2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Projecteur, distance, protection

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar thxrd » 30 Juil 2015, 06:44

Ouf , ... Je vois que je ne suis pas seul à penser que le numerique est au fond un progres .. ( autant en image qu'en son ) ..
Mais Emmanuel doit etre comme moi , il n'entend pas bien ....( joke ..
thxrd
 
Messages: 1008
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar vhccc » 30 Juil 2015, 10:48

Bonjour a tous je pense egalement que l'arrivée du numerique a ete un gros progres (je parle de l'image je ne suis pas assez expert en audio) par contre je pense egalement que les fabricants a l'heure actuelle (enfin certains) pour le grand public ont mis la charrue avant les boeufs quand ils ont sortis leurs nouveaux diffuseurs ,car on voit actuellement que la SMPTE ayant fait paraitre les normes de l'UHD que la plupart voir meme la totalite des diffuseurs sur le marche du grand public n'e sont pas comtpatibles et cela va faire des mecontents!!!
cdt
sylvain
Avatar de l’utilisateur
vhccc
 
Messages: 6
Inscrit le: 11 Avr 2013, 18:48
Résidence: AIN
Expérience HC: Professionnel

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar christubes » 30 Juil 2015, 11:15

Ca va Roland, ça va, Je rappel que j'use maintenant de support numérique pour mes travaux de 88Khz 24 à DSD, la bande 2 pources ou la FM sur SVHS étant quant je le fait pour garder une version analogique pur pour moi. Je fais aussi du 44Khz 24 quand il y a preproduction avec mixage important. Le passage en 88KHz 24 m'a permis enfin d'avoir une bonne finesse de son ( quoi qu'il faut trouver les bons DAC ) comme en analogique PRO ( je ne parle pas de K7 là ) tout en ayant la souplesse et les qualités du numérique. Quant j'étais en 44Khz24 je préférais encore le faire en analogique. en 44Khz 16 bit je n'ais jamais accroché. Et je le rappel, je joue aussi du violon, je suis comme tout violoniste qui ont passé des heures avec l'instrument, rendu mon ouïe sensible à certain sons qui souffre du perte de "grain " de " finesse " en 16bit. Et des support en 16 bit j'en ais fait par tout les moyens. Et sans parler des enregistrements de CD vendu où là je trouve le son encore plus mauvais. Donc le cd pour écouter un concerto pour violon? non merci. c'est niete, et ni je me suis fait monté la tête, et ni j'ai "une chapelle " qui m'interdit cela, seulement j'entends, et j'ai écouté des heures et des heures. On en a discuté ensembles Roland la dessus en privé au moins une 20 e de messages si ce n'est plus. Vous pensez que je m'acharnerais sur un petit détail qui ne serait rien qu'un hallucination? moi aussi je cherche des réponses sur ce que j'entends et apprécie. Apres c'est claire, le support analogique est obsolète pour la distribution, j'avoue que parfois je suis un peut "égoïste". Et apres, même du 88KHz24 natif écouté sur un converto mauvais donne pas un bon son, il y a des différences entres convertos, parfois même en changeant l'horloge de syncro. Un simple traitement digital dans le domaine numérique peut être mauvais, là je pense par exemple à window même si je sorts en spdif pour attaquer un DAC même de fou. Mais en est très d'accort, sur le plan "distribution" avec le BD et la vente de musique en qualités "master audio" ça permet d'avoir le son du master chez soit ce qui était impensable avant. Reste à voir la qualité des enregistrement en amont qui n'est pas toujours ( même rarement ) excellente.
christubes
 
Messages: 685
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar Cobrasse » 30 Juil 2015, 15:39

Salut Chris,

Il faut aussi avouer que tu es un peu hors normes, avec des capacités auditives bien au delà de la population, tu ne dois même pas représenter un panel de 1% :shock: . Donc finalement tu es un peu hors jeu tant ton cas est à part, mais c'est aussi un atout indéniable :wink: .

Bonne fin de journée à toi
"La musique c'est du bruit qui pense" Victor Hugo
Cobrasse
 
Messages: 253
Inscrit le: 22 Déc 2010, 16:15
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar christubes » 30 Juil 2015, 16:04

Je ne pense pas être autant hors norme que cela, d'accord mon taux de "passion" est très élevé mais quand même. Si je me compare au reste du monde peut être bien que cela représente moins d1% mais là on parle de "tout" être confondu. Prenons "l'oreille absolu" ( faculté, de la mémoire en faire, à reconnaitre les notes de musique sans l'aide d'un autre note de référence ou même par "intervalle" ou repère dans le mode ou l'harmonie ) on vous fait croire que 1 sur 10000 ( je ne sais plus trop ) l'ont, mais qu'est ce que ça veut dire 1/10 000 ? si on prends tout les gents, peut être, mais ça n'a pas de sens. Faisons la comparaison avec uniquement des musiciens, là le pourcentage est plus équilibré, mais cela viens d'une part de volonté ( en effet , tout les musicien ne cherche pas à avoir ce type d'écoute ) donc ça ne veut pas dire qu'ils peuvent pas l'avoir, simplement leurs "analyse" des sens est différentes, l'interprétation du cerveau et très liés d'une part à l'éducation qui peut en effet "conditionner" une personne donnant une "facilité" dans tel pratique. Il y a beaucoup de gents sur la planète qui peuvent avoir une oreille absolu de malade mais qui ne le savent pas car ils ne pratiques pas de musique. C'est un peut pareil dans tout les domaines . Donc , non je me considère pas comme un hors normes, vu ma passion et mon investissement je trouve cela normal même. Ce qui est sur, c'est des gents de fortes personnalité comme moi, oui ça fait pas partie du "plus grands" pourcentage.
christubes
 
Messages: 685
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar christubes » 30 Juil 2015, 16:14

bon, quant j'y pense peut être bien: les gents pour qui j'ai travaillé ont tous étaient plus que surpris de mon travail, certains ons eu les larmes au yeux, Je ne sais pas trop quoi dire en faite. Moi ça me semble évident et le pire je ne suis jamais contents de mon travail, toujours un truc à améliorer. En même temps heureusement que ça marche pour moi car je ne vois pas quoi faire d'autre à part ça.
christubes
 
Messages: 685
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar Emmanuel Piat » 30 Juil 2015, 22:00

en 44Khz 16 bit je n'ais jamais accroché. Et je le rappel, je joue aussi du violon, je suis comme tout violoniste qui ont passé des heures avec l'instrument, rendu mon ouïe sensible à certain sons qui souffre du perte de "grain " de " finesse " en 16bit. Et des support en 16 bit j'en ais fait par tout les moyens.


Il y a trop de variables qui entrent en ligne de compte pour qu'on puisse tirer une quelconque analyse de cette affirmation : acoustique de prise de son, micros et positionnement, ampli micro, ADC, puis à la restitution : DAC et son filtre de sortie, ampli, enceinte et acoustique de restitution... Tout peut influer.

Perso, j'ai l'expérience inverse de toi sur mon matos. Je ne joue pas du violon mais j'ai souvent écouté de vrais instruments en condition d'enregistrement acoustique avec comparaison entre le vrai et l'enregistré (avec du décalage temporel, donc forcément à prendre avec d'énormes pincettes, je ne suis pas né de la dernière pluie en audio...). Je n'ai jamais été choqué par le son d'un violon après downconvert (Voxengo sans dithering) en 16/44.1... Le 16 fait perdre qq subtiles nuances si on se concentre à mort, mais franchement pas de quoi fouetter un chat en écoute normale à mes oreilles (qui vieillissent...) et sur mon matos (sachant que le filtre de sortie du DAC joue un rôle énorme là-dedans !).

Matos d'écoute : converto de CS Lynx2B, PC sous XP avec spread spectrum sur off ds le Bios (pas de réduction des EMI par une légère modulation de la fréquence de la clock de la CM), lecture en mode Kernel streaming ou ASIO, K&H O300D à 2m, acoustique qui ajoute des petites queues de réverb qui créent une spatialité plaisante en écoute stéréo.

Maintenant, mon expérience ne vaut pas plus que la tienne. Elle est totalement dépendante de mes conditions d'écoutes. Donc on est là dans le subjectif et ça n'a guère d'intérêt dans un forum objectiviste. C'est pourquoi ce débat est stérile, qu'on peut en écrire des tartines et que ça n'avancera pas d'un pouce.

Concernant les avis des musiciens sur les enregistrements : ce sont souvent les pires pour ce qui est de l'aspect technique de la reproduction sonore :mrgreen: Un musicien perçoit ou plutôt lit la musique comme un langage avec ses codes et ses variations et en général il se fout totalement de la technique utilisée pour sa restitution. Bcp de musiciens professionnels n'ont même pas de système Hifi corrects chez eux ...
Emmanuel Piat
 
Messages: 133
Inscrit le: 29 Mai 2013, 19:22
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar Emmanuel Piat » 30 Juil 2015, 22:23

vhccc a écrit:Bonjour a tous je pense egalement que l'arrivée du numerique a ete un gros progres (je parle de l'image je ne suis pas assez expert en audio) par contre je pense egalement que les fabricants a l'heure actuelle (enfin certains) pour le grand public ont mis la charrue avant les boeufs quand ils ont sortis leurs nouveaux diffuseurs ,car on voit actuellement que la SMPTE ayant fait paraitre les normes de l'UHD que la plupart voir meme la totalite des diffuseurs sur le marche du grand public n'e sont pas comtpatibles et cela va faire des mecontents!!!
cdt
sylvain


On est effectivement ds un cas d'école complètement irrationnel (diffuseurs 4K sans source 4K). Maintenant, c'était tellement énorme que ce n'était pas bien dur d'attendre l'arrivée des sources 4K avant d'investir ... On ne peut pas empêcher les gens d'être naifs ou compulsifs ...
Emmanuel Piat
 
Messages: 133
Inscrit le: 29 Mai 2013, 19:22
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar christubes » 30 Juil 2015, 22:29

Emmanuel Piat a écrit:Concernant les avis des musiciens sur les enregistrements : ce sont souvent les pires pour ce qui est de l'aspect technique de la reproduction sonore :mrgreen: Un musicien perçoit ou plutôt lit la musique comme un langage avec ses codes et ses variations et en général il se fout totalement de la technique utilisée pour sa restitution. Bcp de musiciens professionnels n'ont même pas de système Hifi corrects chez eux ...


C'est vrais ce que tu dit, mais comme tu le dit : ils s'en foute, moi non. :mrgreen:
christubes
 
Messages: 685
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar vhccc » 30 Juil 2015, 22:59

Emmanuel Piat a écrit:
vhccc a écrit:Bonjour a tous je pense egalement que l'arrivée du numerique a ete un gros progres (je parle de l'image je ne suis pas assez expert en audio) par contre je pense egalement que les fabricants a l'heure actuelle (enfin certains) pour le grand public ont mis la charrue avant les boeufs quand ils ont sortis leurs nouveaux diffuseurs ,car on voit actuellement que la SMPTE ayant fait paraitre les normes de l'UHD que la plupart voir meme la totalite des diffuseurs sur le marche du grand public n'e sont pas comtpatibles et cela va faire des mecontents!!!
cdt
sylvain


On est effectivement ds un cas d'école complètement irrationnel (diffuseurs 4K sans source 4K). Maintenant, c'était tellement énorme que ce n'était pas bien dur d'attendre l'arrivée des sources 4K avant d'investir ... On ne peut pas empêcher les gens d'être naifs ou compulsifs ...
Dernière édition par vhccc le 30 Juil 2015, 23:01, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
vhccc
 
Messages: 6
Inscrit le: 11 Avr 2013, 18:48
Résidence: AIN
Expérience HC: Professionnel

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar vhccc » 30 Juil 2015, 22:59

vhccc a écrit:
Emmanuel Piat a écrit:
vhccc a écrit:Bonjour a tous je pense egalement que l'arrivée du numerique a ete un gros progres (je parle de l'image je ne suis pas assez expert en audio) par contre je pense egalement que les fabricants a l'heure actuelle (enfin certains) pour le grand public ont mis la charrue avant les boeufs quand ils ont sortis leurs nouveaux diffuseurs ,car on voit actuellement que la SMPTE ayant fait paraitre les normes de l'UHD que la plupart voir meme la totalite des diffuseurs sur le marche du grand public n'e sont pas comtpatibles et cela va faire des mecontents!!!
cdt
sylvain


On est effectivement ds un cas d'école complètement irrationnel (diffuseurs 4K sans source 4K). Maintenant, c'était tellement énorme que ce n'était pas bien dur d'attendre l'arrivée des sources 4K avant d'investir ... On ne peut pas empêcher les gens d'être naifs ou compulsifs ...


Salut Emmanuel on est bien d'accord mais c'est quand meme incomprehensible car les fabricants ont sortis des projos et avec l'arrivee des normes UHD (REC2020) tout le monde va se rendre compte apres la battaille et malgre ce qu'on leurs avaient preconisé (du moins pour nos clients)que leurs projos ou ecrans ne gere pas cet espace colorimetrique .Enfin ca c'est pas nouveau mais quand un fabricant sort cette année un ecran qui a la possibilites dans son menu de choisir l'espace colo (REC709ou REC 2020 ou DCI) et en prenant des mesures sur l'espace REC2020 on s'appercoit qu'il gere 68% du dit espace, ca je doit avouer que ca me depasse un peu enfin wait and see pour les nouveaux diffuseurs a venir
cdt
sylvain
Avatar de l’utilisateur
vhccc
 
Messages: 6
Inscrit le: 11 Avr 2013, 18:48
Résidence: AIN
Expérience HC: Professionnel

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar narbi » 31 Juil 2015, 07:00

C'était écrit que tout le monde se ferait "enfler" avec le 4k :)
Ca les fera peut être réfléchir, quand ça touche au porte monnaie, en général ça fonctionne pas trop mal.
narbi
 
Messages: 189
Inscrit le: 24 Fév 2013, 19:12
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar thxrd » 31 Juil 2015, 08:05

Comme toujours ,excellente analyse raisonnable et rationnelle d' Emmanuel à laquelle je souscris totalement.
Le filtrage de sortie d'un Dac ( comme l'antialiase de l'AD ) joue evidemment un role tres important vu que l'on est à un Fsample "basse " .., alors qu'en 96 ou plus la question est beaucoup moins grave ( d'ou d'ailleurs l'interet du sursampling des DAC ã Fxxx qui permet de deporter la question et le bruit hors bande )
Apres , comme toi je ne suis pas "choqué " lors d'un downsample vers 44.1 ou 48..
je suis plus reservé sur l'echelle en 16 elle meme , mais aujoud'hui tout les convertos sont des 24 ... Et souvent tres tres bons .. Et tout est fait en 24 bit au depart et ... non tout le monde n'enregistre pas en analogique au depart en studio !!! c'est une contre verité ..
Les plus gros studio "riches" ont souvent gardé leurs excellentes consoles analogiques en parrallele du numerique .. Oui ca c'est different ..
Que le 16/44,1 soit un choix qui ne soit pas " parfait ", c'est sur ... ( il faut se souvenir qu'il a ete fait il y a + de 30 ans maintenant ) , qu'il soit inecoutable ..non ..
Apres rien n'empeche de choisir des sources en 24/96 qui existent partout et depuis 15 ans !!
Ce sont bien les hifistes qui restent bloqués sur le CD !!

Et comme toi je pense qu'il y a tellement de parametres intervenants que en effet ca conduit a une discussion stérile ..
D'autant que le "subjectif" sur ce sujet regne en maitre sur la hifi depuis 50 ans !! Et fais la fortune des vendeurs de reve
Aillant travaillê 40 ans dans la musique et frequenté toutes sortes de musicien'( depuis des organistes celebres jusqu'aux stars du rock ) je confirme un point souligé par Emmanuel ..
Je n'ai jamais rencontré un musicien qui se soucie de notion de qualité technique du son ..
Je ne dit pas qu'il n'y en a pas mais je n'en ai jamais récontré .. Pire je les ai entendu ( et les entend encore qqs fois ) enscenser des enceintes ou des amplis completement "m.." .. Sans se rendre compte que c'etait vraiment mauvais ..
Un musicien n'analyse pas la meme chose dans la musique ( et heureusement pour la musique ) ..et c'est un sujet parfaitement connu et documentê ..
Apres comme Emannuel , j'entend "normalement " .. Et pas jusqu'a plus de 20 khz !! et je ne discerne pas des differences de 0 , qqschose dB sur 1/3 d,octave .. Sur de la musique ..
Et pour m'etre bien documenté sur le sujet aupres de specialistes , je reste tres septique et eux aussi
Il existe des tests de laboratoire sur ce sujet ..

Pour la vidéo .. Completement d'accord .. Entre le 4 K qui en fait n'existe pas dans la pratique ou seulement dans des cas et configurations exceptionnelles ( tournage / montage / reproducteur ) et n'est d'aucune utilité sauf tres grande base d'ecran en cinema ) / la sortie de normes qui rend obsoletes 98% du matos , mais en fait dont on peut douter de l'application réelle rapide
Les produits qui annoncent "souscrirent" à ces normes mais qui quand on les mesurent ne montre meme pas 2 K d'acutance pour 4 annoncés et un espace couleur à des années lumiere de ce qui est "promis "
Ca fini en effet par faire tourner la tete ....
Peut etre le vrai probleme est aussi dans les propos de journalistes incompetents ne visant que le "scoop" en se moquant eperdument de savoir si c'est vrai ou pas .. Et si ca sert à qqs chose ou pas ..
Et aussi concernant les forums ou des propos souvent delirants de certains "affirmant" voir et entendre des choses "extraordinaires" ... Il suffis de lire la quantité d'aneries qui s'est ecrit sur la 3 D / le 4 K / .. Les ecrans ( ou record ..j'ai decouvert un calcul de moyenne de gain dans l'axe et hors axe donnant un chiffre "positif " !..ce qui montrerait que l'ecran fabrique de l'energie !! )
Et encore je pousse pas le vice d'analyse trop loin ... ..sur d'autres sujets
le probleme est peut etre d'essayer d'etre raisonnable et surtout de ne pas mettre la charrue avant les boeufs ...
Thxrd
thxrd
 
Messages: 1008
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar vhccc » 31 Juil 2015, 11:49

Bonjour Roland ,je suis tout comme avec Emmanuel tout a fait d'accord maintenant quand on calibre ce n'est plus de la calibration ca devient du Tuning tout le monde veux quelquechose selon des gouts personnels mais l'oeuvre du realisateur tout le monde s'en fout ca devient du delire
Enfin on a deja parle de tout ca longuement au tel et ca ne changeras jamais
cdt
sylvain
Avatar de l’utilisateur
vhccc
 
Messages: 6
Inscrit le: 11 Avr 2013, 18:48
Résidence: AIN
Expérience HC: Professionnel

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar Emmanuel Piat » 01 Août 2015, 08:08

Et comme toi je pense qu'il y a tellement de parametres intervenants que en effet ca conduit a une discussion stérile ..
D'autant que le "subjectif" sur ce sujet regne en maitre sur la hifi depuis 50 ans !! Et fais la fortune des vendeurs de reve


Si on part d'une base matérielle saine (de la source jusqu'aux enceintes), le facteur le plus influent du rendu reste encore et toujours l'acoustique. Le reste, c'est de l'enfumage.

Je peux jouer dans une certaine mesure sur l'acoustique de ma salle via des modifs très mineures du fait de ses particularités...

Si je reprends le son d'un violon (que se soit un solo de 1er violon ou la totalité d'un pupitre de violons), je peux facilement avoir un rendu qui fait saigner les oreilles avec l'impression que ce sont des débutants complets qui tiennent les archets jusqu'à un rendu complètement molasson qui fait perdre toute la tessiture des instruments... Ou est la vérité dans ce grand écart de rendus acoustiques ? Dès l'instant ou l'acoustique intervient forcément dans le rendu, il n'y en a pas, pas plus que de fidélité. L'important, c'est la plausibilité du rendu, en terme de richesse de timbre (richesse harmonique, donc réponse fréquentielle) et de respect du phrasé (réponse temporelle). et à ça il convient en plus d'ajouter les aspects de plausibilité de localisation sonore (placement, largeur, diffusion, ...) et je peux également jouer sur ces points. Fort heureusement, pour les bons enregistrements, on arrive à trouver des couplages acoustiques qui rendent cette plausibilité possible (ils ne sont d'ailleurs pas uniques et on peut jouer à l'infini avec). Perso, c'est tout ce qui m'importe... Et ça vaut aussi bien pour le HC que pour la Hifi, chacun ayant ses spécificités.
Emmanuel Piat
 
Messages: 133
Inscrit le: 29 Mai 2013, 19:22
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar Emmanuel Piat » 01 Août 2015, 08:47

je suis plus reservé sur l'echelle en 16 elle meme , mais aujoud'hui tout les convertos sont des 24 ... Et souvent tres tres bons .. Et tout est fait en 24 bit au depart et ... non tout le monde n'enregistre pas en analogique au depart en studio !!! c'est une contre verité ..
Les plus gros studio "riches" ont souvent gardé leurs excellentes consoles analogiques en parrallele du numerique .. Oui ca c'est different ..
Que le 16/44,1 soit un choix qui ne soit pas " parfait ", c'est sur ... ( il faut se souvenir qu'il a ete fait il y a + de 30 ans maintenant ) , qu'il soit inecoutable ..non ..


Le plugin ABX de foobar permet de lire simultanément 2 fichiers wav et switcher instantanément entre les 2 en cliquant sur un bouton. C'est parfait pour comparer en simultanée les rendus avec différentes fréquences ou profondeurs de bit, revenir sur un passage pour le réécouter en boucle etc...

Sur la lynx2B en monitoring casque, entre 16/44.1 et 24/96, bin la différence ne saute pas franchement aux oreilles sur des morceaux bien enregistrés avec une bonne dynamique... (downsampling fait avant via voxengo). Le 16 peut sans doute devenir problématique qd les enregistrement ont des dynamiques totalement anémiques (loudness war). Mais je n'écoute pas ce type de musique... Comme tout bon matos, les convertos et étages de sortie de la lynx2B fonctionnent vraiment bien à toute fréq. et profondeur de bits...

Et comme tu le dis, vu qu'on part tjrs de 24 bits au départ et que les traitements audio sur les bon softs audio sont généralement fait en flottant qui permet d'éviter les pertes de quantize pdt les traitements, bin au final le downsampling en 16/44.1 qui intervient en bout de chaine pour la diffusion grand public n'a qu'un impact mineur (voir quasi inexistant) sur les enregistrements de qualité qui exploitent bien la plage dynamique du CD.
Emmanuel Piat
 
Messages: 133
Inscrit le: 29 Mai 2013, 19:22
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar christubes » 02 Août 2015, 14:24

...................... peut être bien pour vous que le 16 bit vous suffit, tant mieu, moi ce détail que je recherche partiulièrement dans le son et auqeulje suis apparament plus sensible que vous dans le son , je ne le ressent pas en 16bit, et pourtant en 24, ou en analogique et même en live SI !!!!!! Et particulièrement sur le " grain de son" du violon. Ce n'est qu'un détail, qu'une simple sensation que mes tympans reçoivent et qui me plaid. c'est sur, le passage en 24 à 16 ne fait de gros défault. Mais, j'ai l'habitude de me sentir seul, ici comme ailleur.

Emmanuel, si tu parle avec des gents, et qui te disent : "ben moi, le MP3 je m'en contente, ça me va trés bien, j'ai comparé le wav du mp3 et franchement je n'entends pas de différence" Qu'est ce que tu leurs réponds??
christubes
 
Messages: 685
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar Emmanuel Piat » 02 Août 2015, 19:03

Honnêtement je m'en fiche du moment que j'arrive à trouver des formats qui me conviennent (lossless). Il en faut pour tous les goûts et le MP3 a de toute façon remporté la guerre des formats depuis longtemps en terme de diffusion ds le grand public ...

Par contre, ce en quoi je crois et qui me semble plus intéressant, c'est l'éducation des sens qui se travaille au delà de la prédisposition propre à chaque individu (génétique). C'est plus le message que j'ai envie de faire passer. Ca vaut aussi bien pour l'audio que la vidéo, le goût, le toucher et l'odorat ... Chaque sens est un univers fabuleux à explorer et chaque exploration par les individus est unique.
Emmanuel Piat
 
Messages: 133
Inscrit le: 29 Mai 2013, 19:22
Expérience HC: Amateur passionné

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar thxrd » 03 Août 2015, 12:21

D'ou cet aspect des normes concernant les salles et leur acoustique en cinema ,qui n'existe pas en musique
Difficile avec des gens qui enregistrent dans toutes sortes de conditions de salle/ de conditions tout court
Aucune regle .. En musique
Donc evidemment ã la sortie , beaucoup de difference entre les enregistrements ...
Apres la salle d'ecoute elle meme si on veut que ca marche correctement , se doit d'etre le plus neutre possible ( ce qui reste impossible dans le grave pour deetit volume ) et plutot mate .
Toute les EQ de la terre ne changerons rien à ce que font les murs ( et meme les convolutions et traitement les plus poussés ne corrigeront que qqs defauts et dans une aire tres tres reduite
Possedant maintenant un Trinnov "Altitude" en version 32 full codec ainsi que le pack micro de mesure et discutant regulierement avec eux , je peut confirmer ce point .. ( eux au moins , contrairement aux autres systeme inclus dans maintenant tout les preamp ne racontent ps n'importe quoi ..
Et quand on regarde le volume dans lequel ils montre l'action de là correction on constate qu'au mieux c'est une place .. ( ce que je dit depuis 10 ans ...)
Ca ne retire rien a cette superbe machine ( qui est en fait un PC puissant ).. Mais encore une fois le "son final " depend à 95 % de l'acoustique / des composants utilisés ( BP / directivité / efficacité / disto / linearité ect ) et de leur filtrage et egalisation ( en champs direct)
Les 5 % qui restent c'est tout le reste .. , alors en effet .. 16 bit .. 20 bit 24 bit .. 96 ou 48 ou DSD .. Le "poids " que Ca represente danq le total .. Doit bien avoisiner les 0.1% !!! ..
Je pense depuis toujours qu'il y a d'autres priorité ( meme ràisonnement avec la video )
Cordialement
Roland
thxrd
 
Messages: 1008
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: 2k, 4k, 8k... que voit-on en réalité ?

Messagepar christubes » 03 Août 2015, 20:59

Et bien pour ma norme, si on veut que mes enregistrements donnent de bon résultas, il faut écouter en effet dans un lieu mate et neutre, systême flate en amplitude et réponse impulsionel également dans le champs proche, écoute au centre ( pour la stéréophonie ) et avec un angle plus ouvert 90°pour avoir le plus d'imerssion tout en gardant la scene sonore devant soit. Disont qu'une salle de ciné peut le faire à 2 détail près pour moi, les encientes gauche-droite ne doivent pas être derrière l'écran et l'angle plus ouvert. Attention si il y a du sub ou bass managment, la Fc doit être trés basse. Ils sont également compatibles avec l'écoute casque.
christubes
 
Messages: 685
Inscrit le: 24 Fév 2013, 12:54
Expérience HC: Amateur passionné

PrécédentSuivant

Retour vers Projection

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron