Partir de 0

Situation, environnement, géométrie, proportions

Partir de 0

Messagepar Ririx » 15 Fév 2016, 16:40

Bonjour,

Voila après avoir passé de nombreuses heures à parcourir les forums sur l'acoustique et plus spécifiquement le HC et réalisé des feuilles de calculs pour mieux appréhender les modèles mathématiques de l'acoustique.
Je souhaiterai à présent me prêter à un exercice qui consiste à partir d'une page blanche et construire un salle ( en restant purement imaginaire car je n'ai n'y l'âge ni l'argent pour effectuer cette démarche )
Je souhaite partager cette réflexion avec les personnes de ce forum car dans cet exercice j'aimerai être épauler par des remarques constructives et fondés aussi bien sur un aspect physique que pragmatique. Je cherche pas à survoler le sujet, rentrer les dans les moindres détails ne m'intéresse guère non plus; il faut trouver le juste milieux :p

En espérant que les lecteurs de ce sujet m'apportent leur appui :wink:



Dans un premier temps voici la méthodologie sommaire ( qui n'est a ma connaissance jamais clairement écrite) que j'adopte:

- Définition /dimension de la salle
effectuer une nomenclature des éléments et matériaux qui la compose ( portes, type de murs...)
définir les dimensions physique et acoustique
sectionner un modèle de rapport de la pièce
adapter les dimensions au modèle choisi
Ramener les dimensions acoustiques aux dimensions physique
Faire un plan


-Isoler le local
La methode de la boite dans la boite

-Placer les équipements
Calculer les modes
Tracer les ventres et les nœud
Positionner les points découte

-Traiter l'acoustique du local


-Calibrer le tout





Que pensez vous déjà de cette approche?
Dernière édition par Ririx le 24 Fév 2016, 16:10, édité 1 fois au total.
Ririx
 
Messages: 9
Inscrit le: 17 Nov 2014, 19:55
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Page blanche

Messagepar akoustics » 16 Fév 2016, 16:32

:coucou:
Une chose importante à définir avant tout : Tu veux construire une salle en surface ou au sous-sol ... définit déjà ton projet au niveau du bâtit, en fonction des possibilité offertes par ton terrain et ton PLU, et aussi de ton budget (le sous-sol est plus cher que le bâtit en surface).
"May the best sound and picture be with you"
akoustics
 
Messages: 104
Inscrit le: 16 Oct 2010, 13:09
Résidence: ile-de-france
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Page blanche

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 19 Fév 2016, 12:04

Ririx a écrit:Que pensez vous déjà de cette approche?

Vous abordez un chapitre du livre que je rédige depuis des années.
Tout ce que je peux répondre, c'est que votre approche est très incomplète. Vous avez sauté une bonne vingtaine d'étapes, notamment en ce qui concerne le choix du lieu en fonction des contraintes environnementales.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3186
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Page blanche

Messagepar Ririx » 23 Fév 2016, 15:19

Dimensionner la salle.
Objectif : Distribuer les résonances de manière homogène, c’est-à-dire à éviter le cumul d’énergie à certaines fréquences par effet de coïncidence. Ensuite, il appartient de maitriser ces résonnances par le traitement acoustique. L’espacement des modes n’est pas le seul facteur de nocivité, leur amplitude relative est tout aussi importante.

Imaginons que je possède un local dans ma maison idéalement placé loin de source de « pollutions acoustiques » tel que la route, les toilettes, ascenseur … et éloigné des locaux dit sensible chambre…
Mon local fait 9m x4m x2.5m
Je cherche à adapter ce local pour une utilisation en HC. Je fixe une longueur qui me semble la plus difficiles à modifier. Dans mon exemple je souhaite garder la hauteur de la salle soit 2.5m.
D’après les rapports idéaux établi par X, Y ,Z je détermine la 3eme dimension.
A partir de là j’ai une première approche des dimensions de mon local de manière à avoir une répartition relativement homogène.
Ensuite pour avoir un modèle qui se rapproche de la réalité il serait bon de définir les longueurs acoustiques et non les longueurs « physiques » (A partir des matériaux employés, du type d’ancrage …)
A partir de là j’erpouve des difficulté poursuivre la démarche, je m’intérroge sur de nombreuse choses

Les dimensions d’un local pour le calcul des modes Se fait à partir de la pièce finie ?
C’est-à-dire que lorsqu’on fait une boite dans la boite, quel mur est pris en compte le premier mur que rencontre l’onde acoustique ou le mur dont la masse est significative ? car je pense qu’en fonction de la fréquence il n’y a pas la même incidence sur l’onde
Et plus explicitement, comment calcul t on les longueurs acoustiques d’une pièce?

Imaginons que je veuille modifier la longueur de ma salle que je la réduise de 1 mètre je mets des rails et je fixe mon placo et derrière je comble la lame d’air par de la laine de verre.
A partir de quel élément calcul-t-on la longueur acoustique puisque j’imagine que le placo n’a aucune incidence sur les basses fréquences étant donné les longueurs d’onde importante.
Ririx
 
Messages: 9
Inscrit le: 17 Nov 2014, 19:55
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Page blanche

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 23 Fév 2016, 19:46

Votre raisonnement est juste.
Ce n'est pas la première ou la deuxième peau qui décide des dimensions de la pièce mais de la résultante des deux.
Toutes les parois ont une impédance. Elle est faible quand le son les traverse et élevée quand elle les réfléchit. Cette impédance n'est pas constante. Elle varie avec la fréquence. Elle peut être faible à 60Hz, élevée à 150 avec une faiblesse à 500Hz et très élevée à 5kHz. A chaque fréquence, les dimensions acoustiques de la pièce changent.

Comment prédire l'impédance? Les méthodes de calcul fonctionnent assez bien tant que la paroi est isotrope. On sait comment se comporte un mur de parpaing ou une cloison en Placo (connaissant l'ossature, le plénum, la raideur, etc). Mais il ne faut pas avoir la mauvaise idée d'y placer une porte, un renfort de structure ou une canalisation. Parce là... badaboum, le calcul s'écroule !
Il est donc plus sage au niveau de l'amateur de mesurer les modes que de les calculer. A certaines fréquences, les deux coïncident. A d'autres, il est intéressant de comprendre les causes de l'écart.

Pour une base de départ, 9m/2,5 > 2,4. La pièce a déjà l'allure d'un tuyau d'orgue. Attention....
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3186
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Page blanche

Messagepar Ririx » 24 Fév 2016, 15:06

J'entends bien vos propos mais comment mesurer les modes lorsqu'on part d'une feuille blanche alors que la salle n'est pas encore construite? ( Pour rappel je souhaite assimiler la démarche de la conception, et avoir les outils mathématique pour y parvenir)
je pense que l'on doit passer obligatoirement par le méthode de calcul or je ne parviens pas à trouver les méthodes de calculs prenant en considération l'impédance ....

Pour une base de départ, 9m/2,5 > 2,4. La pièce a déjà l'allure d'un tuyau d'orgue. Attention....

J'ai pris ces dimensions arbitrairement et justement ça me semble être un bon exemple pour mettre en avant la méthode de correction d'une piece qui ne possede pas les proportions souhaités

A partir de combien considère t-on que le rapport des longueurs fait référence à un "tuyau"? il faut également que ce rapport ne soit trop proche de 1 ( superposition des modes) dans quel intervalle doit- on se trouver? ( je n'ai pas ces notions)
Ririx
 
Messages: 9
Inscrit le: 17 Nov 2014, 19:55
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Partir de 0

Messagepar Ririx » 24 Fév 2016, 16:26

Etant un peu Cartésien, mon approche est peut être erronée la méthode consiste peut être tout simplement à construire le local suivant des rapports dit "optimaux" pour essayer d'optimiser la distribution de modes. (De toutes façon on ne peut s'en affranchir). et ensuite effectuer toutes une série de mesure pour identifier ces modes.
Ririx
 
Messages: 9
Inscrit le: 17 Nov 2014, 19:55
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Partir de 0

Messagepar JIM » 24 Fév 2016, 16:58

Sur le site de Harman, lire "Part 3 – Getting the Bass Right"
Tout y est résumé.

Le rapport des dimensions XYZ pour la distribution des modes mais aussi et surtout, la position des enceintes et des fauteuils.
Le rapport idéal n'a que peu de sens au final, à moins de placer un caisson dans un angle et d'écouter dans l'angle opposé.
JIM
 
Messages: 718
Inscrit le: 27 Juil 2011, 16:50
Expérience HC: Amateur passionné

Re: Partir de 0

Messagepar Bachibousouk » 24 Fév 2016, 17:31

je pense que l'on doit passer obligatoirement par le méthode de calcul or je ne parviens pas à trouver les méthodes de calculs prenant en considération l'impédance ....


Ici tu trouveras une première approche.

http://www.conseils-acoustique.com/inde ... tionnaires

Attention, il y a quelques boulettes dans ce document qui mériterait une mise à jour, mais ça te donnera une idée de la complexité de la modélisations en acoustique :doute:

:coucou:
Bachi
Bachibousouk
 
Messages: 112
Inscrit le: 11 Oct 2010, 13:27
Expérience HC: Débutant

Re: Partir de 0

Messagepar Ririx » 08 Mars 2016, 16:12

et imaginons que nous avons dessiné les plans de la salle comment peut on anticiper l'implantation du traitement acoustique?
Ririx
 
Messages: 9
Inscrit le: 17 Nov 2014, 19:55
Expérience HC: Amateur éclairé


Retour vers Choix du local

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité