cloisons

Méthodes, Matériaux, Parois, Portes, ventilation

Re: cloisons

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 22 Déc 2013, 21:19

Faut-il attendre que le joint Greenglue sèche (48h !) avant de poser une nouvelle couche de plâtre ?

GreenGlue ne sèche jamais. Il reste éternellement poisseux. Il n'y a pas lieu d'attendre entre les couches.

Une couche de contrainte absorbe les efforts de cisaillement et les transforme en chaleur.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: cloisons

Messagepar sgnu » 22 Déc 2013, 22:43

D'accord, merci bien, génial.
Donc, si je comprends bien, sur les premières peaux on utilise Greenglue uniquement, pas de calicot. Sur la dernière peau, tout dépend de la finition, si on souhaite par exemple une finition lisse peinte on fait uniquement un jointoiement classique entre plaques car j'imagine mal d'enduire un produit poisseux.
Question mise en oeuvre, je suis surpris par la vidéo, je serais tenté d'étaler un cordon avant de mettre les plaques. Qu'en pensez-vous ?
sgnu
 
Messages: 14
Inscrit le: 22 Oct 2013, 22:55
Expérience HC: Amateur passionné

Re: cloisons

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 23 Déc 2013, 06:38

Bon, on va remettre les choses en ordre.
Chaque produit a sa fonction.
Pour que GreenGlue soit contraint à absorber les forces de cisaillement, il faut qu'il soit au coeur du sandwich, nécessairement. Mettre du GreenGlue sur la couche extérieure d'une paroi ou d'un panneau ne sert à rien. La mise en oeuvre est délicate et demande un savoir faire (contrôle de la densité, épaisseur du cordon, ne pas glisser le panneau, ne pas avoir de bulles, espacement des vis en fonction de l'ordre du panneau, etc).
Acoustic Sealant sert à combler les gros manques de matière. Par exemple quand un panneau est trop court et qu'il faut combler un creux de 5 à 10mm de large.
La colle MAP sert à jointoyer les plaques entre elles.
Je ne peux pas tout expliquer sur le forum, ça prendrait des pages. Toutes les explications sont détaillées sur mes plans rédigés au cas par cas, et qui contiennent autant de texte que de dessins.

Image
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: cloisons

Messagepar sgnu » 23 Déc 2013, 18:50

Merci.
J'ai dû mal m'exprimer.
Je parle uniquement de Greenglue Noiseproofing Sealant.
Je me demande pourquoi, pour les peaux internes, on ne pourrait pas utiliser le produit pour combler l'espace entre plaques (aussi faible soit-il car il existe comme en périphérie), pour gagner du temps par rapport au map (ou équivalent). Certes on se retrouve alors avec moins de matière au raccord des plaques entre elles qui sont à bord aminci, qu'avec un jointoiement dressé au map, est-ce pour cela ?
sgnu
 
Messages: 14
Inscrit le: 22 Oct 2013, 22:55
Expérience HC: Amateur passionné

Re: cloisons

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 23 Déc 2013, 19:21

Vous pouvez combler les joints avec le Sealant, mais il ne faut pas laisser de bulle ni de poche d'air.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: cloisons

Messagepar sgnu » 23 Déc 2013, 21:16

Merci bien de cette mise en garde.
Je comprends mieux pourquoi vous préconisez le map, c'est donc ce que je vais faire. Ca sèche plus vite et pas de risque de bulle ni de poche d'air, donc globalement ça sera même terminé plus vite avec un résultat plus sûr !
sgnu
 
Messages: 14
Inscrit le: 22 Oct 2013, 22:55
Expérience HC: Amateur passionné

Re: cloisons

Messagepar sgnu » 14 Jan 2014, 14:09

Bonjour,
Je constate un résultat qui me dépasse.
J'ai donc réalisé une cloison avec double ossature métallique de 70mm espacée de 1cm.
J'ai plaqué d'un côté 2 couches de BA 13 et 1 couche de master impact (sorte de fermacell avec ciment fibré).
De l'autre j'ai commencé par une couche de BA 13 : résultat qui m'a agréablement surpris, merci à vous pour Greenglue Noiseproofing Sealant, avec une meule qui émet à 95dB, il ne restait que 37.4dB de l'autre côté de la cloison à 20cm (après avoir essayé successivement un radio K7, des aspirateurs et une scie circulaire, la pression mesurée augmentait peu, impressionnant).
J'ai ajouté une couche de BA 13 (décalée et jointoyée bien sûr y compris au niveau des vis). Et là surprise, 37.5-38dB ! Du coup, la 3ème couche je n'y pense même plus, je voudrais revenir en arrière mais mais toutes les vis de la seconde couche sont bouchées.
Petite précision, je n'ai vissé que tous les 30cm.
Une idée ?
sgnu
 
Messages: 14
Inscrit le: 22 Oct 2013, 22:55
Expérience HC: Amateur passionné

Re: cloisons

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 14 Jan 2014, 16:02

S'agit-il d'une cloison ou d'une boîte étanche désolidarisée ?
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: cloisons

Messagepar sgnu » 14 Jan 2014, 16:33

Il s'agit d'une cloison.
J'ai pris les mesures dans les mêmes conditions : 32.7dB côté pièce meule éteinte, 34.7dB de l'autre côté (garage semi-enterré).
sgnu
 
Messages: 14
Inscrit le: 22 Oct 2013, 22:55
Expérience HC: Amateur passionné

Re: cloisons

Messagepar nikopol » 09 Avr 2014, 09:49

Bonjour,
Lorsque l'on fixe les rails sur les murs et plafonds avec une bande résiliante dessous, la présence d'un papier peint avec des motifs en relief sur les murs ( et le plafond....) et qui va donc se trouver sous le rail peut elle nuire à l'isolation globale ou cela est-il négligeable ?
Sachant que la jonction périphérique de la cloison se fera au mastic acrylique.
nikopol
 
Messages: 13
Inscrit le: 08 Mars 2014, 11:39
Expérience HC: Débutant

Re: cloisons

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 09 Avr 2014, 11:59

nikopol a écrit:Bonjour,
Lorsque l'on fixe les rails sur les murs et plafonds avec une bande résiliante dessous, la présence d'un papier peint avec des motifs en relief sur les murs ( et le plafond....) et qui va donc se trouver sous le rail peut elle nuire à l'isolation globale ou cela est-il négligeable ?
Sachant que la jonction périphérique de la cloison se fera au mastic acrylique.

Les cloisons de doublage se posent sur un plancher désolidarisé. Le plafond est en appui sur les cloisons de doublage.

Si vous vissez les cloisons dans le sol et dans le plafond dur, voici ce qui va se passer: la cloison exposée au bruit va vibrer comme une peau de tambour, transmettre sa vibration au sol et au plafond par les vis et à travers le résilient. Mais ce n'est pas le chemin de propagation le plus dommageable.
Bien plus important, la transmission directe du son au sol et au plafond va se propager directement dans les murs. Ceux-ci vont rayonner vers les pièces voisine.
Si le son vient de l'extérieur, la transmission sera la même dans l'autre sens.

Si vous construisez une piscine, 4 murs ne suffisent pas. Il vaut mieux prévoir un fond.
Le son ne se propage pas à travers les parois mais le long des parois et celles-ci rayonnent.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: cloisons

Messagepar nikopol » 09 Avr 2014, 13:42

Merci pour ces précisions.
Je pensait que si l'on fixait des cloisons sur sol désolidarisé la bande résiliante n'était pas utile, mais par contre qu'elle était indispensable sous les rail quand justement on les fixait sur les murs, plafond et plancher existant.

Si l'on ne vise pas une boite dans la boite dans l'absolu :
-mettre des cloisons fixés sur rails avec bandes résiliantes sur le sol , les murs et le plafond existant;
-puis un parquet flottant avec un isolant dessous ( insuffisant mais bon...) , parquet qui sera sans contact avec les cloisons;
-puis un faux plafond suspendu ( ba 13, LDR) sans contact direct avec les nouvelles cloisons et que les jonctions entre ce plafond et les cloisons soient faites avec du mastic acrylique me semblait permettre une isolation phonique intéressante, bien que largement perfectible, pour une utilisation nous dirons multimédia, et non pour un vrai home cinéma bien entendu.

Fixer mes cloisons sur mon nouveau parquet et sur mon nouveau plafond ne me semble pas utile car le plafond ne sera pas avec suspentes anti vibratiles et mon plancher est de toute façon non désolidarisé . Je visait plus l'isolation des murs qui est la ou le son passe le plus ( testé à l'oreille quand la télé de la voisine est a fond...mais on distingue bien les différence entre les différentes parois). Chez moi ( maison a étage )les transmissions se font par le mur mitoyen en parpaing et surtout les mur latéraux en brique). Le plafond c'est ma dalle a l'étage et la maison est sur vide sanitaire.
nikopol
 
Messages: 13
Inscrit le: 08 Mars 2014, 11:39
Expérience HC: Débutant

Re: cloisons

Messagepar nikopol » 11 Avr 2014, 21:42

Bonsoir,
Une question sur la bande résiliante sur laquelle repose le rail des cloisons.
Le liège n'est pas résilient si j'ai bien compris.
Cependant, y a t'il un intérêt a mettre du liège, par exemple une bande de 5 mm d'épaisseur sous le rail avec ensuite une bande résiliante sous le rail ? Un peu ceinture ET bretelle :mrgreen:
ou risque t-on d'annuler l'effet de la bande résiliante ?
nikopol
 
Messages: 13
Inscrit le: 08 Mars 2014, 11:39
Expérience HC: Débutant

Re: cloisons

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 12 Avr 2014, 20:18

nikopol a écrit:Bonsoir,
Une question sur la bande résiliante sur laquelle repose le rail des cloisons.
Le liège n'est pas résilient si j'ai bien compris.

Le liège est résilient aux vibrations transmises par voie solidienne. Par exemple, il atténuera le bruit de la chute d'un objet ou le claquement d'une porte. S'il possède une souplesse et une épaisseur suffisantes, on peut dire que c'est un isolant ... solidien.
Mais beaucoup de gens (y compris des vendeurs) qui ne comprennent pas grand chose à l'acoustique, s'imaginent que c'est un isolant aérien. Alors ils collent des dalles de liège sur les murs pour isoler la pièce. Autant p... dans un violon.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: cloisons

Messagepar nikopol » 12 Avr 2014, 20:44

Donc pas d'intérêt à associer liège et akustic band par exemple ? Sur dalle irrégulière par exemple.
nikopol
 
Messages: 13
Inscrit le: 08 Mars 2014, 11:39
Expérience HC: Débutant

Re: cloisons

Messagepar coco889 » 19 Juin 2014, 03:40

Merci a vous pour tout ces directives de raisonnement. coque galaxy s4 mini coque samsung galaxy s4
coco889
 
Messages: 1
Inscrit le: 19 Juin 2014, 03:33
Expérience HC: Amateur passionné

Re: cloisons

Messagepar nikopol » 11 Juil 2014, 09:57

Bonjour,

Concernant la bande résiliente des cloisons.
Si celles-ci reposent sur la dalle existante, y a t'il un intérêt à mettre de l'ecorubber a la place d'une bande type akustic band ? Ou est ce superflu et cela ne changera pas grand chose ?
nikopol
 
Messages: 13
Inscrit le: 08 Mars 2014, 11:39
Expérience HC: Débutant

Re: cloisons

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 15 Juil 2014, 16:44

nikopol a écrit:Bonjour,

Concernant la bande résiliente des cloisons.
Si celles-ci reposent sur la dalle existante, y a t'il un intérêt à mettre de l'ecorubber a la place d'une bande type akustic band ? Ou est ce superflu et cela ne changera pas grand chose ?

L'appui sur la dalle existante peut être désolidarisé avec un matériau résilient (liège, Ecorubber) à condition que la cloison ne doit pas vissée au sol. La transmission par les points de fixation annule l'effet du matériau résilient.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: cloisons

Messagepar nikopol » 19 Juil 2014, 21:52

Bonsoir,
Si je vous suis bien, mettre des bandes resilientes sous rail est inutile si ils sont fixés par vis ou cheville dans la dale existante.
Le fait de mettre une bande resiliente en caoutchouc ou équivalent serai totalement inutile du fait des ponts phoniques. Aucun gain à attendre ? Même minime ?
J'ai pourtant vu des plan de home cinéma sur ce modèle avec rail sur resilient sur la dale existante et ensuite dale désolidarisée à l'intérieur ( "Praticale guideline for constructing accurate acoustical Space" by Eric T Smith).

Je précise bien que je ne sais pas ce que cela vaux comme documentation.

J'imagine que en tant que professionnel vous ne pouvez pas garantir de résultat avec ce type de réalisation, mais pour un amateur, la bande resiliente est donc illusoire dans cette configuration.
nikopol
 
Messages: 13
Inscrit le: 08 Mars 2014, 11:39
Expérience HC: Débutant

Re: cloisons

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 20 Juil 2014, 11:49

Le guide dont vous parlez est une documentation commerciale. L'auteur, fondateur de la société Auralex, qu'il a revendu il y a quelques années est un excellent commercial, mais ses théories acoustiques ont toujours été approximatives et bien sûr, orientées vers son commerce. D'autres publications présentent des méthodes analogues.

Il faudra m'expliquer comment une semelle mince peut faire barrière à l'énergie colossale induite par la vibration de la paroi qu'elle supporte. Le bon sens n'y trouve pas son compte.
Le facteur de forme intervient dans le calcul. L'absorption de la vibration est plus performante quand la partie compressée du support isolant est plus haute que large.
Construire un home-cinéma sans comprendre ce qu'on fait est hasardeux. La bonne approche est de comprendre d'abord le fonctionnement des mécanismes acoustiques. Ensuite, vous saurez faire le tri entre les théories farfelues et celles qui fonctionnent.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

PrécédentSuivant

Retour vers Isolation

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron