16/9 ou 2:35 ?

Dimensions, toiles, montage

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar gaston 117 » 05 Août 2013, 10:04

GKFiste a écrit:Le soucis c'est qu'on demande à 10 personnes différentes, on a 6 versions différentes :mrgreen:


oui mais sur 10 personnes il y en a que une a qui il faut faire confiance c'est JPL :champion:
gaston 117
 
Messages: 24
Inscrit le: 25 Oct 2010, 17:00
Résidence: 11 AUDE
Expérience HC: Débutant

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar GKFiste » 05 Août 2013, 17:20

:mdr:
GKFiste
 
Messages: 230
Inscrit le: 23 Mars 2013, 11:20
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 07 Août 2013, 15:40

Le soucis c'est qu'on demande à 10 personnes différentes, on a 6 versions différentes

Justement. C'est fou ce qu'on peut lire comme informations erronées sur internet.

Je dessine actuellement un HC pour un client. Il veut placer son écran très bas car dit-il, il faut que l'angle de vision vertical mesuré entre les yeux du spectateur et le haut de l'écran ne dépasse pas 15°. :shock:

Je trouve son idée farfelue mais il rétorque que c'est une recommandation THX.
Pour appuyer ses dires il m'envoie vers ce site: http://www.distance-taille-ecran.fr/index.php
En bas de la page, il est dit: d'après THX, le spectateur ne doit pas avoir à lever les yeux de plus de 15 degrés pour regarder le haut de l'écran.
Le site offre un calculateur en ligne http://www.distance-taille-ecran.fr/hauteur-ecran.php qui confirme dans sa page de validation :
Le spectateur doit lever les yeux de xxxx degrés pour regarder le haut de l'écran, ce qui est conforme à la recommandation de THX

Le problème, c'est que la recommandation THX est assez différente.
En réalité, THX recommande une vision horizontale de 0 à 5° au centre de l'image, avec un maximum acceptable de 15° toujours au centre de l'image.
L'angle à la hauteur max de l'écran ne devant pas dépasser 35°.
J'ai prévenu le site. Les pages en question peuvent donc changer prochainement.

Malheureusement, d'autres sites ont repris l'info erronée et cette erreur circule joyeusement un peu partout sur les forums et chez les vendeurs.
Le pire, c'est que mon client n'en démord pas. Si c'est écrit sur internet, c'est donc vrai. Même la présentation du document officiel THX n'arrive pas à le convaincre. :norme:
C'est désespérant...

D'après mes téléchargements (240.000 pages) 90 à 95% des informations HC qui circulent sur le net sont inexactes. Mais les gens sont prêts à avaler n'importe quoi et les croyances sont solides (surtout quand ça les arrange). :mur:
Bonne pêche quand même !
Dernière édition par Jean-Pierre Lafont le 08 Août 2013, 09:30, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar JIM » 07 Août 2013, 16:15

J'avais également ces 15° à l'esprit, cela a été discuté sur ce forum.
http://www.cinetips.com/viewtopic.php?f ... &start=140

Si les recommandations officielles étaient libre d'accès, il y aurait certainement moins d'erreurs :evil:

D'ailleurs, j'avais prévu 45° d'angle horizontal pour le 1° rang, je vais peut être réduire un peu à 40/42° !
JIM
 
Messages: 720
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar JIM » 14 Août 2013, 14:02

Voici un papier très intéressant que l'on retrouve aussi sur le site de Dolby.
D'ailleurs 16/9 ou 2:35, je ne vois pas trop ce que ça change au final car le format du film, il est sur le support !

http://www.cinematechnologymagazine.com ... 0Size2.pdf
Page 3, ideal room geometry avec la position "Prime seat"

maintenant, vu que le projo est déjà en service depuis un moment dans la pièce non dédiée, place au subjectif pour affiner.
JIM
 
Messages: 720
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar eric36130 » 12 Mars 2014, 13:22

Confronté au problème du choix de la largeur de mon écran, j'ai relu tout ce post avec intérêt.

Il est une notion abordée par Roland que je ne retrouve pas beaucoup par ailleurs. De nombreuses réponses se basent sur les normes ... Il faut que ce soit comme ci, comme ça ... La notion de plaisir n'apparaît finalement pas. La norme THX précise par exemple que la position idéale est à 2.4 fois la hauteur en 16/9. Avec 2m de haut pour 3m55 de base et cela donne donc 4m80 de recul. Soit.

Je vais très régulièrement au cinéma avec différentes personnes et dans une salle vaste et peu fréquentée (le son et l'image sont au dessus de la moyenne des ciné de villes moyennes). Donc pas de problème pour se choisir une place. Aucune des personnes m'accompagnant ne souhaite en général se placer devant. A la distance recommandée par THX, une bonne moitié trouve que c'est trop près et dans 1/3 des cas, j'y vais avec quelqu'un qui va préférer se placer à 4 fois la hauteur de l'écran (1.66 fois plus loin que la distance THX idéale).

Bref, les normes sont une chose; le plaisir une autre. Pour les aspects strictement technique et pratique, j'abonde dans le sens de l'argumentaire de Roland : à largeur fixe, définition fixe ! Et pas de nécessité de lentilles ésotériques avec traitement de scaling obligatoire, ou de zoom motorisé sur le vidéoprojecteur.

Une remarque tout de même, je ne dis pas qu'elles ne constituent pas une bonne base de départ lorsqu'on est novice et totalement dans le flou. Après on peut s'en éloigner pour que le plaisir, le notre, soit là.

Les normes sont une nécessité pour que chacun puisse se retrouver dans un environnement aux caractéristiques homogènes quand elles ne sont pas nécessaires pour de simples questions de sécurité (auditive seulement pour le cinéma) ou de protection de certains marchés (le cinéma ne me paraît pas concerné par ce point). A la maison, je ne vois absolument pas l'utilité de s'en préoccuper outre mesure. Pour avoir le plaisir de dire qu'on a une salle THX dont on sait que 80% de la raison d'être de la dite norme est commerciale ?

Faites vous plaisir !

PS : Jean-Pierre a des clients et je comprends l'importance de la connaissance des normes en ce qui le concerne. Roland, de par son expérience en HC, sa clientèle qui fonctionne certainement avec du bouche à oreille, peut de son côté aller au delà des normes et entendre les attentes de clients qui ne cherchent pas forcément à répondre à une norme mais à des exigences de plaisir. Chacun a raison.
eric36130
 
Messages: 8
Inscrit le: 05 Jan 2014, 16:55
Expérience HC: Débutant

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar Nico » 12 Mars 2014, 14:01

eric36130 a écrit:Confronté au problème du choix de la largeur de mon écran, j'ai relu tout ce post avec intérêt.

Il est une notion abordée par Roland que je ne retrouve pas beaucoup par ailleurs. De nombreuses réponses se basent sur les normes ... Il faut que ce soit comme ci, comme ça ... La notion de plaisir n'apparaît finalement pas. La norme THX précise par exemple que la position idéale est à 2.4 fois la hauteur en 16/9. Avec 2m de haut pour 3m55 de base et cela donne donc 4m80 de recul. Soit.

Je vais très régulièrement au cinéma avec différentes personnes et dans une salle vaste et peu fréquentée (le son et l'image sont au dessus de la moyenne des ciné de villes moyennes). Donc pas de problème pour se choisir une place. Aucune des personnes m'accompagnant ne souhaite en général se placer devant. A la distance recommandée par THX, une bonne moitié trouve que c'est trop près et dans 1/3 des cas, j'y vais avec quelqu'un qui va préférer se placer à 4 fois la hauteur de l'écran (1.66 fois plus loin que la distance THX idéale).

Bref, les normes sont une chose; le plaisir une autre. Pour les aspects strictement technique et pratique, j'abonde dans le sens de l'argumentaire de Roland : à largeur fixe, définition fixe ! Et pas de nécessité de lentilles ésotériques avec traitement de scaling obligatoire, ou de zoom motorisé sur le vidéoprojecteur.

Une remarque tout de même, je ne dis pas qu'elles ne constituent pas une bonne base de départ lorsqu'on est novice et totalement dans le flou. Après on peut s'en éloigner pour que le plaisir, le notre, soit là.

Les normes sont une nécessité pour que chacun puisse se retrouver dans un environnement aux caractéristiques homogènes quand elles ne sont pas nécessaires pour de simples questions de sécurité (auditive seulement pour le cinéma) ou de protection de certains marchés (le cinéma ne me paraît pas concerné par ce point). A la maison, je ne vois absolument pas l'utilité de s'en préoccuper outre mesure. Pour avoir le plaisir de dire qu'on a une salle THX dont on sait que 80% de la raison d'être de la dite norme est commerciale ?

Faites vous plaisir !

PS : Jean-Pierre a des clients et je comprends l'importance de la connaissance des normes en ce qui le concerne. Roland, de par son expérience en HC, sa clientèle qui fonctionne certainement avec du bouche à oreille, peut de son côté aller au delà des normes et entendre les attentes de clients qui ne cherchent pas forcément à répondre à une norme mais à des exigences de plaisir. Chacun a raison.


J'ai quand même l'impression que les gens n'aiment pas être "plutot devant" car ils sont alors trop bas - Et pas trop près. Avoir à lever les yeux vers le haut pendant tout un film c'est très fatigant. C'est mon cas en tout cas...
Nico
 
Messages: 309
Inscrit le: 11 Jan 2011, 21:08
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 13 Mars 2014, 10:07

eric36130 a écrit:Bref, les normes sont une chose; le plaisir une autre.

Ces normes ne sont pas décidées par des vieux croutons enfermés dans un bureau poussiéreux et leur préoccupation n'est pas d'embêter les spectateurs. Les normes sont le fruit du témoignage des spectateurs eux-mêmes.
Par exemple, on offre une salle de 500 places à une trentaine de personnes à qui on demande de choisir la place qui leur convient le mieux. On répète l'expérience quelques milliers de fois sur une durée de 10ans dans une cinquantaine de pays. On dresse une statistique et on en tire la norme.
Le détail majeur est que les salles qui servent à établir les normes ne sont pas choisies au hasard. Leurs caractéristiques sont normalisées et par conséquent optimales. Et ça change tout.

Par comparaison, supposons que notre débat porte sur la manière dont on doit monter un escalier. La norme dira qu'on doit monter les marches une par une tandis que certains diront: "moi j'observe que tout le monde les monte 2 par 2". En effet, si la hauteur des marches est seulement 12cm au lieu de 17, c'est sûr que toutes les personnes valident les monteront 2 par 2. Mais ça ne prouve pas que la norme ait tort.
Nico a raison, les premières places sont boudées par la hauteur du centre de l'image oblige à incliner la tête et ça devient vite pénible.

Puisqu'on en parle, je suis allé hier (c'est donc tout récent), chez un acteur célèbre qui possède une salle faite à refaire. La pièce n'est pas très grande, 5m de profondeur, et elle possède 2 rangées de fauteuils. Le propriétaire s'installe toujours dans la 2eme rangée, collé au mur du fond. J'ai cherché à comprendre pourquoi. En m'asseyant dans la première rangée je suis obligé de lever la tête car l'écran est trop haut. Dans la 2eme rangée surélevée, l'angle vertical est plus acceptable. Mais on ne peut pas baisser l'écran car les dossiers gigantesques des fauteuils de la première rangée cacheraient le bas de l'image (les sous-titres) pour les spectateurs assis à l'arrière. On ne peut pas monter l'estrade car le projecteur serait trop près des têtes à l'arrière.
Il suffirait de mettre des fauteuils avec des dossiers moins hauts pour baisser l'écran (et les enceintes) et profiter confortablement du premier rang. Mais il reste un problème: ces fauteuils seraient moins chers et moins profitables pour la personne qui les a vendus. Et là, on n'est pourtant pas dans une salle commerciale.

La hauteur de l'écran n'est pas la seule raison. Trop de gens refusent de s'immerger dans la scène et ils regardent le cinéma comme on regarde la télé. Ils veulent voir "toute l'image" d'un seul regard. Limiter l'angle de vision de cette façon témoigne de la volonté culturelle de ne rien rater de l'image, sans capacité réelle de discerner ce qui est utile de voir et ce qui l'est moins.
Masquez les vitres de votre voiture avec du papier journal et du ruban adhésif, ne laissant qu'un angle de vision de 36 degrés. Essayez de conduire. Vous ne vous sentirez pas en sécurité, même sur une ligne droite sans obstacle. En réalité, quand vous conduisez en situation normale, votre vision est concentrée sur la route devant vous, mais si quelqu'un vous double, vous le voyez alors qu'il est à 90 degrés de votre angle de vision. C'est très important, vous en conviendrez.

C'est la même chose en 2.35. Le champ de vision primaire est limité à la zone centrale de l'écran tandis que la partie subliminale déborde de part et d'autre. Ce champ latéral, qui décrit l'environnement de la scène, n'est pas fait pour être vu avec acuité. Pas plus que la voiture qui s'apprête à vous doubler. Il est la pour immerger le spectateur dans le décor.
Si vous reculez pour rétrécir le champ de vision vous voyez toute l'image (ce n'est pas le but recherché) et... une bonne partie de la salle. Ce n'est pas le but recherché non plus.

Pour les aspects strictement technique et pratique, j'abonde dans le sens de l'argumentaire de Roland : à largeur fixe, définition fixe !

C'est la hauteur et la définition verticale qui sont fixes, pas la largeur.
C'est pourquoi il est plus simple d'utilser un projecteur avec une matrice 2560 x 1080 comme le Barco GP9, par exemple. C'est mono DLP grand-public abordable. La détection du format 16/9 - 2.35 est automatique.
Dernière édition par Jean-Pierre Lafont le 14 Mars 2014, 06:35, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar JodaGondasil » 13 Mars 2014, 13:06

Jean-Pierre Lafont a écrit:
Pour les aspects strictement technique et pratique, j'abonde dans le sens de l'argumentaire de Roland : à largeur fixe, définition fixe !

C'est la hauteur et la définition verticale qui sont fixes, pas la largeur.
C'est pourquoi je recommande un projecteur avec une matrice 2560 x 1080 comme le Barco GP9, par exemple. C'est mono DLP grand-public abordable. La détection du format 16/9 - 2.35 est automatique.

Le rapport entre la matrice Blu-ray (16:9) et celle du VP n'est pas pil-poil (+33.333%). Les matrices ne sont pas directement "superposables".
Ça vaut vraiment le coup d'upscallé un film Blu-ray codé en 1920x800 vers du 2560x1080 ? On ne risque pas de créer des défauts liés à l'upsalling ?
En général, on a de meilleurs résultats quand la matrice source correspond à celle de l'afficheur (résolution native) ou à un multiple. C'est plus simple à gérer.

(Pas trouvé de GP9 chez Barco. Un F35 Panorama éventuellement)
JodaGondasil
 
Messages: 153
Inscrit le: 10 Fév 2011, 18:43
Expérience HC: Débutant

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar GKFiste » 13 Mars 2014, 17:32

Et faut pas être sensible au AEC.
GKFiste
 
Messages: 230
Inscrit le: 23 Mars 2013, 11:20
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar christubes » 13 Mars 2014, 17:42

En cinema oui c'est la hauteur qui est constante alors que la largeur varie en fonction du format. En projo grand public et les bluray c'est l'inversse. Pour celà qu'un film en 2.35 fait environs 915 pixels haut sur 1920pixel. C'est simple il n'y a pas besoin de redimentionnement et les lignes qui restes sont remplacé par 2 bandes noirs.

Pour le dvd il y avait 2 mode : 4/3 et 16/9 et pour profiter de la definition toutes les lignes était utilisé soit tout le temps 540 c'était à l'afficheur de changer la hauteur et pour des technologies comme les CRT c'est facile et sans perte de qulité du a redimentionnement.

Pour celà que j'aime ces tritubes car au moin j'ai la conscience tranquille, je peut envoyer des résolutions personnalisé il n'y aura pas de redimentionnement. ah la la si les crt pouvaient avoir l'acutance, la luminosité et la taille des projos à matrice...
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 13 Mars 2014, 18:51

En général, on a de meilleurs résultats quand la matrice source correspond à celle de l'afficheur (résolution native) ou à un multiple.

Vous avez déjà regardé un BluRay (1920x1080) sur un vrai projecteur 4k.... y'a pas photo. On ne distingue quasiment pas de différence avec un film 4k natif. En tout cas, moi, je n'ai pas vu de différence, même en m'approchant de l'écran.
L'image d'un film HD sur le Barco produit un effet comparable, même si ce n'est que du lissage. Cela n'a rien à voir avec l'upscalling. Il n'y a pas Barco qui fait ça, d'autres le font depuis longtemps, mais c'est le moins cher.

Le GP9 a été reconditionné récemment. Il a été présenté à l'ISE d'Amsterdam en Janvier dernier.
Barco avance très vite en ce moment, notamment avec la licence Auro 11.1, et la 3D Dolby, bien que ne sois pas fan de ces gadgets.
Vous pouvez même visionner chez vous les films en 1ere exclusivité en 2k ou 4k légalement. Mais ça, c'est plus cher.
Dernière édition par Jean-Pierre Lafont le 14 Mars 2014, 06:38, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar JodaGondasil » 13 Mars 2014, 19:18

Jean-Pierre Lafont a écrit:
Ça vaut vraiment le coup d'upscallé un film Blu-ray codé en 1920x800 vers du 2560x1080 ? On ne risque pas de créer des défauts liés à l'upsalling ?

Il ne s'agit pas de 1920x 800 mais de 1920x 1080 anamorphosé.

L'anamorphose sur les DVD, oui, mais je n'en ai encore jamais vu sur un Blu-ray.
Un film en 2,40:1 fait 1920x800 sur le Blu-ray. Les bandes noires sont sur le disque (pixels perdus).
JodaGondasil
 
Messages: 153
Inscrit le: 10 Fév 2011, 18:43
Expérience HC: Débutant

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar christubes » 14 Mars 2014, 17:40

JodaGondasil a écrit:L'anamorphose sur les DVD, oui, mais je n'en ai encore jamais vu sur un Blu-ray.
Un film en 2,40:1 fait 1920x800 sur le Blu-ray. Les bandes noires sont sur le disque (pixels perdus).


je suis d'accort, peut être qu'au cinéma ils utilisent l'anamorphose pour changer le ratio d'image en tout cas sur les bluray il n'y a pas. Un 2.35 sur un blu ray fait 1920 x 800 et donc une perte de deffinition verticale. ET puis même si le film serait anamorphosé, il faudrais soit passé par un redimentionnement numérique ce qui est trés mauvais soit avoir des objectif anamorphique ( ou utiliser du tritube et ajuster la l'amplitude du balayage verticale )

C'est étonant que Roland n'intervient pas, il doit avoir du boulot avec sa nouvelle salle.
christubes
 
Messages: 686
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar JodaGondasil » 14 Mars 2014, 20:01

christubes a écrit:C'est étonant que Roland n'intervient pas

Rien d'étonnant car c'est déjà fait depuis longtemps et ici même.
À l'époque, ça avait bien "discuté" avec JPL ce qui était très intéressant et je vous invite à relire l'ensemble du sujet.
thxrd y évoque une résolution des BD "2.35" de 1920x858-817 que je n'avais pas pu vérifier car je n'étais pas encore passé au BD. Aujourd'hui, je peux constater qu'il y a pas mal de BD qui descendent à 1920x800, soit 2.40.
AMHA, ça "discuterai" encore pas mal entre JPL et thxrd car je n'ai pas l'impression que les positions aient beaucoup évolué depuis et pas que sur l'anamorphose.
JodaGondasil
 
Messages: 153
Inscrit le: 10 Fév 2011, 18:43
Expérience HC: Débutant

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar Nico1216dj » 17 Mars 2014, 13:30

Bonjour,
faut il également lecteur BD spécial pour projeter en 2:35 ou ce n'est que la lentille anamorphique qui fait tout le travaille?
Nico1216dj
 
Messages: 43
Inscrit le: 23 Sep 2012, 17:31
Expérience HC: Débutant

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar JodaGondasil » 17 Mars 2014, 19:52

Il vaut mieux vérifier que le lecteur BD soit capable de modifier la position des sous-titres (comme sur Oppo). Le format natif du BD est 1.78 (1920x1080) sans anamorphose alors, avec un écran 2.35, il peut arriver que les sous-titres soient partiellement en dehors de la zone vidéo utile (dans les bandes noires crées par le codage d'un film 1920x800 par exemple).

On n'est pas obligé d'avoir une lentille anamorphique pour projeter un BD sur un écran 2.35. En version "low cost", On peut utiliser un VP 1.78 natif (le plus courant en HC) avec mémoire de zoom. Une position pour le 1.78 et une autre pour le 2.35.
L'inconvénient c'est qu'on perd de la luminance car on projette une partie de l'image en dehors de l'écran (les bandes noires). Avec un VP en 2560x1080 (2.37), comme celui évoqué par JPL, on n'a pas ce problème car, une fois upscallé, le film occupe toute la matrice du VP.

En fait, contrairement au DVD, je ne vois pas bien l'intérêt d'une lentille anamorphique sur du Blu-ray. Vu qu'une partie de la matrice est de toute façon perdue (bandes noires), elle ne fait que "zoomer" la zone vidéo utile pour remplir l'écran. Une loupe quoi.
Sur le principe, ça revient presque au même qu'une mémoire de zoom... à plusieurs milliers d'euros !
JodaGondasil
 
Messages: 153
Inscrit le: 10 Fév 2011, 18:43
Expérience HC: Débutant

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar auvercor » 13 Déc 2014, 11:25

Bonjour,
je ne sais pas si la question a déjà été abordée mais je refléchis sur l'opportunité de faire (ou d'acheter sur mesure) un écran au format 2.0
Pourquoi ? Parce que celà fait environ la même surface d'écran pour le 16/9 et le cinemascope.
Preons quelques exemples:
Pour un recul de 4,5m
1) Ecran au format cinémascope 3mx1,28m: regarder un film au format scope c'est confortable.
Regarder un film au format 16/9 ou 1.85: l'image parait trop petite..
2) Ecran au format 16/9: 3mx1.69m : L'image parait trop grande sur un film en 16/9...

On pourait raisonner différemment:
Prendre un recul de 5m avec un écran 16/9 de 3m de base.
Sur un film au format scope l'image va paraitre trop petite... et OK avec un film au format 1.85

Avec un écran au format 2.0 l'image ne parait jamais trop grande ou trop petite quel que soit le format.
Dans l'exemple cité plus haut l'écran ferait 3mx1,5m.
L'image en 2.35 ferait 3mx1.28m
L'image en 1.85 ferait 2.78x1.5m

J'ai déjà fait quelques essais en jouant avec la mémoire du zoom du projecteur ça me parait concluant.
Qu'en pensez vous ? Vous avez déjà expérimenté ?
Avatar de l’utilisateur
auvercor
 
Messages: 178
Inscrit le: 08 Sep 2014, 10:12
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 15 Déc 2014, 21:17

Oui, ça se pratique.
J'ai déjà installé un écran 2.0 de 4m de large. C'est un format passe partout auquel on s'habitue très bien.
J'approuve vos arguments.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: 16/9 ou 2:35 ?

Messagepar thxrd » 16 Déc 2014, 10:15

L'utilisation du format matrice cinema DCi peut aussi etre retenu : 1,896 ce qui suit au moins une certaine logique )
Je reste dubitatif sur le terme : l'image est trop grande en 16/9 ...
Perso je ne trouve jamais l'image "trop grande "
Trop grande par rapport à quel critere ? Vous etes trop pres ??? Reculez un peu ...

Retenir quand meme qu'avec cette approche il faudra des masques horizontaux plus difficile à realiser que des verticaux ( car une image qui ne rempli pas horizontalement est peu acceptable visuellement ) en plus des masques verticaux ( comme au temps des TT ) solution tres cheres / tres compliquée et rarement fiable
Et que l'ecran n'est jamais completement rempli dans aucun des 2 formats ..

que la def percue ne reste pas idem entre les 2 .. ( je reviens pas la dessus .ca a ete largement expliqué)

Et que l'usage des memoires de zoom entraine 2 problemes
D'abord le focus au bout de 2 ou 3 manip n'est plus correct (meme avec une machine pro ou de cinema ) ce qui oblige à " retoucher" ce qui est une contrainte
Ensuite la luminance n'est plus identique ce qui oblige à associer les memoires de zoom à des memoires luminance/ colorimetrie .. Ce que ne peuvent pas faire beaucoup de projos ( sauf à le faire manuellement ce qui rend la manip tres "usine à gaz " )
Perso maintenant je fais beaucoup de formats ecrans en 1,90 les matrices 4 k etant toutes en 1,896 ..(meme sur le sony grand public) mais je ne joue jamais avec le zoom / seulement hauteur variable ( comme le fais la source grand public et 98 % des sources DCI ) pour le scope et usage de mask verticaux

En resumé l'usage du zoom revient a dire : je fait un ecran non scope (16/9 par exemple ou 2.0 ) le plus grand possible dans lequel je zoom le scope et " dezoome" le 16/9 ....
Le contraire du choix technique retenu en image numerique / video qui est la hauteur variable .. ( deja la aussi largement expliqué )
C'est defendable .mais simplement il faut savoir ce que cela entraine comme defauts ( cités plus haut )

D'autre part votre exemple est erronné car vous prenez pour base 1,85 ..sauf que dans 90% des cas le film "non scope" est ramené à 1,77 sur le BD ou la TV .. Sans compter que la TV ou tout les BD de concert sont bien en 1,77 ,Donc si votre hauteur est de 1,50 m votre largeur sera de 2,66m ..
Et si par hasard vous avez une source non scope en format "respecté " ( et ca peut en faire pas mal de differents entre les films anciens en 1,33 ou 1,66 le 1,85 .. Le 1,77 et toutes les variantes de scope allant de 2.35 à 2,41 .. Ca va faire beaucoup de memoires de zoom et de memoires luma/ colo associées..
La largeur variable en source video est une belle idée .... Mais pas simple et surtout qui genere beaucoup de defauts .. ( la solution zoom etant cependant la moins mauvaise ..)
La bonne solution etant celle retenue originellement pour les sources vidéo ... Hauteur variable .. Car toute la chaine de reproduction est prevue pour cela ( source / format matrice / format ecran )
Mais on peut faire compliqué ..c'est permis ...

Cordialement
Thxrd
thxrd
 
Messages: 1023
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

PrécédentSuivant

Retour vers Ecrans

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité