Psychoacoustique

Réflexions, Résonances, Réverbération, Echos

Re: Psychoacoustique

Messagepar RoswellXXX » 29 Juin 2011, 08:50

Simo a écrit:Non, je ne partage pas cet avis, le label THX est accordé sur la demande du fabriquant si le produit répond à quelques exigences selon un cahier de charges bien défini, donc c'est un symbole de performance tant que ça ne sort pas de son contexte d'utilisation (on n'achète pas une balle de Tennis pour jouer du Foot), par exemple, il existe des enceintes THX pour ordinateur, barre son THX pour TV, enceintes THX pour un HC, Enceintes THX pour petites , moyenne et grandes salles de cinéma ..... ça ne veut pas dire non plus que ce produit THX est meilleur que les autres mais on l'assurance qu'il est performant dans son contexte d'utilisation.

Certes, n'empêche qu'un produit certifié THX Ultra2 est, selon le site de THX, censé pouvoir procurer "l'expérience cinéma dans un grand HC (3000ft3) à une distance de visionnage de 4m".
C'est assez fâcheux que selon les normes, ce ne soit pas véritablement le cas pour tous les produits certifiés...
RoswellXXX
 
Messages: 38
Inscrit le: 17 Oct 2010, 16:58
Expérience HC: Débutant

Re: Psychoacoustique

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 29 Juin 2011, 20:40

Certes, n'empêche qu'un produit certifié THX Ultra2 est, selon le site de THX, censé pouvoir procurer "l'expérience cinéma dans un grand HC (3000ft3) à une distance de visionnage de 4m".

Je confirme: "un produit certifié THX Ultra2 est fait pour procurer "l'expérience cinéma dans un grand HC (3000ft3) à une distance de visionnage de 4m".

D'abord 3000ft3 c'est une pièce de 34m²
Ensuite, il est sous entendu que le sub est posé dans un angle et que la pièce n'est pas traitée. Mais c'est au fabricant de le dire. Certains le disent.

Chez Klipsh par exemple, on peut lire ceci.
Sensitivity: 130dB @ 30Hz, 122dB @ 20Hz, 112dB @ 15Hz 1/8 space, 1m (2 enclosures side-by-side per THX Ultra2)
Bon d'accord, c'est pas la sensibilité, c'est le SPL max. Hormis ce lapsus, le reste est assez précis car on sait que les performances annoncées sont atteintes:
1- avec deux caissons couplés (side by side) donc un gain de 6dB.
2- quand les enceintes couplées sont placées dans un angle (1/8 space) gain 18dB.
Soit au total un gain de 24dB. C'est tiré par les cheveux mais en HC, tout le monde fait pareil (pas les enceintes pro).
Ici, et dans ces conditions, on peut obtenir 130dB à 1m à 30Hz, ce qui laisse supposer environ 120 à 125dB à 4m. C'est plus que ce qu'exige THX et les normes cinéma (115dB).
Donc, il n'y a ni mensonge, ni escroquerie, la certification a toute sa place. Il faut noter que les autres fabricants n'osent pas publier ces spécifications.
http://www.klipsch.com/kw-120-thx-subwoofer
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Psychoacoustique

Messagepar PowerOn » 30 Juin 2011, 06:58

On pourrait donc penser que le kit THX Ultra 2 de Klipsch est satisfaisant .... sauf qu'il l'est à la condition de placer les caissons dans les angles ce qui n'est pas sans poser les problèmes que nous connaissons... Klipsch a l'honnêteté de le dire mais est ce que nous sommes encore dans les normes THX en les plaçant entre la centrale et les L & R ????
PowerOn
 
Messages: 267
Inscrit le: 28 Fév 2011, 08:39
Expérience HC: Débutant

Re: Psychoacoustique

Messagepar Ciné-Phil » 30 Juin 2011, 11:43

Jean-Pierre Lafont a écrit:
Certes, n'empêche qu'un produit certifié THX Ultra2 est, selon le site de THX, censé pouvoir procurer "l'expérience cinéma dans un grand HC (3000ft3) à une distance de visionnage de 4m".

Je confirme: "un produit certifié THX Ultra2 est fait pour procurer "l'expérience cinéma dans un grand HC (3000ft3) à une distance de visionnage de 4m".

D'abord 3000ft3 c'est une pièce de 34m²
Ensuite, il est sous entendu que le sub est posé dans un angle et que la pièce n'est pas traitée. Mais c'est au fabricant de le dire. Certains le disent.

Chez Klipsh par exemple, on peut lire ceci.
Sensitivity: 130dB @ 30Hz, 122dB @ 20Hz, 112dB @ 15Hz 1/8 space, 1m (2 enclosures side-by-side per THX Ultra2)
Bon d'accord, c'est pas la sensibilité, c'est le SPL max. Hormis ce lapsus, le reste est assez précis car on sait que les performances annoncées sont atteintes:
1- avec deux caissons couplés (side by side) donc un gain de 6dB.
2- quand les enceintes couplées sont placées dans un angle (1/8 space) gain 18dB.
Soit au total un gain de 24dB. C'est tiré par les cheveux mais en HC, tout le monde fait pareil (pas les enceintes pro).
Ici, et dans ces conditions, on peut obtenir 130dB à 1m à 30Hz, ce qui laisse supposer environ 120 à 125dB à 4m. C'est plus que ce qu'exige THX et les normes cinéma (115dB).
Donc, il n'y a ni mensonge, ni escroquerie, la certification a toute sa place. Il faut noter que les autres fabricants n'osent pas publier ces spécifications.
http://www.klipsch.com/kw-120-thx-subwoofer

Ce qui est sous entendu, et pas dit donc, n'est pas non plus un modèle d'honnêté pour la plupart des fabricants qui se taisent sur ce sujet: si on veut un HC performant, qui notamment respecte THX et les normes cinéma en matière de niveau sonore, on traite à priori son local en conséquence (vous nous l'avez grandement appris) et, comme l'écrit PowerOn, on installe le sub généralement ailleurs que dans un coin. Bref, tous cela n'est pas très cohérent, ni très sérieux.
"Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !"

Soit, mais si pour déjà comprendre la signature, il faut soi-même compléter le mot manquant... On pourrait peut-être faire aussi un bêtisier avec les signatures cocasses?
Ciné-Phil
 
Messages: 31
Inscrit le: 11 Oct 2010, 11:09
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Psychoacoustique

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 30 Juin 2011, 19:08

PowerOn a écrit:On pourrait donc penser que le kit THX Ultra 2 de Klipsch est satisfaisant .... sauf qu'il l'est à la condition de placer les caissons dans les angles ce qui n'est pas sans poser les problèmes que nous connaissons... Klipsch a l'honnêteté de le dire mais est ce que nous sommes encore dans les normes THX en les plaçant entre la centrale et les L & R ????

La réponse est non.

Ciné-Phil a écrit:Ce qui est sous entendu, et pas dit donc, n'est pas non plus un modèle d'honnêté pour la plupart des fabricants qui se taisent sur ce sujet: si on veut un HC performant, qui notamment respecte THX et les normes cinéma en matière de niveau sonore, on traite à priori son local en conséquence (vous nous l'avez grandement appris) et, comme l'écrit PowerOn, on installe le sub généralement ailleurs que dans un coin. Bref, tous cela n'est pas très cohérent, ni très sérieux.

Vous avez parfaitement raison.

Regardons la situation en face:
Quand vous entrez "Caisson de graves" dans Google, vous en trouvez des milliers. Si vous tapez "Spl max" c'est le désert. La puissance électrique admissible est toujours indiquée. Le niveau sonore émis par l'enceinte ne l'est pratiquement jamais.

1- D'un coté, nous avons une grande majorité des constructeurs qui ne donnent pas le SPLmax de leurs enceintes parce qu'ils sont loin et même parfois très loin du minimum acceptable (Velotruc, Yamachin, Kefchose, Cabidule, B&W etc... la liste est très longue.)
Notons que la plupart de ces caissons ne délivre pas le dixième du niveau sonore requis.
Les prix sont généralement abordables, mais comme il faut en mettre plusieurs, ça finit par revenir cher.

2- Il y a ceux qui indiquent ces valeurs mais qui n'atteignent pas le niveau requis (JBL Synthesis PS1400). Ok pour la télé.

3- Il y a ceux qui donnent des specs plus complètes et qui passent la certif THX sous des conditions très limites (Klipsch, Atlantic Technology....). Il faut parfois deux caissons.

4- Il y a ceux qui ont les specs et le niveau requis, mais qui coûtent la peau des fesses. (JBL Synthesis S1S-EX).

5- Il y a les enceintes pro qui sont certifiées THX et qui atteignent et même dépassent largement le SPL requis car elles sont faites pour des grandes salles (JBL 3000 à 5000, QSC, Klipsch pro, etc...). Elles ne sont pas très chères mais plutôt encombrantes.

6- Il y a les constructions amateur, qui ne seront jamais THX (mais qu'importe) et qui peuvent faire le travail demandé quand elles sont correctement conçues et construites avec un HP de qualité.

Laquelle de ces solutions choisissez-vous?
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Psychoacoustique

Messagepar Bss » 30 Juin 2011, 19:16

sans hésiter, la 6 ou la 5.
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Psychoacoustique

Messagepar ClementW » 30 Juin 2011, 20:38

Une déclinaison "taureau par les cornes" de la solution 6 :

Image

Plus d'infos (in English) :

http://www.subwoofer-builder.com/ib.htm

http://ibsubwoofers.proboards.com/
http://www.alphasabine.info - acoustique pratique
Avatar de l’utilisateur
ClementW
 
Messages: 68
Inscrit le: 12 Oct 2010, 23:41
Résidence: Paris - Pantin
Expérience HC: Professionnel

Re: Psychoacoustique

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 30 Juin 2011, 20:53

Je plains le mec qui est "dedans" :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Psychoacoustique

Messagepar ClementW » 30 Juin 2011, 21:08

Ce caisson est placé sous le hc, le sous sol est l'enceinte acoustique. Il y a normalement au sol du hc une grille qui empêche de tomber dans le sub :shock:

Plus de détails : http://home.comcast.net/~klone-audio/page13-12Shiva1.html
http://www.alphasabine.info - acoustique pratique
Avatar de l’utilisateur
ClementW
 
Messages: 68
Inscrit le: 12 Oct 2010, 23:41
Résidence: Paris - Pantin
Expérience HC: Professionnel

Re: Psychoacoustique

Messagepar Ciné-Phil » 30 Juin 2011, 21:39

Jean-Pierre Lafont a écrit:
PowerOn a écrit:On pourrait donc penser que le kit THX Ultra 2 de Klipsch est satisfaisant .... sauf qu'il l'est à la condition de placer les caissons dans les angles ce qui n'est pas sans poser les problèmes que nous connaissons... Klipsch a l'honnêteté de le dire mais est ce que nous sommes encore dans les normes THX en les plaçant entre la centrale et les L & R ????

La réponse est non.

Ciné-Phil a écrit:Ce qui est sous entendu, et pas dit donc, n'est pas non plus un modèle d'honnêté pour la plupart des fabricants qui se taisent sur ce sujet: si on veut un HC performant, qui notamment respecte THX et les normes cinéma en matière de niveau sonore, on traite à priori son local en conséquence (vous nous l'avez grandement appris) et, comme l'écrit PowerOn, on installe le sub généralement ailleurs que dans un coin. Bref, tous cela n'est pas très cohérent, ni très sérieux.

Vous avez parfaitement raison.

Regardons la situation en face:
Quand vous entrez "Caisson de graves" dans Google, vous en trouvez des milliers. Si vous tapez "Spl max" c'est le désert. La puissance électrique admissible est toujours indiquée. Le niveau sonore émis par l'enceinte ne l'est pratiquement jamais.

1- D'un coté, nous avons une grande majorité des constructeurs qui ne donnent pas le SPLmax de leurs enceintes parce qu'ils sont loin et même parfois très loin du minimum acceptable (Velotruc, Yamachin, Kefchose, Cabidule, B&W etc... la liste est très longue.)
Notons que la plupart de ces caissons ne délivre pas le dixième du niveau sonore requis.
Les prix sont généralement abordables, mais comme il faut en mettre plusieurs, ça finit par revenir cher.

2- Il y a ceux qui indiquent ces valeurs mais qui n'atteignent pas le niveau requis (JBL Synthesis PS1400). Ok pour la télé.

3- Il y a ceux qui donnent des specs plus complètes et qui passent la certif THX sous des conditions très limites (Klipsch, Atlantic Technology....). Il faut parfois deux caissons.

4- Il y a ceux qui ont les specs et le niveau requis, mais qui coûtent la peau des fesses. (JBL Synthesis S1S-EX).

5- Il y a les enceintes pro qui sont certifiées THX et qui atteignent et même dépassent largement le SPL requis car elles sont faites pour des grandes salles (JBL 3000 à 5000, QSC, Klipsch pro, etc...). Elles ne sont pas très chères mais plutôt encombrantes.

6- Il y a les constructions amateur, qui ne seront jamais THX (mais qu'importe) et qui peuvent faire le travail demandé quand elles sont correctement conçues et construites avec un HP de qualité.

Laquelle de ces solutions choisissez-vous?


Après vos lumières, ce serait la 5 pour quelqu'un qui, comme moi, n'a aucune compétence pour concevoir un caisson.
"Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !"

Soit, mais si pour déjà comprendre la signature, il faut soi-même compléter le mot manquant... On pourrait peut-être faire aussi un bêtisier avec les signatures cocasses?
Ciné-Phil
 
Messages: 31
Inscrit le: 11 Oct 2010, 11:09
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Psychoacoustique

Messagepar Simo » 01 Juil 2011, 00:19

ClementW a écrit:Ce caisson est placé sous le hc, le sous sol est l'enceinte acoustique. Il y a normalement au sol du hc une grille qui empêche de tomber dans le sub :shock:

Plus de détails : http://home.comcast.net/~klone-audio/page13-12Shiva1.html

C'est hallucinant :shock: :shock: :shock:
Simo
 
Messages: 246
Inscrit le: 21 Nov 2010, 18:13
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Psychoacoustique

Messagepar Bss » 01 Juil 2011, 05:47

me concernant c'est mon vide sanitaire qui me sert que charge aux HP de sub ... :mrgreen:

mais bon, une fois de plus le sujet dérive .... que pensez vous de l'utilité d'une rubrique "blabla" ??
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Psychoacoustique

Messagepar yvagagne » 01 Juil 2011, 22:54

oui oui, ça dérive façon café du commerce, mais bon, il faut aussi se faire plaisir de temps en temps.
Toujours convaincu que dans nos modestes cinémas privés, on ne pourra jamais avoir de conditions d'acoustiques mieux que moyennes j'ai toujours l'impresssion que la dimension psycho acoustique est au moins aussi importante que la dimension acoustique du local (préalable incontournable). peut-on progresser sur ce sujet ?
Car même via la télé, un fim 16/9 "HD" et dolby ne devrait surement pas s'écouter avec les mêmes réglages qu'un BR.
Personnellement je regarde au moins 4 à 6 fois plus de films issus de TV que de DVD/BR dans une semaine.
Et, si l'on se réfère à ce qui se passe pour l'audio, avec la TV à la demande, je pense que cette proportion vidéo TV / disque va encore s'accroître.
Donc quid des corrections audio pour une salle multisources ?
yvagagne
 
Messages: 157
Inscrit le: 18 Nov 2010, 19:44
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Psychoacoustique

Messagepar jlda » 02 Juil 2011, 19:02

Bss a écrit:mais bon, une fois de plus le sujet dérive .... que pensez vous de l'utilité d'une rubrique "blabla" ??


je suis pour a condition que cela tourne autour du HC ou "cinéma privée" si c est pour se raconter ce qu'on a mangé dimanche dernier ( comme sur certain forum )
non , mais ce n 'est que mon humble avis !
:wink:
jlda
 
Messages: 130
Inscrit le: 10 Oct 2010, 18:32
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Psychoacoustique

Messagepar Bss » 02 Juil 2011, 20:16

jlda a écrit:je suis pour a condition que cela tourne autour du HC ou "cinéma privée" si c est pour se raconter ce qu'on a mangé dimanche dernier ( comme sur certain forum )
non , mais ce n 'est que mon humble avis !


en fait cela ne m'avait même pas traversé l'esprit ... mais effectivement, cette rubrique comme le reste du forum sera exclusivement consacré au cinéma privé.
il n'est pas concevable (comme il est courant ailleurs) de parler chiffons et voitures ...
je vais voir ça avec l'administrateur.

yvagagne a écrit:oui oui, ça dérive façon café du commerce, mais bon, il faut aussi se faire plaisir de temps en temps.
Toujours convaincu que dans nos modestes cinémas privés, on ne pourra jamais avoir de conditions d'acoustiques mieux que moyennes j'ai toujours l'impresssion que la dimension psycho acoustique est au moins aussi importante que la dimension acoustique du local (préalable incontournable). peut-on progresser sur ce sujet ?
Car même via la télé, un fim 16/9 "HD" et dolby ne devrait surement pas s'écouter avec les mêmes réglages qu'un BR.
Personnellement je regarde au moins 4 à 6 fois plus de films issus de TV que de DVD/BR dans une semaine.
Et, si l'on se réfère à ce qui se passe pour l'audio, avec la TV à la demande, je pense que cette proportion vidéo TV / disque va encore s'accroître.
Donc quid des corrections audio pour une salle multisources ?


un très gros portefeuilles .... je pense qu'a force de lire ce forum et JPL, vous vous êtes aperçu que les differentes sources de média engendrent, pour faire très simple, une acoustique et des réglages (ne serait ce que de niveaux) différents.
JPL a écrit:Selon que le générateur envoie un bruit pleine bande, ou bien sur 2 octaves (cas le plus fréquent) avec une coupure raide ou en pente douce (Yamaha) et selon que vous mesurez avec un sonomètre pondéré C, ou bien Z ou un analyseur par 1/3 d'octave ou par 1/6 d'octave, les lectures sont très différentes.

Par exemple:
Pour un film 5.1 DVD-V le niveau nominal pleine bande, pondéré C mesure lente est 85dB.
Mesuré avec un analyseur par 1/3 d'octave il n'est plus que 71dB.

Le canal LFE, mesuré avec le sonomètre sera 89dB (soit +4 par rapport aux autres enceintes) et non pas +10dB.
Mesuré avec un analyseur, ce sera 81dB (+10 effectivement).

S'il s'agit d'un DVD-A (SACD) le canal LFE mesuré avec le sonomètre sera 79dB (soit -6 par rapport aux autres enceintes).
Mesuré avec un analyseur, il deviendra 71 dB (soit -10dB).

Mais attention, chez Yamaha, le bruit filtré (500Hz-2kHz) vu avec un analyseur est 5dB plus fort qu'un bruit large bande.

Les valeurs ci-dessus sont simplifiées. Par exemple, pourquoi 71dB?
Par ce qu'avec 31 bandes de 1/3 d'octave on a ceci: 71 + 10log 31 = 85,9dB. Il faut retrancher la pondération C du sonomètre soit 0,9dB. On obtient alors 84,9 arrondi à 85dB.
Avec un analyseur par 1/6 d'octave le niveau des bandes serait à 68dB au lieu de 71.

Ensuite pourquoi une lecture différente en bruit filtré sur 2 octaves (ou 6 x 1/3 d'octave)?
Parce que l'écart de lecture est 10 log 6 = 7,78dB. On n'applique pas de pondération parce qu'on est en milieu de bande.
Mais ceci n'est vrai que si les le bruit est filtré avec une pente raide. Quand la pente est douce (Yamaha) on n'a plus 6 x 1/3 d'octave et le calcul devient différent.

En écoute TV, le niveau de référence n'est plus 85dB mais 79dB.

N'oublions pas que le canal LFE s'étend de 20 à 120Hz en DTS soit 2,6 octaves et seulement de 20 à 80Hz chez THX soit 2 octaves seulement.
Là encore, la compensation est différente.

donc tout réunir au même endroit peu se faire, mais ce n'est surement pas a la portée de l'amateur (acoustiquement parlant), et il vaut mieux payer l'ISF (j’exagère a peine, matériellement parlant, car ceux adéquats en termes de possibilités (nombre de mémoires par entrées etc ...) ne se trouve pas chez boulanger). mais ce n'est que mon avis.
Dernière édition par Bss le 02 Juil 2011, 22:19, édité 3 fois au total.
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Psychoacoustique

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 02 Juil 2011, 21:56

Détail amusant:
La citation ci-dessus, rapportée par BSS a été publiée sur un autre forum. J'attendais des réponses qui n'ont pas eut lieu.
Je remarque qu'à chaque fois (ce n'est pas la première) que j'écris une explication technique, concrète et étayée, comme celle-ci, ça n'intéresse plus personne. Par contre, sur ce même forum, on trouve des pages entières de bla, bla qui semble-t-il, passionnent tout le monde.

Cette observation confirme ce que j'entends dans les boutique de hifi et ce que je lis entre les lignes des magazines: ça vole très bas.
De là, on peut prendre un peu de recul et se poser la question:
"Après tout, si les gens prennent du plaisir a dilapider leur porte-monnaie en achetant n'importe quoi avec l'argument suprême de tout connaître des techniques audio et vidéo, mais qui en réalité ne connaissent rien. Si ça les valorise auprès de leur femme ou de leurs copains, pourquoi pas ? "

Mais il faut reconnaître que c'est un peu pénible pour ceux qui inventent ces techniques, qui conçoivent ces produits et qui s'appliquent pour obtenir des performances qui ne seront jamais vues ni entendues.
C'est un peu comme un vigneron Champenois qui entendrait dire d'un soi-disant connaisseur:" Croyez-moi, le Champagne c'est bien meilleur avec beaucoup d'eau".
C'est ce que je ressens quand j'entends: "pour bien écouter un film, il faut au moins 0,5 à 0,6s de réverbération, sinon c'est trop sourd". Mes cheveux se hérissent, j'ai la nausée et je m'esquive discrètement sans me faire remarquer. :coolx:
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3213
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Psychoacoustique

Messagepar Bss » 02 Juil 2011, 22:18

Jean-Pierre Lafont a écrit:Détail amusant:
La citation ci-dessus, rapportée par BSS a été publiée sur un autre forum. J'attendais des réponses qui n'ont pas eut lieu.
Je remarque qu'à chaque fois (ce n'est pas la première) que j'écris une explication technique, concrète et étayée, comme celle-ci, ça n'intéresse plus personne. Par contre, sur ce même forum, on trouve des pages entières de bla, bla qui semble-t-il, passionnent tout le monde.

Cette observation confirme ce que j'entends dans les boutique de hifi et ce que je lis entre les lignes des magazines: ça vole très bas.
De là, on peut prendre un peu de recul et se poser la question:
"Après tout, si les gens prennent du plaisir a dilapider leur porte-monnaie en achetant n'importe quoi avec l'argument suprême de tout connaître des techniques audio et vidéo, mais qui en réalité ne connaissent rien. Si ça les valorise auprès de leur femme ou de leurs copains, pourquoi pas ? "

Mais il faut reconnaître que c'est un peu pénible pour ceux qui inventent ces techniques, qui conçoivent ces produits et qui s'appliquent pour obtenir des performances qui ne seront jamais vues ni entendues.
C'est un peu comme un vigneron Champenois qui entendrait dire d'un soi-disant connaisseur:" Croyez-moi, le Champagne c'est bien meilleur avec beaucoup d'eau".
C'est ce que je ressens quand j'entends: "pour bien écouter un film, il faut au moins 0,5 à 0,6s de réverbération, sinon c'est trop sourd". Mes cheveux se hérissent, j'ai la nausée et je m'esquive discrètement sans me faire remarquer. :coolx:


:supplie: :supplie: effectivement, il est difficile de rester :coolx: :coolx: parfois ... je me demande d'ailleurs assez souvent pour quelles raisons vous continuer a poster la bas. :doute:
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Psychoacoustique

Messagepar yvagagne » 02 Juil 2011, 23:16

Un peu techos dans mon passé professionnel, j'entends bien tout ces arguments judicieux.
Je n'ai pas de très gros portefeuille, mais, à en croire les intervenants sur les forums orientés ciné privé, je ne suis pas le seul à mettre à mettre 5, 10 ou 50k€ dans une salle dédiée, aménagée et équipée pour y regarder différentes sources
Je suis certain que pour ce budget il est possible de faire mieux que d'envoyer toutes les sources sur les voies audio ayant un "réglage" unique (quant cela a été fait) indifférencié.
Je ne prétends pas couper les dB en 4 (je l'ai fait dans une vie antérieure, mais pas dans l'acoustique), ni confronter les normes et les standards (j'ai aussi donné pendant une 10ines d'années dans cette matière) l'application me laisse dubitatif (profit d’abord, le reste en suite....). Je ne veux pas non plus compléter la citation de JPL judicieusement rappelée par bss à 20h16, par les pb de bande passante, d’échantillonnage, et de compression de dynamique propres à chacune de ces sources.
J'ai encore moins l'ambition de transformer mes 30m² en salle de ciné, ni en studio audio.

Personnellement, en tant que consommateur de films, je voudrais faire au mieux avec les sources que je peux acquérir.
Dans la réalité, trop souvent des bandes son sont médiocres alors je ne suis pas à un écart de niveau de référence à quelques dB prés, mais il arrive aussi que des diffusions TV soient de qualité. D'ailleurs des téléfilms ou diffusions musicales ne seront jamais éditées sur support optique. Et pourquoi les regarder dans une salle bruyante sur un 42" avec image médiocre alors qu'un écran de 3m attends 2 portes plus loin ?

Et donc je m'interroge sur l'intérêt pratique d'améliorer le plaisir d'écoute en complétant les voies audio de base par, par exemple et comme déjà dit :
- une commutation automatique du réglage de référence en fonction de la source (je ne parierai pas que le câble HDMI véhicule ce genre d'information),
- un réglage physiologique du volume, rectifiant les courbes soniques en fonction de mon désir de niveau d'écoute (c'est quand même aussi un avantage du ciné privé de pouvoir de faire chahuter les tympans lorsqu'on le souhaite)
- voire une altération volontaire et programmée de la linéarité en fonction du contenu de la source (mieux que les pré-corrections intégrées dans les processeurs de certains préamplis : jazz, opéra, sport...- , pour moi inutilisables)
- un "gadget" antimode, parce que ma salle n'est pas assez grande,
-etc.

Et, à part le fait d''empiler les maillons (convertisseur N/A et échantillonneurs de chacun d'eux qui n'en finissent plus de triturer le signal avant de le traiter) avec des commandes manuelles à n'en plus finir (ON/OFF, commutation, réglages...) je ne trouve pas ce genre d'équipement.

Suis-je utopique au point de croire qu'une telle usine à gaz améliorerait réellement mon plaisir d'écoute, ou le sujet à déjà été traité et je n'ai pas encore trouvé où ?

La voie est-elle dans un traitement par du logiciel sur une super carte son, le tout piloté par la tablette de commande ?

J'ai un peu lu sur les bons (mais quelques fois mauvais) traitements que l'on fait subir au gentil signal analogique original avant de le faire entrer à coup de normes dans une toute petite bande numérique. J'ai donc pleinement conscience des limites de nos capacités audio.
Où encore, psycho acoustique pure et dure, le cerveau nous fait croire ce qu'il veut (transformant des bruitages en sons réellement déjà entendus) et alors toute ma préoccupation n'est que tripotage intellectuel ?

Des avis éclairés ?
yvagagne
 
Messages: 157
Inscrit le: 18 Nov 2010, 19:44
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Psychoacoustique

Messagepar Bss » 03 Juil 2011, 08:32

acoustiquement parlant, J-P en parlera beaucoup mieux que moi, mais l'on se rend très vite compte qu'a ce niveau, il y a un monde entre aller au cinéma et aller a l'opéra ... non ?
or avoir recours a une véritable acoustique variable, n'est pas donné a tout le monde.

matériellement parlant, c'est tout a fait possible également, mais ce n'est pas en parcourant les forums type HCFR que vous y parviendrez. le but étant d'associer du matériel ayant une architecture totalement ouverte, afin de réaliser ce que l'on souhaite. de telles "machines" existent, mais surement pas dans le GP. cela reste assez complexe a mettre en œuvre (même si la programmation se fait essentiellement par l'intégration de modules), suivant ce que vous employez comme appareil. l'avantage étant de pouvoir cloker et rester intégralement en numérique jusqu’à l'étape "ultime" de l'amplification. je parle en connaissance de cause ... je peux sortir 256 canaux (cloker sur toute la chaine) en 24/192 dans toute la maison et bien évidement dans la salle. je ne connais pas encore de limite a ce système, tout est possible tout est réalisable ! :mrgreen: il reste a posséder quand même quelques connaissances, a y investir bcp de son temps et tout de même un peu d'argent.
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Psychoacoustique

Messagepar jlda » 03 Juil 2011, 08:53

Jean-Pierre Lafont a écrit:Cette observation confirme ce que j'entends dans les boutique de hifi et ce que je lis entre les lignes des magazines: ça vole très bas.
De là, on peut prendre un peu de recul et se poser la question:
"Après tout, si les gens prennent du plaisir a dilapider leur porte-monnaie en achetant n'importe quoi avec l'argument suprême de tout connaître des techniques audio et vidéo, mais qui en réalité ne connaissent rien. Si ça les valorise auprès de leur femme ou de leurs copains, pourquoi pas ? "

juste un petit HS avant de revenir a nos moutons !
ce que vient d'ecrire JPL , il faudrait le mettre dans une (future ?) rublique bla bla car ça aurai le merite d'être developpé !
jlda
 
Messages: 130
Inscrit le: 10 Oct 2010, 18:32
Expérience HC: Amateur éclairé

PrécédentSuivant

Retour vers Correction, principes et méthodes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité