[Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Livres, magazines, articles, liens

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar Cobrasse » 28 Oct 2011, 23:55

Jean-Pierre Lafont a écrit:Le plus difficile n'est pas technologique. Ce serait plutôt psychologique et financier.
Je m'explique. Pour le home cinéma, pas de problème, c'est facilement faisable.
Dans les salles commerciales, il faut:
1- résoudre la difficulté du placement des enceintes vis à vis d'un public qui occupe toute la surface au sol. Déjà le surround 5.1 n'est pas simple.

Vu qu'il y a des fauteuils partout, il suffit de les incorporer de le dossier arrière en bas, ainsi pas de soucis, un bon coax et zhou !

Le soucis serait plutôt l'amplification qui va aller avec :coolx: . Car 200 places assises = 200 HP coax (c'est sûr que ça représente un coût) mais il faut l'amplification qui va avec :shock: . Quoique en usant de gros amplis bridgés sous 4 ohms, avec 3000 watts derrière, et que le HP coax est une bonne sensibilité et couplé en série + parallèle ... on devrait le faire assez vite :wink: .

Nexus.6 a écrit:- 3D sans lunettes, image au dessus, en dessous, des deux cotés

Oui et pour tous les spectateurs, qu'on soit à gauche ou à droite

- transmission de vibrations BF sur les fauteuils

Non merci, faut penser aux risques, les vibrations basses fréquences médicalement parlant c'est pas tip top !

- transmission d'odeurs

Je m'en occupe tout seul et souvent ça donne envie de changer de place :mrgreen: ... Donc les odeurs d'égouts dans un film ou de cadavres très peu pour moi :wink:

- génération de vent, courant d'air

Pour tomber malade, avoir des torticolis ... Venez voir le remake de Twister :mrgreen: .

- intéraction physique avec le film : toucher, coups...

Rocky ... Sincèrement je pense pas que ce soit importants ce genre de détails ... Trop d'immersion tue l'immersion ... Imaginez une gestion en temps réelle de la température de la salle ... La marche de l'empereur ou Sunshine ce soir :mrgreen:

Enfin c'est mon avis :wink: .

Pour le cerveau OK, mais JPL fera l'acoustique alors :mdr:

PS : grilled par RODO pour les blagues, c'est pas juste.
"La musique c'est du bruit qui pense" Victor Hugo
Cobrasse
 
Messages: 253
Inscrit le: 22 Déc 2010, 16:15
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar PowerOn » 10 Fév 2012, 21:11

Même situation pour moi Rodo. Pas ou très peu de vision binoculaire donc des difficultés dans l'évaluation de la profondeur... Néanmoins je suture tout de même au 6/0.. On prend effectivement d'autres repères. C'est pour cela que je suis peu intéressé par la mouvance 3D
PowerOn
 
Messages: 261
Inscrit le: 28 Fév 2011, 08:39
Expérience HC: Débutant

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar rodo » 11 Fév 2012, 09:12

6/0 c'est le numero de fil? urgentiste ou generaliste ?
Avatar de l’utilisateur
rodo
 
Messages: 188
Inscrit le: 20 Avr 2011, 21:20
Résidence: Cannes (06)
Expérience HC: Débutant

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar PowerOn » 11 Fév 2012, 18:27

6/0 c'est la taille du fil oui. Disons que c'est la taille adaptée pour les paupières et les zones de peau fine en général. Pour ma pratique c'est plus la dermatologie.
PowerOn
 
Messages: 261
Inscrit le: 28 Fév 2011, 08:39
Expérience HC: Débutant

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar Nexus.6 » 23 Fév 2012, 14:34

rodo a écrit:Je me trompe peut-etre, mais tout de meme, les odeurs et le vent... c'est pas tres serieux.

Y'a des trucs de ce genre au Futuroscope de Poitier. C'est sympa en famille.

Chez Disney à Orlando, y'a un ciné où l'on voit un chien géant éternuer face à l'écran et on s'en prend plein la figure. y'a aussi une scène ou une foule de rat sort de l'écran et tombe à l'avant de la salle (de la 3D?) pour se précipiter vers les spectateurs et tu les sens passer entre tes jambes, tout la salle crie en commençant par les rangs du devant (le contact des rats est simulé par de petits tuyaux entre les fauteuils qui s'agitent quand de l'air passe dedans). Y'a aussi je sais plus ou un train en montagne dont les freins lachent, tu descends à toute vitesse en subissant les accélérations et tu ressents le vent froid sur ton visage. Je sais plus ou, j'ai vu une démo ou tu étais dans une salle de ciné avec des fauteuil sur verrin, l'avion en voltige passe sur le dos et tu as vraiment l'impression d'être tête en bas, tu t'accroche à ton fauteuil.

Faut pas trop manger avant...

Ce sont des gros moyens mais cela se pratique... pas en amateur certes.
Avatar de l’utilisateur
Nexus.6
 
Messages: 219
Inscrit le: 10 Oct 2010, 18:11
Résidence: Toulouse
Expérience HC: Amateur passionné

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar rodo » 23 Fév 2012, 23:05

Oui, mais ca reste de la fête foraine, pas forcement l'avenir du cinema.
Avatar de l’utilisateur
rodo
 
Messages: 188
Inscrit le: 20 Avr 2011, 21:20
Résidence: Cannes (06)
Expérience HC: Débutant

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar Cobrasse » 04 Mars 2012, 19:36

rodo a écrit:Oui, mais ca reste de la fête foraine, pas forcement l'avenir du cinema.

Oui imaginez tenir cela pendant les 2 heures d'un film (fauteuil dynamique, projection d'eau, soufflerie ...) :bougon: .

J'espère aussi que le 3D va se planter et rester cantonné aux jeux vidéo, voir aux films d'animations, mais raz-le-bol d'en voir partout ça ne gâche mes sortie ciné qui ne sont qu'en 3D que je ne supporte pas (lunette, hausse de prix ....)

Bref pour moi à part le son vraiment 3D sphérique tout autour du spectateur ( et déjà cela risque d'entrainer des gros soucis de réalisation niveau de la salle :mur: :coolx: ) rien ne m'attire vraiment si ce n'est la définition de l'image !

Serions-nous pas finalement au bout du rouleau (qui est déjà fort plaisant) et que la tentative désespérée de la 3D ne soit que pitoyable vu les résultats et l'inconfort obtenu ... Le 7ème devrait s'arrêter la pour les grandes lignes à mon goût !
"La musique c'est du bruit qui pense" Victor Hugo
Cobrasse
 
Messages: 253
Inscrit le: 22 Déc 2010, 16:15
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar Bss » 04 Mars 2012, 21:04

... . .et déjà cela risque d'entrainer des gros soucis de réalisation niveau de la salle .. .


En effet .. .bonjour les coïncidences en phase et ce que l'on nomme, les ondes de galeries à échos !
Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce tu comprends !
Avatar de l’utilisateur
Bss
 
Messages: 410
Inscrit le: 09 Oct 2010, 19:02
Expérience HC: Amateur passionné

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar Cobrasse » 04 Mars 2012, 22:14

Bonsoir Bss,

Et oui ça complique bien trop la tâche, surtout pour un usage cinéma pour le public, @ home avec une position d'écoute c'est gérable par contre, faut juste trouver les support qui voudront suivre, on va dire 0 :mrgreen: .

PS : Les ondes de galeries à échos je ne connais pas cela du tout, même jamais entendu parler, si tu as une petite explication rapide et pas trop complexe, je prends ;) .
"La musique c'est du bruit qui pense" Victor Hugo
Cobrasse
 
Messages: 253
Inscrit le: 22 Déc 2010, 16:15
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 04 Mars 2012, 22:15

J'espère aussi que le 3D va se planter et rester cantonné aux jeux vidéo, voir aux films d'animations, mais raz-le-bol d'en voir partout ça ne gâche mes sortie ciné qui ne sont qu'en 3D que je ne supporte pas (lunette, hausse de prix ....)
... la tentative désespérée de la 3D ne soit que pitoyable vu les résultats et l'inconfort obtenu ...

Je suis bien de cet avis. Je ne crois pas à l'avenir de la 3D sur petit écran.

Pour ceux qui cherchent les émotions extrêmes (je ne parle pas de HC, évidemment): une projection 2D sur un écran Imax géant (h>20m) est bien plus saisissante et immersive qu'une 3D sur un écran conventionnel (h=5m).
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar JodaGondasil » 28 Mars 2012, 19:38

Nexus.6 a écrit:Pour le futur, il faut être plus visionnaire : [...] - transmission d'odeurs [...]
rodo a écrit:Je me trompe peut-etre, mais tout de meme, les odeurs et le vent... c'est pas tres serieux.

L'Odoravision est maintenant en vente libre (Olf-Action) :
Olfahome E140 (enceinte) = 1782 € ___ T140 (table basse) = 3490 € ___ P140 (dalle plafond 60x60) : 1782 € ___Pack Olfahome 40 + Lecteur BD = 3850€
Aucune rémanence olfactive après diffusion (il parait), mais il y a quand même une option "Destructeur d'odeurs par catalyse" à... 400€ !

Pour les "dosettes", si j'ai bien compris :
40 cartouches x 15€ = 600€ le plein, pour une durée de "100 long métrages", soit env. 50 à 70 films et donc plus de 8€/film.
What else ?
JodaGondasil
 
Messages: 153
Inscrit le: 10 Fév 2011, 18:43
Expérience HC: Débutant

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar JodaGondasil » 17 Avr 2012, 19:00

Jean-Pierre Lafont a écrit:Personnellement, je ne crois pas à la 3D numérique. Coté immersion, je préfère de beaucoup l'image en grand format (I-max géant).
La 3D est un gadget à la mode poussé au maximum par les constructeurs pour renouveler le marché.
Jean-Pierre Lafont a écrit:
Mais je rêve un jour de voir une vraie 3D avec des objets projetés hors de l'écran, consistants et nets qui là apporteront une immersion comme jamais
ça existe: I-max sur grand écran (pas les petits écrans UGC). Mais avec les lunettes, hélas.
Jean-Pierre Lafont a écrit:
rodo a écrit:(...) je verrais bien dans les années a venir : amélioration de la luminosité en 3D (bof)
Même réponse: Imax argentique. La luminosité est nickel (dans certaines salles, pas au Futuroscope).
Jean-Pierre Lafont a écrit:
- augmentation de la résolution (4K, 8K, sympa)
- augmentation de la fréquence de rafraîchissement (24 img/s -> 48 ou 60, un truc vraiment bien)
Oui, tout à fait d'accord. Si vous le pouvez un jour, offrez-vous une séance dans une vraie salle I-max.

Votre avis concerne t-il aussi la version numérique "dégradée" qui est "servie" actuellement ?

Votre enthousiasme est assez communicatif et nous sommes quelques-uns à envisager de suivre votre conseil en allant voir pour la 1ère fois un film vraiment tourné en IMAX (env. 45mn en 2D) dans la salle la plus proche (115kms quand même) et ça se présente plutôt bien avec un écran de 26mx15m pour :
"(...) des images à vous couper le souffle et d'une netteté sans pareille, le public a le sentiment de faire partie de l'action. Le format du film utilisé par IMAX® (15/70 mm) est dix fois plus important que la pellicule 35 mm et est la clé des contours, de la définition et de la clarté extraordinaire des films présentés dans les cinémas IMAX®. (...)"

Sauf que l'IMAX 70mm c'est fini depuis deux ans, quand ils ont remplacé sa résolution "discernable" de 6120x4500 (12000x8700 théorique) par 2 projecteurs 2K en edge blending, ce qui n'est pas vraiment la même chose. D'ailleurs, ils en sont conscients car, dès le début, ils ont annoncé que c'était "provisoire" et que le passage 4K se ferait dès 2011. Apparemment, ils ont légèrement différé...

J'ai fait un petit tour sur les forums pour avoir quelques retours et, si l'IMAX 3D fait l'unanimité ou presque contre lui (limite arnaque), les avis sont plus partagés sur le 2D qui semble décevoir (image floue, manque de piqué...), surtout ceux qui ont connu le 15/70 d'origine. À l'IMAX Digital de la salle N°11 du GDV, beaucoup préfèrent le NEC 4K au format classique de la salle N°1.

Dans ces conditions, pensez-vous (ceux qui ont testé) que cela vaille toujours le (sur)coût ou ne vaut-il pas mieux différer, nous aussi, notre petit test en attendant la mise à jour en 4K ?
JodaGondasil
 
Messages: 153
Inscrit le: 10 Fév 2011, 18:43
Expérience HC: Débutant

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 18 Avr 2012, 15:25

Mon enthousiasme porte uniquement sur l'IMAX argentique 70mm, défilement horizontal, 48 images/seconde.
Je ne sais pas si le 70mm est fini, mais je construis actuellement une petite salle qui sera équipée en 70mm.

Pour revenir à l'Imax, toutes les projections numérique auxquelles j'ai pu assister m'ont déçu, y compris aux US et notamment chez Universal.
Dans l'ensemble, 2D est moins mauvais que 3D mais on est loin de l'argentique, autant pour la luminosité que le piqué et le couleurs.
Mais je ne paye pas une place de cinéma pour une projection numérique 3D (surtout avec un projecteur à bougie sur un écran rikiki).

La résolution 4k sera bientôt accessible au home-cinéma et devrait à mon sens suffire pour la grande majorité des installations privées. Pour l'instant, c'est surtout un problème de support.

Coté professionnel, les studios que je fréquente parlent de plus en plus de 8k et 16k.
D'autre part, une image 2k en 16 bits est bits est bien plus bluffante (en termes de qualité) qu'une image 4k en 10 bits. (Même sans Imax).
Je pense que l'avenir va aussi vers le 12 ou 16 bits. Actuellement, seuls les projecteurs sont vraiment en retard. Coté caméra, ça fonctionne, le traitement de l'image aussi, la transmission du flux et le stockage posent encore quelques problèmes.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar JodaGondasil » 18 Avr 2012, 18:34

Jean-Pierre Lafont a écrit:Mon enthousiasme porte uniquement sur l'IMAX argentique 70mm, défilement horizontal, 48 images/seconde. (...)
Dans l'ensemble, 2D est moins mauvais que 3D mais on est loin de l'argentique, autant pour la luminosité que le piqué et le couleurs. (...)

Je pense qu'il était utile de le préciser compte tenu du décalage avec la réalité de l'offre IMAX actuelle en France.
Merci pour votre retour d'expérience qui, maintenant, est en phase avec le sentiment général qui se dégage de ma petite enquête d'opinion. Le doute est levé.
Je vais donc m'abstenir pour cette fois, en attendant que la qualité réelle soit un peu moins éloigné des promesses affichées (mensongères, une fois de plus).
Encore merci.
JodaGondasil
 
Messages: 153
Inscrit le: 10 Fév 2011, 18:43
Expérience HC: Débutant

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar thxrd » 02 Mai 2012, 16:03

je vais completer qqs points ...
aujourd'hui (et depuis 5 ans ) les projos de cinéma travaillent en interne sur 16bit ( 48 bit ) .. par couleurs /et pour le gamma .. ( Christie /Nec /Barco )
seul la partie "entrée" est limitée à 12 bit .; ( et à ce que je sache aucun signal actuellement venant de "tournage ne dépasse 12bit 444 ... et le HDMI 1.4 ou d'autres formats d'entrée permettent sans probleme de travailler en 48 bit )
Imax je suis bien d'accord à fait n'importe quoi avec le 2K ... ( il ne fonctionne pas en "edge" mais "couplés" pour augmenter la puissance et évidemment cela entraine une forte perte de piqué ( il est impossible de conserver durablement la convergence de 2 projo en stack ... tout ceux qui en on fait l'expérience ou qui loue des projos le savent ... et tout ce que raconte Imax sur ce point est du simple "pipo"
en "edge il en faudrait 4 pour conserver un format "normal et qui plus est celui de l'Imax "
le montage permet par ailleurs de faire de la 3D "non séquentielle" ... passive
les 2K des salles Imax sont des projos de version 1 donc ancien et relativement peu puissants ...

aujourd'hui les projos derniere version 2K ou 4K n'ont rien à envier en puissance meme à du 70mm ( les lampes les plus puissantes sont moitié moins puissantes que le plus grosses ayant utilisées Imax (enfin dans qqs cas seulement ) mais leur rendement et efficacité est bien meilleure ( par rapport à la puissance consommée ) et surtout le principe du DLP à puissance de lampe égale (et à rendement égal de lampe ) permet une plus grande luminosité que l'argentique ... donc à la fin les puissances sont tres semblables ... la seule différence c'est quand meme le cout final !!!!
une copie 70mm (avec un tournage en 70 et du 35 "gonflé " ce qui n'a rien à voir et là il existe tres tres tres peu de film réellement 100% 70mm ) coute un prix fou (et on parle pas du tournage )
une machine 4K de 35 K lumens est un petit peu plus chere qu'une 2K .... (et je parle pas du prix d'une lampe de 18 kw et de sa "durée" !!!!! contre un bulbe Xénon ...



la vraie question est ... qui à été vérifié la calibration et le réglage de la machine et qui est allé vérifier la puissance de la lampe utilisé à l'intérieur du projo ...
la seule chose qui compte c'est combien on a de luminance à l'écran /avec quelle uniformité / et quelle valeur de contraste ansi et sur ces points malheureusement la pelloche ne peut lutter .. ( meme si j'aime beaucoup cette techno et que j'ai toujours plusieurs appareil photos "pelloche" ... que j'adore .... ( mais là aussi le digital à "avancé " .. j'ai eu en main la semaine derniere un Phase One 83 Méga pixel moyen format .... et croyez moi pour faire la meme chose en pelloche ... c'est ^pas gagné meme avec du 10x12 ) ...
d'autre part .. ça "tchatche " beaucoup sur le 8 ou 16 K mais ça reste quand meme de la "discussion" ... faudrait quand meme pas aller plus vite que la musique ...
l'ensemble des cinéma n'étant meme pas encore passé au digital tout cours en simple 2K ..... quand au caméras ... oui oui "Red rase gratis tout les jours " il faut juste là encore mesurer le MTF final à l'écran ... c'est le seul truc qui compte .....
pour ma part quand je mesure le MTF du 35 mm et du 2K DLP le 2K est tres largement gagnant (et en contraste ansi la c'est pire )
et le 4K égale le 70mm ( on parle de la copie d'exploitation mesurée au bout de 50 passages et MTF à l'écran ... et pas de définition théorique du négatif !!!! )
la résolution" théorique" d'une matrice ( ou d'une pelloche" ) ne suffit pas à donner de la "def" ...
des tests récents ( de plusieurs personne et de moi meme qui ait ce 4K ) entre un 4K grand public ( le seul ) et un 2K sérieux" montre que le 2K offre une def vue supérieure à celle du 4K !!!!! ( MTF vu et mesuré à l'écran ) et la comparo avec une machine 2K cinéma est encore pire .... ( raison ??? : optique zoom avec trop de perte /et taille de matrice 5 fois plus petite qu'une matrice 4K pro et 2,8 fois qu'une de 2K !!!!! ) comme quoi ... le nombre de pixels ..... c'est un peu plus compliqué que ça ....
ce qui compte c'est ce qui est réellement vu et mesuré à l'écran ( optiquement ) et là bien des idées recues tombent quand on le fait ... en vrai ....
car la sensation de def c'est tout autant le contraste inter pixels ( obligatoirement limité avec de la pelloche ) / l'optique ( il suffit de faire de la photo pour comprendre le role de l'optique / que plein d'autre élements ) la taille de la matrice par exemple / sa technologie / ( c'est la raison de la supériorité des fulls formats ou moyens formats en numérique comme en pelloche )
de plus tout va dependre de l'angle de vision retenu ... c'est sur que si je regarde avec un angle de 140° meme 4K ça va etre limite .. sauf sauf que avec cet angle tout le concept de tournage /réalisation/ est à revoir (et n'est pas appliacble à tout les films ) quand au son ... faudra tout revoir ......
de plus l'accuité visuelle est directement liée à la luminosité (donc la lumière dans les scenes du films ) .. et statistiquement il est démontré qu'avec les angles actuels et la luminosité moyenne dans un film le 2 K suffit !!!! ( lire à ce sujet les PDF techniques de texas /Christie /ect ... sur la nécéssité du passage ou non à 4K ....
la aussi bien des idées recues tombent ..)

perso (et je pense etre pas trop mal équipé pour juger ;.(et ayant acces au 4K cinéma ) je ne ressent jamais en premier de limitation coté résolution avec du 2K ( bon c'est sur c'est mieux en 4K enfin à la condition d'avoir une source fournissant "réellement" au moins 3/ 3,5K ce qui est le maxi mesuré actuellement meme sur des tournages depuis caméra 5K ..... )
mais bon ce n'est pas l'urgence absolue ...
il est bien plus important de passer en 48 et 60 natif tournage ( ça ça se voit vraiment ... ) et le monde du cinéma semble donner la priorité à ce point ( les machines 2K /4K actuelles sont capables de rafraichir le 48 et 60 natif à 192 et 240 fs ( seulement les DLP pas les autres technos )
il est bien plus important comme le souligne Jean Pierre d'avoir de la puissance lumineuse ( les projo grand public manque tous de puissance ... et c'est une des causes principales de leurs nullité en 3D ( meme si je suis pas un fan ..)
l'arrivée cette année des machines cinéma à source laser RVB va permettre de monter rapidement autour de 45 /55 K lumens et sans bien plus par la suite ( avec une durée de vie de 50 à 100 fois celle des lampes )
pour la 3D je rappelle que l'appellation "3D" est abusive" .. les constructeur pros parlent de projos "stéréoscopique" . rien de plus ...
pour que "ça marche" convenablement ( sans plus ) ... il faut réunir" des conditions contradictoires
1) ne pas appliquer" la norme retenue en cinéma qui consiste à accepter une division par 3 de la valeur d'illuminant ... mais garder 14 à 16 Fl
2 ) augmenter nettement la taille de l'écran !!!! (ce qui évdemment va encore dans le sens d'une augmentation de la puissance lumineuse )
3) en séquenciel etre en tripple flash obligatoirement ( la solution dual projecteur étant quasi jamais utilisée car "doublant" le cout ..)
je souligne que la CST et la plupart des instances techniques du cinéma ont "prohibé "l'usage des écrans métallisés pour la 3D (et donc par contre coup la 3D "passive" en polarisation séquentielle ou non ..)

le reste sur la 3D sans lunettes est pour un long temps encore de l'ordre le science fiction (et du "journalisme" ) (sauf découverte scientifique importante )

tout le reste : sieges asservis à l'image ( et pas au son ) / "Odorama " ( ça ça existait il y a + de 40 ans déja et le type qui aujourd'hui vend le "bon systeme" est un de mes amis ) / le soufle d'air et pulvérisation d'eau aussi ( le fabricant fourni le sieges équipé et ce n'est pas tres cher )

pour ma part j'ai le systeme de simulation asservi au film (avec + de 1200 titres ) / la 3D /ect ... et ........ je suis de l'avis de JP ....
c'est "amusant" mais ça reste relativement "secondaire"
je regarde peu de 3D ( faut dire qu'en dehors de 1 ou 2 films les scénarios sont d'une nullité parfaite ) sauf sauf certains documentaires ou là avec une grande taille d'image ça va au dela du "gadget"
je me sert peu du simulateur (sauf avec des jeux sur l'ordi )

en clair ce qui compte c'est bie la taille de l'image .. ça c'est la priorité ...

à noter que à Universal LA il existe une attraction avec 3D totalement sphérique usant de 15 projos DLP ... 2K
15 flux différents les personnages traversent la salle dans tout les sens de haut en bas /en diagonale avant /arrière /gauche droite ect ....
tres tres spectaculaire quand meme ... mais tres dédié aussi .... et malheureusement le son lui est traité en parent pauvre ( carrément SDF dirais je .... )
*
on peu aussi se rappeller que depuis 10ans la NHK à un format audio en 22.2 (avec toute la chaine de prod qui suit et la repro ) et depuis 2 ans montre des images en 8K ( mais ..hum ... à prori en 4K depuis du JVC 4K avec shiffting ..car image largement inférieure à des images 4 K sur tri DLP cinéma 4K depuis source 4K ..comme quoi la réso théorique ça ne suffit pas ..loin de là ...

cordialement
Roland
thxrd
 
Messages: 1028
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar JodaGondasil » 02 Mai 2012, 18:02

thxrd a écrit: [...] il est bien plus important de passer en 48 et 60 natif tournage ( ça ça se voit vraiment ... ) et le monde du cinéma semble donner la priorité à ce point ( les machines 2K /4K actuelles sont capables de rafraichir le 48 et 60 natif à 192 et 240 fs ( seulement les DLP pas les autres technos ) [...]

P. Jackson vient de présenter un premier résultat dont les retours, ici ou , semblent en effet témoigner d'une différence importante par rapport au 24fps. Le problème est que, pour l'instant, cette différence n'est pas portée au bénéfice du 48fps, mais plutôt à son détriment. C'est tellement fluide et net que, du coup, on voit trop les effets spéciaux, les décors en carton... un comble !

Personnellement, je ne cours pas après le "grain cinéma" (défaut historique ?), mais une grande majorité de clients considère que c'est ça "la vrai image cinéma" (sans aller jusqu'aux Grindhouse de Tarantino et Rodriguez). J'ai l'impression que cette présentation était plus un sondage qu'un teasing, mais si, au final, il faut dégrader le 48fps pour le faire passer... à quoi bon ?

Il va falloir y aller doucement, tout doucement, pour laisser le temps au public de rééduquer ses pupilles.
JodaGondasil
 
Messages: 153
Inscrit le: 10 Fév 2011, 18:43
Expérience HC: Débutant

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar thxrd » 02 Mai 2012, 19:35

heu .. je reconnais que moi aussi quand on me parle de "grain" je reste dubitatif ... admirer un défaut m'a toujours un peu étonné mais bon ... chacun ses gouts ; personellement je retiens que quand je regarde des choses "réelles" ( un objet / un paysage ect ) je n'ai ni grain ni trop de "fluidité .... "
les "retours" en question ... hum .... on trouve toujours plein de gens qui juste pour paraitre connaitre qqs chose sur un sujet sont capable de dire n'importe quoi ...
l'usage du HFR en 48 ou 60 ne peut etre qu'un progres par rapport à du 24 entaché de saccades (particulierement dans les traveling ) et manquant cruellement de fluidité ...
dire que le fait d'avoir un "défaut " ( car 24 I/s représente la "limite" basse permise pour que le cerveau reconstitue le mouvement de manière "correcte " ..mais c'est la limite basse ) est "positif " comme le laisse entendre certains de ces "retours" montre une méconnaissance du sujet , meme venant de gens qui travaillent dans le cinéma ( j'en croise tout les jours disant des "c" plus grosses qu'eux sur pleinssujets .... )
pour justement avoir assisté il y a peu à une démo 4K en HFR (avec comparatif de la meme chose en 24 ) le pape en ^personne viendrait me dire que "ce n'est pas du cinéma" je lui répondrait qu'il aille se faire soigner la vue .. évidemment que c'est bien meiux ... et encore mieux en 60 !!!! sauf à etre franchement mal voyant !!!!!
je sui volontairement dur dans mes propos car quand je lis ce genre de "compte rendu" (dont plus personne ne parlera dans 1 ou 2 ans quand 40% des films seront en HFR ) un tel niveau de mauvaise foi m'énerve ...
quand à la suite du "retour" .. disant que la 3D devenait "étrangement "lumineuse" !!!!! heu .... marche sur la tete là ????? pourquoi ça deviendrait lumineux .... ????
un projo qui rafraichi en 96 ou en 144 ou en 192 sort strictement le meme nombre de lumens ... et le cerveau n'est pas sensible à la "durée" des "black" entre trames comme influencant une quelconque sensation de lumière en plus ...... simplement la fluidité ..rien d'autre ... ( une mesure confirme formellement " )
comme quoi non seulement ça raconte des "C" en terle de fluidité mais ça en raconte des encore + grosse quand ça parle de luminance !!!! ( par contre la 3D , les memes ..ils trouvent ça tres bien apparemment !!!!! )
comme le dit une certaine pub , "ils ne doivent pas avoir les memes valeurs"

c'est bein pour ça que le marketing arrive à faire passer n'importe quoi aupres du consommateur .... (surtout en terme de projpo) ..quand meme les "spécialistes" sortent ce niveau d'aneries ... ça fait peur ....

enfin ...
Roland
thxrd
 
Messages: 1028
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar JodaGondasil » 02 Mai 2012, 21:56

thxrd a écrit:heu .. je reconnais que moi aussi quand on me parle de "grain" je reste dubitatif ... admirer un défaut m'a toujours un peu étonné mais bon ... chacun ses gouts ; personellement je retiens que quand je regarde des choses "réelles" ( un objet / un paysage ect ) je n'ai ni grain ni trop de "fluidité .... "

C'est frappé au coin du bon sens, mais il semble que nous soyons minoritaires. Ce n'est jamais très bon dans une économie de consommation de masse.
Effectivement, je ne vois pas comment l'augmentation de fps pourrait dégrader un résultat. Au pire, c'est pareil. Il doit bien y avoir une limite au-dessus de laquelle on ne peut plus voir la différence mais, en partant de 24fps, il y a de la marge. Il suffit de faire l'essai avec un jeu vidéo, par exemple.
Ce qui serait vraiment dommage, c'est que la répétition à l'infini des âneries auxquelles vous faites allusion retarde un réel progrès. Ce ne serait pas la 1ère fois.
RDV dans les salles à partir du 12/12/12 pour voir le résultat final du Hobbit. D'ici là... tiens bon Peter, lâche rien !
JodaGondasil
 
Messages: 153
Inscrit le: 10 Fév 2011, 18:43
Expérience HC: Débutant

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar thxrd » 03 Mai 2012, 06:43

... .. je ne pense pas que celà retarde quoi que ce soit ... d'autant ... que l'upgrade "HFR" sur les machines DCI (sauf SXRD qui ne peuvent pas le faire pour la fonction 3D ) est opérationnel depuis Novenbre 2011 pour les utilisateurs ....
la comparo 24/48 ou 24 /60 est totalement sans appel .... ( comme elle l'est en Imax avec le 48 ou meme l'à été avec le "showscan" qui défilait en 60 il y a 20ans ..... ) et comme vous le dites c'est facile de faire le test avec les jeux ou ... une simple caméra en 720/ 60
j'ai 2 APN pro et un simple caméscope qui le font l'un et l'autre .... et la aussi c'est sans appel ...
il suffit meme de comparer avec l'APN avec le meme tournage en 24 / 25 ou 30 I/s ..... déjà à 30 c'est mieux !!!!
apres ..bien sur il y a une limite "utile" vers le haut ... mais je rappelle qu'il existe des caméra ultra haute vitesse capable de monter à 20 000 I/s !!!! ( bon elle ne filment pas en 4K c'est sur ... ) utilisées aux fins de la décomposition et étude des mouvement tres rapides ( machine dans l'industrie / armement / étude animalière /ect ... )
Roland
thxrd
 
Messages: 1028
Inscrit le: 29 Oct 2010, 10:03
Expérience HC: Expert

Re: [Futur]L'avenir dans le Home-cinéma

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 03 Mai 2012, 14:20

Je ne suis pas expert pour parler de ces technologies, mais j'ai vu hier un court métrage tourné en 8k puis scanné en 4k, 16bits, 48 fps (écran 5m, microperf). Connaissant bien la salle pour y l'avoir faite et y avoir vu d'autres films 4k, la différence saute aux yeux. La palette des couleurs (perles de rosée sur les fleurs, pénombre d'une chapelle, brume) est bien plus profonde et étendue que ce qu'on a l'habitude de voir.
La fluidité rend les mouvements transparents sans fatigue visuelle. Mais je ne me souviens pas d'avoir vu des scènes avec des mouvement rapides.
Coté grain... on est toujours en 4K. Est-ce dû au scan, on a la sensation d'une netteté sans équivalent. Peut-être est-ce le soin apporté à la réalisation du film ?
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3203
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

PrécédentSuivant

Retour vers Ressources, Documentation

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron