Finition moquette et après?

Réflexions, Résonances, Réverbération, Echos

Finition moquette et après?

Messagepar Fredus » 11 Juin 2011, 09:17

Bonjour à tous,

Si la salle est établie selon le principe de la boîte dans la boîte, que la finition des murs et plafond sont en moquette fine, peut-on établir un traitement acoustique de qualité? Ce n'est pas pour brûler les étapes mais pour limiter les matériaux si ceux-ci influence le rendu.
Les panneaux diffusant, diffractant, absorbant et basse trap, pourront être placé correctement après calcule ou cela ne fais que compliquer les choses?
Fredus
 
Messages: 12
Inscrit le: 19 Mai 2011, 18:06
Expérience HC: Débutant

Re: Finition moquette et après?

Messagepar Simo » 11 Juin 2011, 19:15

Fredus a écrit:Bonjour à tous,

Si la salle est établie selon le principe de la boîte dans la boîte, que la finition des murs et plafond sont en moquette fine, peut-on établir un traitement acoustique de qualité? Ce n'est pas pour brûler les étapes mais pour limiter les matériaux si ceux-ci influence le rendu.
Les panneaux diffusant, diffractant, absorbant et basse trap, pourront être placé correctement après calcule ou cela ne fais que compliquer les choses?


La question n'est pas claire !
Simo
 
Messages: 246
Inscrit le: 21 Nov 2010, 18:13
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Finition moquette et après?

Messagepar PowerOn » 13 Juin 2011, 08:21

Je pense qu'il demande si le fait de mettre de la moquette aux murs et plafond (?????) va influencer sur les calculs des modes et sur le traitement acoustique final. Je répondrai pour ma part que:

- Etant donné l'épaisseur de la moquette elle ne va pas jouer sur grand chose
- Que mettre de la moquette aux murs et encore plus au plafond c'est se compliquer la vie
- Et pour finir mon opinion de médecin, c'est que de la moquette c'est déplorable au niveau hygiène si ce n'est pas entretenue très régulièrement (et encore....)

Donc en conclusion: je ne mettrai pas de moquette murale.
PowerOn
 
Messages: 267
Inscrit le: 28 Fév 2011, 08:39
Expérience HC: Débutant

Re: Finition moquette et après?

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 14 Juin 2011, 11:35

mettre de la moquette aux murs et plafond (?????) va influencer sur les calculs des modes
Les modes ne sont plus identifiables à partir de la fréquence de Schroeder.

mettre de la moquette aux murs et encore plus au plafond c'est se compliquer la vie
Exact.

la moquette c'est déplorable au niveau hygiène si ce n'est pas entretenue très régulièrement
Je le pense aussi.

La moquette n'est pas un matériau idéal, loin s'en faut.
Toutefois, elle reste incontournable dans un HC car il y peu de matériaux sur lesquels on puisse marcher et qui modèrent (un peu) les réflexions indésirables du plancher.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Finition moquette et après?

Messagepar Fredus » 14 Juin 2011, 11:59

Bonjour Messieurs,

Merci à vous, c'est bien ce que je pensais!
Bon Moquette au sol ok, pour les murs du tissu tendu avec molleton ferai plus l'affaire alors, peut-on effectuer de même pour le plafond?
Je comprends maintenant que ce qui se fait chez l'un ne peut être une systématique chez les autres mais es-ce que cette façon de faire serait-elle envisageable?
Fredus
 
Messages: 12
Inscrit le: 19 Mai 2011, 18:06
Expérience HC: Débutant

Re: Finition moquette et après?

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 14 Juin 2011, 12:23

Le molleton, c'est un peu léger.
Pour absorber un son, il faut que l'épaisseur du matériau soit de l'ordre du quart de la longueur d'onde.
A vos calculettes !
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Finition moquette et après?

Messagepar jlda » 14 Juin 2011, 15:56

et bien je ne suis pas sorti de l'auberge !
jlda
 
Messages: 130
Inscrit le: 10 Oct 2010, 18:32
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Finition moquette et après?

Messagepar Fredus » 13 Jan 2012, 16:05

Jean-Pierre Lafont a écrit:Le molleton, c'est un peu léger.
Pour absorber un son, il faut que l'épaisseur du matériau soit de l'ordre du quart de la longueur d'onde.
A vos calculettes !


Dans l'absolu le mieux serai de faire comme Rodo, ou avec toutes les possibilités dispo sur Akustar et bien sûr faire appelle a un acousticien
Fredus
 
Messages: 12
Inscrit le: 19 Mai 2011, 18:06
Expérience HC: Débutant

Re: Finition moquette et après?

Messagepar cosmic59 » 18 Jan 2012, 13:26

Je pense opter pour du Sissal pour le sol...
cosmic59
 
Messages: 109
Inscrit le: 05 Sep 2011, 22:21
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Finition moquette et après?

Messagepar Kazuya » 29 Mars 2012, 14:04

Jean-Pierre Lafont a écrit:Le molleton, c'est un peu léger.
Pour absorber un son, il faut que l'épaisseur du matériau soit de l'ordre du quart de la longueur d'onde.
A vos calculettes !


J'obtiens donc une épaisseur de 43cm pour traiter une fréquence de 200Hz.
Lorsque l'onde sonore n'arrive pas perpendiculairement au panneau acoustique, celui-ci pourra amortir une fréquence inférieure, non ?
Je veux dire qu'en fonction de l'emplacement des panneaux par rapport aux enceintes (donc par rapport au déplacement du front d'onde), les fréquences traitées ne devraient pas être les mêmes ?
Kazuya
 
Messages: 60
Inscrit le: 08 Mars 2012, 15:46
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Finition moquette et après?

Messagepar Simo » 30 Mars 2012, 00:05

Kazuya a écrit:J'obtiens donc une épaisseur de 43cm pour traiter une fréquence de 200Hz.


ça devrait être sans doute une moquette très confortable ! :wink: :wink:
Simo
 
Messages: 246
Inscrit le: 21 Nov 2010, 18:13
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Finition moquette et après?

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 30 Mars 2012, 06:40

Lorsque l'onde sonore n'arrive pas perpendiculairement au panneau acoustique, celui-ci pourra amortir une fréquence inférieure, non ?
Oui, vous pouvez multiplier la fréquence de coupure par le cosinus de l'angle d'incidence.
Maintenant tout dépend de ce qu'on appelle coupure. Si vous considérez qu'une atténuation légère est suffisante, vous pouvez encore diviser par deux. Tout est relatif.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Finition moquette et après?

Messagepar Kazuya » 30 Mars 2012, 15:34

Merci, j'ai eu un élément de réponse ici : viewtopic.php?p=3325#p3325

Un même panneau aura un coefficient d'absorption de 0,1 sur le mur du fond, 0,4 sur un mur latéral et 0,8 au plafond pour une même fréquence, selon l'angle d'incidence et comment il est monté.


Si j'ai bien compris, c'est à multiplier à la valeur du coefficient de Sabine donné par le fabriquant du panneau ?
Exemple : un panneau donné pour 0.6 à 500Hz fera 0.48 au plafond mais seulement 0.06 sur le mur du fond ?

Et comment on fait si le coefficient donné est supérieur à 1 ? :mrgreen:
Kazuya
 
Messages: 60
Inscrit le: 08 Mars 2012, 15:46
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Finition moquette et après?

Messagepar Bss » 30 Mars 2012, 15:48

Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Finition moquette et après?

Messagepar Kazuya » 31 Mars 2012, 12:02

Ok, merci. C'est vraiment embêtant qu'ils n'indiquent pas les valeurs des 2 méthodes de mesure...

Voilà ce que je trouve par exemple pour un panneau de 2m de long au plafond :

Image

ai étant l'angle d'incidence.
Puis-je recommencer dans le sens de la largeur et faire la moyenne des 4 valeurs ?

On se rend compte que sans "connaître la directivité verticale et horizontale réelle des enceintes, pour chaque bande de fréquence" on ne pourra pas en déduire la réduction du niveau de pression acoustique aux fréquences recherchées.
Kazuya
 
Messages: 60
Inscrit le: 08 Mars 2012, 15:46
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Finition moquette et après?

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 31 Mars 2012, 12:32

On se rend compte que sans "connaître la directivité verticale et horizontale réelle des enceintes, pour chaque bande de fréquence" on ne pourra pas en déduire la réduction du niveau de pression acoustique aux fréquences recherchées.

Bien vu !
Mais vous pouvez aussi utiliser la méthode du miroir.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3205
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Finition moquette et après?

Messagepar Kazuya » 31 Mars 2012, 12:50

Pour en déduire la trajectoire des réflexions spéculaires ?
Kazuya
 
Messages: 60
Inscrit le: 08 Mars 2012, 15:46
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Finition moquette et après?

Messagepar Bss » 31 Mars 2012, 12:52

oui
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Finition moquette et après?

Messagepar Kazuya » 01 Avr 2012, 16:03

Edit : oups, comme ça plutôt ?

Image
Kazuya
 
Messages: 60
Inscrit le: 08 Mars 2012, 15:46
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Finition moquette et après?

Messagepar Bss » 02 Avr 2012, 08:02

oui, mais attention l'approche géométrique de l'acoustique repose sur l'équivalence des lois de la réflexion (surfaces planes, courbes) des rayons sonores avec celles des rayons lumineux; impliquant l'existence de sources images virtuelles (d’ordre 1,2,3, suivant l'intersection de plusieurs parois et des angles formés, droit, obtus, aigu ..) qui permettent dans les configurations les plus simples de prédire le degrés ,d’homogénéité du son dans la salle, et de déterminer entre autre, les échos, les focalisations etc .. ..

Mais .. .. cela ne fait qu'effleurer la surface du sujet, comme souvent.
En régime stationnaire, dans le cas ou la source est harmonique, une différence entre réflexion et réémission intervient dans la répartition spatiale. Si l'onde réfléchie correspond bien a une réflexion spéculaire, l'onde réémise par la paroi (ramenée au piston localement) possède sa propre directivité (demi-sphère pour ka<<1 et faisceau directifs pour ka>2). c'est pourquoi l'on a introduit les coefficients de diffusion afin d'établir des pondérations qui permettent de faire la part de la fraction spéculaire et de la fraction diffuse d'une réflexion. Dans la majeur partie des cas, c'est l’énergie réémise qui va être à l'origine du phénomène de la réflexion diffuse.
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Suivant

Retour vers Correction, principes et méthodes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité