Faux plafond et acoustique

Matériaux, produits et systèmes, coefficients.

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar holliger » 28 Mai 2012, 13:51

Parfait pour les espaces vides, ça m'arrange !
Par contre, excusez mon ignorance, mais "une séquence à résidu quadratique ou à racine primitive", c'est du chinois pour moi.
Pouvez vous le "traduire" au novice et pas scientifique que je suis ?
holliger
 
Messages: 36
Inscrit le: 16 Nov 2011, 17:48
Expérience HC: Débutant

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar JodaGondasil » 28 Mai 2012, 15:55

Exemple de diffuseurs à résidu quadratique et à racine primitive. Pour le calcul des dimensions, il existe des petits logiciels gratuits (ex : QRDude) et des feuilles de calcul Excel (que vous pouvez faire vous-même, c'est relativement simple).
Le problème pour vous, c'est que les dimensions (taille des cellules) vont correspondre à une plage de fréquences, ce qui implique une mesure préliminaire si on veut que ce soit vraiment efficace.
JodaGondasil
 
Messages: 153
Inscrit le: 10 Fév 2011, 18:43
Expérience HC: Débutant

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar holliger » 04 Juin 2012, 00:15

Merci pour ces précisions !
Encore une chose : j'aurais donc des étagères sur les murs latéraux entre les enceintes et le point d'écoute : d'un côté, les étagères débuteront environ 90 cm après la perpendiculaire de l'enceinte au mur ; de l'autre côté, je peux faire débuter à 50 ou 75cm.. qu'est ce qui serait le mieux, sachant qu' à 50 cm me permettrait de mettre plus de cd ; par contre n'est ce pas trop près ? (sachant que mes enceintes seront à 70 cm des murs latétaux environ)
merci d'avance.
J'essaye de mettre des photos ci après : j'ai commencé à mettre le salon comme il sera à près : sans les étagères (c'est peu meublé), c'est un peu résonnant !
holliger
 
Messages: 36
Inscrit le: 16 Nov 2011, 17:48
Expérience HC: Débutant

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar holliger » 04 Juin 2012, 00:18

Zut, pour les photos, il faut un site hébergeur ?
On fait comment?
Merci
holliger
 
Messages: 36
Inscrit le: 16 Nov 2011, 17:48
Expérience HC: Débutant

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar holliger » 01 Sep 2012, 18:05

Bonsoir, j'ai finalement décidé de mettre un plafond en gyptone : c'est fait tout juste et j'en suis content : sauf que : j’entends mes voisins plus qu'avant : je distingue leurs conversations, c'est une catastrophe : le plafond est donc supendu ; il y a donc environ 30 cm de vide entre le gyptone et le parquet des voisins ; avant il y avait un peu de plâtre aussi et du vide ; mais la différence est nette : je vais donc devoir refaire casser le plafond pour ajouter de l'isolant : que me conseillez vous, sachant qu'il y a aussi prévu des spots encastrés halogènes.
Merci !
holliger
 
Messages: 36
Inscrit le: 16 Nov 2011, 17:48
Expérience HC: Débutant

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar Bachibousouk » 02 Sep 2012, 08:26

Comment se fait-il qu’il n’y ait pas de matériaux absorbants dans le plénum ?
Vous auriez du "consulter" quelqu'un de compétent avant* de réaliser vaut travaux, ça évite de faire des erreurs, et au final, on économise de l’argent :raleur:
:coucou: Bachi
Bachibousouk
 
Messages: 121
Inscrit le: 11 Oct 2010, 13:27
Expérience HC: Débutant

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 02 Sep 2012, 11:55

j'ai finalement décidé de mettre un plafond en gyptone

Il y a plusieurs erreurs dans votre construction.
D'abord, le Gyptone n'est pas un matériau isolant. C'est un outil de correction, à savoir un résonateur acoustique accordé.

Ensuite, il est fait pour la correction phonique exclusivement, pas la correction acoustique d'un HC. (Phonique du grec phonem: voix). Il éclaircit les résonances aux fréquences vocales (200-800Hz). Il convient pour les halls d'hôtel et les salles de conférences.

Dans votre montage, il fonctionne comme un amplificateur. Les vibrations du plancher du voisin sont transmises au plafond par les suspentes et le plafond vibre comme une peau de tambour. Le taux d'amplification est fonction de la masse du plafond, du nombre de suspentes, de l'amortissement de la lame d'air et dans le cas du Gyptone de la résonance propre au système.

Enfin, n'espérez pas une isolation acoustique avec des spots d'éclairage encastrés. Une coque acoustique est comme une coque de sous-marin: elle doit être parfaitement étanche.
Pour info: on ne perce pas la coque des sous-marins pour y encastrer des spots, ni même des prises ou des interrupteurs. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 02 Sep 2012, 11:57

holliger a écrit:Bonsoir, j'ai finalement décidé de mettre un plafond en gyptone : c'est fait tout juste et j'en suis content : sauf que : j’entends mes voisins plus qu'avant : je distingue leurs conversations, c'est une catastrophe : le plafond est donc supendu ; il y a donc environ 30 cm de vide entre le gyptone et le parquet des voisins ; avant il y avait un peu de plâtre aussi et du vide ; mais la différence est nette : je vais donc devoir refaire casser le plafond pour ajouter de l'isolant : que me conseillez vous, sachant qu'il y a aussi prévu des spots encastrés halogènes.
Merci !

Il y a plusieurs erreurs dans votre construction.
D'abord, le Gyptone n'est pas un matériau isolant. C'est un outil de correction, à savoir un résonateur acoustique accordé.

Ensuite, il est fait pour la correction phonique exclusivement, pas la correction acoustique d'un HC. (Phonique du grec phonem: voix). Il éclaircit les résonances aux fréquences vocales (200-800Hz). Il convient pour les halls d'hôtel et les salles de conférences.

Dans votre montage, il fonctionne comme un amplificateur. Les vibrations du plancher du voisin sont transmises au plafond par les suspentes et le plafond vibre comme une peau de tambour. Le taux d'amplification est fonction de la masse du plafond, du nombre de suspentes, de l'amortissement de la lame d'air et dans le cas du Gyptone de la résonance propre au système.

Enfin, n'espérez pas une isolation acoustique avec des spots d'éclairage encastrés. Une coque acoustique est comme une coque de sous-marin: elle doit être parfaitement étanche.
Pour info: on ne perce pas la coque des sous-marins pour y encastrer des spots, ni même des prises ou des interrupteurs. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar holliger » 02 Sep 2012, 12:26

Bachibousouk a écrit:Comment se fait-il qu’il n’y ait pas de matériaux absorbants dans le plénum ?
Vous auriez du "consulter" quelqu'un de compétent avant* de réaliser vaut travaux, ça évite de faire des erreurs, et au final, on économise de l’argent :raleur:
:coucou: Bachi


Je n'ai pas consulté d'acousticien, et l'artisan a très bien réalisé les travaux demandés.
L'isolation n'était pas le but : elle était déjà modeste, et je me contentais de rester au même niveau. Je n'imaginais pas que ça pouvait être pire.
Dernière édition par holliger le 02 Sep 2012, 13:00, édité 1 fois au total.
holliger
 
Messages: 36
Inscrit le: 16 Nov 2011, 17:48
Expérience HC: Débutant

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar holliger » 02 Sep 2012, 12:50

Jean-Pierre Lafont a écrit:Il y a plusieurs erreurs dans votre construction.
D'abord, le Gyptone n'est pas un matériau isolant. C'est un outil de correction, à savoir un résonateur acoustique accordé.

Ensuite, il est fait pour la correction phonique exclusivement, pas la correction acoustique d'un HC. (Phonique du grec phonem: voix). Il éclaircit les résonances aux fréquences vocales (200-800Hz). Il convient pour les halls d'hôtel et les salles de conférences.

Dans votre montage, il fonctionne comme un amplificateur. Les vibrations du plancher du voisin sont transmises au plafond par les suspentes et le plafond vibre comme une peau de tambour. Le taux d'amplification est fonction de la masse du plafond, du nombre de suspentes, de l'amortissement de la lame d'air et dans le cas du Gyptone de la résonance propre au système.

Enfin, n'espérez pas une isolation acoustique avec des spots d'éclairage encastrés. Une coque acoustique est comme une coque de sous-marin: elle doit être parfaitement étanche.
Pour info: on ne perce pas la coque des sous-marins pour y encastrer des spots, ni même des prises ou des interrupteurs. :wink:


Bonjour Jean-Pierre.
Comme dit plus haut, je savais que le gyptone n'était pas isolant, mais je pensais que mon isolation, jusqu'à lors médiocre, demeurerait équivalente, et ne passerait pas à catastrophique.
Mes voisins sont extrêmement tolérants, et le maintien en l'état me convenait ; sachant que les entendre ne me dérangeait pas. On entendait leur pas, on les entendait parler, mais sans distinguer leur paroles ; ce qui est le cas maintenant ; on perçoit tout plus nettement ;
je précise que les travaux ne concernent que la moitié avant de mon salon ; j'ai gardé mes moulures et ma rosace de l'autre côté ; donc de toute façon, je savais qu'il ne servait pas à grand chose d'isoler un demi plafond.

C'est vrai aussi que les spots ne sont pas encore installés, ni achetés ; il y a juste les 9 trous de percer, sans compter un 10eme trou carré beaucoup plus gros (15/15 cm environ) pour installation d'une télécommande spécifique ; je ne sais pas dans quelle mesure ces trous pas encore remplis augmentent la "porosité" sonore provisoire ?
Vous me dites que les spots encastrés seraient à proscrire pour l'isolation ?
Car à vrai dire, j'ai bien hésité avec l'installation de spots non encastrés, sur rails...
Si ça peut faire une vraie différence, je peux encore changer de stratégie..
Je disais que l'isolation n'était plus un but, sauf que maintenant je dois trouver le moyen de remettre le niveau comme avant, au moins.
Mon plafond s'est rabaissé de 10 cm et niveau encastrement, il y a de toute façon mon écran de projection kimex, qui affleure juste.

Si je veux maintenir mon demi plafond en gyptone, que me conseillez vous donc de faire pour améliorer un peu l'isolation : pas de spots encastrés, troquer le système de suspente de gyptone par quelque chose d'autre ? Et/ou remplir une partie du faux plafond avec de l'isolant, laine de roche, laine de bois, autre chose ?
Grosso modo, il y a les poutres en bois sous le plancher du vosisin, puis les suspentes sur 30cm pour le gyptone line 6.

Esthétiquement, j'apprécie le contraste entre le gyptone et l'autre moitié de mon plafond à l'ancienne, au milieu des vitraux en guise de fenêtres.

J'ai voulu le gyptone pour absorber un peu et rendre la pièce plus mat, avec une visée prioritaire sur la hifi, la musique, bien avant le home cinéma.
Mais vous semblez dubitatif sur l'apport du gyptone ? Je croyais notamment qu'il absorbait un peu les fréquences graves ?

Merci d'avance pour vos réponses, j'ai besoin de prendre des décisions rapidement. :wink:
holliger
 
Messages: 36
Inscrit le: 16 Nov 2011, 17:48
Expérience HC: Débutant

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 02 Sep 2012, 15:34

Ok, je pensais que l'isolation était primordiale.

Si vous optez pour une reconstruction d'un Gyptone, utilisez des suspentes à ressort (voir chez Akustar LR-530) et remplissez le plénum avec une laine de verre légère (IBR ou équivalent - 25kg/m3).
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar holliger » 02 Sep 2012, 15:58

Merci.
Pensez vous que dans ce cas, ce serait toujours mieux de renoncer aux spots encastrés, pour l'isolation ?
Celle-ci n'est pas primordiale si potable, mais évidemment, c'est toujours mieux, sachant que pour moi, c'est à peu près kif kif, les spots encastrés ou non ; ce ne serait pas un moins de ne pas les encastrer.
D'autre part, vous recommander, de remplir complètement le plénum par de la laine de verre, ou bien de laisser une part de vide ?
Enfin, à votre avis, pour de la hifi, le gyptone, ça peut tout de même apporter un plus sur certains registres ? par rapport à un plafond non traité j'entends, car je n'ai pas envie de défigurer mon plafond non plus, et le gyptone me convient esthétiquement.
Merci encore.
holliger
 
Messages: 36
Inscrit le: 16 Nov 2011, 17:48
Expérience HC: Débutant

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 02 Sep 2012, 18:03

Les spots encastrés ne posent pas plus de problème que les perforations du Gyptone.

Dans votre cas, il est souhaitable que la laine remplisse le plénum, mais elle ne va pas faciliter la ventilation des spots.
Vous pouvez aussi poser une laine moins épaisse (10cm), mais plus lourde (rockmur sans kraft). La laine doit être posée sur le Gyptone, pas collée au plafond. Dans ce cas, les spots, (non couverts) seront des fuites sonores préjudiciables.

Oui, le Gyptone apportera un plus dans la bande des fréquences vocales. Il absorbera un peu les basses grâce à la présence de laine et à l'épaisseur du plénum.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar holliger » 02 Sep 2012, 18:21

Merci.
Je crois que je vais me tourner vers des spots non encastrés.
Ainsi je pourrais remplir le plénum de laine.
A choisir, donc, plutôt remplir complètement avec de la laine plus légère, que 10cm avec de la laine plus lourde et du vide au-dessus ?
Merci encore.
PS : les suspentes à ressort que vous recommandez dans ce cas vont également beaucoup changer la donne ?
Je dis cela, car si je peux garder celles actuelles, ça m'éviterais des frais.
Merci.
holliger
 
Messages: 36
Inscrit le: 16 Nov 2011, 17:48
Expérience HC: Débutant

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 02 Sep 2012, 19:29

PS : les suspentes à ressort que vous recommandez dans ce cas vont également beaucoup changer la donne ?
Je dis cela, car si je peux garder celles actuelles, ça m'éviterais des frais.

Avec des suspentes rigides, la vibration du plancher est intégralement transmise au plafond et vice-versa, d'où votre problème. La rupture du pont phonique nécessite l'interposition d'un médium élastique. Sinon, vous retournez à la case départ.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar holliger » 02 Sep 2012, 21:30

Ok, merci.
Et pour la laine, le mieux et de tout remplir avec celle légère que vous me recommandez ?
holliger
 
Messages: 36
Inscrit le: 16 Nov 2011, 17:48
Expérience HC: Débutant

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 02 Sep 2012, 22:05

oui.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar holliger » 02 Sep 2012, 22:15

Merci, je vais m'y atteler demain.
Akustar n'est distribué qu'en région parisienne, je vais donc devoir commander.
Je vous tiens au courant au fur et à mesure.
holliger
 
Messages: 36
Inscrit le: 16 Nov 2011, 17:48
Expérience HC: Débutant

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar rodo » 04 Sep 2012, 09:12

Tu peux aussi penser a utiliser des spots encastrés en LED : ils ne chauffent pas (tiedes au toucher) et tu peux donc recouvrir de laine de roche par dessus.

J'ai injecté de la laine minerale dans mes combles par soufflerie, et mes anciens spots classiques ont tous grillé les uns apres les autres. Depuis que j'ai remplacé par des LEDs, aucun probleme!
Regarde par ex. sur des sites comme laboutiquedetoni pour trouver des bonnes LEDs qui eclairent bien avec une faible consommation, évite celles des GSB.
Avatar de l’utilisateur
rodo
 
Messages: 188
Inscrit le: 20 Avr 2011, 21:20
Résidence: Cannes (06)
Expérience HC: Débutant

Re: Faux plafond et acoustique

Messagepar holliger » 04 Sep 2012, 15:08

Salut et merci.
Je préfère renoncer aux spots encastrés : ça sera bien aussi suspendus.
Mon artisan me propose de découper un carré de gyptone et d'injecter du liège ou de la ouate de cellulose dans le faux-plafond par jet, et de le remplir complètement.
ça éviterait de tout refaire.
Qu'en pensez vous ?
holliger
 
Messages: 36
Inscrit le: 16 Nov 2011, 17:48
Expérience HC: Débutant

PrécédentSuivant

Retour vers Correction, matériaux

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)