L'électronique et les disjoncteurs:

Amplis, Lecteurs, Processeurs, télécommande

L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar GKFiste » 31 Jan 2014, 21:22

Bonsoir,

Je suis entrain de configurer mon tableau électrique avec disjoncteurs différentiels et disjoncteurs divisionnaires.
On lie de tout sur les caractéristiques à respecter.

- Pour un ampli stéréo de 2x500W en 8oHms, il faut un disjoncteur de combien d'Ampères ?
- Peut on mettre 3 amplis stéréo de 2X500W en 8oHms (alimentation des 5 enceintes) sur un disjoncteur de 16A qui autorise 3500W environ ?

- Pour un videoprojecteur, en moyenne forte 350W, quel Ampérage choisir ?

- Pour un ampli stéréo de caisson avec 2 x 1100W RMS sous 8 Ohms (2 caissons), peut on prendre un disjoncteur 16A ou il faut mettre un 20A pour être tranquille ?

- Et est ce qu'est ce qu'il faut éviter de mélanger comme électronique sur un même circuit (disjoncteur) pour éviter d'éventuels parasites ?


Merci à vous :wink:
GKFiste
 
Messages: 231
Inscrit le: 23 Mars 2013, 11:20
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar lionel83 » 31 Jan 2014, 23:57

Salut GKFiste , ton tableau vat-il te servir uniquement pour tes amplis et video projecteur ? , pour le disjoncteur sur une ligne 2,5mm2 tu peux mètre jusqu'à 20A soit 4400w donc t'es tranquille pour alimenter tes amplis et guerre plus cher qu'un 16A , après il y a l'appel en courant lors de la mise sous tension et là effectivement les 4400w peuvent être dépassé pendant un très court instant mais il devrais encaisser sinon il faut passer avec un courbe D bien que le soft Start doit limiter ce courant au démarrage , j'aimerais aller plus loin mais il faut que tu dises exactement ce que tu veux alimenté :wink:, j'essaierai d'être plus précis demain......
lionel83
 
Messages: 260
Inscrit le: 02 Jan 2011, 18:40
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar Nico » 01 Fév 2014, 10:21

Plutot que partir des puissances "amplifiée", ne vaudrait-il pas mieux partir des puissance consommée indiquée par les constructeurs d'ampli?

Après on peut aussi se dire que la puissance max de l'ampli ne sera jamais atteinte (selon calibration 105dB au point d'écoute), surtout avec des GKF à 100dB de sensibilité, où moins de 50w watts suffiront à les faire tourner très confortablement... Faut voir aussi en fonction des caissons utilisés mais du coup c'est peut-être pas trop la peine de se prendre la tête (j'en suis arrivé à cette conclusion dans mon cas)
Nico
 
Messages: 309
Inscrit le: 11 Jan 2011, 21:08
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar GKFiste » 01 Fév 2014, 11:20

lionel83 a écrit:Salut GKFiste , ton tableau vat-il te servir uniquement pour tes amplis et video projecteur ? , pour le disjoncteur sur une ligne 2,5mm2 tu peux mètre jusqu'à 20A soit 4400w donc t'es tranquille pour alimenter tes amplis et guerre plus cher qu'un 16A , après il y a l'appel en courant lors de la mise sous tension et là effectivement les 4400w peuvent être dépassé pendant un très court instant mais il devrais encaisser sinon il faut passer avec un courbe D bien que le soft Start doit limiter ce courant au démarrage , j'aimerais aller plus loin mais il faut que tu dises exactement ce que tu veux alimenté :wink:, j'essaierai d'être plus précis demain......


Bonjour,

Voici mes équipements (certains ne sont pas encore achetés et la liste n'est pas définitive, mais cela donne une idée), le tableau (qui sera secondaire) servira pour alimenter uniquement la salle dédiée HC (luminaire + audio/video):

- VP JVC X35 = 350W
- PCHC = alim de 600W
- PREAMP/INTEGRE DENON 2309 = 500W
- AMPLI CAISSONS MAC MAH 3.8 = 2 x 1100W RMS sous 8 Ohms (j'aurai 2 subs JBL 4645C en 8 Ohms)
- AMPLI FRONTALES Yamaha P5000S = 2x 500 Watt @ 8 Ohm
- AMPLI CENTRALE Yamaha P5000S = 2x 500 Watt @ 8 Ohm
- AMPLI SURROUNDS Yamaha P5000S = 2x 500 Watt @ 8 Ohm
- VMC = 70W
- VELODYNE SMS1 = ? (peu)
- UNE CONSOLE DE JEU (PS3 ?) = 150W

- LUMINAIRE = 17 spots en 3 ou 4 zones (éclairage maxi, par encore figé)


:wink:
GKFiste
 
Messages: 231
Inscrit le: 23 Mars 2013, 11:20
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar lionel83 » 01 Fév 2014, 11:40

Effectivement , un ampli annoncé pour 2x500w(si réel et mesuré) doit consommer environ 1200w à pleine puissance , mais je doute que l'on y arrive ou alors à de très court instant mais un disjoncteur classique est capable de l'encaisser , par exemple un 16A peut encaisser 30A pendant un court instant sans disjoncter , si si j'ai testé :wink: , maintenant si tu veux faire une installation dans les règles de l'art : sur ton départ du tableau général tu met un 32A et tu alimente le tableau de ta salle avec un câble 6mm2 , en tête de ce tableau tu met un INTERRUPTEUR différentiel 30ma/40A , ou alors tu met carrément un DISJONCTEUR différentiel 32A/30ma sur le départ du tableau général , à comparer suivant le prix , après je pense que deux ou trois ligne en 16/20A pour les amplis histoire de limité la chute de tension dans le cable aux appel de courant et un 16A pour le videoprojecteur , câblage en 2,5mm2 obligatoire , un 10A pour l'éclairage
lionel83
 
Messages: 260
Inscrit le: 02 Jan 2011, 18:40
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar eric36130 » 01 Fév 2014, 11:55

Pas de problème avec le courant de démarrage des Yamaha du fait de leur alimentation à découpage. A voir du côté du Mac Mah avec son transfo torique largement dimensionné. Là, je ne sais pas.

On parle rarement du problème d'alimentation mais quand je vois de telles installations (je vais vers ça aussi tout en sachant que je ne dimensionnerai jamais l'installation électrique pour une puissance maximale tous canaux en service), je me demande toujours quel est l'abonnement EDF souscrit. Pour les personnes qui chauffent au gaz, c'est rarement supérieur à 6kVA lesquels seront dépassés par ton installation.
eric36130
 
Messages: 8
Inscrit le: 05 Jan 2014, 16:55
Expérience HC: Débutant

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar Nico » 01 Fév 2014, 13:55

GKFiste, votre salle fait quelle taille? Votre matériel d'amplification semble très surdimensionné pour une salle de taille domestique... Et le Denon en mod préamp ne consommera jamais 500W... Si vous n'avez pas encore acheter vos ampli, pensez-y!
Nico
 
Messages: 309
Inscrit le: 11 Jan 2011, 21:08
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar Nico » 01 Fév 2014, 13:57

eric36130 a écrit:Pas de problème avec le courant de démarrage des Yamaha du fait de leur alimentation à découpage.


Eric, comment savoir si un ampli peut poser problème avec le courant de démarrage?
Nico
 
Messages: 309
Inscrit le: 11 Jan 2011, 21:08
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar JIM » 01 Fév 2014, 14:22

Pour respecter la norme :
-un D2A pour la VMC
-un D16A pour le circuit d'éclairage câblé en 1,5mm²
-un D16A pour le circuit prises (5 max) qui peut être cablé en 1,5mm² ou D20A pour 8 prises câblé en 2,5mm².
-un D16A ou 20A pour la partie electronique de la salle

A la rigueur, un disjoncteur supplémentaire pour l'ampli SUB mais avec 2 4645C dans moins de 30m², la puissance sur les 2 hps en pointe ne dépassera guère 100w en pointe !
JIM
 
Messages: 741
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar eric36130 » 01 Fév 2014, 14:45

Nico a écrit:
eric36130 a écrit:Pas de problème avec le courant de démarrage des Yamaha du fait de leur alimentation à découpage.


Eric, comment savoir si un ampli peut poser problème avec le courant de démarrage?

J'ai fait beaucoup d'électronique de puissance dans ma jeunesse mais j'enseigne depuis 20 ans l'électronique en courant faible (bases de l'électronique analogique et numérique; informatique embarquée). Du coup, je sais que les premières périodes de signal peuvent être exigeantes en terme de courant au moment du démarrage mais je ne m'y suis jamais intéressé avec un torique en tête et je ne connais rien aux différents disjoncteurs lesquels doivent avoir des profils de réaction autorisant les pics de démarrage qui nous intéressent.

L'avis des connaisseurs m'intéresse ...
eric36130
 
Messages: 8
Inscrit le: 05 Jan 2014, 16:55
Expérience HC: Débutant

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar JIM » 01 Fév 2014, 18:43

On trouve l'info sur le net en 10s :coolx:

Courbe type C In=10A

Déclenchement du magnétique:
7 à 10 In (70 à 100A) en 20ms maximum

Déclenchement du thermique:
entre 10s et 200s pour 2 In (20A)

Donc, avec un disjoncteur de 20A type C, pour qu'il disjoncte, il lui faut :
- un court-circuit provoquant un courant de 140 à 200A
- une surcharge longue et continu de 40A (quasi 9000w) au moins supérieure à 10s.
- une surcharge longue et continu de 20A (4400w) d'une durée de plusieurs minutes.

Je pense qu'il va quand falloir un sérieux problème de conception sur l'ampli ou avoir du très bas rendement pour arriver à une telle conso sur les durées indiquées.
Encore une fois, les disjoncteurs ne protègent pas le matériel mais les câbles entre le tableau et les récepteurs.
JIM
 
Messages: 741
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar eric36130 » 02 Fév 2014, 05:13

Merci. Aucun souci au niveau du démarrage de l'ampli.
eric36130
 
Messages: 8
Inscrit le: 05 Jan 2014, 16:55
Expérience HC: Débutant

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar GKFiste » 02 Fév 2014, 11:13

Bonjour,

Comme quoi, tous les avis diffères sur le sujet, d'un coté on me dit qu'il ne faut pas multiplier les disjoncteurs pour en avoir un par élément, et de l'autre on me dit le contraire. :mrgreen:
GKFiste
 
Messages: 231
Inscrit le: 23 Mars 2013, 11:20
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 02 Fév 2014, 12:33

GKFiste a écrit:Comme quoi, tous les avis diffères sur le sujet, d'un coté on me dit qu'il ne faut pas multiplier les disjoncteurs pour en avoir un par élément, et de l'autre on me dit le contraire.

Il ne faut pas attendre une recette venant de l'expérience personnelle de l'un ou de l'autre. Vous aurez toujours des avis contradictoires sur tous les sujets. C'est le propre des forums.

Le seul avis valable viendra de votre compréhension. Quand vous aurez compris ce qui se passe, vous saurez ce qu'il faut faire sans vous tromper.
Bien sûr, il faut potasser un peu...
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar GKFiste » 02 Fév 2014, 13:08

Justement, je recherche l'avis d'un spécialiste dans le domaine et me dire réellement ce qu'il faut faire et ne pas faire.
Cela permet de trancher sur les "on dit" :wink:

Vous faites comment en fonction des différents éléments ?
Un disjoncteur adapté pour chaque élément ou plusieurs électroniques sur un seul disjoncteur adapté en A ?
Ou alors vous laissez les électriciens réaliser le tableau ?
GKFiste
 
Messages: 231
Inscrit le: 23 Mars 2013, 11:20
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 02 Fév 2014, 13:57

Ce sont les électriciens qui construisent sur mes instructions.
Pour les installations moyennes, je mets un disrupteur par fonction: audio, vidéo, éclairage, servitudes, clim, etc.
Pour les petites, 3 seulement: audio-video, éclairage-prises, clim.
Mais c'est toujours du cas par cas en fonction du réseau de terre, du nombre de phases disponibles, des distances...
Dernière édition par Jean-Pierre Lafont le 02 Fév 2014, 17:16, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar GKFiste » 02 Fév 2014, 14:05

Pour les électroniques classiques j'ai plus ou moins compris, il ne faut pas mettre un disjoncteur de 16A pour chaque élément.
Exemple, un PC avec une alim de 600W, il ne faut pas mettre un 16A (encaissement de 3500W env) car en cas de problème avec le PC, le disjoncteur ne "sautera pas".
Idem avec un videoprojecteur, ou un intégré HC.

Il faut réunir les électroniques en fonction de leur puissance sur un même disjoncteur de 16A ou 20A pour arriver à sa capacité d' "encaissement".

Là où c'est plus délicat, c'est pour les amplis de puissance des enceintes et du(des) caisson(s), c'est difficile de se faire une idée de l'ampérage du disjoncteur à mettre en place.
GKFiste
 
Messages: 231
Inscrit le: 23 Mars 2013, 11:20
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar JIM » 02 Fév 2014, 18:19

Si tu y tiens, tu peux mettre tous les amplis sur un D16A et le reste de l'électronique sur un autres D16A. Câblé en 2,5mm² pour la partie ampli.
Faire plus n'apportera rien et vu que tu ne comptes pas faire une boîte de nuit en laissant les amplis à fond pendant des heures, il y a de la marge.
Voir les courbes de déclenchement. Tu peux dépasser la valeur nominale pendant plus d'une heure sans risques, au contraire même ...

Petite anecdote, j'ai fait un ampli sans aucunes protection et limitation du courant d'appel avec un transo de 1kVa et des capacités de 33000uF, l'appel en courant était donc très élevé mais ça n'a jamais disjoncté.
JIM
 
Messages: 741
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 02 Fév 2014, 19:58

L'objet des disrupteurs par section, n'est pas lié aux intensités maximales. Cette méthode oblige à câbler un réseau en étoile avec une branche distincte pour chaque groupe, (y compris pour les liaisons de terre) évitant ainsi de polluer le son ou l'image avec les parasites de la clim, de la commande d'éclairage ou de la machine à café.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: L'électronique et les disjoncteurs:

Messagepar JIM » 03 Fév 2014, 11:35

Jean-Pierre Lafont a écrit:Cette méthode oblige à câbler un réseau en étoile avec une branche distincte pour chaque groupe, (y compris pour les liaisons de terre) évitant ainsi de polluer le son ou l'image avec les parasites de la clim, de la commande d'éclairage ou de la machine à café.


J'avoue que je ne saisi pas trop l'intérêt, du moins, j'ai du mal à le quantifier.
Autant pour le câblage en étoile des terres, ok mais pour la phase et le neutre, hum !!!.

Vous comptez sur l'effet selfique/capacitif des câbles sur la longueur pour réaliser un filtrage secteur minimal ?
Il n'y a normalement pas de boucles à ce niveau (phase/neutre) car isolation réalisée par les transfo de chaque appareil.
Et tout dépend des distances tableau/récepteurs pour espérer un gain, mieux vaut ajouter des filtres secteurs en PI si on souhaite vraiment agir non ?

Vous faites comment pour le câblage en étoile au niveau du lecteur, préampli AV et vidéoproecteur avec le câble HDMI ?
La modification/bricolage d'un câble HDMI avec ces multiples blindages par paire me semble très compliqué et en général, ils sont reliés à la terre de chaque appareil.

Le seul moyen que je vois, c'est conserver la terre sur le câble secteur du préampli A/V et la supprimer au niveau des câbles secteur lecteur / vidéoprojecteur.
La liaison à la terre étant réalisée par le câble HDMI.
Pour sécuriser, ajout d'un fil de terre de bonne section en // avec le câble HDMI câblé sur l'embase secteur du lecteur / vidéoprojecteur, la boucle sera bien réduite.
J'ai bon ?
JIM
 
Messages: 741
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Suivant

Retour vers Electronique

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité