SURROUND: recommandations et placement idéal

Façade, Surrounds, Subwoofers

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar HERRY » 23 Fév 2016, 05:22

Avec mon ampli YAMAHA TX2050 j'ai calibré plusieurs fois (10) et la distance de mes enceintes surround de chaque côté est de 2.70m et lui me les mets à chaque fois à 8m65 ou 8m80 :mur: pour le reste c'est bon.
6 TV+ vidéoprojecteur HW10, écran tensionné 2m60, lecteur BR BD F 8500 , pack THX D600 en 7.1 + caisson SW 115, ampli RX 2050 + ancien ampli 989 THX en guise de bloc de puissance sur les trois enceintes avant.
HERRY
 
Messages: 24
Inscrit le: 28 Déc 2010, 09:21
Expérience HC: Amateur passionné

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar narbi » 23 Fév 2016, 07:39

Les calibrations auto ça ne marche pas ;)
narbi
 
Messages: 207
Inscrit le: 24 Fév 2013, 19:12
Expérience HC: Amateur passionné

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar miniac007 » 23 Fév 2016, 08:06

Ca marche tres bien à condition de comprendre ce qu'on mesure ie la distance parcourue par le son et non la distance de l'enceinte

En ligne directe, pour les LRC, il faut que la mesure ne soit pas perturbée par des reflexions parasites... Si ça marche pas, c'est la faute de la pièce, pas de l'ampli...

Pour le cas des surrounds, si par definition elles produisent effectivement un rayonnement diffu à la position d'ecoute, il est evident qu'on pourra pas avoir la distance en ligne droite... La boule de billard blanche parcours plus de distance avec 3 bandes qu'en un coup direct...
miniac007
 
Messages: 103
Inscrit le: 18 Fév 2016, 00:59
Expérience HC: Débutant

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar narbi » 23 Fév 2016, 08:14

Je confirme, comme beaucoup d'autres, non ça ne marche pas très bien. Que vous en soyez convaincu est un pb différent, mais le fait est que ça ne peut pas marcher et ça ne le pourra jamais.
L'électronique ne corrigera jamais la pièce, le résultat sera obligatoirement pire que sans correction du tout.
narbi
 
Messages: 207
Inscrit le: 24 Fév 2013, 19:12
Expérience HC: Amateur passionné

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar HERRY » 23 Fév 2016, 08:43

donc le mieux reste le mètre et le sonomètre.
6 TV+ vidéoprojecteur HW10, écran tensionné 2m60, lecteur BR BD F 8500 , pack THX D600 en 7.1 + caisson SW 115, ampli RX 2050 + ancien ampli 989 THX en guise de bloc de puissance sur les trois enceintes avant.
HERRY
 
Messages: 24
Inscrit le: 28 Déc 2010, 09:21
Expérience HC: Amateur passionné

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar miniac007 » 23 Fév 2016, 08:46

Ne melangeons pas tout...

La mesure de distance parcourue par un son , ça marche tres bien, aux erreurs du aux conditions atmospheriques prés, soit des pouillemes dans un salon...

De meme, relever un niveau en un point donné à une fréquence donnée marche très bien aussi que cela soit avec REW, un sonometre ou autre ou avec un AVR, a condition qu'ils soient calibrés.

Maintenant, si l'utilisateur ne sait pas à quoi est du ce niveau à cette fréquence à ce point et ne sait pas le corriger correctement et pense qu'un coup d'egaliseur va régler le pb, ça n'a rien a voir avec l'electronique qui marche très bien, mais cela a à voir avec les compétences de l'installateur, amateur ou pro...

En bref, la mesure et l'electronique marchent tres bien, que cela soit avec REW ou autre ou avec un AVR, ce qui ne marche pas bien, c'est l'installateur qui pense que l'egaliseur va tout regler à sa place...
miniac007
 
Messages: 103
Inscrit le: 18 Fév 2016, 00:59
Expérience HC: Débutant

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar narbi » 23 Fév 2016, 08:51

je me suis sans doute mal exprimé, l'electronique bien sur fonctionne et fait ce qu'elle est censé faire, mais l'approche de la calibration automatique est erronnée.
narbi
 
Messages: 207
Inscrit le: 24 Fév 2013, 19:12
Expérience HC: Amateur passionné

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar thxrd » 23 Fév 2016, 09:32

C'est là limite des systemes de mesure automatisés ..
En general , la mesure de "distance " donne des resultats justes ( en principe le soft sait faire la distinction entre la premiere pulse recue et une reflexion .. mais , comme souligné fort justement il y a des limites ..
D'une part , tout les softs de calibration integrés aux amplis ne sont pas equivalent.. ( certains font systematiquement des erreurs sur ce point ) d'autre part , si les parois ( murs) sont tres reflechissants en proximité des sources ..cela perturbera la procedure
Quand à l'EQ deduite des mesures auto des amplis .chacun sur les forums sait ce que j'en pense

Dans'un monde parfait , purement theorique ..et sur le papier , ca peut corriger qqs cm2 de zone d'ecoute
Et ce sera encore plus mauvais hors ce point de focus ( et encore generalement meme le point de focus est horrible apres correction'usant de la procedure "intégrée " )
Dans le monde réel , mieux vaut comme dit ,comprendre ce que l'on mesure , savoir l'interpreter , et comprendre ce qu'il faut corriger ou pas ( donc faire de vraies mesures avec de vrais softs et des corrections deduites de l'interpretation de mesures - / soit sous forme de fichier temporel , soit avec des parametriques )
Apres retenir que l'on je corrige pas la salle . Avec une EQ ... On corrige la source , meme avec cette procedure ..
au mieux , coté defauts de salle , une EQ deduite de vraies mesures pourra masquer legerement un defaut mais helas pour une zone d'ecoute tres reduite

Dans'tout les concerts / theatres / studios ect.. La calibration / EQ est confiée à un ingé de facade et Surtout jamais à un quelconque systeme automatique ( et heureusement )

Ce qui d'ailleurs ne remet pas en cause l'analyse temporelle et des fichiers qui peuvent en etre deduit par une procedeure de convolution inverse
C'est l'appli qui en'est faites qui ne tient pas debout
En clair comme dit , croire que une calibration auto va resoudre les problemes d'une installation mal pensée et dans une acoustique "bord.." est uniquement pour les "gogos" ..

Je confirme ce qui est dit
L'electronique est toujours quasi "parfaite" ... La plupart du temps , les enceintes sont egalement tres correctes ( ce qui ne veut pas dire " adaptées " .. en terme de SPL ou autres parametres lié à l'application )
Ce qui "mer..." .. C'est l'installateur / l'amateur lui meme .. Et dans 90% des cas, la salle et la mise en oeuvre .. Et ca aucune EQ n'y pourra jamais rien ..
Ca fait 20 ans que j'utilise tout ce qui a pu s'inventer dans le domaine de l'EQ ( frequencielle et temporelle ) avec les systemes de tous ordres ( à l'heure actuelle Trinnov Altitude ( IIR+FIR + convo editable) + labgruppen D ( lake IIR + FIR+ convo externe PC editable ) et helas je ne suis pas encore arrivê à corriger une salle avec de l'EQ ..
Meme des modes dans la plupart des cas . ..
On croit avoir fait une belle courbe avec la bosse qui a disparue .. Sauf que quand on ecoute , qqs chose ne va plus !! Là "peche " n'est plus là ..la courbe est " jolie" vue comme cela sans trop se poser de question , mais l'ecoute est devenue nulle !! ( car c'est bien plus compliqué que simple mesure basique .helas
Alors .. Une EQ auto .. D'un integré .. )
Cordialement
Thxrd
thxrd
 
Messages: 1023
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 23 Fév 2016, 13:14

Je m'apprêtais à re-écrire que que j'ai déjà expliqué 100 fois mais Roland (thxrd) vient de la faire très bien.

Miniac, un écart de 0,5dB entre 2 enceintes dans la configuration que vous avez décrite est rigoureusement impossible. Ou bien on ne parle pas de la même chose.
Narbi a raison. Je suis à peu près certain que si je viens chez vous, je vais mesurer des écarts d'au moins 30, voir 40dB. Je ne dis pas ça pour vous contredire mais parce c'est mon expérience qui parle.
L'affichage graphique des systèmes d'égalisation automatique est extrêmement flatteur pour ne pas dire franchement mensonger.
Evidemment, ça corrige quelque chose, mais il faut d'abord savoir où on pose le micro et pourquoi, analyser la réponse à chaque position avant correction avec un analyseur autre que celui de l'Audyssey, et comprendre pourquoi la réponse n'est pas linéaire. Ensuite on peut égaliser, mais sans choisir la réponse type proposée par l'appareil. Ensuite, il faudra encore mesurer pour chaque point et évaluer si la correction est bénéfique ou pas. Et si tout se passe bien, il ne restera plus que 15 à 20dB d'écart entre les fauteuils et ça ne sera pas si mal.

Ce type d'appareil peut apporter une "finition" dans une pièce correctement traitée mais il ne corrigera pas une pièce qui ne l'est pas.
A propos, j'ai encore quelques unités basse fréquence Audyssey à vendre, pour ceux que ça intéresse. (Rack 1u).
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar miniac007 » 23 Fév 2016, 13:32

Jean-Pierre Lafont a écrit:Miniac, un écart de 0,5dB entre 2 enceintes dans la configuration que vous avez décrite est rigoureusement impossible. Ou bien on ne parle pas de la même chose.


Je parle de niveau moyen sur l'ecran de controle de audissey (enfin equivalent pionneer) "Niveau de canal":

L: -6.5dB
C: -8.5dB
R: -6dB
SR: -6dB
SL: -7.5dB
SW: -12dB

Apres, j'ai fait aussi une mesure REW avec micro calibré individuellement à la LP et ça match assez bien a 2/3dB en lissant à 1/6, sauf en bas, mais pas 40dB ! Mais sans lisser il est possible qu'il y ait des gros pics, je dis pas... Quand j'ai le temps, faudra que je refasse des mesures plus poussées...
miniac007
 
Messages: 103
Inscrit le: 18 Fév 2016, 00:59
Expérience HC: Débutant

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar thxrd » 23 Fév 2016, 17:30

Niveau de canal ??
Heu le niveau de canal , ca se mesure en bande etroite .. avec le bruit normalisé pour cela , Et soit avec un sonometre / soit en analysant le niveau par bande..

Et des ecarts de niveau " general" entre canaux de 2 / 3 dB .. ( si je comprend bien la phrase ) sont par contre enorme !!

Apres , des ecarts sur une analyse fine ( pics et nochs ) en dessous de 200 hz .. Si vraiment tout va super bien en acoustique ( traitée ) et apres EQ deduite de vraies mesures .. 15 / 20 dB .. Ce sera deja tres tres bien .
Roland
thxrd
 
Messages: 1023
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar miniac007 » 23 Fév 2016, 17:52

thxrd a écrit:Niveau de canal ??
Heu le niveau de canal , ca se mesure en bande etroite .. avec le bruit normalisé pour cela , Et soit avec un sonometre / soit en analysant le niveau par bande..

Et des ecarts de niveau " general" entre canaux de 2 / 3 dB .. ( si je comprend bien la phrase ) sont par contre enorme !!


Ok, n'ayant aucune info sur la façon dont sont mesurés par l'AVR ces niveaux, je n'avais aucune idée de l'importance réelle de ces 2 dB... C'est donc beaucoup... En même temps, c'est pas étonnant...

Il est impossible de faire des miracles avec mon salon (murs en bois plein avec 20mm de fibre de bois 250kg/m3 + papier paint, et plafond placo sur lattes/solives remplies de copeaux, sol en stratifié, mais quand meme rideaux...)

Faut que je fasse une séance REW plus complète mais faut que je pique le portable de ma fille pour ça... J'ai juste conservé une courbe globale à la LP (1 long sweep sur les 6 HP en meme temps) et une courbe des HP a 15cm:

Image

Mais je pense qu'on s'éloigne un peu des surrounds, à moins qu'on puisse faire des mesures (lesquelles ?) qui pourraient aider au placement des surrounds ?
miniac007
 
Messages: 103
Inscrit le: 18 Fév 2016, 00:59
Expérience HC: Débutant

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar miniac007 » 25 Fév 2016, 10:32

Je voudrais revenir sur ce champ diffus surround: ma question du salon était mal posée dans le sens ou elle laisser à penser que je n'étais intéressé que par la cuisine de mon salon. Or, ce qui m'intéresse c'est de comprendre les concepts théoriques derrière, et justement l'application de cette compréhension au salon va l'encontre de ce que j'en ai lu et compris...

Bref, je vais reformuler pour recentrer sur l'HC et la théorie. Voici les concepts qui me posent problème:

- Champ diffus, reflexions et séparation des canaux G et D ?

D'après ce que j'ai lu précédemment, on peut créer un champ diffus par de multiples réflexions, voire une diffusion des ondes. Or, ceci va l'encontre de ma compréhension de la séparation des canaux G et D.

Comment en effet distinguer un son surround G si celui ci se reflète aussi à droite, au sol et au plafond, ou pire, lorsqu'on le dirige sur un diffuseur comme dans le dessin au début du topic ?

Pour moi, si on place comme conseillé les enceintes sur les murs opposés, la seule façon d'avoir une séparation G et D des canaux, c'est d'avoir en face un mur totalement absorbant et ainsi de supprimer les reflexions...

Mais alors, on n'est plus dans un champs de reflexions multiples diffus, mais dans un champ direct, certes large, 90x60° ? L'enceinte n'est certes pas dirigée vers le spectateur, mais vu le cone de dispersion, le spectateur se trouve dans ce cone.

N'est pas ce pas comme cela au cinema ? Champ direct large sans reflexion opposée ?

Bref, j'aimerais que soit clarifié ce point champs diffus reflexif vs champs direct large ...


- En corollaire, quid du placement asymétrique des enceintes par rapport à la LP ?

Si on oublie mon salon pour se concentrer sur le cinéma, cette question se pose au cinéma dès qu'on occupe un siège décalé. Ce qui pose plusieurs questions:

- Quelle est l'asymétrie maximum possible ? Cad, quel est le delais maxi de décallage entre le canal G et D avant que le cerveau ne commence a éliminer des infos d'un des canaux parce qu'il considèrera que ce sont des echos parasites ?

- Comment peut on gérer l'asymétrie des réflexions ? Encore une fois, je ne vois pas d'autre solution de les supprimer en les absorbant...


- En conclusion, voici ce que je comprends:


Si on reste en salle dédiée HC ou en salle de ciné, il faut:

- Certes ne pas diriger les enceintes vers la tête mais en même temps maintenir cette tête dans le cone de dispersion.
- Absorber sur le mur en face.

Mais ça va à l'encontre de ce que j'ai pu lire avant... Merci de m'éclairer donc !
miniac007
 
Messages: 103
Inscrit le: 18 Fév 2016, 00:59
Expérience HC: Débutant

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 25 Fév 2016, 11:45

Dans un intervalle court, le cerveau a tendance à fusionner le signal direct et sa réflexion sur une surface, ce qui peut fausser la localisation de la source. Pour cela, il faut que l'intervalle soit inférieur à 50-80ms et que l'écart de niveau soit inférieure à 10-12dB. De plus, c'est vrai surtout quand la source et la réflexion sont situées dans un angle restreint vis à vis de l'auditeur. Quand la source est latérale, le décalage de phase entre le stimuli perçu par chaque oreille donne une indication de provenance qui prévaut sur les réflexions qui arrivent plus tard.

Dans les salles de cinéma, la distance entre l'auditeur et la source est comptée au 2/3 de la largeur de la salle. La dispersion doit être large et les sources suffisamment serrées pour garantir une pression constante +-3 dB de 200Hz à 4kHz dans toute la zone couverte par les spectateurs.

Sauf cas rares, un home cinéma ne peut prétendre à un décalage supérieur au délai de fusion. Par contre, l'écart de 10 à 15dB peut être respecté. Ce qui suppose une multi diffusion (un réseau de plusieurs enceintes par canal) et des surfaces relativement absorbantes. Ce dont la plupart des particuliers ne veut surtout pas entendre parler.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar miniac007 » 25 Fév 2016, 12:23

Merci. Je voudrais eclaicir un point: Quand on parle de champ diffus, doit on comprendre un champ diffus 1D ou 2D ?

Je comprends bien que si il pleut, le son est partout pareil, mais a partir du moment ou la prise de son est stéréo en surround, si on claque une porte a gauche, je dois bien l'entendre a gauche non ? Et donc si mon cerveau fusionne le son a G et la réflexion a D, ça va pas le faire...

Bref, je comprends bien un son non localisable en profondeur, mais je ne comprends pas un son non localisable latéralement.

Jean-Pierre Lafont a écrit:Ce qui suppose une multi diffusion (un réseau de plusieurs enceintes par canal) et des surfaces relativement absorbantes.


Ceci va d'ailleurs dans le sens d'un son non localisable en profondeur (multi diffusion) mais localisable latéralement, non ?

Y a t il des normes la dessus sur la definition de la localisation différente selon l'axe ?
miniac007
 
Messages: 103
Inscrit le: 18 Fév 2016, 00:59
Expérience HC: Débutant

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 25 Fév 2016, 12:49

miniac007 a écrit:Merci. Je voudrais eclaicir un point: Quand on parle de champ diffus, doit on comprendre un champ diffus 1D ou 2D ?

Par définition, la diffusion est toujours 3D.
La réflexion du soleil sur une vitre dessine sur le un carré lumineux bien délimité.
La réflexion de la lumière sur la façade d'un immeuble est diffuse.

Je comprends bien que si il pleut, le son est partout pareil, mais a partir du moment ou la prise de son est stéréo en surround, si on claque une porte a gauche, je dois bien l'entendre a gauche non ? Et donc si mon cerveau fusionne le son a G et la réflexion a D, ça va pas le faire...

Bon, on va mettre Atmos de coté, sinon on va pas s'en sortir.
Le cinéma a ses codes (issus des études de la réaction audio sensorielle des spectateurs). Un son sera mieux compris quand on voit son origine. L'expérience montre que les dialogues sont moins intelligibles quand l'acteur tourne le dos (même si le micro est devant lui). Les voix off son enregistrées dans réverbération, articulées avec soin. En plus, la discrimination est moins bonne quand un son vient de l'arrière. Je ne parle pas du masque des appuie-têtes des fauteuils de salon.
Il est reconnu que les sons localisables n'ont lieu d'exister que s'ils sont visibles sur l'écran pour ne pas détourner l'attention du spectateur vers des actions qui ne seraient pas immédiatement comprises. C'est ce qu'on apprend dans les écoles de cinéma.
La localisation exacte d'une porte qui claque a peu d'importance si la porte n'est pas visible.
Le claquement d'une porte est un objet sonore.
L'orage, le vent, la pluie qui tombe, les applaudissements sont des ambiances.
Professionnellement parlant, "Surround" se dit "ambiances" en Français. Les canaux d'ambiances n'ont pas pour vocation de contenir des objets.

Maintenant, l'Atmos qui est une opération Marketing et non technique de l'aveu même des dirigeants de Dolby, remet en question leurs propres convictions pour le plus grand bonheur des amateurs de fête foraine.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar miniac007 » 25 Fév 2016, 13:04

Sans parler de l'atmos et de l'objet, si on voulait de l'ambiance pure, on ferait du 4.1 non ? Avec un seul canal de surround.

A partir du moment ou l'on fait du 5.1, on introduit, meme implicitement une notion de localisation latérale non ?

Et meme en 7.1, avec des surrounds back sur des canaux séparés, on introduit meme une localisation dans la profondeur... Meme si c'est implicite.

En schematisant, en 4.1, si il s'agit d'avoir un brouhaha diffus, le traitement de la pièce peut etre indifférencié selon les axes et les cotés et on peut meme taper sur un diffuseur. Mais si on introduit un son différencié selon les axes, ne faut il pas un traitement des surfaces opposés également différenciés ?

Parce qu'au final, dans ma futur salle HC, si je veux un brouhaha, je tire sur un diffuseur 3D avec une seule enceinte par coté, si je veux un son localisable lateralement, je tire sur des panneaux absorbants avec de multiples HP. C'est quand meme pas pareil niveau realisation :)

Je comprends que si c'est implicite ça n'est pas été normé en 5.1 ou 7.1, mais est ce qu'atmos aborde au moins ce concept de traitement différencié de la pièce selon chaque HP d'ambiance de façon a lui limiter une zone d'influence (je sais pas si le terme est adapté...)
miniac007
 
Messages: 103
Inscrit le: 18 Fév 2016, 00:59
Expérience HC: Débutant

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 25 Fév 2016, 13:22

A partir du moment ou l'on fait du 5.1, on introduit, meme implicitement une notion de localisation latérale non ?
Et meme en 7.1, avec des surrounds back sur des canaux séparés, on introduit meme une localisation dans la profondeur... Meme si c'est implicite.

Oui, c'est vrai mais ça n'a pas été créé dans le sens objet.
Le son surround est longtemps resté sur un canal unique (cf Dolby Stereo).

La pluie et les applaudissement sont plus réalistes (plus de relief) quand ils sont sur des canaux distincts. La plupart du temps, il s'agit d'un signal monophonique auquel on introduit un décalage.

Le 7.1 a connu peu de succès (moins de 100 films). C'est un format qui devrait tomber en désuétude (comme le 6.1) car il n'apporte pas grand chose sauf dans les grandes salles pour quelques spectateurs bien placés.
Ne pas confondre avec les films 5.1 remasterisés en pseudo 7.1 avec des effets artificiels non contrôlés (à ranger avec les buttkickers).
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar miniac007 » 25 Fév 2016, 13:47

Merci !

Jean-Pierre Lafont a écrit:Ne pas confondre avec les films 5.1 remasterisés en pseudo 7.1 avec des effets artificiels non contrôlés (à ranger avec les buttkickers).


Oui, je parlais des vrais 7.1 comme Pixar ou Disney... J'adore le cinema conceptuel :mrgreen:

Bref, si je comprends bien, mieux vaut quand meme tirer sur une surface absorbante.

Dans les salles de cinéma, la distance entre l'auditeur et la source est comptée au 2/3 de la largeur de la salle. La dispersion doit être large et les sources suffisamment serrées pour garantir une pression constante +-3 dB de 200Hz à 4kHz dans toute la zone couverte par les spectateurs.


En pratique, dans un cone de dispersion des surrounds de 90x60, a quel largeur de la salle ces cones se croisent-il entre 2 enceintes successives ? quid des interférences et du filtrage resultant dans ces zones d'intersection ?

Et dans le cas d'une petite salle vaut il mieux augmenter le nombre d'enceinte en reduisant la largeur du cone ? ou garder toujours le meme angle de dispersion quelque soit la salle ?
miniac007
 
Messages: 103
Inscrit le: 18 Fév 2016, 00:59
Expérience HC: Débutant

Re: SURROUND: recommandations et placement idéal

Messagepar thxrd » 25 Fév 2016, 13:59

Le surround basique original( qui remonte à avant Dolby ) etait bien ..mono .. ( je faisait du matricage en C et du soustractif à l'arriere dans les années 65/70
Et ca existait et c'est documenté depuis les années 30 .. .. ( sans meme parler de Fantasia ou de films avec 6 pistes qui eux avaient des canaux "discrets"
Puis on a eu la quadriphonie dans'les années 70 ( QS/ SQ et CD4 ) qui fournissait 2 canaux supplementaires (avec surtout des infos tirées du soustractif )
Puis le Dolby surround / prologic , avec VCA commandés pour augmenter artificiellement l'effet de "separation/ addition .. Qui lui faisait deja 5 canaux .. ( avec bien souvent un sub recreé en multiamp .. )
En fait il est rapidement apparu qu' une seule enceinte etait largement insuffisant pour créer une "ambiance diffuse " ( on peut en avoir beaucoup d'ailleurs tout en etant sur un signal mono )

Est apparu ensuite la notion de 5.1 .. ( et plus tard 7.1 ) visant à pouvoir reproduire partiellement des effets de deplacement dans l'espace liée à l'image ( à l'inverse en effet de l'Atmos qui peut aussi avoir des mouvement et sons sans lien avec une image presente sur l'ecran ..enfin ..avec quand meme une relation avec l'action generale ) et un effet de "super graves " avec le LFE ..
De plus le fait de disposer de 2 canaux en surtpund permet de creer une ambiance bien superieure à une source mono
Le 7.1 en est une extention suplementaire mais en fait tres peu réellement utilisée comme canaux réellement distincts

Dans tout les cas les "canaux " sont une chose .., le nombre d'enceintes de surround une autre..
Il est evident que la création d'un reseau d'enceintes ( 4/6 ou plus par coté ) est necessaire afin d'augmenter L'effet "diffus " ( le rayonnement avec une "dipolaire" visant à en recréer l'effet avec une seule ..)
Avec du 5.1 on a avec LS/RS ..d'une part une sensation d'ambiance large ( si bonne quantité de HP ) mais aussi une localisation'partielle en G ou D lateral pouvant "aider" en terme d'effets sur certaines images
Avec 2 canaux supplementaire arrieres , on augmente l'imersion generale tout en disposant de faire un peu de deplacement d'effets Av/ AR et croisés et entre les rears et les sides ..
Globalement en general sauf scenes tres ponctuelles , on sert peu des effets de deplacement possible mais on cherche plutot à elargir l'ambiance ..

L'atmos est une autre approche .. Qui use a la fois de la notion d'ambiance generale ( avec 9.1 canaux ) reprenant l'idée generale du 5/7.1
Et d'objets eux pontuels et se deplacant entre enceintes ou et groupes d'enceintes ( les objets pouvant etre de 118+ 10 ..reparti sur un maximum de 64 enceintes ( et amplis donc )
L'atmos dispose de 2 flux audio disctinct pour les objet et le 9.1.( et meme un 3 eme de data qui informe le RMU de ce qu'il faut faire avec les objets en fonction du nombre et du placement des surrounds
L'atmos sous sa forme "grand public est irrecevable car : ou on veut de multiples enceintes en side et rears ( comme on fait en 5.1 depuis toujours ) pour" l'ambiance " .. Et dans'ce cas la notion objet n'a plus de sens .. Puisqu'ils ne sont plus "ponctuels !!
Ou on à une seule enceinte par canal ( en fait en grand public 9.1 vraies sorties réellement capables de fournir des signaux separés ) et donc dans ce cas adieux les multiples enceintes pour une surround correcte ( et meme les dipoles )
Au passage les "objets " reproduits " sur 9 enceintes ( dont 6 de surround en fait ) ça n'a aucun sens puisqu'il ne se deplace pas entre enceinte d'un meme groupe .. Et qu'en plus ils sont donc tous regroupés !!
( et oui .. 70 objets different et independant qui se positionne et se deplace sur 28 ou 44 surround independant ..ca fait pas la meme chose que de regroupé sur 6 enceintes !!'´ )

L'Atmos grand public .. Ne marche pas ..et est une anerie !! Je confirme à 1000 % les propos ade Jean Pierre
L'Atmos "cinema " avec de gros processeurs oui .. Sur le papier c'est fantastique .. Car on a l'ambiance diffuse et les objets pontuels en meme temps ..mais ...
Ca c'est sur le papier !!
Des que Dolby aura finalisé son codec et daignera repondre aux questions que lui poses un paquet de specialistes à travers le monde ( dont certains comme moi ..sont equipés comme un gros cinema avec une vraies config atmos réelle ) et que les ingés de mix "objets " cesseront " de penser qu'ils mixent un jeu video .. Ce sera ..fantastique ( le procedé et l'idée fondamentale ne sont pas en cause ..
Ce qui est fait avec oui ..)

En simple en installation domestique meme importante , sauf grande salle et tres tres gros budget ..oubliez l'Atmos ..)
Quand au DTS X lui à depuis maintenant qqs jours un codec qui marche enfin ..
Mais ce n'est pas de l'objet et c'est limité à 11 sorties max .. Avec une disposition vaguement compatibles 9.1 BED atmos .. ( enfin ... On offre le choix à l'usager !! Ce qui revient à remettre en cause ce qui a ete fait en studio !! ... Au fou !!!
Quand au Neural x ... ( qui permet d'upmixer du 5.1 ou 2.0 vers un pseudo DTSX ..) ........
Alors l'upmix prevu par Dolby pour simuler de l'atmos depuis du 5.1 ( ou 2.0) est deja tres tres nul
Mais chez DTS .. C'est tout simplement pire encore ..
Ce qui est dommage c'est de disposer d'enormes puissances de calcul / de moyens tres modernes / de technologie permettant des choses formidables ..et de ne plus ecouter ..
Car les mecs qui concoivent ca , une chose est sure ..il n'ecoutent pas !!
Ils font juste du son pour jeu video ..

Cordialement
Roland
thxrd
 
Messages: 1023
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

PrécédentSuivant

Retour vers Enceintes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)