Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Egaliseurs, DSP

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar Didier HC » 04 Déc 2011, 21:43

Infinitif a écrit:Pour les passionnés de ce forum qui s'intéressent aux modes d'une pièce, il existe plusieurs tableurs Excel qui peuvent vous aider à "prédire" les problèmes.
Il y a celui-ci :
Image
Celui-là :
Image
et d'autres encore...
Déterminé moi-même, à une époque, d'arriver à résoudre ces problèmes, j'avais mis en place une méthode plus "visuelle" :
Image
Très fier de moi jusqu'à ce que je croise Jean-Pierre, qui, me dit : "c'est superbe ce que tu as fait, mais c'est faux..."
Arghhh... Il m'explique alors le problème d'impédance des murs non pris en compte par ces tableurs, également, celui des parois non parallèles etc etc.
:mur:
C'est alors que j'ai définitivement compris que l'acoustique, c'est un métier !
Formations THX ou pas, aucunes n'abordent les réels problèmes d'acoustiques et restent généralistes, voir floues, voir même, erronées...


Je ne comprends pas bien, ça prédit mais ça ne vaut rien !
Pourquoi en faire état ?

Infinitif a écrit:En temps que Professionnels, nous nous devons d'apporter une solution professionnelle et non des approximations.
C'est pourquoi, un acousticien reste et demeure le meilleur interlocuteur et doit être privilégié !


Là dessus, je suis d'accord. Il faut juste expliquer aux clients finaux ici présents (bien qu'il y ai 4 pros dans les 4-5 derniers post) le coût de l'étude acoustique (par JPL ou GRIMANI ou Quest ou autres) incluant les plans, les recommandations, la stratégie de traitement, le coût du traitement et la main d'oeuvre d'installation qui va avec.

Hélas, beaucoup sauront apprécié un tableur certes non parfait (mais qui l'est ?) mais qui permet d'avoir une idée de ce qui est le mieux entre 2 pièces à choisir car bien que passionnés, ils n'ont hélas pas tous les moyens de s'offrir ce service et l'installation qui va avec.

Pour les clients restants (ceux qui peuvent se l'offrir) une grosse partie d'entre eux se fera berner par moins scrupuleux que "nous" (pro sensibilisé à l'intérêt de l'acoustique et de son étude) avec une grosse partie de l'enveloppe convertie en carton et une infime pour la M.O et le tout sans traitement acoustique.

Seul quelques rares no limit ne regarderont pas le budget et feront confiance pour peu que vous soyez recommandé par l'architecte ou un pote à eux (pas moins no limit), il y a peut être d'autres exemples de clients mais ils ne me viennent pas à l'esprit.
Roland & Michel, quelques membres CEDIA en France ont capté une partie de cette clientèle, HOCINEMA ramassant illégitimement de mon point de vie une grosse autre portion de cette clientele moins no limit...

ps: j'aime bien le dessin avec les fauteuils, il est propre et présentable dans un dossier.
Tu bosses sous quelle enseigne (ou société) ?
...Didier HC...
THX CERTIFIED PROFESSIONAL HOME THEATER LEVEL 2
www.dynamichomecinema.fr
Didier HC
 
Messages: 49
Inscrit le: 24 Oct 2011, 14:22
Résidence: DYNAMIC HOME CINEMA @ Marseille
Expérience HC: Professionnel

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 04 Déc 2011, 22:02

bien que passionnés, ils n'ont hélas pas tous les moyens de s'offrir ce service et l'installation qui va avec.

Il faut bien expliquer que l'acousticien n'est pas seulement là pour garantir de bonnes performances, son rôle est aussi de faire faire des économies au client.
Pour le même prix, un équipement modeste dans une pièce traitée sonnera toujours mieux qu'un équipement top+ dans une pièce quelconque.

beaucoup sauront apprécié un tableur certes non parfait... mais qui permet d'avoir une idée de ce qui est

Attention quand même, les erreurs entre dimensions réelles et virtuelles dépassent fréquemment 1 à 2 mètres ! Il suffit par exemple que la cloison soit en briques ou en plâtre ou qu'il y ait une porte dans le mur...

Recette perso: quand je ne suis pas sûr de moi, ou que je ne dispose pas de la composition des parois ou des éléments de calcul, je préfère mesurer. Le résultat est sûr (et souvent éloigné des calculs).
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar Bss » 05 Déc 2011, 13:51

Infinitif a écrit:En temps que Professionnels, nous nous devons d'apporter une solution professionnelle et non des approximations. C'est pourquoi, un acousticien reste et demeure le meilleur interlocuteur et doit être privilégié !


Je partage complètement les propos d'infinitif.

Didier Hc a écrit:Hélas, beaucoup sauront apprécié un tableur certes non parfait (mais qui l'est ?) mais qui permet d'avoir une idée de ce qui est le mieux entre 2 pièces à choisir car bien que passionnés, ils n'ont hélas pas tous les moyens de s'offrir ce service et l'installation qui va avec.

Pour les clients restants (ceux qui peuvent se l'offrir) une grosse partie d'entre eux se fera berner par moins scrupuleux que "nous" (pro sensibilisé à l'intérêt de l'acoustique et de son étude) avec une grosse partie de l'enveloppe convertie en carton et une infime pour la M.O et le tout sans traitement acoustique.

Seul quelques rares no limit ne regarderont pas le budget et feront confiance pour peu que vous soyez recommandé par l'architecte ou un pote à eux (pas moins no limit), il y a peut être d'autres exemples de clients mais ils ne me viennent pas à l'esprit.

Votre prestation étant rémunérée, il vous incombe un devoir de résultat. Si vous ne pouvez être qu'approximatif, le budget doit être impacté en conséquence et le client averti; car il est possible qu’il ne soit pas en mesure de s'en apercevoir par lui même.

[Une anecdote en ce sens: il y a quelques mois j'ai retravaillé sur quelques points le projet de salle dédiée d'un ami, qui avait fait appel a un intégrateur. Je lui ai fait prendre conscience de certains thèmes propre au HC, comme la dynamique et le bruit de fond ambiant, entre autre. C’est ainsi qu’il a opté pour une clim gainable et que j’ai conçu le réseau aéraulique et déterminé l’ensemble des caractéristiques nécessaires au bon fonctionnement du système, en regard de son utilisation. J’ai en conséquence placé précisément les grilles de diffusion spécialisées au plafond notamment. Le client étant « roi », il impose ses nouvelles recommandations à l’installateur qui s’exécute. La salle à été réceptionnée fin juillet, sans réserve, un passionné satisfait. Fin octobre, cette personne me contacte à nouveau sur le sujet, car il observe depuis peu, deux ou trois zones de « flou » se mouvoir légèrement sur son écran, alors qu’il n’avait jamais remarqué ce phénomène auparavant. Je me déplace, entre dans cette salle pour la première fois et je remarque également le phénomène. Mais en levant simplement les yeux, je constate l’origine de ce dernier. L’installateur n’a pas jugé bon de respecter le plan d’implantation des bouches positionnées au plafond, ce qui a provoquer l’interception quasi immédiate du faisceau de projection par le flux d’air chaud … d’où les ombres portées a l’écran. La salle n’ayant pas était chauffée avant et après les deux mois et demi ayant suivi la réception, le propriétaire ne s’en est pas aperçu plus tôt.]

Évidemment, beaucoup de ces derniers se laisseront "berner" par l'épaisseur du dossier et les belles simulations qui auront prises 5 min à leurs auteurs et qui ne seront en aucun cas, un gage de qualité et de sérieux. C’est un peu analogue au fait d'employer les termes "Home cinéma privé" lorsqu'il est question de 12 ou 15M2.
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar Didier HC » 06 Déc 2011, 11:50

Ne vous trompez pas sur nous.
Rares sont les personnes qui acceptent déjà l'idée de l'étude dans notre métier.
Je n'ai pas écrit personne, j'ai écrit rare.
Il y a toujours à l'initial un envie de bien faire mais trop souvent le budget n'y ai pas pour tout faire !

Dans une pièce de 23m2, si on respecte le "diagramme de Bolt", avec un plafond à 2,50m, on se retrouve avec par exemple : presque 96m2 de surface développée à traiter plus ou moins partiellement + l'étude, ça représente plus de la moitié du budget audio de la plupart des prospects voulant faire une réalisation. Il y aura toujours 90% d'entre eux qui en voudront pour leur argent (en carton et surement pas en service ! On est en France ne l'oublions pas).
...Didier HC...
THX CERTIFIED PROFESSIONAL HOME THEATER LEVEL 2
www.dynamichomecinema.fr
Didier HC
 
Messages: 49
Inscrit le: 24 Oct 2011, 14:22
Résidence: DYNAMIC HOME CINEMA @ Marseille
Expérience HC: Professionnel

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 08 Déc 2011, 08:11

Didier a écrit: dans une pièce de ... m², si on respecte le "diagramme de Bolt"....
Je suis désolé d'intervenir pour apporter encore une contradiction, mais il y a des choses que je ne peux pas laisser passer.

Le diagramme de Bolt est archi faux et même dangereux !
Avec une longueur égale au double de la hauteur et une largeur égale à 1,5 fois la hauteur, vous êtes pile au milieu du diagramme. Avec ce rapport de proportions, la distribution des modes est exécrable !
Par exemple, avec une pièce de 6m x 4,5m x 3 on aura 6 résonances coïncidentes entre 172 et 178Hz et une résonance de 30dB au dessus de la moyenne !
D'autre part, les proportions de la pièce ne se limitent pas à un simple rapport de dimensions. Elles dépendent aussi de l'impédance des parois.

Image

trop souvent le budget n'y ai pas pour tout faire !

C'est une question d'éducation du client. Je reconnais que c'est une mission difficile qui demande un travail considérable. C'est aussi tout l'art et le talent de l'intégrateur.
Il est important de faire comprendre qu'entre le budget étude/correction d'une part et équipement de l'autre, le rapport de budget doit être équilibré à 50/50.
Un équipement à 20000 dans une pièce traitée aura de meilleures performances qu'un équipement à 50000 dans une pièce qui ne l'est pas. En choisissant la première solution, le client tirera davantage de satisfaction de son investissement tout en économisant 10000 !
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar burne » 20 Déc 2011, 14:04

Jean-pierre Lafont a écrit:
burne a écrit:L'auditeur à 4M reçoit cette impulsion 12milli-secondes(ms) plus tard.(4M /340 mètres secondes) Corrigé lors de la calibration pour être synchro avec l'image.

Vous retardez l'image ou vous avancez le son ? Dans ce cas, comment faites vous ? ça m'intéresse !

Aujourd'hui c'est trés simple, vous placez votre micro à la position d'écoute et l'ampli le calcul.
Vous pouvez aussi au niveau des enceintes le régler en metre et l'ampli le converti en MS(milli-secondes), d'ailleurs il y a quelques années tout était en MS.
Enfin, manuellement vous pouvez régler la synchro dans le menu de l'ampli, de mémoire la plupart des ampli grand public limitent à 250ms ce qui est largement suffisant même si on est adepte de la compensation de mouvement, qui rajoutent du délais à l'image de façon outrancière.
Jean-pierre Lafont a écrit:Je comprends encore moins. A 4m le niveau aura chuté de 12dB et non 6. Mais cela suppose qu'il n'y ait aucune réflexion, ce qui est le cas pour le premier front d'onde seulement.

Comme vous le dites c'est dans le cas où il n'y pas de réflection. Dans nos petites salles ce n'est pas ce que nos oreilles entendent et mes constats sont plus proches de 6db que de 12db.( variable suivant le fréquence hélas)
Ma base de départ à toujours été de parler de nos petites salles de manière pratique.

Jean-pierre Lafont a écrit:Avec 0,4s de réverb la constante de la pièce est 26,66m²-Sabine et la distance d'écoute idéale n'est que 1,48m.
Avec une réverbération de 2 secondes en conservant la directivité indiquée, la distance d'écoute (idéale ?) est réduite à 59cm. C'est presque une écoute au casque !

...J'ai du mal à vous suivre...

Au contraire vous avez bien suivi, c'est pour cela qu'il est illusoire d'espérer un bon rendu particulièrement dans le grave dans nos salles.
Ainsi comme expliqué dans mon exemple le fait de rapprocher le sub "compense" en parti ce problème dans le grave.
Le champ direct étant plus important et les murs plus éloigné qu'en position frontale vous réduisez virtuellement votre RT dans le grave face aux frontales, à la position d'écoute.(pour simplifier l'explication)
Pour schématiser en quelque sorte le rt du grave sera moins grand et plus proche de celui du médium-aigu.(uniquement à la position d'écoute évidemment, ce n'est pas un cinéma)
Le calcul est dans mon post précédent. On peut aussi le voir en parti dans la courbe d'impulsion que j'ai posté 2 pages avant. Ainsi vos problèmes sont moins présent, exemple, au lieu d'avoir une pure annulation d'onde à telle fréquence, si le sub est rapproché vous n'aurez qu'un creux de quelques db dans votre courbe fréquentielle, c'est donc moins pire.
La courbe fréquentielle est également 2 pages avant. De la même manière comme il est plus proche de la position d'écoute, le champ direct est plus important et les murs étant d'autant plus éloigné, rejettent plus loin donc rend moins fort en db le champ diffus. A la clé grave moins baveux. C'est tres net sur l'impulsion et d'autant plus à l'écoute.
Cela répond aussi à votre remarque concernant cette solution qui ne supprime pas les résonances et interférences au point d'écoute, car effectivement elle ne les supprime pas mais réduit leurs influences(cf plus haut: annulation d'onde et creu)

Jean-pierre Lafont a écrit:Un subwoofer en proximité peut être une solution acceptable pour un spectateur solitaire. A condition bien sûr que la phase avec les autres enceintes soit respectée.

Oui une recalibration est nécessaire à chaque changement de position sous peine d'avoir une belle annulation de phase donc un beau creu sur la courbe fréquentielle.
La fonction devenue automatique lors de la calibration, est présente sur tous les amplis grand public de nos jours.

Concernant le fait que c'est idéal pour une écoute en solitaire c'est exact, je l'ai rappelé dans mes posts précedent et qu'au final on y gagne plus que ce que l'on perd dans nos cas.
Mais je rajouterais ceci: si on prend un sub placé à 1M5 de soi(position d'écoute)et qu'une autre personne vient écouter à coté donc à 60centimetres de soi, elle aura 1 ou 2db de moins que soi seulement, à causes des réflexions dans ces fréquences.
Cet inconvénient n'est pas énorme face à un sub placé a 4m avec les frontales :
Quand votre sub à 4m en position frontale envoi une impulsion à 30hz donc 33ms et qu'à la position d'écoute elle dure comme vous dites presque 300ms(avec une intensité heureusement réduite au fil du temps), il n'y a pas photo, ce grave c'est du boomy.
La perte minime en db(presque inaudible) dans le sub sera uniquement valable en dehors de la position d'écoute(madame sera même contente et surtout les voisins) alors que tout le monde va très bien entendre le grave baveux.

Ce problème est encore plus audible dans nos salles traités car le médium aigu sera malgré le traitement, plus absorbé que le grave disons 0.4s contre 2sec, certains diront qu'ils préfèrent justement ne pas corriger le rt du médium aigu pour moins percevoir ce problème; je ne pense pas que cela soit la meilleur solution mais bon.
En rapprochant le sub vous "égalisez" à la position d'écoute votre rt global qui devient plus homogène, même s'il ne sera jamais aussi bon qu'une salle de cinéma.

Vous dites souvent que la meilleur position dans une mesure est obtenu avec le sub sur les genoux, c'est logique mais peu pratique évidement. Dans nos cas le compromis d'un sub aux alentours d'un mètre de la position d'écoute me parait intéressant, c'est pourquoi j'ai relevé la solution que proposait Didier.

Les solutions dépendront du but recherché mais dans nos salles je n'ai pas trouvé de meilleur compromis.
Enfin si, avec des solution type Cardioïde, bien plus efficace que le pavillon dans le grave mais les moyens deviennent important, nécessitant processeurs et correcteur temps réel, ampli et hp supplémentaires. Et encore la plupart de ces solutions sont propriétaires, intégré dans le matériel de divers marques(D&B, Adamson etc..)
On peut limiter les frais(et les résultats hélas) en jouant avec la phase et la distance des hp mais les résultats obtenus ne sont pas énormément meilleur qu'un EQ, j'ai quand même gardé quelques courbes si dans le futur je fais un post dessus, le potentiel étant important.
burne
 
Messages: 153
Inscrit le: 22 Avr 2011, 14:21
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar rodo » 20 Déc 2011, 15:33

burne a écrit:
Jean-pierre Lafont a écrit:
burne a écrit:L'auditeur à 4M reçoit cette impulsion 12milli-secondes(ms) plus tard.(4M /340 mètres secondes) Corrigé lors de la calibration pour être synchro avec l'image.

Vous retardez l'image ou vous avancez le son ? Dans ce cas, comment faites vous ? ça m'intéresse !

Aujourd'hui c'est trés simple, vous placez votre micro à la position d'écoute et l'ampli le calcul.


Mais le micro sait-il quand l'image apparaît sur l'écran ? A moins d'avoir un retour du VP vers l'ampli via le cable HDMI (ca existe peut etre, je ne sais pas) il est impossible a l'ampli de synchroniser tout seul l'image et le son, car il ne connait pas le délai de traitement vidéo demandé par le video projecteur.
Avatar de l’utilisateur
rodo
 
Messages: 188
Inscrit le: 20 Avr 2011, 21:20
Résidence: Cannes (06)
Expérience HC: Débutant

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar burne » 20 Déc 2011, 16:57

Attention on est train de parler de deux choses différentes. Quand j'énonce qu'a 4M c'est corrigé lors de la calibration pour être synhcro avec l'image, il faut l'entendre par rapport au retard dû à la distance des enceintes uniquement, je rappel que le calcul était simplifié sinon c'est 100pages.

Dans votre cas si vous n'avez pas de retour via le HDMI avec des composants compatible pour cet automatisme, votre calibration automatique ne suffira donc pas. Vous devrez donc le faire en manuel comme indiqué dans mon post :
burne a écrit:
Jean-pierre Lafont a écrit:
burne a écrit:L'auditeur à 4M reçoit cette impulsion 12milli-secondes(ms) plus tard.(4M /340 mètres secondes) Corrigé lors de la calibration pour être synchro avec l'image.

Vous retardez l'image ou vous avancez le son ? Dans ce cas, comment faites vous ? ça m'intéresse !

Aujourd'hui c'est trés simple, vous placez votre micro à la position d'écoute et l'ampli le calcul.
Vous pouvez aussi au niveau des enceintes le régler en metre et l'ampli le converti en MS(milli-secondes), d'ailleurs il y a quelques années tout était en MS.
Enfin, manuellement vous pouvez régler la synchro dans le menu de l'ampli, de mémoire la plupart des ampli grand public limitent à 250ms ce qui est largement suffisant même si on est adepte de la compensation de mouvement, qui rajoutent du délais à l'image de façon outrancière.
burne
 
Messages: 153
Inscrit le: 22 Avr 2011, 14:21
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 20 Déc 2011, 18:55

Aujourd'hui c'est trés simple, vous placez votre micro à la position d'écoute et l'ampli le calcul.
Vous pouvez aussi au niveau des enceintes le régler en metre et l'ampli le converti en MS(milli-secondes), d'ailleurs il y a quelques années tout était en MS.
J'ai du mal à suivre. Vous dites que l'ampli détecte le son et retarde l'image? Je n'ai jamais rien lu sur ce sujet. :doute:

Comme vous le dites c'est dans le cas où il n'y pas de réflection. Dans nos petites salles ce n'est pas ce que nos oreilles entendent et mes constats sont plus proches de 6db que de 12db.
Si c'est le cas, le calcul est simple: vous avez 4 fois plus de réverbération que de signal direct au point d'écoute ! C'est beaucoup.

il est illusoire d'espérer un bon rendu particulièrement dans le grave dans nos salles...
... évidemment, ce n'est pas un cinéma...
Ben... justement, ce qu'on cherche c'est bien de se rapprocher des conditions d'écoute d'un vrai cinéma.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar Didier HC » 20 Déc 2011, 19:59

Jean-Pierre Lafont a écrit:Ben... justement, ce qu'on cherche c'est bien de se rapprocher des conditions d'écoute d'un vrai cinéma.


Sauf que ce n'en est pas un... et que les lois de l'acoustique nous rattrapent !
Les Ondes stationnaires dans une petite salle ennuient "presque" tout le monde.
...Didier HC...
THX CERTIFIED PROFESSIONAL HOME THEATER LEVEL 2
www.dynamichomecinema.fr
Didier HC
 
Messages: 49
Inscrit le: 24 Oct 2011, 14:22
Résidence: DYNAMIC HOME CINEMA @ Marseille
Expérience HC: Professionnel

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar burne » 21 Déc 2011, 10:29

Jean-Pierre Lafont a écrit:J'ai du mal à suivre. Vous dites que l'ampli détecte le son et retarde l'image? Je n'ai jamais rien lu sur ce sujet. :doute:
Oui[EDIT: Non c'est le son qu'on retarde,logique] vous avez la réponse juste au dessus de votre post.
Par contre que vous n'aillez rien sur le sujet ne m'étonne pas car c'est une fonction automatique qu'on utilise en grand public et intégré au HDMI 1.3 : http://www.hdmi.org/pdf/HDMI_Insert_FINAL_8-30-06.pdf
Pour que la fonction automatique marche il faut un appareil compatible "auto-lip sync" et forcement le raccorder en hdmi à l'ampli, sinon il faut le faire en manuel comme expliqué dans mon post.
Quelques infos si besoin : http://www.avsforum.com/avs-vb/showthre ... p=11030665
Dernière édition par burne le 22 Déc 2011, 11:27, édité 1 fois au total.
burne
 
Messages: 153
Inscrit le: 22 Avr 2011, 14:21
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 21 Déc 2011, 15:34

Ben... j'ai lu attentivement les deux liens et j'ai toujours rien compris.

Lip-sync, je connais, mais ce n'est pas ce dont on parle. Ou alors, il existe peut-être une extension sur les nouveaux amplis (ou récepteur ou lecteur ?), mais je n'ai rien trouvé sur ce sujet.

J'au toujours pensé que le Lip-Sync est utilisé dans le cas suivant: le processing de l'image étant souvent plus lent que celui du son, le son est en avance sur l'image et la fonction lip-sync sert à le retarder pour le synchroniser.

Le problème qui nous concerne est l'inverse.
En supposant que l'image et le son soient synchrones à la source (projo ou TV et HP de façade).
Pour un spectateur situé à 4m, l'image arrive avant le son puisque ce dernier met 12ms pour aller des enceintes au spectateur. Retarder le son ne ferait qu'empirer les choses.

Pour moi, la question reste entière, comment fait-on pour avancer le son ? (ou retarder l'image) Le HDMI, 1.3 le permet ? Pouvez-vous nous expliquer ou nous donner un lien plus clair ?
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar burne » 21 Déc 2011, 16:22

En grand public ça ça devait être valable du temps de la tv catodique, maintenant avec nos tv numerique et leurs multiples processing d'image le retard devient conséquent et c'est pourquoi il à été rajouté dans la norme HDMI 1.3.
c'est bien marqué dans le lien sur l'hdmi qu'a cause de cela l'image doit être retardé[EDIT: en pratique c'est le son que l'on devrait retarder sinon c'est pire :mrgreen: ], en page 2.
Personnellement je n'utilise pas les processing des tv, ça m'évite ce genre d'astuces.

Pour le branchement et l'activation de la fonction sur un ampli : http://www.denon.fr/fr/Product/Pages/Pr ... OM_v00.zip
Vous trouverez d'ailleurs aussi l'emplacement du menu pour régler manuellement ce retard si votre matériel n'est pas compatible.

Pour le fonctionnement exacte de l'auto lip sync je ne suis pas ingénieur chez onkyo mais en gros ça doit envoyer un signal dans le hdmi du perif vidéo et attendre sa réponse ce qui lui permet de calculer et d'ajouter le bon délais.
C'est pourquoi il faut que le périf soit compatible sinon il faut le faire en manuel.
Dernière édition par burne le 22 Déc 2011, 11:31, édité 2 fois au total.
burne
 
Messages: 153
Inscrit le: 22 Avr 2011, 14:21
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar JodaGondasil » 21 Déc 2011, 19:00

burne a écrit:...maintenant avec nos tv numerique et leurs multiples processing d'image le retard devient conséquent et c'est pourquoi il à été rajouté dans la norme HDMI 1.3.
c'est bien marqué dans le lien sur l'hdmi qu'a cause de cela l'image doit être retardé, en page 2. Personnellement je n'utilise pas les processing des tv, ça m'évite ce genre d'astuces.

Le système mis en place consiste à retarder le son (il ne touche pas à l'image) pour "attendre" la vidéo. C'est la cas général des petits systèmes "domestiques". Le problème est que, en Home Cinema, le son peut prendre plus de retard que l'image (exemple, avec cumul processing, crossover, distance d'écoute...) et on se retrouve à devoir avancer le son (ou retarder l'image), ce que l'AutoLipSynch ne permet pas => Réglage manuel à l'ancienne.

burne a écrit:Pour le fonctionnement exacte de l'auto lip sync je ne suis pas ingénieur chez onkyo mais en gros ça doit envoyer un signal dans le hdmi du perif vidéo et attendre sa réponse ce qui lui permet de calculer et d'ajouter le bon délais. C'est pourquoi il faut que le périf soit compatible sinon il faut le faire en manuel.

La théorie est bonne mais, en pratique, la plupart des diffuseurs compatibles envoient toujours la même valeur de décalage à l'ampli, alors qu'elle varie en fonction des traitements appliqués => Réglage manuel à l'ancienne.

Conclusion : À moins d'un gros coup de chance, réglage manuel à l'ancienne, Auto LipSynch ou pas.
JodaGondasil
 
Messages: 153
Inscrit le: 10 Fév 2011, 18:43
Expérience HC: Débutant

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar burne » 22 Déc 2011, 11:33

Bien vu! j'ai écris l'inverse de ce que je voulais expliquer. :champion: J'ai corrigé mon post pour éviter d'induire en erreur.
burne
 
Messages: 153
Inscrit le: 22 Avr 2011, 14:21
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar burne » 22 Déc 2011, 11:42

Pour la fonction auto je n'ai pas rencontré le cas où l'image arrive trop en avance sur le son.(+de 100ms) A moins d'utiliser un CRT ou d'utiliser du matériel qui sorte du cadre de l'intégré homecinema par exemple. Avec d'autres équipement vous avez raison c'est différent.

Pour les valeurs identiques il faudrait voir s'il n'y à pas un plancher de déclanchement qui s'active si cela dépasse une certaine valeur car cela m'étonnes que tout cela soit mis en place sans être actif, surtout que la promotion en est faite. Il faudra leur poser la question.
burne
 
Messages: 153
Inscrit le: 22 Avr 2011, 14:21
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar jhip » 08 Juin 2016, 08:51

Je réouvre le fil car lorsque j'ai travaillé sur la mesure des corrections actives http://www.cinetips.com/viewtopic.php?f=41&t=730 j'ai pris pour sujet un onkyo SR706.
Il intégre les fonctionnalités THX loudness plus et Audissey MultEQ et DynamicEQ

Or pour activer le DynamicEQ, il faut avoir fait au préalable la mesure de salle avec le MultEQ.
Du coup en mesurant l'ampli avec REW, j'allais avoir la réponse de fréquence du DynamicEQ ET du MultEQ réglé sur une enceinte quelconque ce que je ne voulais pas.
J'ai décidé d'essayer de leurrer le MultEQ en prenant le signal Préout à -80dB que je réinjecte dans l'entrée mic de l'ampli (en admettant que l'ampli considère le micro comme linéaire).

Voila la courbe MultEQ obtenue qui m'étonne sachant que théoriquement il n'y aurait que 2 bandes de corrections http://www.audyssey.com/technologies/multeq/flavors (j'ai fait la mesure sur le canal de gauche correspondant à un "satellite")
Image

Je suis d'accord que ma manip n'a rien d'orthodoxe mais le point qui m’interpelle est que j'imagine qu'il faut bien plus que 2 bandes pour construire une telle réponse.

Pour la mesure du DynamicEQ, j'ai donc intégré cette courbe comme calibration de la carte du son et j'ai pu publié ainsi.
Toujours est il que j'ai un autre ampli avec Audissey MultEQ XT, il faudrait peut être que je contrôle ce qu'il fait.
Après ma manip a peut être "court circuité" ou mis en résonnance quelques composants internes... Je vais essayer de mesurer une genelec à courte distance.
jhip
 
Messages: 106
Inscrit le: 06 Juin 2016, 10:35
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Audyssey : marketing ou processeur intelligent?

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 08 Juin 2016, 11:05

La réponse ne semble pas saine. J'y vois des interférences liées à 2 signaux décalés et une séquence peut-être un peu courte.
C'est difficile à analyser.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Précédent

Retour vers Correction active

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité