Diffuseurs de Schroeder Pro-isophony

Matériaux, produits et systèmes, coefficients.

Diffuseurs de Schroeder Pro-isophony

Messagepar robindahood » 02 Mai 2013, 13:12

Inventé en 1984 par Manfred Schroeder, les diffuseurs de Schroeder n'ont cessé d'être réinventés afin d'obtenir les meilleurs résultats en correction acoustique.

A la base entièrement en bois et dédié uniquement à la reflection acoustique, Pro-isophony a transformé ce classique de la correction acoustique en y incorporant une mousse de mélamine en fond le rendant ainsi également absorbant.

Les diffuseurs de Schroeder Pro-isophony sont donc à double emploi puisqu'ils ne se contentent pas uniquement de briser les réflexions spéculaires mais font aussi office d'absorbants dans les fréquences plus aiguës.

Ces diffuseurs sont une bonne solution pour un traitement acoustique de HC et sont disponibles en différents coloris et sur mesures.

http://www.flickr.com/photos/pro-isophony/8700783743/
http://www.pro-isophony.fr/index.php/correction-acoustique/produits/itemlist/category/33-diffuseurs-de-schroeder
Dernière édition par robindahood le 03 Mai 2013, 08:06, édité 1 fois au total.
robindahood
 
Messages: 5
Inscrit le: 25 Avr 2013, 13:02
Résidence: Strasbourg
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Diffuseurs de Scrhoeder Pro-isophony

Messagepar PowerOn » 02 Mai 2013, 13:20

Pour les annonces de pub ca devrait aller comme ça vous ne trouvez pas. Sur un autre post JPL vous a demandé des explications techniques que vous n'avez pas fourni. A partir de là relancer par un copier coller commercial n'est pas correct. :norme: :norme: :norme:
PowerOn
 
Messages: 261
Inscrit le: 28 Fév 2011, 08:39
Expérience HC: Débutant

Re: Diffuseurs de Schroeder Pro-isophony

Messagepar robindahood » 06 Mai 2013, 08:34

Bonjour,

J'ai répondu à JPL juste après avoir posté ce sujet car je n'avais pas vu sa question auparavant je m'en excuse.... :supplie:

Je ne souhaitais pas donner l'impression de vouloir faire de la publicité intempestive.

Entant que technicien pour une société d'isolation et de correction acoustique je n'ai pas la prétention d'avoir le bagage théorique de M.lafont néanmoins je pensais que nos produits et notre savoir faire au niveau technique pourraient intéresser des passionnés de HC tels que vous...

Je serai plus prudent la prochaine fois...
robindahood
 
Messages: 5
Inscrit le: 25 Avr 2013, 13:02
Résidence: Strasbourg
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Diffuseurs de Schroeder Pro-isophony

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 06 Mai 2013, 15:29

Ok, je vais essayer d’être clair.
S’appuyant sur les travaux de Minkovsky, Euler et Fourier (entre autres), Schroeder a découvert en 1978 que certaines manipulations mathématiques sur des suites de nombres premiers pouvaient servir à la décomposition d’un spectre et notamment celui de la lumière.
A la même époque, il a expérimenté la traduction de ces méthodes (racine primitive, résidu quadratique) en suites binaires pour aboutir après bien des tâtonnements à la grille de phase pour disperser les ondes.

Le diffuseur à résidu quadratique utilise les réflexions guidées d’une onde incidente sur un réseau de surfaces dont la distance relative répond à la suite de résidus. La résultante produit sur une bande de fréquences, une déviation spatiale plus ou moins homogène des réflexions, étalées dans le temps.
Dans ce qui précède, il n’est question que de réflexions.

J’ai fabriqué, il y a une quinzaine d’années des diffuseurs à résidu quadratique qui incorporaient un matériau absorbant dans le fond des cellules. Ci-dessous la photo d’un modèle à 13 cellules.

Image

J’ai essayé pour cela plusieurs matériaux et plusieurs épaisseurs. De la laine de verre de 25mm d’épaisseur, de la mousse de polyuréthane en 10, 15, 25mm et de la mousse de mélamine en 20 et 30mm.
J’ai veillé à ce que la fréquence de coupure de la mousse soit bien au dessus de la plage de travail du diffuseur. Mais la fréquence de coupure d’un matériau poreux ou fibreux n’est jamais brutale. Elle commence 2 octaves environ en dessous de la fréquence nominale, si bien que même avec 10mm d’épaisseur, le diffuseur ne diffusait plus grand-chose. La faible absorption en fond de cellule agit comme un frein à la diffusion.

Coefficient de diffusion sans absorbeur (1ere col.) puis avec 10mm de mousse PU (2eme col.). Dimensions du diffuseur (1,10m x 1m x 30cm – modèle en photo), 3 diffuseurs alignés cote à cote.
125Hz : 0,42 : 0,38
250Hz : 0,35 : 0,33
500Hz : 0,36 : 0.32
1000Hz : 0,29 : 0,20
2000Hz : 0,31 : 0,16
4000Hz : 0.28 : 0,11

Je savais que RPG fabriquait un diffuseur fait de matériaux absorbants : l’Abffusor, je m’en suis procuré un. Ce n’était pas difficile, la société RT60 étant le distributeur RPG en France. En fait, l’Abffusor est un absorbeur, rien de plus.

Pour fonctionner, un diffuseur a besoin de surfaces très dures. Akustar rajoute une masse au fond de ses diffuseurs en ABS. Les QRD que j’ai construit en verre de 12mm et ceux dont j’ai couvert les fonds de cellules avec du marbre diffusent mieux que les modèles en bois.

Un autre phénomène doit être considéré. Tous les espaces d’écoute, je dis bien tous (à part quelques églises vides peut-être), ont trop d’absorption dans l’aigu, notamment les petits locaux où l’on cherche à atténuer les réflexions précoces à l’aide de tapis, de rideaux, coussins…
La conséquence directe est d’avoir des résonances modales peu ou pas atténuées et une pièce trop matte dans le haut du spectre. L’expérience et les mesures montrent qu’atténuer les hautes fréquences sur les surfaces qui se veulent diffusantes, n’est vraiment pas la chose à faire.

RPG a fait le même constat et a abandonné la fabrication de l’Abffusor et moi celle du diffuseur amorti (commercialisé de 2001 à 2004).
Dernière édition par Jean-Pierre Lafont le 08 Mai 2013, 15:56, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3190
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Diffuseurs de Schroeder Pro-isophony

Messagepar JIM » 08 Mai 2013, 10:00

La séquence MLS semble mieux adaptée à la diffusion/absorbtion.
La largeur de bande pour la diffusion est assez étroite par contre.

Image
JIM
 
Messages: 718
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Diffuseurs de Schroeder Pro-isophony

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 08 Mai 2013, 16:50

Citation: Trevor Cox : Journal of Sound Vibration (2005)
La performance du diffuseur MLS est limitée car ses coefficients de réflexion sont de 0 et de 1 uniquement. Cela signifie que tout ce que ce diffuseur peut faire est atténuer la réflexion spéculaire par absorption, car il ne produit pas d'interférence destructive pour l’atténuer davantage. Par conséquent, ce dispositif ne peut théoriquement atténuer une réflexion spéculaire que de 6dB au mieux.
De plus, il ne fonctionne qu’à des fréquences discrètes pré-établies. Il possède également une série de fréquences critiques où il renvoie l’onde comme une surface plane.


Et voici ce que j'écrivais en Mars 2004:

Image

Image

Note:
Le premier diffuseur acoustique construit par Schroeder à titre expérimental était de ce type (même séquence) mais en métal et conçu pour fonctionner à 10kHz environ. Au premier essai, le dispositif ne fonctionnait pas. Il renvoyait la même réflexion qu'une surface plane. En fait, les sillons étaient profonds d'une demi longueur d'onde, au lieu d'un quart. Le second proto répondait déjà mieux aux prévisions.
La séquence MLS (qui donne une réponse droite après transformée de Fourier) doit être respectée au bit près. Il suffit par exemple de remplacer le deuxième "0" de la séquence par "1" pour avoir à nouveau la réflexion d'une surface quasi plane.

Je ne crois pas une seconde au plafond présenté sur la photo du studio. La largeur des lignes saillantes (en bois) semble être de l'ordre de 2cm, c'est à dire une profondeur de 1cm et une fréquence de travail de... 8600Hz plus et moins 1/2 octave ! Juste de quoi atténuer un flutter très très aigu.

Notons enfin que je m'étais trompé dans mon article: pour fonctionner à 1000Hz, la largeur de la plus petite cellule (1 bit) mesure 17,2 cm. Par conséquent, le diffuseur complet mesure 2,58m pour 1 seule séquence (et non pas 1,5m). A 100Hz, il ferait 26 mètres !
Vous voulez un paquet cadeau ?
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3190
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Diffuseurs de Schroeder Pro-isophony

Messagepar sebastinus » 25 Mai 2013, 09:47

Monsieur Laffont, le polystyrène HD est plutôt moins dure que l'ABS.
Donc, pour prendre un cas particulier, aux mêmes fréquences les diffuseurs harmoniums seraient moins efficaces que les Manhattans ?
sebastinus
 
Messages: 39
Inscrit le: 30 Oct 2010, 12:43
Résidence: Toulouse
Expérience HC: Débutant

Re: Diffuseurs de Schroeder Pro-isophony

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 27 Mai 2013, 06:47

L'ABS n'est pas aussi épais qu'il devrait l'être. Avant le formage, l'épaisseur de la feuille est 3,2mm. Pendant le formage, le matériau s'étire. Après formage, l'épaisseur n'est plus que 1mm aux arêtes ce qui confère une grande souplesse.
Idéalement, le diffuseur devrait être rempli de plâtre ou pour le moins de mousse polyuréthane. A défaut, je recommande de le "bourrer" avec de la laine de verre. Ceci améliore les performances.
Le polystyrène HD est très résistant. C'est le matériau avec lequel on fait les flotteurs pour les filets des pêcheurs.
Après, c'est à vous de voir.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3190
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Diffuseurs de Schroeder Pro-isophony

Messagepar Kazuya » 13 Juin 2013, 16:34

Jean-Pierre Lafont a écrit:Notons enfin que je m'étais trompé dans mon article: pour fonctionner à 1000Hz, la largeur de la plus petite cellule (1 bit) mesure 17,2 cm. Par conséquent, le diffuseur complet mesure 2,58m pour 1 seule séquence (et non pas 1,5m). A 100Hz, il ferait 26 mètres !
Vous voulez un paquet cadeau ?


Bonjour Jean-Pierre,
Pourquoi est-ce 17.2cm et non le quart de la longueur d'onde pour fonctionner à 1000hz ?
Je n'ai pas compris...
Kazuya
 
Messages: 60
Inscrit le: 08 Mars 2012, 15:46
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Diffuseurs de Schroeder Pro-isophony

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 20 Juin 2013, 11:38

Pourquoi est-ce 17.2cm et non le quart de la longueur d'onde pour fonctionner à 1000hz ?
Je n'ai pas compris...

Les dimensions d'un diffuseur ne suivent pas la loi du quart de la longueur d'onde. Elles varient avec la méthode mathématique qui définit le diffuseur.
Par exemple, à 1000Hz 13 cellules et une largeur totale de 65cm :
Résidu Quadratique: profondeur: 15,9cm
Racine Primitive: 17,2cm

La séquence MLS fonctionne différemment. Il faut une largeur de 2,58m à 1000Hz pour que la séquence soit complète.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3190
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel


Retour vers Correction, matériaux

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron