ) reussi ou pas par l'ingé , on n'y pourra rien
Si on va au concert classique et que le chef et les interpretes sont "moyens" ce jour là .helas on n'y pourra rien non plus
Surtout ces points je suis totalement d'accord
Apres comme deja dit , la notion "personnelle " de l'equilibre intervient ..mais mais
Uniquement en partant au depart de regles serieuses et bien comprises
Tu prend en exemple la colorimetrie des TV ..en magasin .. C'est un excellent exemple ( et si ce n'etait que la colo )
Quand je parle d'image et de cinema , je commence à me servir d'un vrai projecteur / à le calibrer strictement ( avec de vrais instruments de mesure .. Ce qui n'est helas que rarement fait salle de cine )
Ect.
Et si la colorimetrie d'un film ou son image ( grain / piquė ect ) ne me plait pas , je ne le regarde pas
Je me garde la possiblité de juger ..que ce qui a ete fait n'est pas à mon gout .. ..
Mais que celui qui l'a fait avait le droit..

Pour le son c'est partiellement la meme chose ..
Je suis globalement dans les clous concernant le respect des "regles "
Mais je n'aime pas l'ecoute " analytique "genre 3 m , .. Super droit .. Et rapidement fatigante / Pas plus celle dans un sejour à 7m de distance avec 0,8 s de RT et un grave qui tourne .
J'ai choisi une voie "moyenne " ..
D'ailleurs pour de la musique ( suivant les mix et genres ) je me rapproche d'une rangée ..
Roland
Dernière édition par thxrd le 03 Fév 2016, 18:48, édité 1 fois au total.
thxrd
 
Messages: 1010
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: Bass management

Messagepar thxrd » 03 Fév 2016, 13:46

Alors je n'ais absolument pas de solution pour mesurer une xcurve avec une impulse ..... Tres courte
Une longue si , ca revient à du rta en bien mieux car tu peut en extrapoler en plus plein d'infos temporelles
Meme le RT / la reponse impulse / le waterfall/ le step ( dans'certaines conditions ) meme la reponse retardée de la salle / ect ect ect
Avec du RTA standard , tu regarde juste de l'amplitude .. le temporel est exclus ..

Sans mesures "avant " du systeme transducteur .imaginer corriger qqs chose par EQ depuis du Rta est erronnê ( c'est ce que semble d'ailleurs critiquerv Newell)
C'est pour cela que je m'attache beaucoup plus a ce que fait le transducteur "avant " et evidemment à l'acoustique de la salle
Malheureusement en cinema beaucoup de systemes use d'un filtrage entre composants simpliste / avec des probleme de Dg et de phase aux Fc venant " tromper"la visu RTA / ( mais pas l'ecoute )
d'une reponse en champs libre discutable en directivité / ect ..

D'un parametre totalement negligé qui est la H2 generée à fort SPL par la gorge des trompes / moteurs travaillant à fort SPL et qui n'est jamais pris en compte lors de l'EQ composant en cinema ( surtout avec les trompes CD )
Comme le SPL sera evidemment elevé / le son paraitra devenir plus dur et moins equilibré
C'est lié à la H2 ( qui est parfaitement tolerable dans'l'absolu mais en fait percu comme une montée d'aigu venat creer un desequilibre ( particulierement sensible sur signaux impulse donc du son .. Et invisible en RTA )

Chez soit c'est peu sensible .. Le niveau de depart enceinte est bien plus faible qu'avec une grande salle
Depuis 15 ans en sono serieuse ce parametre est pris en compte dans'le processing et soit on effectue une correction dynamique soit une correction fixe ( je fais cela chez moi depuis que j'use de moteur soit ..32 ans !! .. Aujourd'hui dynamiquement ..
Donc non une mesure RTA est insuffisante ( pas inutile ,. Mais insuffisante )
De plus de nos jours il existe pour le reel time plusieurs autres solutions bien plus fine et precise que du pink noise / RTA standard et qui permettent à la volée de transformer le réel time en impulse ..
Mais ... Dolby dit : RTA et rien d'autre je crois , donc c'est autre exemple du fait qu'il je detient pas la verité ( joke )
Roland
Dernière édition par thxrd le 03 Fév 2016, 17:09, édité 2 fois au total.
thxrd
 
Messages: 1010
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

PrécédentSuivant

Retour vers Méthodes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité