[Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Livres, magazines, articles, liens

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar thxrd » 03 Mai 2012, 14:59

la F 65 à un capteur "théorique " 8K ( qui tente de démontrer que les capteurs de RED ne sont pas 4K !!! ce qui est faux) en donnant les pixels avant débayering ; mais attention .... au marketing ... , elle fait du 4K réel ... rien d'autre
elle stock en RAW les images sous 16 bit mais mais le signal traité apres et envoyé au projo lui est en 12 bit ... ( because normes )

plein de capteurs annonce 8K (et plus ... beaucoup plus en photo ) la question n'est pas vraiment le capteur ... c'est apres ...

je reste dubitatif sur la nécéssité de la "course " ... déjà que les cinémas sont infoutu de faire le point avec du 2k !!!!!! / déja que je constate qu'avec une matrice de 38 millions de pixels (réels ceux là ) sur le D800 quasiment aucune optique ne les passe (surtout si on est pas au taquet en lumière !!! ) et on est en photo donc en "fixe" .... je continue à penser que on est dans la course au marketing ....
on a un monde du cinéma dont le % de passage au 2K est encore ridcule / les projos 4K de cinéma n'équipent qu'une quantité infime da salle dans le monde et toutes les technos dans ce domaine n'atteignent pas 4K de MTF "vu" (aucune en fait mais il y a de gros écarts dans la pratique ) / on va demander aux salles d'upgrader leur machines pour passer aux sources lumière laser /
tout le monde semble tres content de la 3D qui globalement use d'une approche de physique plus que centenaire !!!! et donne des résultats minable globalement ... /les normes de transmission sous 16bit ne sont pas réellement opérationnelles / ect ect ect ...

et on s'occupe à faire du 8K !!! (enfin à faire "croire" .... ) on vois bien la démarche venant du monde du dévellopement informatique ..../ d'abord pouvoir dire que l'on a "la plus grosse" ( meme si c'est completement inutilisable ) ensuite tout les 6 mois rendre obsolete ce qui n'est pas encore livré sur le marché ... ect .....
c'est peut etre nécéssaire sur le marché du tel portable ou des tablettes mais avec une caméra pro ... hum ..... faudra juste voir ce qui se passe réellement en terme de vente de machines ....

m'enfin parait que ça s'appelle le progres ( moi je dirais fuite en avant + grosse couche de pipo marketing pour "occuper le terrain ...)
avant que du 8K soit réellement présent et "vu " en salle .. il se passera qqs temps ( sauf parc d'atraction peu etre dans lequels j'inclus le format Imax ..)
Roland
thxrd
 
Messages: 1028
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar Cobrasse » 03 Mai 2012, 17:45

Bonjour

thxrd a écrit:le HDMI 1.4 ou d'autres formats d'entrée permettent sans probleme de travailler en 48 bit )

Juste pour savoir, pourquoi les Display port sont si peu fréquents sur le matériel, alors qu'il apporte des possibilités généralement supérieures au HDMI ?

Pour les framerate des films, je n'y vois pas de soucis tant que cela ne rend pas un effet de rendu caméscope, genre "Hélène et les garçons" ... Car certes d'un point de vue Objectif, c'est clair que cela rend l'image très naturelle, mais d'un côté objectif, je trouve l'image justement trop réelle (sauf sur les travelling ou clairement le 24p est vraiment naze !), le cinéma c'est avant tout un art (liée à une certaine technique certes, mais pas que !).
"La musique c'est du bruit qui pense" Victor Hugo
Cobrasse
 
Messages: 253
Inscrit le: 22 Déc 2010, 16:15
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar JodaGondasil » 03 Mai 2012, 20:47

Cobrasse a écrit:Pour les framerate des films, je n'y vois pas de soucis tant que cela ne rend pas un effet de rendu caméscope, genre "Hélène et les garçons" ... Car certes d'un point de vue Objectif, c'est clair que cela rend l'image très naturelle, mais d'un côté objectif, je trouve l'image justement trop réelle (sauf sur les travelling ou clairement le 24p est vraiment naze !), le cinéma c'est avant tout un art (liée à une certaine technique certes, mais pas que !).

Les goûts et les couleurs... Mais comment une image peut-elle être trop réelle ? Elle est plus ou moins réaliste, mais elle ne peut pas être plus réelle que la réalité.
C'est comme si vous disiez que vous êtes d'accord pour que le blanc soit moins gris, à condition qu'il ne soit jamais vraiment blanc. Même d'un point de vu purement subjectif, j'ai du mal à appréhender ce concept (fort répandu, comme souligné précédemment).

thxrd a écrit:heu .. je reconnais que moi aussi quand on me parle de "grain" je reste dubitatif ... admirer un défaut m'a toujours un peu étonné mais bon ... chacun ses gouts ; personellement je retiens que quand je regarde des choses "réelles" ( un objet / un paysage ect ) je n'ai ni grain ni trop de "fluidité .... "

Pas mieux.
JodaGondasil
 
Messages: 153
Inscrit le: 10 Fév 2011, 18:43
Expérience HC: Débutant

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar Cobrasse » 03 Mai 2012, 21:35

Bonsoir,

Mon exemple est parlant regardez la manière dont sont filmés les séries françaises, c'est réaliste (quand je dis trop réel, c'est pas surréel ;) , c'est juste que c'est trop réaliste) et à mon goût sur un film ça fait très bizarre, mais cela passe nickel sur du documentaire ! C'est plus une histoire artistique, qu'autre chose ;) .
"La musique c'est du bruit qui pense" Victor Hugo
Cobrasse
 
Messages: 253
Inscrit le: 22 Déc 2010, 16:15
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar rodo » 03 Mai 2012, 21:46

Je pense que c'est surtout une question d'habitude... Peter doit tenir bon, dans deux ans ce debat n'aura plus lieu. Je ne peux plus me passer de la fonction d'interpolation de mon vp.
Avatar de l’utilisateur
rodo
 
Messages: 188
Inscrit le: 20 Avr 2011, 21:20
Résidence: Cannes (06)
Expérience HC: Débutant

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar thxrd » 04 Mai 2012, 08:33

bizzare ...vous avez dit bizzare ,......

trop réaliste ??? hum .... disont que si les saccades et le manque de fluidité font parti de "l'art" ..alors .....
il ne faut pas confondre "l'art"(qui peu inclure un certain flouté volontaire sur certaines scenes/ des colorimétries et T° parrticulières / la "manière " de filmer ( personnages /coupe / champs ect ..) avec un défaut et une limitation connu et reconnu du cinéma depuis 90 ans .... que tout le monde aurait bien aimé résoudre avec la pelloche mais qui pour des raisons de cout /de fiabilité mécanique du film /ect ..ne pouvait se faire ... pourquoi crois tu Cobrasse que l'on obture à 48 hz en ciné .. si ce n'est justement pour tenter de diminuer le défaut ( de la meme manière que l'on rafraichit à 72 ou 96 en numérique
apres dire que le défaut fondamental d'une technologie est devenue de l'art et une qualité !!!!! hum ... il y a peut etre un pas .....'

quand aux procédés d'interpolation en numérique ... je rappelle qu'il sont prohibés en cinéma pro ... car désolé mais là oui ...; ça ça fait totalement artificiel ..et dans ce cas si on prend en référence cet aspect de l'image je comprend que l'on pense que du HFR puisse etre "discutable" ... sauf que ça n'a aucun rapport ..
quand je lis justement les avis des pseudos experts qui discutent du sujet et qui mélangent agréablement le HFR et le 100 hz TV !!!! (et repris en coeur par plein de forums!!!) ça fait peur sur le niveau de ces "experts "
(j'ai encore recemment cherché pourquoi l'image me paraissait vraiment anormale dans le mouvement sur un JVC avant de m'apercevoir que que le motion flow était enclenché par défaut !!!! )

enfin comme certains le savent il y a un "grouperment . des "grands réalisateurs ( / Jackson /Nolan /Cameron/Lucas / Spielberg /et qss dizaines d'autre du meme acabit ) qui eux pensent le contraire justement et sont fortement à la base du HFR ... scientifiquement /visuellement / il ne peut y avoir discussions .. ( mais eux ne sont sans doute pas "experts" ou pas à meme d'avoir un avis sérieux !!!!!! ????? )

mais si avec la pelloche ce ne n'était pas raisonnablement possible , avec le digital c'est en route ( on peut se souvenir pour certains qu'il y a qqs années à l'époque de la décision des normes pour le BD des discussions techniques animées avaient eu lieu sur le framerate ... et le choix du 24fpS n'avait été retenue (contre l'avis technique général ) que pour des raisons de certaines compatibilités avec le 35mm (et aussi de limlite de stockage et débit de l'époque ..)mais dans les normes "théoriques" HD le 48 et le 60 ça existe depuis des années ....

Roland
Dernière édition par thxrd le 13 Mai 2012, 19:40, édité 1 fois au total.
thxrd
 
Messages: 1028
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 04 Mai 2012, 10:54

et on s'occupe à faire du 8K !!! (enfin à faire "croire" .... ) on vois bien la démarche venant du monde du dévellopement informatique ..../ d'abord pouvoir dire que l'on a "la plus grosse" ( meme si c'est completement inutilisable ) ensuite tout les 6 mois rendre obsolete ce qui n'est pas encore livré sur le marché ... ect .....
c'est peut etre nécéssaire sur le marché du tel portable ou des tablettes mais avec une caméra pro ... hum ..... faudra juste voir ce qui se passe réellement en terme de vente de machines ....
m'enfin parait que ça s'appelle le progres ( moi je dirais fuite en avant + grosse couche de pipo marketing pour "occuper le terrain ...)
avant que du 8K soit réellement présent et "vu " en salle .. il se passera qqs temps ( sauf parc d'atraction peu etre dans lequels j'inclus le format Imax ..)

Les deux compères à l'origine de la projection dont je parle sont aux antipodes du développement numérique, ils se moquent du marketing et ne cherchent surtout pas à avoir "la plus grosse".
Ce sont deux vieux passionnés de l'argentique, techniciens de l'image tous les deux, plutôt pointus, mains dans le cambouis et oeil de lynx, dont la principale préoccupation aujourd'hui est de ne pas se laisser dépasser par la technologie, notamment en ce qui concerne la pérénité de leurs investissements. Ils n'ont aucun désir d'aller trop en avant mais ils ont peur de se faire griller en restant à la traine. L'un deux possède une société d'étalonnage (probablement la plus importante en france si j'en juge par la taille de la boîte et par les films qui y circulent). L'autre est projectionniste dans une salle de référence (privée). Je sais que le fichier source n'a pas été shooté avec une ARRI ni une RED. Plus probablement une F65. Le 8k s'expliquerait par le capteur qui contient bien 8k de photosites verts (mais moitié moins en rouge et en bleu). Sony prétend ne pas utiliser de filtre Bayer. Mais alors quel algorithme et que devient le 8k ? du 4k ?). Après, je ne connais pas les conditions du scan mais je pourrai le savoir.

La question de la soirée ne concernait pas la caméra (à la limite on s'en fout) mais plutôt le projecteur:
Quel projecteur professionnel faut-il raisonnablement acheter aujourd'hui pour être encore à la pointe dans 5 ou 6 ans dans le cadre d'un studio d'étalonnage ? (le temps d'amortir et de rentabiliser l'investissement sur 10 années).
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar thxrd » 04 Mai 2012, 13:26

la F 65 use d'un capteur "annoncé" 8K mais quand on connait la disposition et le format du capteur ... la "réalité " est 4K ...
si on prétend ne pas utiliser de filtre de Bayer il faut pour faire du 4K en RVB 3X 2160X4096 soit .... 26,542 méga pixels .. ( sony annonce 20méga pixels réels et ne précise pas 20méga pixels X 3 ... ..donc ..c'est du 4K car pour faire du 8K en matrice RVB sans bayer il faut 35,3 méga pixels X 3 soit 105 méga pixels !!!!!
aucun des chiffres fournit par sony ne "colle" avec du 8K ....
simplement Sony prétend que d'utiliser un filtre de bayer revient à ne pas avoir les pixels "annoncés" ... ( car il se base un calcul "théorique " et ne tient pas compte des dernières approches sur le sujet ....
ce point à fait polémique sur tout les forums cinéma ou certain "pros" sony tendaient à montrer que RED était en fait en 2,5K !!! avec ses 4 ,5 et 5K ...
plusieurs "pointures" de la question ( spécialiste apparemment ) ont proprement ridiculisé les arguments de sony .. math et technos à l'appui ( ce n'est pas la premire fois qu'un constructeur "joue" avec les caractéristique / RED est tout aussi champion dans ce domaine .; voir l'annonce récente de leurs "projo 4K " acheté à HDI !!!!! )
c'est exactement la meme démarche que Fovéon" avec ses capteurs multicouches qui prétend faire des résolutions identiques à des capteurs classiques ayant le tripple de pixels
la réalité dans le cas de Fovéon à été totalement démontrée comparaison et mesure de résolution à l'appui .... non seulement ils sont loin d'atteindre la réso qu'ils annoncent mais leur principe est "écrasé" sur tout les autres parametres par un capteur avec filtre ...

je n'ai pas de réelle réponse sur la question du projecteur à choisir ....
ce que je sait c'est que les Lcos ( pros ) existe en 8K depuis tres longtemps ( j'ai vu et touché une matrice 8K au Japon il y a 5ans .... ) mais dans la pratique ne "sortent pas ...
ce que j'ai vu de JVC à l'ISE en 8K (2 ans de suite dont cette année ) est sujet à caution ( je suis à peu pres certain qu'il s'agissait d'une matrice 4K avec shift basé sur la réfraction modulée du faisceau avant passage dans l'optique qui revient à du scaling optique ../du principe des X70 et 90 ..simplement ça ça donne surtout un beau flou général qu'autre chose )
le résultat de la démo de JVC ( qui annoncait caméra 8K/montage 8K et projection 8K ) était sans discussion tres inférieure aux démo 4K de Christie et Barco ..ect de loin ... ( résolution "vue" pas supérieure mais "piqué" absent et contraste tres faible ... )
Sony annonce du 8K ; sans doute pour contrer l'existence récente des 4K DLP qui clairement font plus de contraste /plus de lumière et plus de MTF que la techno Lcos et ont une durée de vie tres tres supérieure .... et qui ne nécéssite pas de refaire l'uniformité sur 350 zones régulièrement ... et qui en plus coutent .... beaucoup moins cher ....
le "succes" de Sony en 4K c'est surtout qu'il était ....... seul ... depouis 1 an à voir le montant des remises sur les SXRD de cinéma je pense que la vie est devenue difficile pour eux ..
alors 8 K ??? nécéssaire .... ma réponse est qu'a mon humble avis il faut faire un peu de comparaison et d'optique ...
avec des bases type salle Imax de 25 m ou + ..oui sans doute une différence sera visible .... (attendre et voir quand meme car je redit ..la théorie et nombre de pixels c'est une chose / la réalité vue autre chose .... un 1000ES 4K face à un tri DLP 2K montre sur une source 2 K une nette infériorité sur 100% des parametres .... et les raisons en sont claires et connues
alors si c'est juste pour dire que l'on a une matrice de 8K .... hum ...
apres prévoir l'avenir à 5 ou 6 ans ... ben nous sommens d'accord et ça va completement dans le sens de la dernière phrase de mon précédent post ...
on est dans le monde des dévellopeurs "fous" .. faut sans arret annoncer une nouveauté venant démoder le produit qui vient juste de sortir ( regarder les projos Sony et JVC grand public !!!
un modele nouveau par an et annoncé 6 mois apres la sortie du précédent !!!!

apres faut voir le résultat "vrai" car quand je compare 4 génération sucessives de JVC ( par exemples ) les défauts intrinseques sont toujours là et en dehors de gadgets ..dans les menus le progres réel est tres tres faible ... ( on peu meme considerer que c'est plutot de "l'upgrade" )

aujourd'hui la meilleure perf est de mon opinion obtenu par les triDLP 4K ..; / en fin d'année il seront upgradable avec une source lumière laser ... ( ce qui fera monter certaines de leurs caractéristiques comme le contraste par exemple ou l'espace couleur "possible" qui deviendra gigantesque )
mais dans 5 ou 6 ans .. ça je ne sais pas ... .. à 2 ou 3 ans oui ... à 6 ans non ...
c'est d'ailleurs de mon opinion ce qui va etre le principal probleme dans le cinéma .... je ne vois pas les équipements de salle se mettre à changer tout les 2ans .... !!!! ( déjà en prod ça devient fou et intenable financierement )

cdlt
Roland
thxrd
 
Messages: 1028
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 04 Mai 2012, 17:00

c'est d'ailleurs de mon opinion ce qui va etre le principal probleme dans le cinéma .... je ne vois pas les équipements de salle se mettre à changer tout les 2ans .... !!!! ( déjà en prod ça devient fou et intenable financierement )

C'est bien là, la question.
Depuis l'apparition du premier ordinateur on a l'impression que les produits numériques ne sont jamais finis. Puisqu'il en sort sans cesse un nouveau meilleur que le précédent, c'est donc que le précédent n'était pas vraiment fini. C'est lassant. Ma station graphique tourne sur XP et tant qu'il sera possible, je ne changerai pas. Je fais une énorme économie en MAJ de logiciels.

Il est évident que les salles ne pourront pas suivre l'évolution. Si la lecture reste compatible, je pense qu'il y aura des salles 2k, 4k et peut-être 8k pour les plus grandes avec, encore peut-être, un challenge marketing entre elles ou à l'intérieur d'un même multiplex.

Mais pour un studio dont l'outil de travail se doit d'être plus performant que la concurrence (utile ou pas), ça devient à la fois très compliqué et coûteux. Bien sûr, la renommée d'un studio se fait aussi sur le talent des opérateurs et sur la salle, mais aujourd'hui les clients (qui ne comprennent que ce qu'ils peuvent) sont sensibles aux marques et aux apparences. On l'a vu dans la musique avec SSL, Neve et Pro-Tools.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar thxrd » 05 Mai 2012, 06:54

completement d'accord .... avec toi ..
le problème est que le monde du dévelloppement de l'informatique est en fait peu interressé par l'application elle meme du produit ...
l'informaticien chercheur, lui il avance ... peu importe si ça plante / si c'est pas fini ... lui il est dans son monde ... et répond ..ça bug?? aucun problème la version 4. 0016C2 va résouvre le problème des qu'elle sort ... et en plus ce soft est dépassé ... la prochaine version (incompatible ) est en route .... elle sort dans 3 mois .... et coutera XXX $$$$ (car dans le monde de l'informatique on se fout du client mais pas de l'argent ..... !!)
et je te confirme les softs quand ils sortent ne sont jamais "finis" et surtout au point!!!! il sont vraiment au point quand le remplacant sort (qui lui n'est pas au point !!!! ) et dans tout les cas c'est le cient qui participe à la "finition"
je tourne aussi sur XP pour tout l'audio .... ça me "gave" de passer mon temps tout les 2 ans ( car sort Win 8 tres bientot ... ) à tout changer et s'apercevoir que plein de trucs ne marche plus !!!!

et hélas de nos jours le hardware .. étant largement dépendant du sofware .. ben meme le hardware en vient à changer qusi au meme rythme .... ...

et donc on est d'accord .. pour les salles qui étaient habituée à garder un prjo 35mm 20 ou 30ans .... , penser que le produit puisse etre "démodé" au bout de 2 ou 3ans ( au prix ou c'est ,quand meme ) est de mon opinion qqs chose qui obligera à mettre fin à la "course" car .... pour exister ... et vendre ils faut des clients ...... !!!! et jamais elles ne changeront tout les 2 ou 3 ans ...
quand aux studios , c'est pire car là compte tenu de la variété des équipement y entrant ... il vaut mieux garder carréement le chèquier à la main .... .en permanence ..
et si le matos seul était responsable de la qualité finale en studio .... ça se saurait ...le résultat c'est surtout les mecs qui y bossent ....
mais comme tu dit si le client ( qui est tres sensible au marketing et aux argurments genre " on à fait rentrer la derniere station de chez X " pousse à la consommation ... (ce qui de mon humble avis ne fait pas forcément avancer la qualité car le temps de bien avoir en main le noucveau matos , en général les résultats sont souvent moins bons qu'avant ....

Roland


Roland
thxrd
 
Messages: 1028
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar rodo » 05 Mai 2012, 09:00

Je trouve vos commentaires sur le numérique un peu extrêmes. Faire un saut technologique du SD au 8K sans passer par les intermédiaires (720p, 1080p, 2K, 4K) demanderait un coût de développement impossible à financer, sans garantie de réussite. Il est préférable de progresser par petits sauts successifs, avant de rentabiliser plus rapidement les investissements, et ajuster les innovations en fonction de l'attente des clients.

Je ne vois pas une boite comme microsoft passer directement de dos 6 a Windows 8 sans aucun autre produit pendant 20 ans : il risquent de se planter complètement de cible et ne trouver aucun acheteur, ce qui signifierait la mort de l'entreprise. On peut au contraire essayer de développer de nouvelles voies et la tester sur le marché : si les clients aiment alors on poursuit la recherche et développement dessus, sinon on abandonne et on passe a la suite.

N'oublions pas non plus que nous sommes également - consommateurs grand public ou sociétés privées - responsables de la course a l'armement : nous mettons la pression aux fabricants pour toujours plus de fonctionnalité, et n’hésitons pas a quitter une marque pour une autre sous prétexte que la nouvelle version est sortie une semaine avant l'autre.

Mes propos visent à nuancer ce que je lis au dessus, mais je reste néanmoins d'accord sur le fait que de trop nombreux fabricants de software ou hardware bâclent de plus en plus leur développement, proposant une pale beta aux consommateurs et promettant des mises a jour par téléchargement de firmware.

Un exemple avec le Pioneer BDP-LX55. Une belle opportunité pour les jeunes boites serieuses type Oppo de se faire une place.
Avatar de l’utilisateur
rodo
 
Messages: 188
Inscrit le: 20 Avr 2011, 21:20
Résidence: Cannes (06)
Expérience HC: Débutant

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 05 Mai 2012, 11:54

Mon cher Rodo, nous n'avons pas le même âge ni les mêmes préoccupations professionnelles. Quand on vieillit, le temps passe plus vite.

Il n'existe pratiquement plus aucun studio parmi ceux qui ont acheté dans les années 80 un système "Synclavier Tapeless Studio". Ils ont tous fait faillite. Le fabricant (New England Digital) aussi, mais ça c'est normal. Ce joujou était vendu l'équivalent de 300.000 euros dans sa version de base, pouvant grimper jusqu'à 1 million. Aujourd'hui on fait la même chose pour 300 euros. On ne peut même pas dire que le développement de cette machine ait fait avancer le schmilblic car les systèmes d'aujourd'hui comme Pro-Tools utilisent des technologies totalement différentes (impensables à l'époque).

Fort de cette expérience, un studio qui investit aujourd'hui dans un équipement à la pointe du progrès sait qu'il a de grandes chances de disparaitre dans les 3 ou 4 ans. Parce que dans 4 ans, il existera des outils 3 fois moins chers et bien plus performants qui feront la joie de ses concurrents alors que lui n'aura toujours pas amorti le sien.
Comme dit Roland, il faut 20 ou 30 ans à un cinéma indépendant pour amortir son matériel. A moins que vous, spectateur, acceptiez de payer votre billet 25 euros, il n'a aucune chance de rentrer dans ses frais avant que le projecteur soit obsolète.

J'ai été directeur technique des studios Ferber. A l'époque nous avions un projecteur 35mm avec marche arrière et lanterne à arc (Westrex). Il aurait été inenvisageable pour ce studio d'investir 150.000 euros dans un nouveau projecteur tous les les 5 ou 6 ans. N'oublions pas qu'un studio tourne à 500 euros par jour (quand il tourne), locaux, personnel, matériel et services compris (quand il arrive à se faire payer). De toute façon, les maisons de productions ne lui donneront pas davantage.

Si j'avais suivi la course des Windows, je n'existerai plus non plus. Mes logiciels professionnels datent de 2002 à 2004.
Les seules évolutions qu'ils ont connu depuis leur création ont été de rester compatibles avec les nouvelles versions de Windows. Pour le reste ils pourraient tourner sous Dos et de toute façon, ils n'évolueront plus. Mais si j'avais dû acheter les mises à jour depuis 2004, j'aurai dépensé 27.000 euros H.T (je parle de 5 logiciels en tout). Merci Microsoft !
Par contre, je suis contraint de travailler en interne, car je ne peux pas lire les fichiers de mes confrères qui tournent sur des versions plus récentes (enfin je m'arrange car on trouve des passerelles pour 100 dollars, mais c'est de la bidouille). Les éditeurs des logiciels ne les proposent pas, bien entendu.

Mon collègue Keith Yates dépense 10.000 dollars par an pour la mise à jour d'un seul logiciel (acheté 115.000 dollars + formation) rien que pour modéliser les ondes stationnaires.
Je connais une agence d'architecture d'intérieure à Paris qui a acheté le logiciel Catia pour ses présentations 3D. Ils sont obligés de se relayer en 3x8 pour que la machine tourne 7/7 et 24/24 sinon, c'est la faillite assurée dès le mois suivant.
Non mais... on va où?
Il est clair que l'obsolescence programmée des équipements ou des logiciels n'est pas en adéquation avec le montant des prestations facturé par les utilisateurs.
Je trouve que cette course commerciale qui, sous prétexte d'évolution technologique vise à ruiner les entreprises jusqu'à les faire disparaitre (avec les dégâts collatéraux que cela entraine), est parfaitement immorale et franchement scandaleuse. Je refuse d'entrer dans ce système.

Ma femme a acheté un portable Dell il y a un an. Outre qu'il est déjà dépassé, il est en 3 morceaux. J'ai vécu plusieurs plantages avec des machines grand-public récentes, ça suffit.
Je sais que je ne dessinerai pas mieux avec la dernière version d'Autocad et la réverbération aura toujours la même durée, même avec un logiciel récent.

N'oublions pas non plus que nous sommes également - consommateurs grand public ou sociétés privées - responsables de la course a l'armement : nous mettons la pression aux fabricants pour toujours plus de fonctionnalité, et n’hésitons pas a quitter une marque pour une autre sous prétexte que la nouvelle version est sortie une semaine avant l'autre.

Je ne mets surtout pas la pression aux fabricants. Je ne leur demande surtout pas plus de fonctionnalités.
Je ne suis pas contre l'évolution, à condition qu'elle tienne compte des réalités économiques et sociales.

Du coup, j'ai ressorti mon vieux bourrin de 2007 et tant qu'il marche, je n'ai plus l'intention d'en changer.
(Station HP XW6200. 2 processeurs Xeon 64 bits à 3,6GHz, 8Go de DDR-2, 2 disques SATA de 500Go avec backup automatique Paragon et 2 écrans 16/10 de 22 pouces). Non connecté à internet.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar thxrd » 05 Mai 2012, 14:26

entièrement d'accord avec l'analyse de JP ... ( les studios en faillite c'est exactement celà ... )
Rodo. ne confondons pas tout quand meme ... entre Dos 6 et win 7 oui il y a des progres ... simplement entre XP et Vista .; Vista était un recul (surtout si on parle d'audio ..) et win 7 est un Vista à peu pres fini rien d'autre ... quand à la partie audio iinterne de Window vista ou 7 pour une sombre hiostoire de "lutte" entre Microsoft et créative on à droit à une couche interne de soft audio au dela du ridicule !! ( 4 pages différente pour régler l'audio dans vista ou 7 !!! et un an de galere avec quasiment tout les soft audio ( tout le monde est resté sur XP )
c'est sérieux ça ?????
non si pendant 10ans on à parlé de "progres réel " depuis qqs années c'est du pur custom juste pour prendre de l'argent...
franchement progres technologique sur des^projos JVC ??? non c'est une plaisanterie ... c'est globalement du software et des gadgets sans interet ...

je suis comme JP pour la mesure ... j'use d'un PC dédié pas tres moderne ( mais avec la connectique qui me va bien ... ) et je reste dessus et je reste en XP .... et pas d'internet dessus ...
c'est stable ..et ça me suffit amplement pour ce que c'est sensé faire ...

et j'en ait d'autre plus moderne .qui vont sur le net .. sous win 7 ou je charge/ teste / (dont un en "dual disc avec XP sur l'un et Win 7 sur l'autre ... )
sur celui là je teste /et une fois que c'est vérifié "stable" .. je met à jour celui qui sert réellement sur les chantiers

mais bon ce qui est admissible sur du PC ... ne l'est pas avec des projecteurs ...
j'ai un 2K de cinéma et un 2K pro et avant de passer à autre chose ... vu les prix ben je suis comme les exploitants ... je "vérifie" et aujourd'hui je constate que ce que l'on veut me "vendre" comme du 4K " en grand public non seulement ne l'atteint pas réellement ( MTF ) mais en plus est déjà obsolete car ne pourra en aucun cas faire du HFR ....et fait de la 3D en simple double flash ..
d'ou mon septicisme vis à vis de certains "pseudo" progres .. qui pourraienbt se contenter d'etre de simples upgrades ..

si tout le monde est comptant au bout de 6mois de voir son projo ne plus rien valoir ... ( parce qu'un JVC de l'année d'avant ça se vend une misere ) tant mieux ... tres bien ..
mais moi je vous dit que dans le monde des salles de ciné ça passera pas (et ça passe d'ailleurs pas .... )
trop vite / pas terminé /jamais au point lors de l'achat /ect .... les gens sérieux ne cherche pas cette approche ...
il veulent un prudit évolutif éventuellement /stable et fiable /avec un vrai SAV / de vari interlocutreurs / et qui ne soit pas obsolete 6 mois apres ...
à 500 euros sur un PC ... obsolete au bout de 6 à 8mois .. c'est énervant mais "faisable" ....
à 70K euros le projo (et + ) heu ... c'est pas sérieux ..
c'est comme si on demandai chaque année à une usine d'automobile de remplacer sa machine transfert de bloc moteur parce que le fabricant à sorti le nouveau modele !!!!

Roland
Dernière édition par thxrd le 13 Mai 2012, 19:34, édité 1 fois au total.
thxrd
 
Messages: 1028
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar caincan » 13 Mai 2012, 11:37

bonjour à tous,

il y a un forum intéressant pour les échos des pros sur leur situation et le futur,

http://www.projectionniste.net/forums/

la technologie c'est une chose. la conception des salles, l'acoustique c'en est vraiment une oubliée on dirait souvent en cinéma.. si déjà avec les techniques actuelles. on pouvait trouver des cinémas de vraie qualité avec du vrai son surround qui immerge et ne déçoit pas, ça serait un grand pas :bougon: .. en province peu de "chance" je me disais, mais j'en ai assez peu vu hors grandes chaines distribution à peine dignes des supermarchés qu'elles cotoient....

donc j'ai été dans les soi disant meilleures salles parisiennes, excepté le Max linder, tout le reste m'a +ou- déçu pour le son. image oui ..et le numérique ajoute au confort..enfin en théorie, préférant l'argentique.

pour une séance plus atypique, j'ai été à une projection (qui a fait salle comble! , étonnant car souvent c'était 2/3 vide à ce type de séance !) à la cinémathèque de Bercy y'a quelques années. ils avaient projeté un film d'angoisse 60's. "the tingler" avec Vincent Price (applaudi massivement à son apparition) , et avec dans la salle des ambiances psychédéliques liées à des événements du film, des acteurs qui hurlaient pourchassés par le monstre du film, des squelettes au mur, c'était différent (pourtant basé sur de vieilles idées !) mais assez sympathique

leur cycle sur le cinéma 3D a eu des moments intéressants aussi. de se rendre compte qu'on nous ressert un plat cuisiné il y a 25ans !!! les films volontairement tournés à l'époque avaient des effets 3D tout aussi appuyés (voire mieux réussis) que des films récents :doute:

je serais vraiment content (je doute d'être le seul ?) de lire où les "acteurs" pros très intéressants à lire ici dont "Thxrd, Jean-Pierre Lafont" ont participé à construire l'acoustique/équipement de salles de cinéma "publiques", afin de me dire, ah ici on ressent "vraiment" bien ce qui se passe dans le film !
caincan
 
Messages: 1
Inscrit le: 08 Mai 2012, 10:27
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar thxrd » 13 Mai 2012, 13:59

en effet la 3D ( la stéréoscopie ) et les solutions appliquées datent non pas de 25ans mais de ...un siècle !!!!!
seule l'application pratique s'en trouve largement simplifiée (un seul projo/ tres grande vitesse séquentielle / grosse puissance lumineuse (enfin si le projo est le bon pour la taille d'écran et à un calibration spécifique pour la 3D et là .... hum ...)

pour ma part je ne réalise pas de salle de ciné "publique" ..... juste des salles privées .. ( mais dont certaines commencent etre "grandes" .. avec 8m de base un peu plus )
et je suis d'accord hélas peu de salles publiques "sonnent" bien...
simplement il faut savoir que les budgets "audio" accordés pour les salles sont généralement "miséreux" .. souvent largement inférieur à un budget d'installation privée "moyenne" !!!!
d'autre part le résultat final est évidemment tres lié à la mise au point et calibration ... et là .... heu ... je doute en effet que ce soit souvent des gens qui ont le meme souci de qualité que JP ou moi meme , qui "calibrent" les salles ...
le matos est rarement en cause ... et je connais des salles ayant exactement le meme équipement dont la qualité varie de tres tres bon à super nul !!!!
mais il faut aussi savoir que toutes les salles ne sont pas équipées avec de "bons" systemes de son ( ce n'est plus le temps ou JBL dominait largement ... et on rencontre des systemes quand meme "tres basique" voir bas de gamme )

je vais pas mal au cinéma et je suis d'accord je trouve peu de salle "bonne" ... cependant il en existe .... je vais moi à Orléans ou il y a pas mal de salles et plusieurs complexes dont 1 au complexe Pathé avec écran de 18m et ou le son est tres tres bon ... ( aucune agressivité / de la puissance .. et des graves et infra de qualité ... et surround vraiment bien timé et égalisé
( full JBL )
image excellente ( pour un 2K travaillant avec cette taille d'image !!!!! )
dans le meme complexe le niveau de qualité "son" .. est tres tres variable .. allant du tres bon au "mauvais" ...

pour la qualité image les projecteurs digitaux étant globalement quasi identique entre du Barco/christie/ Nec la qualité finale ( qui surpasse sur 100% des parametres une copie 35mm à base égale ) n'est dépendante que du réglage de la machine ... et là ... je vous l'accorde ... moi le premier ( possédant une machine de cinéma ) je tombe souvent à la renverse devant ce que je vois !!!! ( pas de netteté, due à une optique dont les sheimpflug n'ont jamais été réglé et "point " approximatif ... /blanc brulé due à une mauvaise calibration des fichier internes, ceci dans le but de masquer le fait que par économie on utilise de "petit "bulbe" xénon au lieu d'avoir un 4K ou 5KW !!! / montage mécanique du projo "exotique " avec usage à outrance de shift et surtout d'inclinaison ( qui évidemment fait perdre beaucoup de lumière ) / usage de "converter" optique (car on ne veut pas "moderniser l'écran ) ou pire d'anamorphose restant en place et compensée par du resize !!!!
on peut en faire une longue liste qui sera d'ailleur encore plus longue si il s'agit de la partie audio ...

cordialement
Roland
thxrd
 
Messages: 1028
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 13 Mai 2012, 18:29

il faut savoir que les budgets "audio" accordés pour les salles sont généralement "miséreux" .. souvent largement inférieur à un budget d'installation privée "moyenne" !
C'est vrai hélas. Il y a encore à Paris des salles qui n'ont qu'un unique haut-parleur derrière l'écran. J'en découvre régulièrement. De toute manière une installation moderne ne leur servirait à rien car faute d'isolation suffisante, elles sonorisent déjà tout l'immeuble avec un seul HP. La mise aux normes du matériel signifierait la mise aux normes de la salle. Les propriétaires préfèrent vendre au premier Prisunic venu.
le résultat final est évidemment tres lié à la mise au point et calibration ... et là .... heu ... je doute en effet que ce soit souvent des gens qui ont le meme souci de qualité que JP ou moi meme , qui "calibrent" les salles ...
Indiscutable. Encore que, les salles Dolby sont calibrées au moins une fois. Il existe encore des projectionnistes passionnés, mais ils ne sont malheureusement pas équipés.
le matos est rarement en cause ... et je connais des salles ayant exactement le meme équipement dont la qualité varie de tres tres bon à super nul !!!!
Encore exact.
il faut aussi savoir que toutes les salles ne sont pas équipées avec de "bons" systemes de son ( ce n'est plus le temps ou JBL dominait largement ... et on rencontre des systemes quand meme "tres basique" voir bas de gamme
Voir quelques lignes plus haut. On rencontre souvent des enceintes de Sono pour fête foraine, encore plus colorées que les images à l'écran.

Je ne peux que confirmer et appuyer les réponses de Roland. Je ne connais pas de bonne salle publique à Paris. Apparemment, ça dérange presque personne.
Je ne construis pas de salle publique pour la bonne raison qu'on ne fait pas appel à un acousticien pour concevoir un multiplex. ça coûterait trop cher (pas l'acousticien mais plutôt le traitement). C'est vrai également pour les salles en réfection sur les Champs Elysées.

Question à 2 balles: Quelle est l'exigence d'isolation à 31Hz entre deux salles d'un même multiplex ? sachant que le niveau de pression à cette fréquence peut atteindre 115dB au milieu de la salle, donc davantage sur les parois.
Réponse : 17dB, 32dB, 43dB ou 56dB ?
Indice: Il s'agit de la recommandation donnée par la CST pour le cinéma numérique.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar koiler » 16 Mai 2012, 18:57

Bonjour,

Sachant que le seuil d'audition à 31 Hz est d'environ 60 dB (Cf diagramme de Fletcher), je dirai que 56 serait l'idéal mais trop coûteux donc 43 dB me semble correct. 115-43 = 72 dB (80 dB au max ?), en espérant que le bruit de l'autre film couvre celui ci.
koiler
 
Messages: 3
Inscrit le: 16 Mai 2012, 18:51
Expérience HC: Débutant

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 17 Mai 2012, 15:07

J'attends encore 1 ou 2 réponses pour confirmer ou donner la bonne.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar JodaGondasil » 17 Mai 2012, 15:39

Jean-Pierre Lafont a écrit:Question à 2 balles: Quelle est l'exigence d'isolation à 31Hz entre deux salles d'un même multiplex ? sachant que le niveau de pression à cette fréquence peut atteindre 115dB au milieu de la salle, donc davantage sur les parois.
Réponse : 17dB, 32dB, 43dB ou 56dB ?
Indice: Il s'agit de la recommandation donnée par la CST pour le cinéma numérique.

Je dirais 17dB pour 31Hz. Les valeurs 32, 43 et 56dB doivent correspondre aux octaves suivantes.
JodaGondasil
 
Messages: 153
Inscrit le: 10 Fév 2011, 18:43
Expérience HC: Débutant

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 17 Mai 2012, 21:50

C'est bien 17dB (rec CST cinéma numérique). Les autres valeurs ont été choisies au hasard.
L'isolement est très faible et la diaphonie considérable (115 -17 = 98dB, soit 39dB au dessus du seuil d'audition ou plus exactement 60 phones, c'est à dire l'équivalent de 60dB à 1000Hz

En comparaison, THX demande un affaiblissement de 43dB à cette fréquence, soit 16dB au dessus du seuil d'audition ou 20 phones, c'est à dire 16 fois moins fort.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

PrécédentSuivant

Retour vers Ressources, Documentation

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité