convolver

Egaliseurs, DSP

convolver

Messagepar christubes » 16 Oct 2014, 14:56

Bonjour,

Je voudrais savoir si il existes des softs du genre DRC qui ferait un traitement du son en prenant compte d'une mesure d'impulsion faite ( par exemple avec arta )

Par exemple un de mes projets que je souhaiterais faire avec : balancer avec une enceinte ( ou plusieurs ) un signal d'excitation ( un sweep sinus par exemple ) dans une salle réverbérant , capter l'environnement avec 2 ou plusieurs micros suivant un type de prise connu ( ortf, binaural, crois RTX, double ms ) et obtenir soit 2 impulses ( gauche-droite pour du binaural ) ou 5 pour du multi. à partir de ces impulses le soft ferait le rôle d'une reverbe par exemple. J'aimerais que ce soft utilise également le mode "fenêtré" pour ne garder que la partie de la réponse impulse qui sera utilisé par le traitement.

dans ce mode d'utilisation type "reverbe", le signal source pourrait être envoyé en mono et la reverbe en sortie devra être en multi voies ou binaurale.

Un autre mode d'utilisation serait en convolution inverse cette fois ci, un peut comme fait DRC mais DRC le fait par bloc mono, c'est à dire un bloc pour chaques enceintes, dans mon cas se serait en stéréo et il y aurais quatre impulses. Le but étant de supprimé la diaphonie morphologique l'lorsque le son sortant par exemple de l'enceinte gauche qui est entendu par l'oreille opposé soit supprimé. Cela demande à l'enceinte de droite opposé d'émettre le son de diaphonie en inverse.

Le schéma bloc du traitement dans ce mode serait:

Image

Avec : imp 1: sortie du traitement à partir de la mesure obtenu avec le signal d'excitation sur l'hp voie gauche, capté par le micro gauche de la tête artificiel, convolution inverse entre le son capter par le micro et le signal source.

-imp 2 : sortie du traiement à partir de la mesure obtenu avec le signal d'excitation sur l'hp voie gauche, capté par le micro opposé ( droite ) , convolution inverse entre le son capté par ce micro et un signal " silence " repentant l'hp de droite qui serait muet.

-imp 4 :sortie du traitement à partir de la mesure obtenu avec le signal d'excitation sur l'hp voie droite, capté par le micro droit de la tête artificiel, convolution inverse entre le son capter par le micro et le signal source.

imp 3 : sortie du traitement à partir de la mesure obtenu avec le signal d'excitation sur l'hp voie droite, capté par le micro opposé ( gauche ) , convolution inverse entre le son capté par ce micro et un signal " silence " repentant l'hp de gauche qui serait muet.

mais dans la pratique je ferait les testes plus détaillé que cela, le but est décortiquer, tout les effets: la diaphonie, les premières réflexion, les résonances, l'effet de filtre du à la forme du pavillon de l'oreille....

Avec un tel outil je me régalerais.

on peut penser aussi à faire un sorte de simulateur 3D pour replacer dans l'espace un musicien capté avec un seul micro comme on le fait par exemple en mix pan-pot...
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar JIM » 17 Oct 2014, 14:12

Tu auras peut-être ta solution ici.
http://convolver.sourceforge.net/index.html

Je génère des impulsions permettant de générer le filtre actif et les EQ, à phase linéaire ou minimale avec Rephase.
Ces impulsions, image du traitement sont chargés dans un moteur de convolution présent dans mon médiacenter (jriver sur PCHC).
Tu as aussi une matrice très ouverte configurable avec un fichier texte.

Le moteur utilisé est celui ci-dessus qui existe sous forme de VST.
JIM
 
Messages: 720
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar christubes » 17 Oct 2014, 20:00

Merci JIM pour ta réponse, j'avais essayé DRC dans lequel il y avait ce même fichier " convolver4-4vc++ " je ne suis jamais arrivé à faire marché. Le programe se lançait, ma carte son était affiché dans la liste, mais quand je lançais le signal de teste impulse, il s'ouvrait une fenêtre avec indiquant une erreur.

Si je comprends bien , je fait une mesure avec ce programme, je creer un fichier impulse que je charge dans le pluging convolver. Ce pluging je l'utilise par exemple avec VSTHost qui me permet d'utiliser en IN/Out le plug en direct avec ma carte son externe?

A tu entendu parlez des "minidsp"? http://www.minidsp.com/products/minidsp ... sp-4x10-hd

Apparament ce serait des processeurs autonomes dans lequel on charge l'effet DSP et qui fait le travail du PC.
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar JIM » 17 Oct 2014, 22:05

Je ne l'utilise pas directement, je sais juste que ce convolver est intégré au soft que j'utilise (Jriver) et qu'il fonctionne plutôt bien.
Le fichier de paramétrage de la matrice à le même format également.

Après, il me semble qu'il faut un hôte VST mais je n'ai pas insisté dans cette direction donc, à voir sur les fofo spécialisés.

Par contre, pour ajouter de la réverb, je pense que c'est possible mais ça veut dire un nombre de taps super important (1s = 44100 taps). Pas un problème pour le PC mais impossible sur un open ou mini Drc limité à 12000 taps environ. (valeur précise à vérifier)
JIM
 
Messages: 720
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar christubes » 17 Oct 2014, 23:03

Je comprends pas qu'il y a des programmes qui fonctionnent en un clic et d'autre qui demande d'avoir un bac +8 d'informatique :doute:

le DRC n'a jamais tourné, une fois ouvert et une fois avoir choisi AISO et la carte son externe, quant je clic sur "record" pour générer le sweep il apparait une fenêtre dos indiquant " chemin d'accès introuvable ". Avec Robin (inscrit sur ce forum ) qui est beaucoup plus calé que moi en informatique vu que c'est son job, on a essayé, sans succès. Robin avait fait une manipe que je ne serait même pas refaire.

J'ai VST host pour utiliser le plug et pour faire également le matriçage du signal. Mais si je veut l'utiliser en temps que reverbe par exemple, il faudrait un sorte de mode fenêtré comme le fait arta pour ne garder que le signal réfléchi et reverberé. C'est ce qu'on cherche quant on utilise une reverbe electronique. On rajoute en faite sur le signal source la reverbe par sommation. En faite le ou les signaux sources ( entrant dans la table de mixage ) se retrouve en sorties LR, mais avec des sortie auxiliaires on dose chaque sources dans l'entrée de la reverbe qui ajoute la revebe mais pas le son direct. Puis cette reverbe retourne dans 1 ou plusieurs entrées de la console dans laquelle le son réverbéré se mix avec les source directs. Donc pas question d'avoir du son direct en sortie du dsp d'autant plus que cette partie de son directe traité par le dsp sera une "image " de l'enceinte avec tout ces défauts.

humm c'est si compliqué à faire fonctionner le pluging, alors pour le reste je crois que ma curiosité sur ces expériences va me rester à ma faim :raleur: :mur:
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar JIM » 18 Oct 2014, 10:06

Essayes celui ci en version VST.
Il y a pas mal d'explications sur le site.
http://convolver.sourceforge.net/vst.html
JIM
 
Messages: 720
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar christubes » 24 Oct 2014, 22:22

Bon je n'y comprends rien pour faire fonctionner ces programmes. En même temps je doutes qu'ils fassent se que je recherche. Je comprends pas :doute: si moi j'ai pensé à ce genre d'effet, d'autres on du y pensé, et donc je suis persuadé que ce soft ( par exemple creer une reverbe à partir d'un enregistrement d'une impulse dans une salle d'éjà existante ) existe.
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 25 Oct 2014, 03:45

christubes a écrit:Bon je n'y comprends rien pour faire fonctionner ces programmes. En même temps je doutes qu'ils fassent se que je recherche. Je comprends pas :doute: si moi j'ai pensé à ce genre d'effet, d'autres on du y pensé, et donc je suis persuadé que ce soft ( par exemple creer une reverbe à partir d'un enregistrement d'une impulse dans une salle d'éjà existante ) existe.

Je sais le faire avec Catt Acoustique, mais pas en temps réel. On doit aussi pouvoir le faire avec Ease et Odéon. Ce sont des logiciels d'étude et de simulation.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: convolver

Messagepar christubes » 27 Oct 2014, 14:14

Que voulez vous dire par "temps réél" ? est ce que c'est comme par exemple un egaliseur qui serait branché entre le preampli et l'ampli du chaine hifi? En fait, vous arrivez à appliquer ce traitement dans un fichier audio, et il faudrait traiter tout les fichiers audio avant de les lire? humm ça peut me convenir pour titre d'experience.

J'ai telecharché une version demo de "catt acoustique" mais il n'a pas l'air de fonctionner, vous pourriez m'indiquer un peut comme fonctionne ce programme?
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar JIM » 28 Oct 2014, 08:53

J'ai un petit soft marrant qui permet également d'envoyer un son wave dans un montage électronique simulé (filtre ou autre montage analogique) et d'enregistrer le son en sortie (Isis).
Avec un PC, pas de problème pour réaliser le traitement en temps réel (avec la latence propre à ce type de traitement).
Si c'est juste pour essai, tu peux essayer convolver avec foobar.
http://www.homecinema-fr.com/forum/acou ... 35278.html
JIM
 
Messages: 720
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar christubes » 16 Mars 2015, 22:51

Bonjour,

J'ai réussi à faire fonctionner ce programme : voxengo pristine space VST. On lui charge un son wave, par exemple un claquement de main enregistré dans une salle. Mais pour avoir fait des essais avec des type de son d'exitation, c'est avec un pic de dirac je j'ai réussi à pouvoir faire de mon VST un veritable " copieur de fonction de transfère". Par exemple, j'ai balancé ce pic de dirac sur mes enceintes, la capatation a été faite avec une tête artificiel au point d'écoute. Les 2 signaux binaural audio de ce pic de dirac récuperé en fichier wave qui est chargé dans le convolver. J'écoute ensuite au casque un morceau de musique en passant par le convolveur et j'ai la sensation que le son sort de mes enceintes. Si je mesure avec ARTA ce qui se passe dans le convolver je vois la réponse imulsionnel de mes enceintes avec les reflexions de ma pieces. Je retrouve dans les mesures les même caractéristiques à un détail prés car on dirait que le convolveur amplifie les rélexions. Mais ce qui est bien avec ce convolver c'est qu'on peut fenètrer pour ne garder que le direct, ou le diffus, ou raccourcir la durée de décroissance. Ce qui est trés intérrésant pour entendre ce qui se passe dans le temporelle.

On peut aussi tout en travaillant à partir du pic de dirac, utiliser le convolveur pour reproduire des carractéristiques d'appareils donnant des "colorantion" ou " signature dans le son, par exemple : EQ, préamp à tube. Il existe même des convolver dit "dynamique " pour en effet reproduires des caractristiques ou fonction de transfère qui varie avec le niveau d'exitation. On charge alors plusieurs fichier wav fait à différents niveaux.

J'ai aussi essayé de faire de la correction à convolution inverse : en faite, j'ai inverssé la phase en sortie de mon vst en esperant que le rajout du champs réflechi de ma piece regénéré par le vst (à partir des fichiers wave du pic de dirac capaté avec la tête artificiel à ma position d'écoute) s'annule avec les reflexions et le résonances de celle ci mais ça na pas marché. Mais je n'est pas trop perceverré. Peut être qu'il faut bien calé les niveau du taux de reflexion reproduite par le VST.

Je pensais qu'avec un sweep ou un bruit rose pour exister la salle le ferait ( comme fait arta ) mais en fait le convolver ne fait pas de fonction mathématique de fourier ( dans ce cas alors il aurait tout comme arta son propre générateur de signaux d'exitation pour pouvoir fair l'analyse fréquentiel et temporel ) non ce convolver analyse tout simplement le niveau du spectre de fréquence leurs enveloppe dans le temps. Et donc avec si par exemple j'utilise un claquement de main et bien convolveur agira comme un EQ rien que par ce que le signal d'exitation ne pas linéaire. Donc sachant que le pic de dirac est le seul signal à posseder toutes les fréquences de façons linéaire et sur un intervalle de temps trés court je me suis dit qu'il y a rien de mieu pour le vst de voir ce qui se passe. Par exemple en chargeant le pic de dirac directement dans le convolver, celui ci se comporte en " by pass" se qui n'est pas le cas avec un sweep sinus par exemple, avec un sweep de durée 20ms de 20 à 20Khz chargé il me décale le spectre en l'étalant dans le temps. Les aigus sont en effet 20ms aprés les graves... Imaginez avec un bruit rose de 1 seconde chargé, ça creer un "sustain" constant d' une secondes à chaques notes joués. :wink:

Par contre il faut que j'essais mais un pic de dirac généré par une enceinte pour capter la réverbe du salle, je ne sais pas si l'enceinte serait capable d'être assés puissance. Déjà bien sur il faut quelle soir le plus linéaire possible et omnidirectionnel pour pas que la salle prenne la couleur de l'enceinte.
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar christubes » 17 Mars 2015, 12:31

:doute: il me semble qu'un sweep de durée de 20ms ne peut pas generer du grave.. 20ms c'est par exemple la durée de la periode d'une onde à 50Hz. Une onde atteind l'amplitude max à 1/4 de periode pour du sinus, et donc si on laisse pas le temps à l'onde d'evoluer on peut se trouver avec un niveau aléatoire... en même temps, quant on parle de fréquence, ça veut dire que la forme d'onde se répete un certaint nombre à la seconde, c'est à dire que sur un sinus si je ne prends que la premiere alternance sur un signal 50Hz et bien je suis en 100Hz, par exemple quant on redresse les alternances negatives avec un pont de diode et bien la fréquence est à 100Hz. ça revient au principe des fenetrage dans ARTA, si la durée est trop court on ne peut pas mesurer le grave. Bref c'était une remarque vu que j'ai cité dans mon précédant message que j'utilisait un sweep de 20ms de 20 à 20HKz... 20Hz heu je pense pas.
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar christubes » 04 Avr 2015, 18:58

Avec arta je genere par exemple un sweep pour exister une salle (par exemple ) arta lui affiche par convolution de la transformé de fourier la réponse impulsionnel temporel. J'ai découvers qu'avec arta je peut creer un fichier WAV de l'impulsion affiché, grace à ce wav que je peut importer dans mon convolver " voxengo pristine space" pour que lui à son tour applique les carractéristiques d'impulsion sur un morceau de musique entre autre. L'avantage d'exiter la salle avec un bruit " sweep sinus " ( et transformer par convolusion le sweep en réponse impulstionnel ) par rapport au signal de pic de dirac est dans le rapport signal/energie sur bruit. En effet le pic de dirac pour mesurer c'est bien si l'on reste dans le domaine du signal electique mais si on passe dans le domaine acoustique l'energie present dans le peut de temps du pic de dirac ne permet pas aux HP de " couvrir " suffisement " le bruit de fond de salle. Arta le fait trés bien la conversion en impulsion à partir du sweep ou même par un echantillon de son connu par le soft.

Mais (car c'est là que je veut en venir) arta ne genere qu'un seul fichier à la fois, or dans mes experiences sur la captation de reverbe de salle, je capte le son en "stéréo" avec une tête artificiel possedant 2 micros omnidirectionelles j'ai donc 2 réponses impulstionnelles, Je cherche donc un soft qui pourait me faire celà avec 2 reponses impusionnel syncronisé ( stéréo j'appel ça )

J'ai essayé en mode "dual chanel" dans arta mais ce n'est par pour le binaural, c'est juste un mode où un canal est utiliser en reférent et l'autre en mesure, il n'y a qu'une seul mesure au final.
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar christubes » 09 Avr 2015, 14:16

sniff! personne réponds :shock: Du coup je me demande si mes messages sont claires car en effet je reconnais que je ne suis pas doué pour les explications :doute: Heureusement je sais parler et écrire mais par rapport à ce que je voudrais dire j'ai le sentiments d'être muet en faite, je ne dit pas ça pour ce cas mais en général dans ma vie. Bref je ne vais pas raconter ma vie..
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar JIM » 09 Avr 2015, 14:40

Tu peux assembler les 2 pistes mono en 1 stéréo. Il doit y avoir pas mal de soft qui font ça.
Je connais Adobe audition par exemple mais pas sûr que ça convienne à ce que tu veux faire. Il me semble qu'il y a également de quoi faire de la convolution et des réverbs.
JIM
 
Messages: 720
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar christubes » 09 Avr 2015, 18:24

Merci Jim je me sent plus rassuré,

je connais adobe audition, mais il faut vraiment que la captation des 2 signaux soit faite au même moment, aussinon il apparait d'autres différences intervoies autres que l'effet binaurale de la tête et des réflexions du lieu. Le bruit de fond également qui n'est pas identique sur 2 échantillons de capture à intervalle différents. En plus ce n'est pas trop le problême car avec voxengo pristine je peut choisir le fichier d'impulse séparément pour chaque canals, donc je peut lui adresser au canal gauche le fichier mono du micro gauche et pour le droit le fichier correspondant. Une prise est vraiment stéréo quant il y a entre les 2 signaux binauraux des relations entres les signaux ( par exemple 2 generateur de bruit indépendant sur chaques oreilles ne créer pas de "stéréo" ou de sensation 3D, au contraire c'est même insupportable au casque par exemple) même si dans l'electronique et le magnetophone se sont 2 circuit séparé avec une diaphonique la plus grandes possible. Justement en parlant de diaphonie ( repisse d'un canal vers l'autre ) il y la monophonie qui est un paramètre aussi important : c'est la différence qui apparait entre des voies lors qu'on applique en entrée le même signal, elle doit être la plus faible possible.
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar JIM » 09 Avr 2015, 19:30

Avant que les softs de mesure audio soit démocratisés, certains utilisaient adobe audition et la convolution pour diverses mesures.
Il faut le plugin Aurora.

Tu as un tuto ici qui te présente une partie de la solution.
http://nicolas.davidenko.perso.sfr.fr/o ... 20vol2.pdf

Tu dois pouvoir générer avec Arta, capté avec Adobe audition et retrouver la réponse impulsionnelle par convolution en récupérant le signal généré par Arta.
JIM
 
Messages: 720
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar christubes » 10 Avr 2015, 11:56

Pendans que je fesais mes teste à partir du pic de dirac comme signal d'exitation, j'ai utilisé en effet adobe audition. Adobe audition permet de lire le pic de dirac, l'envoyer via la carte son -ampli-hp, puis pendans se temps là d'autres pistes sont "armés " en enregistrement pour recapter les sons transmis par les micros. En fait je me sers d'adobe en guise de magnetophone multipiste en mode "re-recording" mais mais comme expliqué avant: le pic de dirac, bien qu'il renseigne à "vosengo" tout les caractéristiques energie/fréquence/temps, c'est trés efficace par exemple dans le domaine electrique par exemple ( se servire de voxengo pour "copier " les parramètres d'un eq vintage par exemple ) dés qu'on sort un pic de dirac sur un hp pour avoir sa réponse ou même avoir l'acoustique de la salle, les carractéristiques du pic de dirac ne permet pas d'avoir un bon signal/ bruit. Le seul moyen est de generer un autre signal qui aura une energie moyene plus importante afin d'avoir un meilleur S/B et de le convoluer comme le fait ARTA pour retrouver un fichier WAV avec un pic de réponse correspondant à réponse impulsionnelle.

Sur le lien, il me semple qui ne parle pas de prise bicanal, en même temps il n'en ais pas necessaire pour la mesure de disto.
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar JIM » 10 Avr 2015, 13:45

Je n'ai pas le temps de te donner la solution clés en main mais avec adobe audition et le plugin aurora, tu peux refaire avec quelques manip ce que fait Arta.
C'est à dire, générer un sinus glissant en stéréo et enregistrer ce sinus glissant en stéréo.
Dans le lien que je t'ai donné, il me semble qu'un sinus glissant est utilisé et qu'il est affiché la réponse impulsionnelle.

En utilisant la convolution, tu pourras donc retrouver la réponse impulsionnelle (avec un meilleur rapport S/N) et l'exporter dans le vst de ton choix.
JIM
 
Messages: 720
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: convolver

Messagepar burne » 14 Juin 2015, 10:16

JIM a écrit:Je génère des impulsions permettant de générer le filtre actif et les EQ, à phase linéaire ou minimale avec Rephase.
Ces impulsions, image du traitement sont chargés dans un moteur de convolution présent dans mon médiacenter (jriver sur PCHC).
Tu as aussi une matrice très ouverte configurable avec un fichier texte.
Le moteur utilisé est celui ci-dessus qui existe sous forme de VST.


Pratique pour faire des réglages mais ces outils ne sont pas transparent en plus d'être buggué pour certains.
Ca peut convenir quand on vient d'un intégré mais pas en haut de gamme. Du moins dès que l'on fait de fortes corrections, la transparence disparait.
En passant par le lake cela change beaucoup de choses mais c'est du matériel professionnel et le prix est en conséquence.
D'ailleurs si je fais des corrections extrêmes sur le lake en FIR(il ne permet pas les corrections importante de phase, il faut les faire en cascades) là aussi ça devient hard.
burne
 
Messages: 153
Inscrit le: 22 Avr 2011, 14:21
Expérience HC: Amateur éclairé

Suivant

Retour vers Correction active

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron